5 janv. 2013

passionnément...










"Bilbobasso est une compagnie de spectacle de rue née du désir de confronter le Tango Argentin 
à l'Art du Feu afin de révéler un mode d'expression poétique, sensible et spectaculaire"


Elle et luit
Passion'amants
Cendres-rions
Ah!-tension!
Temps GO!!
Claire Fo


"La poésie du tango est d'une grande beauté"
Denise-Anne Clavilier
envoyé par Denise


Donne-moi ton feu
Tango tango
Donne-moi ta flamme
Tango tango
Véronica


Fuego y noche
Tendrement enlacés
Tango fiévreux
Musique et feu
Corps à corps...
Marine D


Conjugaison à l'instant de deux flammes de la passion.
A quand, puisque la voie est ouverte, le flamenco flammèche?
Esmeralda, croqueuse de feu, le sud venu enflammer le nord.
Maïté Aliénor 


Passion des corps
amour à mort
flammes de chair
qui dansent sur un air
sensuel et violent
leurs désirs ardents
au rythme du tango
gitane et hidalgo
guerrillera et macho
se repoussent et s'attirent
s'enlacent et virent
les cœurs s'embrasent
brûlent en extase
Amichel 


"Moi je suis tango, tango
J'en fais toujours un peu trop
Moi je suis tango, tango
Je n'connais qu'des rimes en o
Moi je suis tango, tango
J'ai cette musique dans la peau
Moi je suis tango, tango
Elle me glace jusquaux os
Moi je suis tango, tango
Je l'étais dans mon berceau
Moi je suis tango, tango
Je le s'rai jusqu'au tombeau
Moi je suis tango, tango
Toutes les femmes sont des roseaux
Moi je suis tango, tango
Que je plie dans un sanglot"
Guy Marchand
envoyé par la maison des marguerites 


Fascine le feu
Tangue la danse
Au pas de deux...
Mathilde


30 commentaires:

  1. Elle et luit
    Passion'amants
    Cendres-rions
    Ah!-tension!
    Temps GO!!!

    Bonne fin de semaine...au coin du feu?

    RépondreSupprimer
  2. Superbes photos, Fifi. J'aime l'harmonie des danseurs, tu as su prendre de magnifiques instants, qu'est le tango!
    Merci et j'espère que tu vas mieux.
    Bises très chaleureuses ;-)


    "La poésie du tango est d'une grande beauté"
    Denise-Anne Clavilier

    RépondreSupprimer
  3. DU FEU et de la chaleur
    elles sont très belles tes photos FIFI mais attention!!!!!!! bisou

    RépondreSupprimer
  4. >Tango passion : on la sent, même au travers des photos !

    RépondreSupprimer
  5. Réussir à prendre ces instants, c'est une vraie prouesse !
    J'ai chaud, là.... :-)

    RépondreSupprimer
  6. Je serais mal placé pour ne pas apprécier le flou, j'adore au contraire, des photos qui bougent. Bon dimanche Fifi

    RépondreSupprimer
  7. C'est beau ... j'adore

    Donne-moi ton feu
    Tango tango
    Donne-moi ta flamme
    Tango tango

    RépondreSupprimer
  8. Fuego y noche
    Tendrement enlacés
    Tango fiévreux
    Musique et feu
    Corps à corps...

    RépondreSupprimer
  9. Conjugaison à l'instant de deux flammes de la passion.
    A quand, puisque la voie est ouverte, le flamenco flammèche?
    Esmeralda, croqueuse de feu, le sud venu enflammer le nord.
    Très belles images, en appelant d'autres chez moi.
    Bon dimanche, Fifi

    RépondreSupprimer
  10. C'était un bon choix, pour ces danseurs, de se livrer à des morceaux de tango argentin pour se réchauffer sur cette place à une heure où, apparemment, les spectateurs, quant à eux, semblaient bien emmitouflés dans leurs doudounes pour se protéger du froid. Les cercles enflammés entre lesquels ils avaient à évoluer devaient ajouter à l'effet de "tango brûlant"... :)
    Ça devait être un exercice délicat pour les danseurs, et un exploit pour le/la photographe, de suivre en même temps les mouvements des corps et ceux des flammes... et une responsabilité pour le pyrotechnicien de service de savoir jongler entre spots lumineux, pas de danse et anneaux de feu...
    Comble du sort : c'est là que tu as pris froid, toi !!!...

    RépondreSupprimer
  11. nan, Odile, là j'étais équipée, grosse doudoune et tout et tout :-) C'est vrai que ce n'était pas évident de les suivre. Tu fais plein de photos pour un tout petit nombre de photos acceptables et encore... Mais c'était un beau spectacle ! Sous la dernière photo, tu peux accéder à leur site.

    RépondreSupprimer
  12. passion des corps
    amour à mort
    flammes de chair
    qui dansent sur un air
    sensuel et violent
    leurs désirs ardents
    au rythme du tango
    gitane et hidalgo
    guerrillera et macho 
    se repoussent et s'attirent
    s'enlacent et virent
    les cœurs s'embrasent
    brûlent en extase

    RépondreSupprimer
  13. Faut savoir que l'on peut peut s'y bruler :-)
    Merci Amichel pour eux !

    RépondreSupprimer
  14. J'aime beaucoup l'atmosphère de cette série, on se sent entraîné dans l'ambiance de la fête et de la nuit. Elles sont toutes belles mais j'aime bien la sensualité de la dernière.

    RépondreSupprimer
  15. Chanté par Guy Marchand...:
    "Moi je suis tango, tango
    J'en fais toujours un peu trop
    Moi je suis tango, tango
    Je n'connais qu'des rimes en o
    Moi je suis tango, tango
    J'ai cette musique dans la peau
    Moi je suis tango, tango
    Elle me glace jusquaux os
    Moi je suis tango, tango
    Je l'étais dans mon berceau
    Moi je suis tango, tango
    Je le s'rai jusqu'au tombeau
    Moi je suis tango, tango
    Toutes les femmes sont des roseaux
    Moi je suis tango, tango
    Que je plie dans un sanglot"

    RépondreSupprimer
  16. "Moi je suis tango, tango
    J'en fais toujours un peu trop
    Moi je suis tango, tango
    Je n'connais qu'des rimes en o
    Moi je suis tango, tango
    J'ai cette musique dans la peau
    Moi je suis tango, tango
    Elle me glace jusquaux os
    Moi je suis tango, tango
    Je l'étais dans mon berceau
    Moi je suis tango, tango
    Je le s'rai jusqu'au tombeau
    Moi je suis tango, tango
    Toutes les femmes sont des roseaux
    Moi je suis tango, tango
    Que je plie dans un sanglot"
    Chantait Guy Marchand...

    RépondreSupprimer
  17. Une nuit d'hiver caliente caliente !

    RépondreSupprimer
  18. Ce devait être un spectacle mirifique...


    RépondreSupprimer
  19. Quel plaisir de voir bien des jeunes parmi les spectateurs. Tango argentin + jonglerie corporelle!

    RépondreSupprimer
  20. Fascine le feu
    Tangue la danse
    Au pas de deux...

    Muchos abrazos Fifi

    RépondreSupprimer
  21. La dernière est particulièrement géniale. :)

    RépondreSupprimer
  22. Un gros faible pour la première et la dernière photo, avec les spectateurs médusés surtout ce petit garçon à lunettes rondes et tétine ébahi dans sa poussette.... Les danseurs ont la danse dans la peau, récompense du travail d'avoir de si belles postures...

    RépondreSupprimer
  23. Magnifique cette série chaloupée. S'il fallait n'en chosiir qu'une, ma preference irait à la premiere pour sa sensualité et la grace du mouvement

    RépondreSupprimer

Archives du blog