14 janv. 2013

lundi jour de lavage...


Mes visites chez elle me mettent invariablement de bonne humeur !
Merci Claire !


Fo le dire
Lundi jour de lavage
C'est Génie
Halles !!!



Homo
le fil
Homo
ça pince ! 



Blancheur Fifi
Les beaux torchons
Jour de lavage
et de sent-bon

Véronica  


Quelle belle laisse-ivre!Je te la-corde!
Ça me rend de bonne hume-bonheur!
Toutes ces coll-heures qui me grisent...
Mais j'ai peur d'Éole qui me rend folle...
Et des nuages qui là-verse de l'haut...
Après un repas sage,ce sera le repassage...

Claire Fo  


Les jours de lessive

Dans les bassines de zinc
Les linges fumants
Exhalaient leur haleine
Dans la gorge du jour

Sur les draps de lumière
Le visage de ma mère
Chiffonne mes souvenirs
Dans cette buanderie

Où les jours de lessive
Levaient dans les âmes
Un pan entier de ciel
Où l'eau de nos yeux se mirait
Françoise Urban-Menninger

envoyé par Denise

 
Fils à linge
Linge frais
Frais et sec
Vole au vent

Lessive faite 
Christine 


Chaque semaine, mes parents,
Cinq tantes, dix oncles, vingt nièces,
Cent cousins, des petits, des grands,
Se pressent dans la même pièce.

Dans la machine, ils introduisent
Mille corsages et chemises,
Cent mille slips et pyjamas,
Un million de paires de draps.

Nylon, dentelles ou guenilles,
Chaque semaine nous avons
Cette habitude : nous lavons
Notre linge sale en famille.
Jacques Charpentreau 

envoyé par Lyse

42 commentaires:

  1. Comme je partage tes visites chez Claire !

    Fo le dire
    Lundi jour de lavage
    C'est Génie
    Halles !!!

    RépondreSupprimer
  2. J'adore voir le linge des autres sécher sur le fil ... ! sourire

    RépondreSupprimer
  3. Blancheur Fifi
    Les beaux torchons
    Jour de lavage
    et de sent-bo, !

    RépondreSupprimer
  4. Sympa la photo, et le clin d'oeil. Moi aussi j'adore aller là bas, et surtout le lundi jour de lavage, il y a toujours des trouvailles extraordinaires ! :)

    RépondreSupprimer
  5. Quelle belle petite famille ! :-)

    RépondreSupprimer
  6. Les corvees qui n'en sont plus quand on y pense. La raideur, la lourdeur des draps a porter secs ou mouilles, a plier, a border... souvenirs souvenirs quand vous nous tenez. Par opposition a toute la legerete de ton image.
    Belle broderie "fifi" sur la serviette de bain soit dit en passant.

    RépondreSupprimer
  7. jours de lavage en famille, c'est du 'net'...

    RépondreSupprimer
  8. Belle lessive qui me rappelle quand les enfants étaient à la maison....
    Bisoussss et bon repassage.
    Thérèse

    RépondreSupprimer
  9. Quelle belle laisse-ivre!Je te la-corde!
    Ça me rend de bonne hume-bonheur!
    Toutes ces coll-heures qui me grisent...
    Mais j'ai peur d'Éole qui me rend folle...
    Et des nuages qui là-verse de l'haut...
    Après un repas sage,ce sera le repassage...

    Allez, je t'invite Fifi à passer et repasser chez moi.
    On va s'étendre aussi...c'est tendre l'amitié!Merci!

    RépondreSupprimer
  10. Quoi ? Tu veux nous faire croire que tu as séché toute cette lessive sur le "fil à fifi", sous un ciel bleu comme ça, entre Noël et Nouvel An ? Ah ! le linge séché dehors, au grand air et au soleil, sur le pré ou dans les effuves de lavande ! Tu ne manques pas d'humour, toi non plus.... :-)
    L'humour, Ah ! l'humour !
    Je reste, moi aussi, convaincue que l'humour bien dosé est le sel, le piment de la vie, un pied-de-nez au pédantisme et au ridicule. On le sait, "le ridicule tue", tout comme l'ironie. Humour rime d'ailleurs avec amour, à la différence de la moquerie et du mépris.
    Tant qu'il ne tourne pas au sarcasme, à la raillerie, à la bouffonnerie ou à la gauloiserie, j'ajouterais que l'humour peut être aussi un bouclier, une parade contre la tristesse, le désespoir ou l'absurde. Je ne sais plus qui a écrit ce mot bien à mon goût : "L’humour est un art d’exister"...
    En somme, un remède à bien des maux et mots, qui mériterait de faire partie des prescriptions médicales remboursées par la Sécu... :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai toujours aimé voir le linge sécher et s'agiter au vent :-) C'est beau hein, la lessive du lundi :-) Celle-ci date du mois d'octobre...Une fois tous les trois mois ça suffit :-))
      J'aime ton plaidoyer pour l'humour ! Que serions nous sans un éclat de rire par jour ! Les photos, la poésie, l'humour sont mes carburants je crois. J'y puise l'énergie nécessaire pour trouver la vie belle. Mes meilleurs souvenirs d'enfance, sont des moments d'humour en famille. Comme tu dis, l'humour devrait faire partie des prescriptions médicales ! Mais quelle joie aussi d'être créatif dans ce domaine simplement pour le plaisir d'être ensemble.
      J'ai une copine qui possède l'art de raconter les menus incidents du jour, de telle sorte que toute l'assemblée est hilare. C'est à chaque fois une cure de jouvence :-)

      Supprimer
    2. Force est de constater que, malgré nos deux situations géographiques opposées, toi à l'Est et moi à l'Ouest, nous carburons à la même énergie :-)

      Supprimer
  11. PS - Coquette, Fifi, cette broderie de ton prénom au point de bourdon orange sur la serviette !
    Merci à Thérèse : sans son mot, j'allais la louper !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je savais que ma broderie allait te plaire !

      Supprimer
  12. Quelle jolie photo pimpante, Fifi! Le linge séché dehors sans bon, quel plaisir. Je me souviens lorsque ma maman faisait la lessive, c'était toujours le lundi. Elle lavait le linge dans une grosse bouilloire sur la cuisinière et elle disait: aujourd'hui, j'ai une "cuite" à faire ;-) Et lorsque je rentrai de l'école, la fenêtre de la cuisine était pleine de buée bien qu'un peu ouverte et moi, j'avais froid en hiver! De beaux souvenirs tout de même.
    J'aime bien ta signature sur le linge ;-)
    Bisous


    Les jours de lessive

    Dans les bassines de zinc
    Les linges fumants
    Exhalaient leur haleine
    Dans la gorge du jour

    Sur les draps de lumière
    Le visage de ma mère
    Chiffonne mes souvenirs
    Dans cette buanderie

    Où les jours de lessive
    Levaient dans les âmes
    Un pan entier de ciel
    Où l'eau de nos yeux se mirait
    Françoise Urban-Menninger

    RépondreSupprimer
  13. Moi aussi, Denise, j'ai des souvenirs de lessiveuse, de brosse, de savon de Marseille, de planche à savonner...Et puis quand la première machine à laver à fait son apparition dans la maison: l'énorme soulagement de travail que cela a représenté. Contente d'avoir partagé ces souvenirs avec toi :-)

    RépondreSupprimer
  14. La première machine à laver de ma mère était une " Connor "..nous étions quatre à la maison...je compris ses yeux émerveillés à la livraison de l' engin...!
    Elle disait aussi " Regarde comme j' écarte mon linge et tu sauras qui je suis..."..:-))
    Admirative je suis en regardant le tien...
    Schmoutzeles tout gris Fifi

    RépondreSupprimer
  15. Pardon pour la faute de frappe, je voulais écrire de "sent-bon" bien sûr ! :)
    C'est ta maison Fifi ? comme elle est jolie, pis on sent la ménagère, comme moi ! ahahahahaha

    Bisous au torchon

    RépondreSupprimer
  16. Ce n'est pas ma maison, Véronica. C'est une maison avec son étendage plein de linge qui claquait joliment au vent :-) et que j'ai attrapée lors d'une promenade. Je rectifie le "sent-bon" :-)

    RépondreSupprimer
  17. Je n'ai pas de jour précis, moi, pour faire la lessive, la preuve je vais en faire une demain.
    A cette époque de l'année le temps étant toujours incertain et souvent à la pluie mes lessives sèchent en rond dans un tambour à air chaud. Dès que les beaux jours reviennent le linge sèche et s'agite au vent.

    RépondreSupprimer
  18. Fils à linge
    Linge frais
    Frais et sec
    Vole au vent
    Lessive faite

    Biseeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
  19. Quelle clarté! Mais est-ce un jour d'hiver?Je croyais q'il y avait de la neige, chez toi ?
    Les poèmes créés ou cités sont eux aussi pleins de clarté, ceux qui me viennent à l'esprit le sont moins, alors je ne voudrais pas gâter ce jour très pur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La photo date du mois d'octobre, Miss Yves :-)

      Supprimer
  20. http://photograff.blogspot.fr/2010/08/voyage-autour-de-ma-chambre.html

    RépondreSupprimer
  21. http://photograff.blogspot.fr/2010/08/au-lavoir.html

    RépondreSupprimer
  22. Encore moi!
    Merci de ton commentaire
    voici un lien vers des mail arts que j'avais envoyés sur le thème"ma corde à linge"

    http://melimailart.blogspot.fr/2005/12/ma-corde-linge-printempst.html

    Si tu cliques sur le lien permanent"corde à linge", tu verras mes autres envois

    RépondreSupprimer
  23. Je ne suis pas aussi méthodique Fifi, alors le lavage c'est quand ça déborde, d'autant que nous ne sommes plus que deux à "blanchir" ! En plus je fais de moins en moins sécher mon linge dehors, pourtant j'aime l'odeur qu'il a après avoir été balloté au vent et rincé par la pluie puis raidi par le gel. Il pleut tout de même beaucoup trop cette année !!!

    RépondreSupprimer
  24. Moi non plus, t'en fais pas. C'était juste un clin d'oeil à Claire Fo qui publie avec une grande rigueur, tous les lundis, une trouvaille du net quant au thème ancestral: lundi jour de lessive ou de lavage :-)

    RépondreSupprimer
  25. belle exposition de blanc
    qui claque et sèche au vent...

    on voit bien au vu de la marinière sur le fil
    qu'Arnaud achète et lave son linge en France

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vive Arnaud alors ? :-)
      Bonne soirée, Amichel !

      Supprimer
  26. Je n'ai jamais aimé montrer mes "dessous" sur la voie publique :-)
    Une belle lessive complète ! Pas mo style :-)
    Amicalement, entre deux essuies !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Car tu es pudique en ta voix :)
      Quel est ton style de dessous chère amie ? :)

      Je m'en vais éteindre mon lange !!!

      Supprimer
  27. On n'et plus lundi...
    Mardi, c'est ravioli !!! :D)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des restes du chapon de dimanche :-))

      Supprimer
  28. Vivre en appartement ne permet pas ces étendages extérieurs... alors on a recours au bon vieux sèche-linge, moins romantique...

    RépondreSupprimer
  29. Chaque semaine, mes parents,
    Cinq tantes, dix oncles, vingt nièces,
    Cent cousins, des petits, des grands,
    Se pressent dans la même pièce.

    Dans la machine, ils introduisent
    Mille corsages et chemises,
    Cent mille slips et pyjamas,
    Un million de paires de draps.

    Nylon, dentelles ou guenilles,
    Chaque semaine nous avons
    Cette habitude : nous lavons
    Notre linge sale en famille.

    Jacques Charpentreau

    RépondreSupprimer
  30. Cette photo n'a l'air de rien mais au final elle s'avère être une compo extraordinaire. Tout y est, cadrage, lumière, couleurs...

    RépondreSupprimer
  31. trop bien la photo : j'ai toujours aimé regarder le linge étendu au bas de la rue par chez moi....
    il est vrai que la corvée, il fut un temps,c'était le lundi et sans machine à laver !
    elle le suspendait à l'extérieur et il arrivait qu'il gèle...ouf les petits bruits...
    bonne journée...verglas par ici et il recommence à pleuvoir...

    RépondreSupprimer

Archives du blog