25 août 2010

amour en cage...



Le rossignol reste fidèle à sa compagne,
aussi longtemps qu'il est enfermé dans la même cage.

Will Cuppy


Annick a dit...

L'amour c'est tellement
D'aimer se vivre
Ses ailes déployées son vivre
L'amour son tout dedans
Au plus près
De belle intimité partagée

Annick


Qui délivrera ce bel oiseau
pour son cœur retrouvé
il est prêt chanter !

L'autreje


Dieu aima les oiseaux et inventa les arbres.
L'homme aima les oiseaux et inventa les cages.


Jacques Deval

envoyé par Nina


une petite merveille envoyée

par Gérard



L'Inventeur

" Il avait une gibus, une barbe fleurie
Et son laboratoire était un parapluie
Tout noir et aussi grand que les yeux des enfants
Qui le regardaient faire
Il était Inventeur et Génie solitaire
[…]
Il inventa un jour une cage à moineaux
Qui n'avait pas de porte, pas le moindre barreau
Il en était très fier et disait tout content
Que les oiseaux du ciel aiment mieux les barreaux
Quand ils sont transparents

Nous les gamins, on le regardait faire
On oubliait alors de jouer à la guerre
Nous les gamins les yeux pleins de mystère
On l'aurait bien suivi j'usqu'au bout de la terre "

Marc Ogeret

envoyé par Odile


Un oiseau
sur un mur rose
se pose
près
d'un cœur
en cage
sur un mur rose
qui n'ose
l'appeler ...
l'oiseau
couleur de jour
l'a délivré ...
ensemble
ils voient la vie en rose
et peut être
vous les rencontrerez

Amichel


Il se pourrait peut-être que pour
garder son amour,
la femme construise à son homme une cage
corfortable et jolie,
afin qu'il n'ait point envie d'en sortir
ni la nuit, ni le jour.
Ils y vivraient un amour
grand et sage,
et ce, pour toute la vie.
Car deux coeurs en cage
valent mieux que deux volages.
Ce serait une cage
qui ressemblerait à un nid d'amour.

Claude







31 commentaires:

  1. L'amour c'est tellement
    D'aimer se vivre
    Ses ailes déployées son vivre
    L'amour son tout dedans
    Au plus près
    De belle intimité partagée

    RépondreSupprimer
  2. Qui délivrera ce bel oiseau
    pour son cœur retrouvé
    il est prêt chanter !

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Fifi,
    C'est une façade de toute beauté... elle met le coeur en joie ;)
    Bisous du dimanche!

    Denise

    RépondreSupprimer
  4. Dieu aima les oiseaux et inventa les arbres.
    L'homme aima les oiseaux et inventa les cages.


    Jacques Deval

    RépondreSupprimer
  5. je reviens je ne vois pas la phot bisou

    RépondreSupprimer
  6. Le texte est superbe et enfin
    je vois tout j'en suis ravie tu sais.
    Alors tu as donc trop mangé mais non ce n'es pas grave que des kilos en plus
    Pas grave
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  7. Merci tu es gentille
    sympa c'est toi qui fait ces dessin FIFI

    RépondreSupprimer
  8. En voyant votre photo Fifi je pense à Jean-Marc Tennberg et le portrait d'un oiseau.
    http://www.ina.fr/art-et-culture/litterature/video/I06187252/jean-marc-tennberg-pour-faire-le-portrait-d-un-oiseau.fr.html

    RépondreSupprimer
  9. Tout est dit dans le titre.
    Jolie composition.
    Amitiés Fifi

    RépondreSupprimer
  10. Le mot de Nina (Bonjour, Nina !)
    me ramène à ce couplet de Marc Ogeret dans sa jolie chanson :

    L'Inventeur

    " Il avait une gibus, une barbe fleurie
    Et son laboratoire était un parapluie
    Tout noir et aussi grand que les yeux des enfants
    Qui le regardaient faire
    Il était Inventeur et Génie solitaire
    […]
    Il inventa un jour une cage à moineaux
    Qui n'avait pas de porte, pas le moindre barreau
    Il en était très fier et disait tout content
    Que les oiseaux du ciel aiment mieux les barreaux
    Quand ils sont transparents

    Nous les gamins, on le regardait faire
    On oubliait alors de jouer à la guerre
    Nous les gamins les yeux pleins de mystère
    On l'aurait bien suivi j'usqu'au bout de la terre "

    Bonne semaine, Fifi !
    Suis allée voir tes épis de blé ;-)

    RépondreSupprimer
  11. Un oiseau
    sur un mur rose
    se pose
    près
    d'un cœur
    en cage
    sur un mur rose
    qui n'ose
    l'appeler ...
    l'oiseau
    couleur de jour
    l'a délivré ...
    ensemble
    ils voient la vie en rose
    et peut être
    vous les rencontrerez

    RépondreSupprimer
  12. Coucou Fifi !
    Encore merci pour tes merveilleux commentaires qui me font chaud au coeur.
    Magnifique photo comme toujours avec de magnifiques phrases mais je me répète [Tu n'ignore surrement pas que je fais la chasse aux répétitions...]. Très belle vidéo de Gérard (serais-ce celui à qui je pense ?) ! Je te souhaite une bonne continuation pour ton blog qui m'a l'air de bien marcher !

    Grosses Bises de chez nous.
    Mel

    RépondreSupprimer
  13. Lorsqu'on regarde cette façade tout est très strictement compartimenté, même la fenêtre qui est TOUTE petite (bah oui plus petite qu'un oiseau c'est vrai quoi) elle est en plus détaillée en petits carreaux. Le coeur alors là c'est le comble, il est emballé avec trois épaisseurs (un carré deux rectangle dont un pas à cotés perpendiculaires), il ne risque pas de casser, il doit être bien fragile qu'on ne prenne tant soin...

    RépondreSupprimer
  14. Odile
    Nous devrions tous être des inventeurs comme celui-là mais nous aimons tellement les cages en tous genres :-)
    Bonne semaine à toi aussi Odile !
    Merci !!!


    Amichel
    Vous êtes de retour !!!
    Merci d'avoir délivré le pauvre coeur en cage ! :-)

    RépondreSupprimer
  15. Une cage à oiseaux sans porte et sans bareaux, que c'est beau !
    J'ai mis un com ce matin et je ne vois pas. Il ne serait point étonnant que je me sois emmêler les pinceaux.
    C'était ma version à moi de l'amour en cage.

    RépondreSupprimer
  16. C'est une photo très originale Fifi. Bravo ;)

    RépondreSupprimer
  17. Il se pourrait peut-être que pour
    garder son amour,
    la femme construise à son homme une cage
    corfortable et jolie,
    afin qu'il n'ait point envie d'en sortir
    ni la nuit, ni le jour.
    Ils y vivraient un amour
    grand et sage,
    et ce, pour toute la vie.
    Car deux coeurs en cage
    valent mieux que deux volages.
    Ce serait une cage
    qui ressemblerait à un nid d'amour.

    RépondreSupprimer
  18. Sur un mur des routes s'entrecroisent... Prendre celle qui mène à l'oiseau ou celle qui mène au cœur... j'hésite.

    RépondreSupprimer
  19. Quel joli florilège
    je ne peux m'empêcher de penser à Prévert
    As tu pris une des plumes de l'oiseau pour signer ta photo ?

    RépondreSupprimer
  20. Dominique
    Il suffit de cliquer sur le lien proposé par Gérard pour entendre le texte de Prévert :-)

    RépondreSupprimer
  21. Quel beau florilège de textes a ilustrer uns photo très poétique.

    RépondreSupprimer
  22. "Pour faire le portrait d'un oiseau" c'est immédiatement ce qui m'est venu à l'esprit.
    Prévert a dit aussi: un seul oiseau en cage la liberté est en deuil.
    P.S. Je rends hommage à la photographe qui fait passer à travers l'image tant de choses...

    RépondreSupprimer
  23. J'avais omis de signaler la source de mon inspiration sous la photo, voilà qui est fait, encore merci Fifi. je viens de retrouver également le soleil de Touraine.

    RépondreSupprimer
  24. Atout coeur qui donne des ailes...

    Une photo pleine de poésie qui illustre si bien le poème de Prévert !

    RépondreSupprimer
  25. le titre est très bien trouvé joli coup d'oeil.

    RépondreSupprimer
  26. Un cadrage trés reussi pour une facade douce et patinée pleine de charme. Ton titre lui va comme un gant.

    RépondreSupprimer

Archives du blog