21 août 2016

la grâce...




 La grâce et l'élan qui habitent l'inachevé, le rugueux, les déchirures de la vie... une exposition magnifique...





Exposition de Suzanne Capdevielle
dans le cadre des Chemins d'Art Sacré du Diocèse de Strasbourg



envoyé par Solilouve
  

De grâce
Vient avec moi
Ne te fait pas prier
Là bas le soleil brillera

Josette T



Tes bras profonds
Qui me rejoignent
Comment tiennent-ils ?

Tes regards perdus
En chemin
Il est pour moi ?

Véronica B


Loin des déchirures
de l'argile cabossée
regard intérieur

Miss Yves


31 juil. 2016

petit bouquet domestique...


Domestique ( du latin "domesticus") se dit de tout ce qui concerne le domicile (mot dérivé du latin "domus" la maison) et, par extension de ce qui concerne le ménage et la vie privée.
Domestique est soit un nom, masculin ou féminin, soit un adjectif qualificatif
Wikipédia 


Les petites choses n'ont l'air de rien mais elles donnent la paix


Les roses rouges du jardin
offertes avec simplicité
c'est le coeur sur la main
d'un beau soleil d'été  
Amichel
 

Au nombre de sept
harmonie intimité
épure et merveille

Miss Yves
 

Outre son parfum
la rose offre sa couleur
c'est tout naturel

Miss Yves



18 juil. 2016

feuilles et branches...



Les feuilles sont l'espoir des racines
Les fleurs, celui des branches
Et le bourgeon, celui de la ramure
Pour nous, quelle sève à notre espoir ? 

Le ramage est l'espoir de l'oiseau
Le clapotis, celui des eaux
Le chuchotement celui des vents
Pour  nous, quel chant à notre espoir ?

La rose est l'espoir de la tige
Le bleu, celui de l'océan
Et le vert celui du printemps
Pour nous, quelle couleur à notre espoir ?
 

Le miel est l'espoir de la ruche
Le vin est celui de la vigne
Et la miche est celui du blé
Pour  nous, quelle saveur à notre espoir ?
Espérer n'est pas nécessaire pour entreprendre le futur
Réussir n'est pas nécessaire pour persévérer le présent


Il était une feuille avec ses lignes
Ligne de vie
Ligne de chance
Ligne de cœur

Il était une branche au bout de la feuille
Ligne fourchue signe de vie
Signe de chance
Signe de cœur

 
Il était un arbre au bout de la branche
Un arbre digne de vie
Digne de chance
Digne de cœur
cœur gravé, percé, transpercé
Un arbre que nul jamais ne vit

Il était des racines au bout de l'arbre
Racines vignes de vie
Vignes de chance
Vignes de cœur


Au bout des racines il était la terre
La terre tout court
La terre toute ronde
La terre toute seule au travers du ciel
La terre.

Robert Desnos


Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches
Et puis voici mon cœur qui ne bat que pour vous.
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux.



Le vent est l’ami des arbres
Il chante dans les saules
Il peut mirer dans l'eau
Sa force et sa malice
Il ploie la cime des pins
Où il redit sa plainte
Sans jamais se lasser
Parfois il est tempête
Au bord des plages désertes
L’aurait-on contrarié ?
Il joue de ses artifices
A rebrousse-feuilles
Dans la tête des chênes
Il pousse au loin les nuages
Gris, blancs ou joufflus
J’aimerais bien le suivre
Dans ses voyages fantasques
Voir ces pays lointains
Où l’amitié dit-on
Est vraie et sans détour

Un autre jour
On parlera de l’amour…

Marine D


9 juil. 2016

foule ...




 "Il est facile de se tenir avec la foule,
il faut du courage pour rester seul."
Mahatma Gandhi





“Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort.” 
Gandhi


“La preuve du pire, c'est la foule”
 Sénèque.
envoyé par Marie-Paule 

20 juin 2016

quelques gouttes...








Boire jusqu'à plus soif
À en devenir écarlate
De bonne-heure je m'éclate

Claire Fo


Merci merci à fifi
pour ces perles de pluie
ces pétales de rose
le cœur réjoui
alors en oublie
un ciel si morose
chantons sous la pluie
ô gai vive la rose
merci merci à fifi

Amichel




envoyé par Cergie


Oourquoi tant de sinistrose
si la rose sanglote morose
au soleil de l'été à venir
elle resplendira sans soupir

Josette T


Le cœur à l’envers
Elle offre tout un monde
De pétales-lèvres
De pétales-frous-frous
A la pluie
A ses gouttes-miroirs
A ses gouttes-qui-glissent
Rouge écarlate et
Transparence du cristal
Pour une symphonie
Au rythme des averses.

Maïté Aliénor



La danseuse de flamenco est fatiguée.
Les castagnettes de l'averse, accompagnant
le rythme effréné de ses pas, ont cessé.
Le carmin de ses jupons est constellé
de perles de pluie aussi rouges que le sang.

Tilia 


Rose d'amour
Rouge passion
Perles de pluie
Rose émotion
Un amour de rose.

Claude


Archives du blog