10 sept. 2016

se ressourcer...




"Ce n'est pas d'un tête-à-tête ni d'un corps à corps, c'est d'un coeur à coeur que nous avons besoin"
Teilhard de Chardin



" Au coeur du coeur, le coeur ..." 
Andrée Chédid 
envoyé par Mathilde



Sous une douce lumière solaire
Un cœur à cœur avec la nature
En plein cœur d'un pays de froidure
Dans la banlieue du cercle polaire

Tilia 




Un coeur à fleur d'eau vaporeuse,
Un visage au rayons matinaux du soleil
Fifille est heureuse,
Un pur instant de merveille.

Claude


19 commentaires:

  1. Tel un bijou dans son écrin ... ! :-)
    " Au coeur du coeur, le coeur ..." Andrée Chédid

    RépondreSupprimer
  2. Un corps à cœur, quelle douceur!

    RépondreSupprimer
  3. Une belle et blonde Vénus... dans une siurce d'eau ... chaude?

    RépondreSupprimer
  4. Magnifique image !

    Sous une douce lumière solaire
    Un cœur à cœur avec la nature
    En plein cœur d'un pays de froidure
    Dans la banlieue du cercle polaire


    Un prodigieux ressourcement !

    Grand merci à Fifille et à toi, Fifi, pour cette immersion dans cette Terre de Glace que vous nous offrez si généreusement à contempler.
    Bises (toujours estivales :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Tilia pour ta participation poétique à l'image ♥ J'avoue que j'ai un énorme coup de coeur pour cette celle-ci (faite avec téléphone :-)
      Elle signifie quelque chose comme un moment de grâce, de "coeur à coeur avec la nature", comme tu le dis si justement. Et puis, il y a mon petit rayon de soleil à moi :-)

      Supprimer
  5. Telle une sirène contemplant le soleil...
    Bon dimanche Fifi :)

    RépondreSupprimer
  6. Merci Fifi de partager cette magnifique photo tellement douce. J'adore! Merci à ta Fifille ♥

    RépondreSupprimer
  7. Un coeur à fleur d'eau vaporeuse,
    Un visage au rayons matinaux du soleil
    Fifille est heureuse,
    Un pur instant de merveille.

    Bises

    RépondreSupprimer
  8. Que du bonheur, je crois. Le froid, le chaud.... le coeur à corps, encor'....
    Merci de partager avec nous ce merveilleux état de grâce !
    bisou Fifi.
    Den

    RépondreSupprimer
  9. Elfes, lutins,et farfadets du petit peuple invisible ont étendu un voile de douceur autour d'une merveille nommée fée des eaux.

    RépondreSupprimer
  10. Un très joli contre-jour, l'eau me semble plus chaude que celle de la rivière Roubion dans la Drôme où mon fils a coutume de nous emmener : il y a aussi une cuvette entre deux petits sauts de rochers et on y est bien

    RépondreSupprimer

Archives du blog