26 juin 2019

semailles futures...





Frissons d'akènes
Dans la prairie ondoyante
En virgules vaporeuses
Le vent faufile ses menuets
Grand maitre des graines
Il les emporte, les enrobe
Ces petites ailes sans boussole
Houppettes folâtres
Qui rient sous cape
Et vont où bon le hasard
Les sèmera...

Marine Dussarrat 





A quand les semailles ?
Point ne te chamailles
Pour dent de lion ou akènes
Que bien loin le vent emmène
Pissenlit ou salsifis
ça suffit !



Salsifis dans les Près
Fleurissent, fleurissent
Salsifis dans les Près
C'est l'orée de l'été
 


25 commentaires:

  1. Je suis toujours émue quand je vois un akène de pissenlit que le vent parfois éparpille sur les prés. Ils sont bien plus jolis que la fleur elle même. Très jolie photo Fifi

    RépondreSupprimer
  2. Ce ne serait pas plutôt du salsifi ? C'est joli le salsifi...
    J'aime bcp les pissenlits dans mon assiette comme dans la plaine près de la maison lorsqu'ils font masse mais je les traque impitoyablement avec une gouge dans mon jardin. Les gros bêtas ne savent pas se faire discrets avec leur jaune si caractéristique et joyeux.
    J'aime beaucoup aussi les photos au ras du sol dans lesquelles tu excelles. En ce moment je suis dévorée au jardin par des petites bêtes suceuses cependant. Je ne prends aucun risque en admirant ta photo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison ! Heureusement que des spécialistes fréquentent mon blog :-)

      Supprimer
    2. Les salsifis, c'est bon aussi !

      Supprimer
  3. Une plante solitaire tellement sympathique mais un peu encombrante.

    RépondreSupprimer



  4. Frissons d'akènes
    Dans la prairie ondoyante
    En virgules vaporeuses
    Le vent faufile ses menuets
    Grand maitre des graines
    Il les emporte, les enrobe
    Ces petites ailes sans boussole
    Houppettes folâtres
    Qui rient sous cape
    Et vont où bon le hasard
    Les sèmera...

    Très jolie photo estivale Fifi !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  5. Les couleurs !
    La lumière !
    Quelle belle image !!!:-)

    RépondreSupprimer
  6. Je voudrais un salsifis dans mon jardin. C'est tellement joli... ♥
    J'espère qu'une graine arrivera jusqu'ici...

    RépondreSupprimer
  7. Le mot akène me ravit toujours.
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  8. La beauté de la nature est partout, même au ras du sol. ;-) Bises alpines en surchauffe.

    RépondreSupprimer
  9. Super belle photo, Fifi !
    Les pissenlits se resèment au gré du vent et parfois sont un peu envahissant.
    Ne pas manger ceux qui ont poussé dans une prairie à moutons.
    Belle fin de journée et bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont des salsifis, Claude.
      Moi aussi je me suis trompée.
      Heureusement Cergie était là :-)

      Supprimer
  10. Oh, ohhhh, superbes tes photos! On distingue si bien tous les détails. Et puis ce verte tendre à rêver.
    Toutes les fleurs, leurs graines sont bienvenues autour du potager, qui attirent les insectes.
    Bonne fin de semaine Fifi!

    RépondreSupprimer
  11. Précision et poésie sont ici réunis !
    Quelles couleurs fraîches !

    RépondreSupprimer
  12. A quand les semailles?
    Point ne te chamailles
    Pour dent de lion ou akènes
    Que bien loin le vent emmène
    Pissenlit ou salsifis
    ça suffit!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà un poème à réconcilier les ombelles
      et fifi dans la lune
      et cergie opportune

      Supprimer
  13. De retour, oui, mais plus ou moins en pause, le temps de tout classer, billets semi-programmés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A bientôt le plaisir pour nous de la découverte !

      Supprimer
  14. Extraordinaire photo ! un sujet d'une finesse merveilleuse, savamment cadré.

    Une belle et étonnante découverte, ce Salsifis des Près (alias Barbe de Bouc) dont on peut faire du café !

    Salsifis dans les Près
    Fleurissent, fleurissent
    Salsifis dans les Près
    C'est l'orée de l'été


    Bises et bon dimanche, Fifi (avec une température plus clémente que celles de la semaine qui se termine)

    RépondreSupprimer
  15. Un pré merveilleusement fleuri et accessible par un petit chemin soigneusement fauché.
    De quoi se rincer l'oeil au ras des salsifis :-)
    Merci pour les renseignements quant à la "Barbe de Bouc" bien ronde et utile. :-)

    Nous sommes terrés dans le noir à partir de 8 heures du matin jusqu'à 8 heures du soir.
    Étouffant, fatigant !
    Bises rafraîchissantes, Tilia ♥
    Merci pour le "Salsifis dans les Près"

    RépondreSupprimer
  16. Les aigrettes de salsifi sont spectaculaire et pour en avoir chez soi c'est simple, il suffit de se prendre pour le vent et de récolter les graines au bout de leur grosse akène et de les semer comme tu le propose dans le jardin.
    J'avais récolté des graines d'oeillet du poète sur un chemin des Pyrénées. Ils avaient bien réussi chez moi mais il me faudrait aller vérifier qu'ils existent encore, ils étaient cachés dans un coin de jungle du jardin
    C'est une bonne idée de créer des chemins dans les prés, notre coulée verte a été ainsi taillée au printemps dommage juste que le chemin passe sur les orchidées
    (Pas glop !)

    RépondreSupprimer

Archives du blog