4 mai 2015

petit gourmand...




deviendra grand...



Dans les yeux d'un enfant
je vois la vie des parents
dans les yeux d'un enfant
je vois la mer et le sable
dans les yeux d'un enfant
je vois un espoir gourmand

Josette T
 

Dis pépé, c'est quoi le bonheur ?
Le bonheur mon enfant, c'est d'avoir des yeux,
Même en vitrine, sous d'horribles lorgnons.
Pouvoir observer, sur la fleur, un bourdon
Gorgé de nectar, s'arracher vers les cieux.

Le bonheur, mon petit, c'est d'être fasciné
Par une perle de rosée, courant sur le fil de la vierge,
Dans une aube radieuse au soleil qui émerge,
Cordiale promesse d'une belle journée.

Le bonheur, tu sais, c'est pouvoir admirer,
Dans l'azur doré d'un printemps qui s'éveille,
Un magnifique rapace qui, de là-haut, surveille
Le lapereau étourdi qui a quitté son terrier.

Le bonheur, mon garçon, c'est pouvoir arpenter
La garrigue provençale, ta main dans la mienne :
Balade matinale, avant que ne survienne
Le vent brûlant, au zénith de juillet.

Le bonheur, mon enfant, c'est quand la pluie est tombée
Et fait que la terre craquelée et agonisante,
Exhale soudain une odeur douce et enivrante,
Pour remercier le ciel de la bienfaisante ondée.

Le bonheur, vois-tu, c'est, quand finit l'été,
Cueillir une pomme au sein du verger familial,
L'essuyer sur sa blouse, d'un geste machinal,
Puis mordre à belles dents, dans sa chair sucrée.


Le bonheur, tu sais, il se trouve n'importe où :
Se coucher dans le pré, écouter chanter l'herbe,
Le souffle du Mistral dans le chêne superbe,
Le murmure du ruisseau, polissant ses cailloux...

Je te souhaite des choses pures, du bonheur !
Point n'est besoin d'honneurs et de richesses.
Qu'un avenir utopique, et de folles promesses,
Ne puissent jamais, ô jamais ! endurcir ton coeur.
Pierre Clérico



L’enfant a entendu l’appel de l’oiseau bleu

Il a vu l’herbe verte et la fleur

Les fumées se mêler au gris du ciel

L’écume des hommes

Tant d’images violentes

Il a entendu les bruits de la ville pressée

Respiré des odeurs parfois singulières…


Il voit, il entend, il sent

Il n’a pas bien compris

Plus tard, plus tard…

© marine D



 Le goûter

On a dressé la table ronde
Sous la fraîcheur du cerisier .
Le miel fait des tartines blondes ,
Un peu de ciel pleut dans le thé .

On oublie de chasser les guêpes
Tant on a le coeur généreux .
Les petits pains ont l' air de cèpes
Garés sur la nappe bleue .

Dans l' or fondant des primevères ,
Le vent joue avec un chevreau ;
Et le jour passe sous les saules ,

Grave et lent comme une fermière
Qui portait , sur son épaule ,
Sa cruche pleine de lumière 

  Maurice Carême


envoyé par Mathilde

 De ses yeux clairs, il voit le monde
Et le monde se mire dans son regard vif
Le monde,il le goûte -quel gourmand!
De ses quenottes, il le croque
Blonds, ses cheveux comme les blés
Drus comme l'épi en été
Si doux le grain de sa peau
Et l'on croit toucher la photo
Dans ce portrait signé Fifi

Miss Yves 


Quoi de plus beau
que le sourire d'un enfant ?
C'est le chant le plus pur
ou une vraie symphonie
qui réunirait tous les oiseaux dans l'azur...

Enitram

31 commentaires:

  1. Adorable ...
    (il a encore toutes ses dents, pas si gourmand que cela ?)

    RépondreSupprimer
  2. Superbe souvenir qu'il dévorera des yeux plus tard...

    Bonne journée Fifi !

    RépondreSupprimer
  3. dans les yeux d'un enfant
    je vois la vie des parents
    dans les yeux d'un enfant
    je vois la mer et le sable
    dans les yeux d'un enfant
    je vois un espoir gourmand

    RépondreSupprimer
  4. ... mais sera espiègle pendant un moment

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique photo, Fifi, d'un enfant qui vient de faire un bon goûté. Son bonheur illumine son joli visage.
    Douce fin de journée.
    Gros bisous :-)


    Dis pépé, c'est quoi le bonheur ?
    Le bonheur mon enfant, c'est d'avoir des yeux,
    Même en vitrine, sous d'horribles lorgnons.
    Pouvoir observer, sur la fleur, un bourdon
    Gorgé de nectar, s'arracher vers les cieux.

    Le bonheur, mon petit, c'est d'être fasciné
    Par une perle de rosée, courant sur le fil de la vierge,
    Dans une aube radieuse au soleil qui émerge,
    Cordiale promesse d'une belle journée.

    Le bonheur, tu sais, c'est pouvoir admirer,
    Dans l'azur doré d'un printemps qui s'éveille,
    Un magnifique rapace qui, de là-haut, surveille
    Le lapereau étourdi qui a quitté son terrier.

    Le bonheur, mon garçon, c'est pouvoir arpenter
    La garrigue provençale, ta main dans la mienne :
    Balade matinale, avant que ne survienne
    Le vent brûlant, au zénith de juillet.

    Le bonheur, mon enfant, c'est quand la pluie est tombée
    Et fait que la terre craquelée et agonisante,
    Exhale soudain une odeur douce et enivrante,
    Pour remercier le ciel de la bienfaisante ondée.

    Le bonheur, vois-tu, c'est, quand finit l'été,
    Cueillir une pomme au sein du verger familial,
    L'essuyer sur sa blouse, d'un geste machinal,
    Puis mordre à belles dents, dans sa chair sucrée.

    Le bonheur, tu sais, il se trouve n'importe où :
    Se coucher dans le pré, écouter chanter l'herbe,
    Le souffle du Mistral dans le chêne superbe,
    Le murmure du ruisseau, polissant ses cailloux...

    Je te souhaite des choses pures, du bonheur !
    Point n'est besoin d'honneurs et de richesses.
    Qu'un avenir utopique, et de folles promesses,
    Ne puissent jamais, ô jamais ! endurcir ton coeur.
    Pierre Clérico

    RépondreSupprimer
  6. Ravissant ce petit gourmand et bien vu le doux noir et blanc

    RépondreSupprimer
  7. Très beau portrait. Le texte est lui-même, magnifique. Merci pour ce beau partage.
    Belle soirée en amitié, Fifi.

    Roger

    RépondreSupprimer
  8. Il est très beau ce petit !


    L’enfant a entendu l’appel de l’oiseau bleu

    Il a vu l’herbe verte et la fleur

    Les fumées se mêler au gris du ciel

    L’écume des hommes

    Tant d’images violentes

    Il a entendu les bruits de la ville pressée

    Respiré des odeurs parfois singulières…







    Il voit, il entend, il sent

    Il n’a pas bien compris



    Plus tard, plus tard…


    © marine D

    RépondreSupprimer
  9. Quel magnifique portrait!
    Les textes poétiques sont à la hauteur de cette étincelle de joie, de vitalité.

    RépondreSupprimer
  10. à cet âge c'est une qualité la gourmandise

    RépondreSupprimer
  11. Quelle adorable frimousse !
    Rien de plus beau qu'un sourire d'enfant.
    Rien de plus charmant.
    Merci, Fifi !

    RépondreSupprimer
  12. Merci et pensées pour ton petit bonhomme Fifi

    RépondreSupprimer
  13. Magnifique portait ! Oui, jolie frimousse et quel sourire !
    J'aime bien les écrits.
    Bises

    RépondreSupprimer
  14. On révèle tellement de chose avec les yeux ...

    " Le goûter

    On a dressé la table ronde
    Sous la fraîcheur du cerisier .
    Le miel fait des tartines blondes ,
    Un peu de ciel pleut dans le thé .

    On oublie de chasser les guêpes
    Tant on a le coeur généreux .
    Les petits pains ont l' air de cèpes
    Garés sur la nappe bleue .

    Dans l' or fondant des primevères ,
    Le vent joue avec un chevreau ;
    Et le jour passe sous les saules ,

    Grave et lent comme une fermière
    Qui portait , sur son épaule ,
    Sa cruche pleine de lumière . " Maurice Carême



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais Fifi ...plus je le regarde plus je trouve qu' il te ressemble ...:-)
      Plein de Bisous d' une abeille de passage en ton royaume

      Supprimer
  15. Il a une belle bouille ce petit ange, un ange "bouffarel" comme disait mon père.

    RépondreSupprimer
  16. Gourmand ou malicieux ?
    Une étincelle de bonheur pour éclairer ma journée...
    (Il a un bonnet de lutin)

    RépondreSupprimer
  17. De ses yeux clairs, il voit le monde
    Et le monde se mire dans son regard vif
    Le monde,il le goûte -quel gourmand!
    De ses quenottes, il le croque
    Blonds, ses cheveux comme les blés
    Drus comme l'épi en été
    Si doux le grain de sa peau
    Et l'on croit toucher la photo
    Dans ce portrait signé Fifi


    RépondreSupprimer
  18. FIFI bonsoir, il est adorable et je pense à FLO à cet âge
    quel bonheur pour nous de voir ce sourire *
    Un enfant doit porter le sourire et s'il n'y arrive pas il faut l'aider*

    Merci pour ce post d'amour et de fraicheur FIFI
    JE t'embrasse

    RépondreSupprimer
  19. Quel beau portrait !
    Il est adorable :-)

    RépondreSupprimer
  20. Magnifique enfant... magnifiques textes qui suivent... merci Fifi pour ce partage offert si volontiers.
    Je te souhaite une bonne fin de soirée. Douce comme tu aimeras.
    bisous.
    Den

    RépondreSupprimer
  21. Surtout ne jamais décevoir un enfant... jamais ne trahir son sourire, son regard... lui montrer la beauté des choses, le monde, plutôt que la violence, mais l'y préparer, lui dire les choses, plutôt que lui mentir, afin qu'il grandisse comme une belle plante... lui parler, toujours, être à son écoute... l'accompagner dans sa vie.... il deviendra alors une belle personne...
    douce journée Fifi....
    Je t'en brasse fleurie encor'
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Difficile de "ne jamais décevoir un enfant", ce serait presque être parfait. Ne serait ce pas enfermant cette image de parent idéal, arriverait on à le quitter un jour :-). Après tout, les parents sont ce qu'ils sont, ce qu'on a fait d'eux, eux mêmes enfants. Mais l'aimer cet enfant, oui, le respecter, "lui parler, toujours, être à son écoute...l'accompagner dans sa vie", le soutenir pour qu'il trouve son chemin...faire de son mieux pour qu'il puisse en faire autant...
      Dans ton commentaire je perçois toute la sollicitude aimante d'une maman, d'une mamy.
      Merci Den !!!

      Supprimer
    2. Un enfant comprend très vite ce que l'on veut lui dire - pour son bien-... même au moment de l'adolescence.... même s'il fait semblant de ne pas comprendre... il sait ce qui sera le meilleur pour lui... mais évidemment ce sont beaucoup de paroles exprimées, de temps passé.... et loin de moi l'idée d'être "un être parfait"... "un parent idéal".. pas forcément de la solitude Fifi, mais une envie de conduire mes tous-petits sur un chemin qui les construira le mieux possible... pas forcément vers quoi j'aurais aimé qu'ils aillent... l'important qu'ils soient heureux.... quel que soit le chemin.... et la manière de vivre leur vie !! Merci de rajouter au commentaire, et de continuer la réflexion.
      Bonne journée, nuageuse ici. J'espère qu'elle sera ensOleillée pour toi Fifi.
      Bisou.
      Den

      Supprimer
    3. "afin qu'il grandisse comme une belle plante" l'aider à prendre racine dans notre amour, lui offrir une terre bienveillante où il pourra s'enraciner profondément...
      Photo et textes - commentaires sont superbes...
      Bisous

      Supprimer
  22. Cet enfant a un si beau sourire qu'on sourit aussi en retour rien qu'en regardant ce portrait!
    Un visage extrêment lumineux où les yeux sont pleins de vie et de bonheur.
    Merci pour cette superbe photo Fifi!
    Bises

    RépondreSupprimer
  23. mon homme est comme un gosse quand il mange du chocolat!!!lol

    RépondreSupprimer
  24. Un joli sourire et des yeux charmeurs !

    RépondreSupprimer
  25. Quoi de plus beau
    que le sourire d'un enfant ?
    C'est le chant le plus pur
    ou une vraie symphonie
    qui réunirait tous les oiseaux dans l'azur...
    Belle fin de semaine Fifi ! Bises

    RépondreSupprimer
  26. Ce petit gourmand doit faire craquer tous ceux qui croisent ses yeux pétillants et son sourire éclatant :-)

    RépondreSupprimer

Archives du blog