9 juil. 2011

partir...





"Et il n’est rien de plus beau que l’instant qui précède le voyage,
l'instant où l'horizon de demain vient nous rendre visite et nous dire ses promesses."
Milan Kundera

______

23 commentaires:

  1. Verrière colossale pour gare géante ! Suis allée voir plus sur Google, c'est impressionnant !
    Cékikifélévitres ???

    RépondreSupprimer
  2. OUI en effet c'est grandiose
    Je ne pars pas encore
    BISOU

    RépondreSupprimer
  3. partir.. et surtout revenir..biz elfi

    RépondreSupprimer
  4. Odile
    Cékikifélévitres ??? Probablement la pluie, Odile :-) Tu me rappelles qu'elles sont à faire chez moi :-( mais pas aujourd'hui !

    RépondreSupprimer
  5. Un grand merci pour le sympathique message ,trés touchée ..
    Partir fait beaucoup de bien ,même que quelques jours ..
    Cette gare nous l'avons vue il y a trois ans ,belle ville Strasbourg..
    Bon aprés midi..
    Thérése.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Fifi,
    Ta photo est magnifique et laisse libre notre imagination! La verrière de cette gare est de toute beauté. Je n'avais jamais vu.
    J'aime ton cadrage qui est une invitation au voyage :-)
    Bravo Fifi et mes bises chaleureuses ;) Bon après-midi de dimanche.


    "Et il n’est rien de plus beau que l’instant qui précède le voyage, l’instant où l’horizon de demain vient nous rendre visite et nous dire ses promesses."
    Milan Kundera

    RépondreSupprimer
  7. Il y avait le vent du sud qui soufflait ou bien la jeune femme blonde était en pleine vitesse, une photo très dynamique.
    Bien entendu je me souviens de cette place et de cette verrière pour avoir été dessous et l'avoir vu au loin au moment du marché de noël. Il me souvient avoir lu qu'elle a été fort décriée.
    La façade de la gare est belle, la verrière créée pour l'arrivée du TGV ne devait pas la cacher mais c'est ce qu'elle fait car elle est sale et reflète l'extérieur. Pas vraiment une belle réussite architecturale...

    RépondreSupprimer
  8. Cergie
    Moi je l'aime bien cette verrière et n'ai pas d'affection particulière pour l'architecture de la gare elle-même, qui date de l'époque allemande. Sale ou pas, je pense qu'elle était destinée à refléter aussi l'extérieur. La nuit la verrière disparait, plutôt se fait transparente, pour laisser apparaitre la façade d'origine en grès rose. et effectivement l'ensemble est beau ! Ce genre de réalisation provoque comme toujours, des divergences d'opinions.

    RépondreSupprimer
  9. Je ne connais pas donc...
    Mais l'architecture me fait penser au Zeppelin... une jolie forme.
    Et les departs j'aime ainsi que les retours bien que chez nous les retours ne sont jamais des retours...

    RépondreSupprimer
  10. Tu as raison Fifi, à chacun ses opinions, ce que j'ai dit vient de ce que j'ai lu en faisant des recherches au moment de mon message sur cette gare. J'avais beaucoup aimé les quais d'arrivée. Bienn entedu pour les habitants il n'en est pas de même que pour les touristes il faut que la vie avance on ne peut pas rester au 19ème siècle. Strasbourg est une ville qui avance et est reliée au monde.

    RépondreSupprimer
  11. Fifi, j'ai oublié de te dire que les reflets dans la verrière sont de toute beauté. J'adooooore :) Je veux parler de la grande photo.

    Mes amitiés :-)

    RépondreSupprimer
  12. Où te caches-tu, Fifi ???
    M'agace de pas reconnaître ton "loportrait" dans cette verrière ! Tu dois pourtant être en plein milieu, mais tu te fais toute petite, et cette verrière est si grande... :)
    Tu nous mets dans la situation de celui qui recherche quelqu'un dans le flot des voyageurs à l'arrivée du train... sauf que là, nous on sort de la gare et toi tu es dehors, si bien que, dans l'affaire, on ne sait plus s'il s'agit de partir... de revenir... ou... d'attendre... :o)
    Pourtant les vitres sont tout-clean-tout-propres et ta photo, quant à elle, est super nette puisque je lis, même à l'envers et sans lunettes (!) : "HOTEL VENDOME" et "café sati"... et, encore plus fort (!), je lis même sur le panneau publicitaire, en lettres blanches et en guise de tête d'affiche : "au fil à fifi"... :)

    Trop fort, ça... T'es une farceuse !!!
    J'ai bien une petite idée, mais n'en suis pas sûre...
    Entre le S et le T de STRASBOURG, isn't it ?
    Avec tout ça, l'heure tourne... et tu risques fort de rater ton train ou de louper ton chéri qui arrive !!!... :)

    RépondreSupprimer
  13. PS
    Tu diras au colleur d'affiche qu'il a pas fait gaffe et que le titre du panneau devant la gare est à cheval, au premier plan, sur la cloison alu entre deux vitres de la façade...
    Ah ah ah !!! tel est pris qui croyait prendre !!!... :-)))
    Dépêche, Fifi... : tu vas le louper !!!

    RépondreSupprimer
  14. Partir... revenir.
    Aller... retour.
    Rythme des vacances.

    RépondreSupprimer
  15. Odile
    Je savais qu'on allait s'amuser un peu, Odile :-))) Alors la cloison alu, je n'ai rien fait pour l'éviter. Mais j'aurais dû me donner de la peine, et surtout écrire à l'envers, chui sûre que t'aurais trouvé.
    Tu mérites une grosse bise, Odile !

    RépondreSupprimer
  16. moi je l'aime bien aussi. Marier le moderne et le classique peut conduire à des choses super, je pense à la pyramide du louvre.
    C'est les vacances c'est ça?
    Bon repos si tu en as déjà.

    RépondreSupprimer
  17. Prendre le train
    ou un avion,
    ou bien encore sa propre voiture,
    pour une destination
    vacances ou voyage.
    En train ou en voiture
    pour admirer la beauté des paysages,
    en avion, au-dessus des nuages.
    pour une lointaine destination
    à la découverte d'autres natures,
    d'autres paysages,
    que l'on fera, peut-être, en voiture.

    RépondreSupprimer
  18. Une architecture futuriste qui doit être un regal de reflets quand le soleil donne... (meme si j'ai un faible pour les vieilles gares portesues de souvenirs).

    RépondreSupprimer
  19. En Afrique ils auraient dit :
    "Tu vas prendre ton pied la route"

    Ici, nous disons :
    "Dépêche toi, tu vas louper l'avion"

    Biseeeeeeeeeees de Christineeeee

    RépondreSupprimer
  20. Cette structure est impressionnante et, comme Odile, je me demande bien qui fait les carreaux (pas envie du tout de me faire embaucher pour ça...)
    J'aime aussi beaucoup la phrase de Kundera qui dit que l'instant le plus beau est celui qui précède le voyage... Ce plaisir est sans doute dû à toute la part de rêve qui vit en nous avant le départ...
    Bises à toi Fifi et belle journée

    RépondreSupprimer
  21. 10Fraction
    C'est "elle" qui part, moi je me promène pour le moment :-)

    RépondreSupprimer
  22. Je viens te dire merci FIFI
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  23. J'avais pourtant laissé un message. mais allez savoir: fausse manip? J'ai dû l'envoyer ad patres avant son atterrissage.
    Cette gare me fait penser à une soucoupe volante.

    J'aime sa forme et le parti-pris photographique.

    RépondreSupprimer

Archives du blog