8 août 2019

pause estivale...

 


Un bel été à vous tous qui passez par là



 Écouter l'été et prendre le bonheur quand il passe...


Laisser vibrer l'espace
Le temps s'écouler
Miroiter la feuille

Sous un vent de plume
Le silence souligne
Cet instant magique
Qui ne reviendra pas...

Choisir un chemin différent
Aux sauvages odeurs boisées
S'échapper des pistes imposées
Respirer profondément
Ne plus être dans le rang


Divinement l'oiseau le dit
Il suffit de l'écouter


marine D




Pour Tilia

 

16 juil. 2019

ombres et lumières...


une très belle exposition de Laurence Torno:

 "Les femmes de la Bible"


"Très grandes par choix (120x120), ses mosaïques sont destinées à transmettre la beauté des couleurs et de la vie.

Conçues pour véhiculer des messages de paix et de quiétude, ells expriment des émotions, interrogent et font réfléchir.

Les lois et religions dans la Bible sont régies par les hommes, et les femmes font l'objet d'éloignement, de rejet, de violence et de discrimination.

Or, les femmes qui jalonnent les nombreux récits des deux testaments n'en jouent pas moins un rôle déterminant. 

Qu'elles soient prostituées, étrangères, séductrices, mariées ou seules, elles ont toutes une force d'âme et un caractère de feu qui en font des créatrices d'avenir, des héroïnes à découvrir au fil d'une dizaine de mosaïques 





 Rahab de Jéricho



 Tamar
La justice par la ruse




La Vierge du Silence





Une prière pour le monde



 Dans l'ombre rose et fraîche des grands piliers de grès
Immobiles, trois femmes à genoux prient en silence
Pour que le monde abandonne enfin sa violence.
Des vitraux bleuis, la lumière coule par degrés.
 

8 juil. 2019

garde-manger pour abeilles...





Berger d'abeilles
"Le doux titre et l'emploi charmant 
Être en juin, un berger d'abeilles
Lorsque les prés sont des corbeilles
Et les champs des mers de froment... "
François Fabié
Fleurs de genêts
 


Musique d’abeille
ronron vital
pavane en plein champ
petites mains actives
miel sucré de soleil

Ployant ses ailes
un papillon voltige
j’écoute aussi ta voix

 Marine  Dussarrat 



Les herbes moutonnent
bourdonnements bruissements
berger des abeilles 

Miss Yves 






Celui qui, devant un tableau représentant un paysage de bruyère, 
 n’entend pas la vague musique du bourdonnement des abeilles,
 ne sait pas voir, 
de même que celui pour lequel la musique n’évoque aucune vision, 
ne sait pas entendre"
Albert Schweitzer

envoyé par Marie-Paule 



Toujours actives
printemps, été, automne
les butineuses

Josette T 




Les ruches de la cousine Alice

Venant du jardin, pour atteindre la maison
il fallait passer sous le hallier*,
qui abritait à la fois le rucher
et la provision de bois à brûler.
Son toit était précédé d'une treille
ployant sous les feuilles et les fleurs
de rosiers opulents, à nuls autres pareils.
Dans cette ombre bruissante,
alourdie de parfums sucrés,
tout vibrait de la quête incessante
des abeilles qui s'affairaient.
Frôlant parfois nos cheveux de très près,
elles effarouchaient l'enfant que j'étais.
Mais la promesse de la tartine de miel
tempérait quelque peu mon effroi,
me faisant seulement accélérer le pas.

Tilia


2 juil. 2019

encadré...



encadré
le pré fleuri s'échappe
en toute liberté




Toujours libre
les plantes sauvages s'évadent
- Au diable les clôtures 

Josette T




Hors cadre et hors champ
Un coin de verdure
Un cadre champêtre
Tableau bucolique
Du vert en pâture
Jaune et blanc mêlés
Semis d'herbes folles
Derrièr' les verrous
Ombelles de jour
Sans amour en cage
Ombelles de nuit
Ombre des clôtures
Salsifis ciguës
Franchir la barrière
Hors sentiers battus

Miss Yves






Dans le cadre 
mais libre de passer sous la barrière

Il suffit de passer le pont , 

c'est tout de suite l'aventure, 
laisse-moi tenir ton jupon
Marine Dussarrat 





c’est un coin de verdure
où danse un papillon
qui se joue des clôtures
où chante un grillon
un escargot à l’aventure
s’y cache des rayons

c’est un joli coin tendre
où l’herbe nous fait signe
pour venir s’y étendre
nulle ronce n’y égratigne
au loin le coucou se fait entendre
le soleil haut mûrit les vignes

c’est un beau coin sauvage
les herbes y folâtrent à l’envi
le ciel n’en prend ombrage
les mulots sont ravis
les abeilles décodent ses messages
c’est un coin insoumis 

Amichel


26 juin 2019

semailles futures...





Frissons d'akènes
Dans la prairie ondoyante
En virgules vaporeuses
Le vent faufile ses menuets
Grand maitre des graines
Il les emporte, les enrobe
Ces petites ailes sans boussole
Houppettes folâtres
Qui rient sous cape
Et vont où bon le hasard
Les sèmera...

Marine Dussarrat 





A quand les semailles ?
Point ne te chamailles
Pour dent de lion ou akènes
Que bien loin le vent emmène
Pissenlit ou salsifis
ça suffit !



Salsifis dans les Près
Fleurissent, fleurissent
Salsifis dans les Près
C'est l'orée de l'été
 


21 juin 2019

23 mai 2019

dormir ensemble...



Sous le regard apaisant du marchand de sommeil
Deux corps se fondent dans la nuit




"Que ce soit dimanche ou lundi
Soir ou matin, minuit, midi
Dans l'enfer ou le paradis
Les amours aux amours ressemblent
C'était hier que je t'ai dit
Nous dormirons ensemble..."
Louis Aragon 



18 mai 2019

regards...




"Ouvre l'oeil et regarde, tu verras ton visage dans tous les visages.
Tends l'oreille et écoute, tu entendras ta voix dans toutes les voix"
Khalil Gibran
Le sable et l'écume




Ouvre ton œil curieux
Vers le gospel des anges
Redis toi les beaux contes
Les fables oubliées
Que chantent les sirènes
Que sifflent les oiseaux
Le choeur des voix célestes
Fais briller les regards
Dis nous la belle histoire
On y croira, peut-être....

Marine Dussarrat





Ouvrir l'oeil
Sourire de toutes ses dents
Caresser du regard
Goûter à pleine bouche
Le sourire aux lèvres
L'oeil aux aguets
Respire à pleine peau
Ne dis pas merci du bout des lèvres
Illumine les murs
Miss Yves


"L'oeil était dans la tombe et regardait Caïn."
Victor Hugo
envoyée par Cergie 




“L’âme peut parler avec les yeux, et embrasser avec le regard.”


 “Un regard est, dans tout pays, un langage.” 
 George Herbert 1593-1633 
envoyée par Suzanne


28 avr. 2019

vies sauvages...












Je ne suis pour toi qu'un renard semblable à cent mille renard.
Mais si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre.
Le Petit Prince
Saint-Exupéry

 

22 avr. 2019

Soif...



" L'amour : une source qui a soif "
Marie Noël


Dans ce monde qui se dessèche si nous ne voulons pas mourir de soif,
il nous faudra devenir source
Christiane Singer 




Dans le silence

Sables immenses
Lentes nuits d’étoiles
Au profond de l’obscurité
Le désert s’entrouvre
Sable chaud sous ma joue
Retentit la mélodie du silence
J’écoute…

L’aube est encore loin
Elle colorera le ciel
Violente et rouge sang
Et comme un voile
Nous enveloppera
Enroulés, embrassés,
Le cœur étreint…

Garder, garder, garder
Cette magie unique
Le corps transpercé
Sans glaive ni épée
L’âme transmuée
Dans la musique de la nuit
Dans le silence…


11 avr. 2019

Pétroglyphes



Pétroglyphes est un mot qui a son origine étymologique en grec. Concrètement, il signifie"gravure sur roche" et se compose de deux parties distinctes :-Le nom "petra", , qui signifie "pierre". "Glyphos", qui peut être traduit par "gravé". Le pétroglyphe est la gravure qui, en préhistoire, s'est développée sur les pierres. Les êtres humains primitifs, de cette façon, frappèrent les roches et les bombardèrent pour laisser certaine marques. Pour développer un pétroglyphe, la personne a travaillé sur la surface de la roche, en la soulevant graduellement selon le dessin en question. Pour cela, il peut couper le matériau, par abrasion, ou le gratter. Grâce aux pétroglyphes, les hommes préhistoriques ont pu communiquer et laisser des traces sur les pierres, cette technique est donc considérée comme un lointain précédent de l'écriture. Les pétroglyphes font partie de ce qu'on appelle l'art rupestre."





 
"Apprend à écrire tes blessures dans le sable
et à graver tes joies dans la pierre"
Lao-Tseu 
 
 

7 avr. 2019

paysages...



"Il n'y a pas de plus grande émotion que d'entrer dans le désert" 
J;M.G Le Clézio 
Gens des nuages





 « Ils étaient nés du désert, aucun autre chemin ne pouvait les conduire. Ils ne disaient rien. Ils ne voulaient rien. 
Le vent passait sur eux, à travers eux, comme s'il n'y avait personne sur les dunes. »
J M Le Clézio
"Désert"











2 avr. 2019

désert...



Le désert est beau, ne ment pas, il est propre
T. Monod





Désert froid désert chaud
Désert sec désert d’eau
Désert blanc désert rouge
Désert où rien ne bouge
Hargne du soleil
Désert de pierres
Montagne de sable où l’esprit s’enlise
Désert de silence désert des ténèbres
Désert des sentiments désert de l’âme
Désert néant désert inquiétant
Austère désert du dedans
Désert qui interroge
Désert à bout de souffle
Désert vibrant désert brûlant
Désert fascinant
Pas de limites à la lumière
Le désert n’a ni lieu ni temps
Les noirs nuages viennent du cœur
Ceux qui croyaient aux horizons trébuchent
Désert tombeaux des oublis
Au-delà du désert il ne reste que toi





«Ce qui embellit le désert, dit le petit prince, c’est qu’il cache un puits quelque part.»
Antoine de Saint-Exupéry

Si tu chantes la beauté, même dans la solitude du désert, tu trouveras une oreille attentive
Khalil Gibran 

envoyé par Marine Dussarrat 
 



Le marchand de sable ne fait pas fortune dans le désert.
Alexandre Vialatte
envoyé par Tilia 


Le désert est comme "l'hiver [qui] fait le travail des grands maîtres : il simplifie". 
Christian Bobin 
envoyé par Cergie


"Mais à vivre dans le désert, on apprend à recevoir du même cœur le dénuement et la profusion. 
L’éternité du monde est fugitive, la fleur d’un seul jour justifie à certains instants toute l’histoire des hommes."
Albert Camus - Noces

envoyé par Marie-Paule 


27 mars 2019

portes et fenêtres...



"Nos rêves sont des portes ouvertes sur l'infini"
Wana Cori




des portes fermées dont le bois redevient arbre verdissant
des fenêtres grillagées dont les animaux cherchent à s'échapper
je ne peux m'empêcher de penser à ceux qui y ont vécu espéré...rêvé ! 




Quand une porte vers le bonheur se ferme, une autre s’ouvre ;
mais parfois nous regardons si longtemps celle qui est fermée que nous ne voyons pas celle qui vient de s’ouvrir à nous.
 Helen Keller  1880 - 1968 





Quand le vent de la liberté souffle, les fenêtres s'emportent, les portes battent, les volets claquent, la vie éclate. On respire.




"Les yeux sont les fenêtres de l'âme"
G Rodenbach




FENÊTRES

Fenêtres
      Alignées
         Obsession
Fenêtres
      Non-alignées
         Désir d’évasion…

   Fenêtres à cloche-pied
   Fenêtres
   A chaque palier
   Fenêtres
   Aux yeux levés
   Fenêtres
   De tous côtés
   Fenêtres
   Sans soleil
   Fenêtres
   Au réveil
   Fenêtres
   Tôt éteintes
   Fenêtres
   En demi-teintes
   Fenêtres
   Aux volets clos
   Fenêtres
   Aux cils pâlots
   Fenêtres
   Je vous dessine
   Fenêtres
   De bonnes mines
   Fenêtres
   A l’œil malin
   Mal disposées
Dans le matin

   Fenêtres
   Au rire gai
   Chassé-croisé
   En escalier
   De paradis
   Que je franchis
   Où je bondis
   Regard léger
  
   Fenêtres
   Pour refuser
   D’en étouffer
   Fenêtres
   Redessinées
   Éclaboussées
   Éparpillées

   Fenêtres
   Dépareillées
   Fenêtres
   Pour m’éclairer…
   Fenêtres
   Pour s’envoler.

© marine Dussarrat



Archives du blog