7 juin 2010

Cuvée 2010...





les fleurs champêtres
au matin dansent les champs
la cuvée est faite

l'autre je



Vers le clocher
qui garde le village
les coquelicots et les bleuets
s'en vont en procession
à travers champs
ils chantent dans les blés
de joyeux hosannas
un parfum de douceur
monte dans l'air et le ciel
de printemps
des vagues d'herbes folles
roulent et s'abandonnent
aux caresses
du vent
« la vie est là
simple et tranquille »
dans la campagne
loin de la ville

Amichel


De bien jolis et gentils coquelicots
au larges pétales
en compagnie de fins bleuets
dans un champ de verdure.
Que c'est beau !
Sont absentes quelques marguerites sauvages,
qui avec le bleu et le rouge
donne un clin d'oeil patriotique à la nature.
Ce serait tout aussi beau !
Cela me rapelle les champs de blé de mon enfance. L'or était coloré de bleu, de blanc et de rouge.
Que c'était beau !
Les coquelicots ont aussi un côté gourmand quand ils sont bonbons. Ceux qui, petit fille, me faisait la langue rouge.
Que c'était bon !

Claude



Je me couche mon sol

Je m'envole mon ciel


Le clocher marque le temps
Mes yeux sont nettoyés de tant
L'instant se vit sa grâce
Et laisse de belles traces


En tout Là
Tu vois Là
Approche
Mon coeur palpite
De toi

Annick

Coquelicots de mon enfance
vous êtes revenus
comme une grande blessure
enflammer l'herbe folle
qui galope sur les talus sauvages...

vous accompagnez notre marche
d'une touche légère
et d'un sourire de sang...
O coeurs libres et offerts
au milieu des blés mûrs
qui bruissent comme l'océan
sous les careses de l'air...

vous êtes la promesse et le rêve
de la saison de feu
incarnant le frisson
de cette couleur vive
qui surprend la prairie
allongée sous le jour...

Coquelicots mes amis
ne craignez rien
j'aime trop votre visage
tourbillons d'oriflammes
qui traversent la plaine
d'un rire incandescent
pour serrer
vos tiges fragiles
entre mes doigts curieux...

O que de souvenirs
et que d'images tendres
m'appellent et me lient
à cette fleur délicate
dont l'éphémère beauté
refuse en expirant
nos prisons de cristal!


Victor Varjac

envoyé par Nina
______________

28 commentaires:

  1. Superbes couleurs, j'adore la montée en puissance du rouge!
    Bises
    Domi

    RépondreSupprimer
  2. Le paysage est beau, que ce soit dans sa totalité ou en détail.

    RépondreSupprimer
  3. Jolis coquelicots au vent léger ! :-)

    RépondreSupprimer
  4. Superbes photos Fifi...j'aime beaucoup la première photo qui donne un sentiment d'évasion avec les couleurs de fleurs qui font sentir que l'été est bientôt là ;) C'est idyllique!

    Bisous

    Denise

    RépondreSupprimer
  5. les fleurs champêtres
    au matin dansent les champs
    la cuvée est faite

    RépondreSupprimer
  6. Cuvée 2010 il n'y aura pas chez moi : ma jachère aux coquelicots a été remise en culture (les coquelicots ne reviennent pas d'une année sur l'autre et cela fait quatre ans que j'y retourne voir)
    Il y a peu de lumière sur ces photos ou plutôt avec le peu de contraste c'est là qu'elle est la plus belle : les fleurs des champs se marrient aux herbes et les différents volumes et distances émergent sans heurt. Du grand Fifi encore une fois.

    RépondreSupprimer
  7. Vers le clocher
    qui garde le village
    les coquelicots et les bleuets
    s'en vont en procession
    à travers champs
    ils chantent dans les blés
    de joyeux hosannas
    un parfum de douceur
    monte dans l'air et le ciel
    de printemps
    des vagues d'herbes folles
    roulent et s'abandonnent
    aux caresses
    du vent
    «  la vie est là
    simple et tranquille »
    dans la campagne
    loin de la ville

    RépondreSupprimer
  8. Amichel
    « la vie est là
    simple et tranquille »
    dans la campagne
    loin de la ville
    Tout est dit Amichel ! La ville sa rumeur et ses agitations, j'aime de temps en temps. De temps en temps seulement. Merci Amichel pour "le clocher qui garde le village" !

    RépondreSupprimer
  9. Une bien belle cuvée 2010! Bienheureux village de se lever le matin et de regarder par la fenêtre! Délicatesse du coquelicot jusqu'à dans le détail!

    RépondreSupprimer
  10. De bien jolis et gentils coquelicots
    au larges pétales
    en compagnie de fins bleuets
    dans un champ de verdure.
    Que c'est beau !
    Sont absentes quelques marguerites sauvages,
    qui avec le bleu et le rouge
    donne un clin d'oeil patriotique à la nature.
    Ce serait tout aussi beau !
    Cela me rapelle les champs de blé de mon enfance. L'or était coloré de bleu, de blanc et de rouge.
    Que c'était beau !
    Les coquelicots ont aussi un côté gourmand quand ils sont bonbons. Ceux qui, petit fille, me faisait la langue rouge.
    Que c'était bon !

    RépondreSupprimer
  11. Merci Fifi d'avoir publié mon com.
    Les coquelicots, c'est toute mon enfance. Ils ont été un régal pour mes yeux et pour mon gosier.
    Je suis contente de les revoir enfin sur les bords des routes et des talus.
    Tu me poses la même question que Miss Yves, non je n'ai pas vu à Ganderkesee les musiciens de Brême mais je les ai vu une année à Brême lorsque nous avions visité la ville.
    Merci encore et bonne journée !

    RépondreSupprimer
  12. Quelle fleur délicate et aérienne les
    l'ensemble de photos est très réussi et les textes s'accordent joliement
    Bravo

    RépondreSupprimer
  13. Quel bonheur tous ces coquelicots !!! A l'honneur aussi sur mon blog dans mon précédent post ;-))

    RépondreSupprimer
  14. Il est tres beau ce paysage et je vois de loin le clocher je ne peux y acceder mais je vais y penser.
    des belles couleurs encore

    RépondreSupprimer
  15. Jolie cette pâte d'amande décorée de chocolat Fifi

    RépondreSupprimer
  16. Voilà de quoi me me donner un sourire parmi mes plus beaux!

    RépondreSupprimer
  17. Très belles photos! les couleurs sont magnifiques! Des bises. Nadia.

    RépondreSupprimer
  18. je viens tdire bonjour et je repars je suis si en etard bisou

    RépondreSupprimer
  19. Je me couche mon sol

    Je m'envole mon ciel


    Le clocher marque le temps
    Mes yeux sont nettoyés de tant
    L'instant se vit sa grâce
    Et laisse de belles traces


    En tout Là
    Tu vois Là
    Approche
    Mon coeur palpite
    De toi

    RépondreSupprimer
  20. Bonsoir Fifi,
    C'est un bonheur de vivre chez vous aussi...
    Très belles photos qui mettent du baume au coeur!
    Très belle soirée et bon week-en

    RépondreSupprimer
  21. Que c'est beau, je retrouve les prés de mon enfance, nous nous amusions à faire des bouquets bleu, blanc, rouge, quelle idée!
    Je les croyais disparus
    Bonne fin de semaine

    RépondreSupprimer
  22. Coquelicots de mon enfance
    vous êtes revenus
    comme une grande blessure
    enflammer l'herbe folle
    qui galope sur les talus sauvages...

    vous accompagnez notre marche
    d'une touche légère
    et d'un sourire de sang...
    O coeurs libres et offerts
    au milieu des blés mûrs
    qui bruissent comme l'océan
    sous les careses de l'air...

    vous êtes la promesse et le rêve
    de la saison de feu
    incarnant le frisson
    de cette couleur vive
    qui surprend la prairie
    allongée sous le jour...

    Coquelicots mes amis
    ne craignez rien
    j'aime trop votre visage
    tourbillons d'oriflammes
    qui traversent la plaine
    d'un rire incandescent
    pour serrer
    vos tiges fragiles
    entre mes doigts curieux...

    O que de souvenirs
    et que d'images tendres
    m'appellent et me lient
    à cette fleur délicate
    dont l'éphémère beauté
    refuse en expirant
    nos prisons de cristal!


    Victor Varjac

    **
    bonjour en passant Fifi,

    Annick et Amichel

    RépondreSupprimer
  23. jolie série de coquelicot, impressionnant, comme ils sont nombreux !

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour Nina qui passait là!

    RépondreSupprimer
  25. La plus belle saison avec l'automne! Jolis cadrages.

    RépondreSupprimer
  26. Comme j'aime ce paysage digne d'un Renoir ou d'un Monet... L'un comme l'autre se serait arrêté ici et aurait planté son chevalet au coeur des bleuets et coquelicots.
    J'aime revenir rêver devant ce paysage plein de sérénité.

    RépondreSupprimer

Archives du blog