29 juil. 2012

solitude...






"Les larmes crevèrent. En lui s’élargissait un grand lac de solitude et de silence sur lequel courait le chant triste de la délivrance."
Albert Camus
envoyé par Béa 


quand la bouteille est pleine
je la vide
quand elle est vide
je la plains ! >))
Amichel


Silencieusement
Elle boit
La bouteille
Véronica



26 commentaires:

  1. C'est un peu mesquin d'afficher cette solitude après la jolie grappe des temps de fête de tout à l'heure. Mais les deux font partie de la vie. Et puis je n'ai pas résisté à afficher mes bidouillages de cette image qui m'avait fait rire au départ et donc toutes les interprétations sont possibles :-)

    RépondreSupprimer
  2. Ta jolie photo me fait penser a une citation que je viens lire récemment:
    "Les larmes crevèrent. En lui s’élargissait un grand lac de solitude et de silence sur lequel courait le chant triste de la délivrance."
    La mort heureuse
    Albert Camus
    Je te souhaite un bon dimanche.
    biz bea

    RépondreSupprimer
  3. Bien la photo et jolie ... hélas pour beaucoup trop de solitude...
    Bisous et bon aprés midi...
    Thérèse

    RépondreSupprimer
  4. Entrant/Sortant
    On part la bouteille à la main puis dans un dernier sursaut de sobriété au moment de passer la porte on s'aperçoit que la bouteille étant vide on n'en a plus aucun usage...
    Ou alors la bouteille n'est pas vide et en tant qu'observateur on attend de voir qui des invités la choppera au passage...

    RépondreSupprimer
  5. Il y a dans notre monde actuel beaucoup de solitude alors qu'on est bien plus "ouverts" en apparence que ne l'étaient nos parents ou grand parents, avares de mots et de démonstrations... il arrive qu'on connaisse à peine son voisin de palier et bien souvent on regarde crever de désespoir ceux qui souffrent... cela finit souvent pour eux avec l'oubli dans l'alcool et c'est en tout cas ce que me suggère ta bouteille traitée dans un beau noir et blanc. Le monde manque d'humanité et ce n'est pas demain qu'il changera. Il n'est que de voir toutes les guerres qui en ce moment agitent le monde, souvent au nom de la religion ou de la suprématie.
    Il m'arrive parfois de me dire que si nous avons eu de la chance de ne pas connaitre la guerre depuis plus de 60 ans, elle pourrait bien un de ces 4 nous tomber sur la tête. Mais je digresse, je digresse... silence, je rentre dans ma solitude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je partage bien souvent ton pessimisme, Marie ! Un sentiment d'impuissance submerge alors, devant ce monde de plus en plus angoissant. L'action seule peut délivrer de ces sentiments; chacun selon ses compétences et ses affinités pour déjouer un tant soit peu la solitude et la souffrance.

      Supprimer
  6. nous sommes tous en attente d'un recyclage..

    RépondreSupprimer
  7. Vrai que la succession de ces deux images à la suite de la précédente fait grincer des dents : le jus de ces raisins verts ne devait pas encore être bien sucré... assimilable à de la "piquette" capable de donner la courante !... :-[
    Attendre encore pour se lécher les babines, ou... se rincer l'oeil au rouge des coquelicots... :o)
    Face aux raisins mûrs à souhait, tentants mais inaccessibles, le Renard envieux de La Fontaine, avait lancé de dépit : "Ces raisins sont pour des goujats"... :-)
    "Les pères ont mangé du raisin vert et les dents des fils ont été agacées"... :-/

    Quel que soit le contenu de la bouteille, ton image n&b est belle se prête à plein d'interprétations diverses...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette bouteille toute seule dans la porte entr'ouverte était inattendue et prêtait à rire. Avait-elle été déposée juste le temps de faire autre chose, oubliée, posée volontairement dans une intention qui échappait au passant. L'impression était plutôt comique, dégageait de la gaité, un petit air de farce plutôt que de la tristesse. Le fait de la transformer en n&b lui a donné un petit air tristounet et m'a fait dire: "solitude".
      Tout ceci n'enlève rien aux vertus d'un bon verre de pinot gris bu avec des amis ! Et tant qu'à faire accompagné d'une bonne choucroute, rien de tel pour égayer l'ambiance. Contente de ton retour Odile ! Tchin ! Tchin !

      Supprimer
  8. Très jolie photo en noir et blanc Fifi et qui laisse supposer beaucoup de choses. Peut-être une soirée en amoureux et la bouteille a été oubliée...
    Belle soirée!

    RépondreSupprimer
  9. Pour certaines personnes la solitude arrive en prenant de la bouteille justement !!!

    RépondreSupprimer
  10. quand la bouteille est pleine
    je la vide
    quand elle est vide
    je la plains ! >))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était donc vous Amichel farceur ! :-))

      Supprimer
  11. Noire la vie, noir le fond de la bouteille, noirs les drames qui se jouent autour de la solitude; noirs les drames qui découlent de la bouteille aussi.
    Hier, à la station du tram: trois SDF: des bouteilles et un des trois couvert de sang. Le SAMU à l'œuvre cette fois-ci:souvent leurs bouteilles vides finissent fracassées sur le crâne.
    La station est à 50 m de chez moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'alcool comme beaucoup de drogues peut détruire de façon insidieuse ou brutalement. Un faux ami si l'on ne reste pas maître de sa consommation. Beaucoup de drames sont liés à cette fuite dans l'alcool.

      Supprimer
  12. Cette photo, à qui le N & B donne encore plus de force, semble être une suite tragique aux belles photos de vigne de ton précédent article... La phrase de Camus citée par Béa est magnifique !

    RépondreSupprimer
  13. Silencieusement
    Elle boit
    La bouteille


    Beaucoup de gravité de pudeur et de force dans tes photos chère Fifi.
    Pensées soles Anne elle ...

    RépondreSupprimer
  14. Interesting photographs. I am greeting

    RépondreSupprimer
  15. A-t-elle été bue par un solitaire qui trouverait dans ce breuvage de quoi oublier sa solitude.

    RépondreSupprimer
  16. J'ai parcouru tes billets publiés dernièrement avec beaucoup d'attention et j'ai pris plaisir à lire tous ces mots que les autres t'envoient pour compléter tes photos. Beau travail d'équipe!

    RépondreSupprimer
  17. On dit toujours que je bois,mais on ne dit jamais que j'ai soif.

    RépondreSupprimer
  18. C'est la bouteille d'un fêtard. J'en vois tous les matins dans mon quartier ou se trouve des boites de nuit ;-)

    RépondreSupprimer
  19. la bouteille à moitié pleine dans une position à moitié sortie

    un beau noir et blanc

    RépondreSupprimer
  20. La première associée au titre m'amene à ceux qui sombrent dans les exces de ce traitre brevage et m'attriste. Je prefere la seconde, dans son decor chic, imaginant que Monsieur l'a posée là deux minutes en attendant d'aller la porter dans le container à verre du coin de la rue, apres l'avoir bu convivialement entre amis. Comme quoi tout est suggestivité...

    RépondreSupprimer

Archives du blog