2 févr. 2013

graines...



"Si le but de la poésie est de mettre des idées au point précis où tout le monde peut les voir et les sentir, le poète doit incessamment parcourir l'échelle des intelligences humaines afin de les satisfaire toutes ; il doit cacher sous les plus vives couleurs la logique et le sentiment, deux puissances ennemies ; il lui faut enfermer tout  un monde de pensées dans un mot, résumer des philosophies entières par une peinture ; enfin ses vers sont des graines dont les fleurs doivent éclore dans les coeurs, en y cherchant les sillons creusés par les sentiments personnels" Illusions perdues    Balzac


Je te pastèque une orange douce
Plante la petite graine

Avec un peu de coeur
Véronica




Être le gardien discret
Du plus grand des secrets
Le faire avec humilité
Sous haute sécurité
Garantir l'abondance
De la vie,c'est la danse!

Et pour mes migraines....
Est-ce que je peux en prendre de la graine ?

Claire Fo 




Petites graines miellées
Abondance d'un jour d'été
Au creux de l'hiver égaré

Marie-Josée 




Poti poti
Approche mon enfant
Je vais te faire voir le bouillon
Mare
On dirait qu'il fait chaud dedans
Approche mon enfant
Poti poti

 Véronica



"Les graines sont invisibles. Elles dorment dans le secret de la terre jusqu'à ce qu'il prenne fantaisie à l'une d'elles de se réveiller."
Antoine de Saint-Exupéry

envoyé par Denise



Graines des poètes
pour les âmes qui ont soif
au jardin des cœurs fraternels
prenez en de la graine
vos jours
n'en seront que plus beaux
vous en aurez
au mai des mots
un goût de ciel à la bouche 

Amichel



" la poésie muscle en nous ce qui ne cherche pas à gagner"

Thomas Vinau



Graines en dragées
Graines endiablées
De blanc scellées
Au jaune oublié
Vous perdîtes la chair
Au cœur de l’hiver
Vous la retrouverez
En cucurbitacées
Quand le jardin
vous parcourrez.
Rebondies et potelées
Vous vous épanouirez
Et de vos rondeurs
Jailliront généreusement
Plaisirs de la chair,
Graines en dragées…
Vous êtes belles à croquer!

Maïté



"Toutes les fleurs de l'avenir sont dans les semences d'aujourd'hui"
Proverbe chinois
envoyé par Cergie  



Un grain de folie
Est tombé sur le lit
Enrayant ta sagesse légendaire

Tu n’as rien vu
Ou fais semblant

Tu as poursuivi tes chimères
Jusqu’à la rive
Où le grain de folie s’est dispersé
En nano grains
Et ainsi jusqu’à épuisement

Et toi poussière de pensée submergée par la fantaisie
Tu ne sais plus où tu vas, qui tu es, qui tu aimes…

Tu attends ton phénix qui te réhabilitera aux yeux de ton monde si vaste et si exigu

Saravati  


Si trouille il y a
Trouve la joie chez Fifi

Tous les potes iront

Oxygène 


45 commentaires:

  1. Les belles graines balzaciennes et les tiennes, chère Fifi !

    Je te pastèque une orange douce
    Plante la petite graine
    Avec un peu de coeur

    RépondreSupprimer
  2. aux fêtes, elle était bonne la confiture ??? :)))

    Je te cerise un sourire gourmand !

    Pensées mises en pot et retournées !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Soupe, Véronica ! De potimaron :-)

      Supprimer
    2. Bien sûr ! je n'y avais pas pensé !

      Poti poti
      Approche mon enfant
      Je vais te faire voir le bouillon
      Mare
      On dirait qu'il fait chaud dedans
      Approche mon enfant
      Poti poti

      Supprimer
    3. Tu fais ta vilaine sorcière, là :-))

      Supprimer
  3. On dirait des calissons ! Miam ! Très jolie photo. :)

    RépondreSupprimer
  4. Être le gardien discret
    Du plus grand des secrets
    Le faire avec humilité
    Sous haute sécurité
    Garantir l'abondance
    De la vie,c'est la danse!

    Et pour mes migraines....
    Est-ce que je peux en prendre de la graine?

    Becsbecsbecs!!!!

    RépondreSupprimer
  5. Comedie humaine, bonnes et mauvaises graines. Ici nous sommes en presence de belles graines.

    RépondreSupprimer
  6. Cela fait peur ! Si elles poussaient toutes, on serait submergés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Alain !... :D
      cela fait tellement peur que surgit d'un coup à l'esprit l'hideux spectacle d'une plage estivale ensemencée de pépins de citrouille... : D))
      ==> image, effectivement, tellement moins poétique qu'un défilé de carosses pour Cendrillons !!!... :D)))



      Supprimer
  7. Petites graines miellées
    Abondance d'un jour d'été
    Au creux de l'hiver égaré

    RépondreSupprimer
  8. Espoir de devenir... Merveilles de la nature !
    Beau dimanche, Fifi !

    RépondreSupprimer
  9. La récolte sera très belle, Fifi! Oh! Je me régale déjà d'un bon velouté ;-) Très jolie photo mordorée!
    Bisous de bon dimanche.


    "Les graines sont invisibles. Elles dorment dans le secret de la terre jusqu'à ce qu'il prenne fantaisie à l'une d'elles de se réveiller."
    Antoine de Saint-Exupéry

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Denise
      L'aviateur avait raison de conseiller au Petit Prince de surveiller de près, sur sa si petite planète, la croissance des baobabs envahisseurs...
      Les pépins de citrouille, quant à eux, même s'ils ne possèdent pas le pouvoir racinaire envahissant des baobabs, pourraient, par la générosité des fruits qu'ils engendrent, subvenir aux besoins en nourriture des habitants des zones désertiques, si le ciel leur accordait quelques gouttes de pluie.
      Un horticulteur spécialisé en cucurbitacées rappelle chaque fois à ses visiteurs les capacités insoupçonnées de ces graines capables de résister au feu d'un incendie pour ressurgir de façon spectaculaire dans des contrées désertiques bien ses années après... St Ex, qui connaissait bien le désert, savait aussi de quoi il parlait !
      http://www.jardinez.com/Parcs-et-jardins-Le-Potager-Extraordinaire_La-Mothe-achard_Vendee_Pays-de-la-Loire-France_fr_16231.html

      Supprimer
    2. Merci Odile de votre message. Il est vrai que plusieurs régions de notre planète mériteraient de pouvoir planter ces jolies graines pour autant qu'elles reçoivent un peu de pluie...
      J'aime beaucoup votre commentaire expliquant la façon dont votre grand-père préparait ces graines pour les mettre ensuite dans un cornet que vous placiez dans vos poches. Ce sont de merveilleux souvenirs. Cela ne s'oublie pas.
      Merci du lien très intéressant. Et grâce à vous, j'apprends que ces graines sont capables de résister à un feu...
      Je vous souhaite un bon mardi.

      Supprimer
  10. graines des poètes
    pour les âmes qui ont soif
    au jardin des cœurs fraternels
    prenez en de la graine
    vos jours
    n'en seront que plus beaux
    vous en aurez
    au mai des mots
    un goût de ciel à la bouche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme sa soeur la musique, la poésie nous console de nos maux. Elle nous fait vibrer avec ses images de mots. Elle nous rejoint dans ce que nous avons de plus doux, de plus beau. Merci à vous Amichel !

      Supprimer
  11. thomas vinau :
    " la poésie muscle en nous ce qui ne cherche pas à gagner"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une belle faculté dans un monde de compétition.
      Je ne connaissais pas Thomas Vinau. J'ai eu grand plaisir à visiter ses blogs à commencer par celui-ci:
      http://etc-iste.blogspot.fr/

      Supprimer
  12. Graines en dragées
    Graines endiablées
    De blanc scellées
    Au jaune oublié
    Vous perdîtes la chair
    Au cœur de l’hiver
    Vous la retrouverez
    En cucurbitacées
    Quand le jardin
    vous parcourrez.
    Rebondies et potelées
    Vous vous épanouirez
    Et de vos rondeurs
    Jailliront généreusement
    Plaisirs de la chair,
    Graines en dragées…
    Vous êtes belles à croquer!

    RépondreSupprimer
  13. Elles sont tellement jolies et brillantes que l'on dirait des petits galets mouillés par la mer

    RépondreSupprimer
  14. FIFI bonjour elle est très belle cette photo j'ai même envie
    d'y plonger de suite
    des graines de pastèques tu en as de belles idées je trouve
    elles brillent tant quel bonheur

    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  15. Oh les beaux pépins ! bien réguliers, juste sortis des entrailles de la citrouille, encore un peu gluants et luisants, en vrac, comme les pièces de sous neufs d'un trésor qu'on vient de déverser là. Ils me font penser aussi à ces mini bouchées qu'on badigeonne de jaune d'oeuf avant de les mettre à dorer dans le four. Quand je prépare un potage, je ne peux pas, moi non plus, me résoudre à jeter les pépins. Déjà, avant d'y toucher, leur disposition dans leur caverne est jolie à voir, à dessiner, à photographier.
    Pour nous, enfants, les pépins de citrouille récupérés avaient un côté magique. Mon grand-père en prélevait chaque fois les plus beaux pour la semence de l'année à venir et nous laissait le reste. On les extirpait à pleine main de leur entourage gluant, ça glissait entre les doigts, puis on les lavait, on les essuyait et les séchait bien pour les enfiler et s'en faire des colliers. On aimait surtout les faire griller dans le four de la cuisinière pour des grignotages délicieux (alors que les cacahuètes grillées n'existaient que chez les riches). Puis, on les mettait dans des cornets en papier replié dont on remplissait nos poches pour partir à l'école. Je sens encore cette odeur si particulière des pépins grillés et leur éclatement sous la dent.
    Mes petitous y ont pris goût :
    "Dis Mamie, c'est quand que tu nous referas du vrai potage à la citrouille dans la citrouille et avec les pépins qu'on fait griller dans le four ?"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les grignotages de graines les asiatiques adorent, je me souviens de la maman laotienne d'une amie de conservatoire de mon fils qui me proposait des graines de tournesol. Il faut patience et longueur de temps pour pratiquer l'art du grignotage...

      Supprimer
    2. Odile, pour répondre à ton commentaire chez moi qui faisait écho à celui laissé sous la fleur du Pépère : tout d'abord je me suis souvenu de ce que tu avais dit / l'orientation de la fleur vers la gauche, ma hampe était naturellement tournée à droite.
      Ensuite le clivia est auto fertile, il vaut mieux d'ailleurs car il est souvent en vase clos. Alors Pépère et Mémère à la fois. Quant aux graines mûres, j'ai vu quelque part le temps qu’elles devaient rester en place à rougir doucement, cela doit tenir de la demi année, je pourrais le retrouver. Mais l'ayant réussie une fois je n'ai pas du tout l'intention de me relancer dans l'opération, je ne suis pas comme le jardinier de la Fontaine (passe encore de bâtir) et puis je n'ai guère de place accueillant tous les "enfants" de mes enfants, je ne suis pas sûre qu'ils seraient prêts à recueillir les miens.

      Supprimer
    3. Le Pépère est toujours dans une forme craquante et vous salue toutes les deux. Il porte deux hampes en ce moment dont une se fane doucement en ce moment.
      Mon mari dit que nous allons tout de même le rempoter dans plus grand cette année....

      Supprimer
    4. Et pourtant les clivias aiment être à l'étroit, c'est ainsi qu'ils fleurissent le mieux.... Et il faut les maltraiter un peu en réduisant les arrosages et en les oubliant...
      Bonne semaine nouvelle ! Bises à vous !

      Supprimer
  16. De jolis souvenirs et transmissions, Odile ! Il t'en reste un souvenir précis et doux :-) J'ai essayé de les faire griller au four mais l'expérience a été décevante, la coque est restée dure et à l'intérieur la graine est minuscule. C'était beaucoup de travail pour un maigre résultat. Je suis retournée sur les site cuisine et j'ai vu faire différemment. C'est à dire, les faire cuire 5 mn dans l'eau avant de les faire griller. Je vais essayer au prochain potimaron.
    PS
    "du vrai potage à la citrouille dans la citrouille" Bravo Mamie pour la prestation culinaire et la jolie fabrication de souvenirs pour les petitous !

    RépondreSupprimer
  17. Tes graines on dirait qu'elles ont été trempées dans du caramel....
    A un moment je les mettais au compost et ensuite cela me fait plein de petites plantes coureuses un peu partout et aussi ensuite des récoltes inattendues, puis j'ai cessé de les mettre et alors je n'ai plus eu de cadeau du ciel, alors cet automne j'ai recommencé...

    Un proverbe chinois que j'aime beaucoup :
    "Tours les fleurs de l'avenir sont dans les semences d'aujourd'hui"

    RépondreSupprimer
  18. Mince alors ! Bergson m'a coupé la citrouille sous le nez.
    Que de poésie ont entraînée toutes ses graines !

    RépondreSupprimer
  19. Cette texture est magnifique, bravo !

    Un grain de folie
    Est tombé sur le lit
    Enrayant ta sagesse légendaire

    Tu n’as rien vu
    Ou fais semblant

    Tu as poursuivi tes chimères
    Jusqu’à la rive
    Où le grain de folie s’est dispersé
    En nano grains
    Et ainsi jusqu’à épuisement

    Et toi poussière de pensée submergée par la fantaisie
    Tu ne sais plus où tu vas, qui tu es, qui tu aimes…

    Tu attends ton phénix qui te réhabilitera aux yeux de ton monde si vaste et si exigu.

    http://saravati.skynetblogs.be/archive/2009/11/04/folie-en-grains.html#comments

    RépondreSupprimer
  20. Où les graines de potimaron
    se font moelleux calissons

    RépondreSupprimer
  21. Et elle était bonne, ta soupe au soleil ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui :-)j'en ai refaite hier soir et retenté les graines grillées (d'abord attendries 5mn dans l'eau bouillante) mais elles restent coriaces, cela ne vaut pas les 20 mn de boulot pour les récupérer dans le ventre du potimaron :-) Ne sont bonnes que pour être prises en photo ! Odile a peut être un secret pour les attendrir si ses petitous les aiment. La soupe par contre est délicieuse.

      Supprimer
  22. Vous avez dit "Le ventre du potiron" ?
    L'occasion de découvrir le magnifique travail de gravure d'Hélène Nué :
    http://aranima.com/helenenue/page3.html
    et d'en savoir un peu plus sur l'oeuvre de cette artiste toute en finesse :
    http://gravurehelene.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  23. à défaut d'avoir retrouvé le site que je recherchais :
    http://jpboucher.celeonet.fr/galerie/HN/presentation.php

    RépondreSupprimer
  24. Luisantes et douces , pimpantes graines deviendront petits potimarons marrants...!!
    Cet été , dans mon jardin , un petit plan en grandissant s' est offert l' ascension de mon prunus et j' ai été cueillir mon potimaron avec une échelle..!!
    J' aime ce fruit surprenant de douceur qui fait de si délicieux potages , ou aussi une délicieuse purée sucrée...:-))
    Bisous à toi Fifi la douceur

    RépondreSupprimer
  25. Jolie la nouvelle police !
    Mais jusqu'où iras-tu dans le beau ! sourire

    Je plante une petite graine à l'âme t'y es !

    RépondreSupprimer
  26. Je tombe sur ce blog après une mauvaise (?) manip chez Christine et que vois-je ????
    Belles photos et mots choisis par l'auteure du blog et ses copinautes ! Bravo !
    Je reviendrai c'est sûr !!!!
    A bientôt Fifi, si tu le veux !!!

    RépondreSupprimer
  27. hihihi ma belle Enie qui arrive, sur le fil, ah les filles oh les filles !

    RépondreSupprimer
  28. Que c'est joliment dit et joliment montré. j'aime leur couleur douce nacré mouillée. J'espere juste que tu n'as pas eu d'indigestion pour réaliser cette macro :)

    RépondreSupprimer
  29. Ce sont des graines magnifiques que tu sèmes sur tes pages Fifi, des petites graines de bonheur grâce à tes merveilleuses images.
    J'aime beaucoup ce gros plan de graines. Belle idée !


    Si trouille il y a
    Trouve la joie chez Fifi
    Tous les potes iront

    ;-)

    RépondreSupprimer

Archives du blog