11 juil. 2009

traversée...


"Entre Dieu existe et Dieu n'existe pas, s'étend tout un champ immense que traverse

à grand peine le vrai sage" A. Tchekhov



Sur la mer verte des prés
un sillage poudreux
une terreuse raie
qui la partage en deux
un chemin de traverse
où le soleil pleut averse
passage pour sage ouvert
ou menant au diable vauvert ?

Amichel


______________________________________________________________________________________

25 commentaires:

  1. Une belle diagonale coupant un espace de verdure , vous étiez en montgolfière Fifi ? une belle image.
    Bon dimanche à vous !

    RépondreSupprimer
  2. Gérard
    Vue à partir du Château de Marqueyssac, Gérard.
    Bon dimanche à vous aussi !

    RépondreSupprimer
  3. Une vue qui nous montre de bien beaux tapis ! :-)

    RépondreSupprimer
  4. Joli graphisme verdoyant Fifi :)
    Bon dimanche à vous !

    RépondreSupprimer
  5. La route est très prégnante, le remebrement est passé par là cependant il y a une mémoire qui est à l'agriculteur et qui fait que d'année après année malgré la rotation des cultures les parcelles sont toujours là telles qu'elles étaient lorsque la petite maison était utile, du temps où on se déplaçait au pied de l'homme ou de l'âne. Prendre un peu de hauteur comme tu l'as fait permet de bien lire le cadastre.
    Tu avais un bon téléobjectif alors, Fifi pour t'approcher ainsi depuis ton nid d'aigle ?

    RépondreSupprimer
  6. çà c'est du "grand Fifi" ! j'adore ! la citation, parfaite... la photo, j'aime aussi, la petite maison au milieu de cette immensité, et ce long chemin symbolisant la traversée....
    un grand bravo, et un gros bisou !!
    bonne soirée ma Fifi !

    RépondreSupprimer
  7. bah au moins y'a pas d'embouteillages !bises

    RépondreSupprimer
  8. Blogger fait des siennes, ce n'est pas facile auj, de commenter, de publier, mais on ne va pas se plaindre ! AHAHA ! C'est chouette ce velours vert qui subsiste au temps des voies (voix) de l'internet qui sont impénétrables...

    RépondreSupprimer
  9. Blogger fait des siennes, ce n'est pas facile auj, de commenter, de publier, mais on ne va pas se plaindre ! AHAHA ! C'est chouette ce velours vert qui subsiste au temps des voies (voix) de l'internet qui sont impénétrables...

    Tu sais Fifi, le jardin est en toi, comme la force. Depuis que mon père n'est plus, je fais des mots croisés, je fais pousser des clivias...
    Grox bisoux de dimanche soir !

    RépondreSupprimer
  10. Blogger fait des siennes, ce n'est pas facile auj, de commenter, de publier, mais on ne va pas se plaindre ! AHAHA ! C'est chouette ce velours vert qui subsiste au temps des voies (voix) de l'internet qui sont impénétrables...

    Tu sais Fifi, le jardin est en toi, comme la Force. Depuis que mon père n'est plus, je fais des mots croisés, je fais pousser des clivias...
    Grox bisoux de dimanche soir !

    RépondreSupprimer
  11. Brigitte
    T'es vraiment gentille de me dire tout ça ! :-) Moi je connais quelqu'un qui fait ça encore mieux !
    Tu veux que je te donne l'adresse, hein, ma Brigitte ? :-)
    Je te souhaite une bonne nuit !
    Et une belle semaine !
    Demain c'est peinture chez le petit dernier.

    RépondreSupprimer
  12. j'adore la composition de cette image ! Superbe !
    Bonne nuit !

    RépondreSupprimer
  13. J'aime la tranquilité de cette photo. C'est mervelleuse et invite la visiter.

    Mes saluts.

    RépondreSupprimer
  14. Très graphique et d'un beau vert :)

    RépondreSupprimer
  15. Sur la mer verte des prés
    un sillage poudreux
    une terreuse raie
    qui la partage en deux
    un chemin de traverse
    où le soleil pleut averse
    passage pour sage ouvert
    ou menant au diable vauvert ?

    RépondreSupprimer
  16. Amichel
    Vous avez raison, la route la plus riante peut mener à une impasse, ou pire et la route la plus caillouteuse déboucher sur une clairière :-) Merci Amichel !
    Bonne soirée à vous !

    RépondreSupprimer
  17. La lecture en hauteur permet d'apprécier ce qu'on ne peut pas deviner au ras de la poussière.
    Encore une belle image !

    RépondreSupprimer
  18. je traverse aussi. Par monts et par vaux, je viens vous faire un petit coucou. C'est la mi-juillet, ça se fête non? Bises
    (très belle photo mais faut-il le répéter? ici tout est beau)

    RépondreSupprimer
  19. Très belle diagonale dans cette verdure ! Non Fifi je ne pars pas encore en vacances, je partirai quelques jours fin juillet ! Bisous et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  20. extra ces photos, les textes aussi

    RépondreSupprimer
  21. Odile
    Prendre de la hauteur, permet d'avoir un autre point de vue. On n'y arrive pas toujours ! :-)
    Bisous Odile !

    RépondreSupprimer
  22. Bravo. Le cadrage est tip top. ;-)

    RépondreSupprimer
  23. Sur le chemin des hasards de la vie...

    RépondreSupprimer
  24. j'aime bien cette grande diagonale, belle compo.

    RépondreSupprimer

Archives du blog