19 sept. 2010

niche...




Pour être heureux, on a tous besoin d'une niche et d'une corde au cou

Jacqueline Remy 


Un Loup n'avait que les os et la peau,
Tant les chiens faisaient bonne garde.
Ce Loup rencontre un Dogue aussi puissant que beau,
Gras, poli, qui s'était fourvoyé par mégarde.
L'attaquer, le mettre en quartiers,
Sire Loup l'eût fait volontiers ;
Mais il fallait livrer bataille,
Et le Mâtin était de taille
A se défendre hardiment.
Le Loup donc l'aborde humblement,
Entre en propos, et lui fait compliment
Sur son embonpoint, qu'il admire.
" Il ne tiendra qu'à vous beau sire,
D'être aussi gras que moi, lui repartit le Chien.
Quittez les bois, vous ferez bien :
Vos pareils y sont misérables,
Cancres, haires, et pauvres diables,
Dont la condition est de mourir de faim.
Car quoi ? rien d'assuré : point de franche lippée :
Tout à la pointe de l'épée.
Suivez-moi : vous aurez un bien meilleur destin. "
Le Loup reprit : "Que me faudra-t-il faire ?
- Presque rien, dit le Chien, donner la chasse aux gens
Portants bâtons, et mendiants ;
Flatter ceux du logis, à son Maître complaire :
Moyennant quoi votre salaire
Sera force reliefs de toutes les façons :
Os de poulets, os de pigeons,
Sans parler de mainte caresse. "
Le Loup déjà se forge une félicité
Qui le fait pleurer de tendresse.
Chemin faisant, il vit le col du Chien pelé.
" Qu'est-ce là ? lui dit-il. - Rien. - Quoi ? rien ? - Peu de chose.
- Mais encor ? - Le collier dont je suis attaché
De ce que vous voyez est peut-être la cause.
- Attaché ? dit le Loup : vous ne courez donc pas
Où vous voulez ? - Pas toujours ; mais qu'importe ?
- Il importe si bien, que de tous vos repas
Je ne veux en aucune sorte,
Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor. "
Cela dit, maître Loup s'enfuit, et court encor.

La Fontaine
Les Fables  Livre 1

envoyé par Amichel




Le petit chien roux


Un petit chien roux
s'ennuyait beaucoup
Il alla trouver
un magicien
Pour lui raconter
sa vie de chien.

Je suis attaché
toute la journée
Sous un grand sapin
qui fait pleuvoir
Des pommes de pin
quel tintamarre !

Donnez-moi des ailes
comme une hirondelle
Et j'irai là-haut
dans le ciel bleu
Avec les oiseaux
couleur de feu.

Et le magicien
dit au petit chien :
Vas voir si le ciel
est toujours bleu
Vas jusqu'au soleil
si tu le peux

Le petit chien roux
ôta de son cou
Son collier de cuir
Et s'en alla
Japper de plaisir
Au bord du toit.

Mais tous les oiseaux
Qui chantaient la haut
n'avaient jamais vu
Voler un chien
Ils sont repartis
Dans le lointain.

Sur le bord du toit
Il faisait bien froid.
Le ciel du matin
Pleuvait sans bruit
Et le petit chien
Pleurait aussi.

Je n'veux plus voler
j'aime mieux marcher
Monsieur l'Enchanteur
Je vous en prie
Puisque je fais peur
A mes amis.

Le petit chien roux
Ne sait plus du tout
S'il a trop rêvé
Cette nuit là
Ou s'il a quitté
Sa niche en bois.


Mannick (paroles) et Jo Akepsimas (musique)
envoyé par Clo




Jolie niche ma foi,
Haute en plafond,
Très bien aérée,
Et plante verte
A l'entrée !
Déjà occupée
Et pas encore à louer !



Un chien gentil tout plein
mais qui n'aimait pas les chats
dormait toujours seul
dans sa niche en bois,
Mais, un jour d'hiver,
où il faisait très froid,
il accepta volontiers et pour la preière fois
d'accueilir dans son humble demeure
un petit chat qui cherchait
compagnie et chaleur.
Il faut dire que c'était le chat de la maison.
Le froid se faisant de plus en plus saisissant dans la saison,
le gentil chien fut invité à dormir à l'intérieur dans son grand panier d'osier.
Entre les grosses pattes de Pipo,
dormait aussi
le petit Mimi.

Claude

















35 commentaires:

  1. Bonsoir qu'il est beau et cette photo est magnifique. Pour la corde oui possible mais qu'elle ne soit pas trop serrée
    Merci

    RépondreSupprimer
  2. Pour le toit, j'approuve, pour la corde, suis moins convaincue :)D'ailleurs suis sure qu il aimerait gambader librement sans etre attaché :)

    RépondreSupprimer
  3. Quel beau portrait ! Qu'il est mignon !
    La corde au cou... ça pourrait être tristounet :-)

    RépondreSupprimer
  4. Je précise que le toutou gambade une bonne partie de la journée mais parfois il est dans sa "maison". Là, il profite du soleil matinal pour bronzer ! :-)

    RépondreSupprimer
  5. IL est magnifiQUE 'CEST TON CHIEN* mAIS ALORS SON PETIT NOM je peux le savoir!!!!

    RépondreSupprimer
  6. MON chien s'appelle RUBY et celui ci qui est si beau!!

    RépondreSupprimer
  7. une fable de La Fontaine qui coule de source :

    Le loup et le chien


    Un Loup n'avait que les os et la peau,
    Tant les chiens faisaient bonne garde.
    Ce Loup rencontre un Dogue aussi puissant que beau,
    Gras, poli, qui s'était fourvoyé par mégarde.
    L'attaquer, le mettre en quartiers,
    Sire Loup l'eût fait volontiers ;
    Mais il fallait livrer bataille,
    Et le Mâtin était de taille
    A se défendre hardiment.
    Le Loup donc l'aborde humblement,
    Entre en propos, et lui fait compliment
    Sur son embonpoint, qu'il admire.
    " Il ne tiendra qu'à vous beau sire,
    D'être aussi gras que moi, lui repartit le Chien.
    Quittez les bois, vous ferez bien :
    Vos pareils y sont misérables,
    Cancres, haires, et pauvres diables,
    Dont la condition est de mourir de faim.
    Car quoi ? rien d'assuré : point de franche lippée :
    Tout à la pointe de l'épée.
    Suivez-moi : vous aurez un bien meilleur destin. "
    Le Loup reprit : "Que me faudra-t-il faire ?
    - Presque rien, dit le Chien, donner la chasse aux gens
    Portants bâtons, et mendiants ;
    Flatter ceux du logis, à son Maître complaire :
    Moyennant quoi votre salaire
    Sera force reliefs de toutes les façons :
    Os de poulets, os de pigeons,
    Sans parler de mainte caresse. "
    Le Loup déjà se forge une félicité
    Qui le fait pleurer de tendresse.
    Chemin faisant, il vit le col du Chien pelé.
    " Qu'est-ce là ? lui dit-il. - Rien. - Quoi ? rien ? - Peu de chose.
    - Mais encor ? - Le collier dont je suis attaché
    De ce que vous voyez est peut-être la cause.
    - Attaché ? dit le Loup : vous ne courez donc pas
    Où vous voulez ? - Pas toujours ; mais qu'importe ?
    - Il importe si bien, que de tous vos repas
    Je ne veux en aucune sorte,
    Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor. "
    Cela dit, maître Loup s'enfuit, et court encor.

    Les Fables, Livre I

    RépondreSupprimer
  8. Ah mais je le reconnais ! Cet été il a joué du transat ! C'est un écolo ton chien Fifi, les plantes dans le jardin et sur le balcon, et les yeux en zen attitude !!!

    RépondreSupprimer
  9. Amichel
    Choisir entre chien et loup, quelle condition est la plus supportable ou la plus enviable ?
    Merci pour votre trouvaille, Amichel !!! Je ne connaissais pas cette fable.

    RépondreSupprimer
  10. La photo montre qu'on a aussi besoin d'une plante verte chez soi.

    RépondreSupprimer
  11. Coucou Fifi, je n'ai jamais vu une niche ainsi et le toutou a l'air assez résigné ! Elle est chouette pour la photo mais pas très fonctionnelle, en principe un chien n'a besoin qu'un d'un toit et d'un plancher mais où est le plancher ? Il me semble que c'est la plancher des carottes et de l'oseille, pluto !!!
    :)

    RépondreSupprimer
  12. Merci pour ta reponse ce n'est donc pas le tien

    RépondreSupprimer
  13. Voici une chanson qui aurait pu être une fable...et qui illustre avec fantaisie enfantine votre photographie ;)
    Bonne journée Fifi :)



    Le petit chien roux


    Un petit chien roux
    s'ennuyait beaucoup
    Il alla trouver
    un magicien
    Pour lui raconter
    sa vie de chien.

    Je suis attaché
    toute la journée
    Sous un grand sapin
    qui fait pleuvoir
    Des pommes de pin
    quel tintamarre !

    Donnez-moi des ailes
    comme une hirondelle
    Et j'irai là-haut
    dans le ciel bleu
    Avec les oiseaux
    couleur de feu.

    Et le magicien
    dit au petit chien :
    Vas voir si le ciel
    est toujours bleu
    Vas jusqu'au soleil
    si tu le peux

    Le petit chien roux
    ôta de son cou
    Son collier de cuir
    Et s'en alla
    Japper de plaisir
    Au bord du toit.

    Mais tous les oiseaux
    Qui chantaient la haut
    n'avaient jamais vu
    Voler un chien
    Ils sont repartis
    Dans le lointain.

    Sur le bord du toit
    Il faisait bien froid.
    Le ciel du matin
    Pleuvait sans bruit
    Et le petit chien
    Pleurait aussi.

    Je n'veux plus voler
    j'aime mieux marcher
    Monsieur l'Enchanteur
    Je vous en prie
    Puisque je fais peur
    A mes amis.

    Le petit chien roux
    Ne sait plus du tout
    S'il a trop rêvé
    Cette nuit là
    Ou s'il a quitté
    Sa niche en bois.

    Mannick (paroles) et Jo Akepsimas (musique).

    RépondreSupprimer
  14. Clo11
    Merci Clo pour ce texte délicieux !
    Les chiens rêvent sûrement, le nôtre jappe parfois dans son sommeil :-) A tous les coups il s'amuse ou se désole de quelque chose. Merci aussi pour Mannick et Jo Akepsimas ! Que de chansons fredonnées ...!

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Fifi,
    Ne dit-on pas qu'il suffit d'un toit pour être heureux , alors là Médor dispose d'un certain confort au milieu du gazon et sans doute vue sur la route ...
    Bises

    RépondreSupprimer
  16. Ben, elle est passée où la plaque avec son nom?

    RépondreSupprimer
  17. oui oui il est beau mais pas avec sa corde

    RépondreSupprimer
  18. "Sage, Médor ! Gentil, Médor ! Tais-toi, Médor ! A la niche, Médor ! Couché, Médor !"
    "Oui, tu l'auras, ton os..., mais dors !!!"…
    Une vraie vie de chien, chargé, en plus, de veiller sur l'oseille
    Wouafwouaf !… :o)))

    RépondreSupprimer
  19. la liberté se trouve dans la pensée et non au bout d'une corde, donc je pense qu'il est heureux ce chien dans cette prairie.

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour Fifi ! Me revoilà !
    Il a l'air triste ce chien. C'est a raison pour laquelle nous n'en n'avons plus.
    Je ne veux pas d'un chien à l'attahce et qui dors dehors par tous es temps.
    Pipo était un chien très affectueux mais il ne pensait qu'à foutre le camp, par un moyen ou un autre.

    RépondreSupprimer
  21. Odile
    Waouff ! Waouff!! Waouff !
    Nous aurions dû faire appel à toi pour dresser notre labrador qui est surtout sensible au bruit des croquettes qui tombent dans sa gamelle mais pas du tout au rappel en promenade. Bon, si le ton est vraiment sec, il revient, mais profite de sa liberté pour vadrouiller où bon lui semble. Par contre c'est un excellent gardien de but, enfin une gardienne de but, parce que c'est une fille. L'ennui c'est qu'elle ne rend jamais le ballon

    L'oseille c'est pour assaisonner les croquettes :o)))

    RépondreSupprimer
  22. AVANT DE PARTIR CHERCHER flo
    JE PASSE TE DIRE BONJOUR
    bisou

    RépondreSupprimer
  23. tu va rire je ne sais pas ce que je suis en train de trafiquer mais je le fais oui et Christine arrange un point bisou FIFI

    RépondreSupprimer
  24. FIFI si c'est du tricottin bisou je vais au lit bisou

    RépondreSupprimer
  25. Les niches se modernisent. Celle-là tente de jouer les caméméons. Quant au chien, son air un peu désabusé me fait sourire. Peut-être lui as-tu demandé de prendre la pause trop longtemps....? Je crois l'entendre soupirer et dire "Ah, ces photographes...!!!" ;-)))

    RépondreSupprimer
  26. ATTENTION fIFI SRAKO EST A LA CHASSE DES NICHES ...FISCALES

    RépondreSupprimer
  27. Je passe et je te souhaite une très belle journée

    RépondreSupprimer
  28. Bonjour Fifi,
    Je pense que tu auras corrigé mon "caméméon" et lu "caméléon", bien sûr... ;-)
    Bises à toi et bonne journée sous le soleil d'automne avec une caresse en plus pour le petit chien qui pose dans sa niche verte.... :-) !

    RépondreSupprimer
  29. jeviens de rentrer des cours bisou à toi

    RépondreSupprimer
  30. Jolie niche ma foi,
    Haute en plafond,
    Très bien aérée,
    Et plante verte
    A l'entrée !
    Déjà occupée
    Et pas encore à louer !

    Biseeeeeeeeeeeees de Christineeeee

    RépondreSupprimer
  31. Un chien gentil tout plein
    mais qui n'aimait pas les chats
    dormait toujours seul
    dans sa niche en bois,
    Mais, un jour d'hiver,
    où il faisait très froid,
    il accepta volontiers et pour la preière fois
    d'accueilir dans son humble demeure
    un petit chat qui cherchait
    compagnie et chaleur.
    Il faut dire que c'était le chat de la maison.
    Le froid se faisant de plus en plus saisissant dans la saison,
    le gentil chien fut invité à dormir à l'intérieur dans son grand panier d'osier.
    Entre les grosses pattes de Pipo,
    dormait aussi
    le petit Mimi.

    dans lequel

    RépondreSupprimer
  32. Ma liberté
    Mon joyau d'être
    Ma belle précieuse
    Toute ma richesse

    RépondreSupprimer
  33. Ah les chiens moi ils me font fondre avec leur regard ... Le mien est petit ( caniche) mais vif, intelligent et affectueux ...
    Vive nos petits et grands compagnons -chiens et chats !!!

    RépondreSupprimer

Archives du blog