21 mai 2013

fleurir jusqu'au bout...




Regain d'énergie
Le vieil arbre refleurit
pour son chant du cygne


Les printemps en fleurs
Et les étés glorieux
Hantent encor sa mémoire
Les hivers de grand froid
De pluie de neige de tempête
Ont usé et brisé sa carcasse
Mais tel un vaisseau démâté
Qui résiste à la vague mortelle
Il ne se rend pas
Et sa couronne blanche
Défie encor les outrages du temps
Au soleil il revit
Et les oiseaux sont ses amis
Ses racines farouches puisent
A la source de vie
Dans le profond secret
Et la nuit de la terre.


Faire sa dernière rêve-errance...
Un test-amant grandi-ose!
N'aître que pousse-hier...


Couché tronqué,
Le pommier donnera ses fleurs
Jusqu'à son âme
Il donnera ses fruits
Puisés dans tout son être


Tout ce qui vit

Tout ce qui vit autour de nous
Sous la douce et fragile lumière,
Herbes frêles, rameaux tendres, roses trémières
Et l’ombre qui les frôle et le vent qui les noue
Et les chantants et sautillants oiseaux
Qui follement s’essaiment
Comme des grappes de joyaux
Dans le soleil,
Tout ce qui vit au beau jardin vermeil,
Ingénument nous aime
Et nous,
Nous aimons tout.
Emile Verhaeren



"A l’ombre des fleurs
même un parfait étranger
ne l’est plus" 
ISSA


Qui pourrait le croire
du vieux tronc noueux
blanc vert à foison 

Miss Yves


" Ce n' est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne de vieilles pommes"
Félix Leclerc

envoyé par Mathilde



Buriné
Attaqué
Il a de l’écorché la sensibilité.
Il semble repousser
Encore
Et
Encore
La fatalité
De l’âge.
Paré de mousse
Il lance
Dans un assaut
Toutes ses forces
Et finit
En boucle
Ciel, terre
Blanches fleurs, herbe verte
Branches noueuses, sève creuse
Craque à petit feu
A petit peu
Des fleurs
Il en pleut
Il en pleure
Il en rit
La source déborde
Du cadre
De vie
Imparti.

Maïté Aliénor

28 commentaires:

  1. Regain d'énergie
    Le vieil arbre refleurit
    pour son chant du cygne

    RépondreSupprimer
  2. Les printemps en fleurs
    Et les étés glorieux
    Hantent encor sa mémoire
    Les hivers de grand froid
    De pluie de neige de tempête
    Ont usé et brisé sa carcasse
    Mais tel un vaisseau démâté
    Qui résiste à la vague mortelle
    Il ne se rend pas
    Et sa couronne blanche
    Défie encor les outrages du temps
    Au soleil il revit
    Et les oiseaux sont ses amis
    Ses racines farouches puisent
    A la source de vie
    Dans le profond secret
    Et la nuit de la terre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut parler d'étonnement; je dirais plutôt émerveillement, devant la force vive de ce vieil arbre au tronc creux, éclaté, qui continue à fleurir, à donner des fruits ! Nous pouvons le citer en exemple ! :-)
      Merci Amichel, pour lui, pour nous !

      Supprimer
  3. Faire sa dernière rêve-errance...
    Un test-amant grandi-ose!
    N'aître que pousse-hier...

    Sublime nature..que c'est beau!!!
    Bonne semaine Fifi!

    RépondreSupprimer
  4. Superbe cliché!

    Couché tronqué,
    Le pommier donnera ses fleurs
    Jusqu'à son âme
    Il donnera ses fruits
    Puisés dans tout son être

    RépondreSupprimer
  5. C'est un arbre magnifique et qui sait... malgré l'usure va vivre encore plusieurs saisons. Il est si beau et moi, je souris en le regardant. Ta photo est de toute beauté, Fifi :-) J'ai l'impression de pouvoir le toucher.
    Gros bisous de douce soirée!



    Tout ce qui vit

    Tout ce qui vit autour de nous
    Sous la douce et fragile lumière,
    Herbes frêles, rameaux tendres, roses trémières
    Et l’ombre qui les frôle et le vent qui les noue
    Et les chantants et sautillants oiseaux
    Qui follement s’essaiment
    Comme des grappes de joyaux
    Dans le soleil,
    Tout ce qui vit au beau jardin vermeil,
    Ingénument nous aime
    Et nous,
    Nous aimons tout.
    Emile Verhaeren

    RépondreSupprimer
  6. Les fleurs sont belles, mais ce tronc est extraordinaire ! ♥

    RépondreSupprimer
  7. "A l’ombre des fleurs
    même un parfait étranger
    ne l’est plus" ISSA
    Voilà un haïku que j'aime bien et au quel ta photo me fait penser.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  8. Sous-titré : Le vieille arbre et ses jeunes fleurs ! à Scoop.it ; merci Fifi pour cette belle photo qui nous fait sortir du gris !

    RépondreSupprimer
  9. Une belle image printanière et un poème bien dans l'esprits.

    RépondreSupprimer
  10. Je les adore comme ça Fifi , ces vieux troncs noueux , tordus par la vie , les intempéries , mais toujours vaillant prêts a offrir jusqu'a leurs dernières fleurs..Un bel hommage au temps qui passe , a la force et paradoxalement a cette tendresse que l'on retrouve dans chaque fleurs , cette délicatesse..
    Te souhaite une douce journée Fifi :)

    RépondreSupprimer
  11. Qui pourrait le croire
    du vieux tronc noueux
    blanc vert à foison

    RépondreSupprimer
  12. On voit souvent de vieux pommiers à moitié couchés dans les herbages, mais la plupart sont morts et ne fleurissent plus. Celui-ci a du mérite.

    RépondreSupprimer
  13. Malgré mon allergie à plusieurs pollens, j'adore cette saison qui est pleine de poésie :)
    ...par contre, le printemps se fait attendre par chez moi...il pleut depuis des semaines et il fait même froid :(

    Salutations de Suisse et bonne soirée, Fifi!

    RépondreSupprimer
  14. Une espèce de souffrance ressort de cet arbre tordu.

    RépondreSupprimer
  15. Le moment que je préfère... celui des arbres en fleurs.
    Belle journée !

    RépondreSupprimer
  16. Comme c'est bon de voir une page de printemps !

    RépondreSupprimer
  17. Pomme, pomme, pomme, pomme !
    Jolie photo et textes très intéressants.
    J'aime bien la triplette fleurie !
    Bises.

    RépondreSupprimer
  18. coucou
    c'est trés émouvant,
    je trouve....
    bizous..
    claire

    RépondreSupprimer
  19. Comme quoi les vieux arbes sont les plus beaux.

    RépondreSupprimer
  20. Tout est parfait dans cette photo, que de détails pour se réjouir l'oeil (la béquille, le toit, les pissenlits dans l'herbe, la mousse sur le tronc). Vieillir n'est pas un naufrage tant que l'on peut encore produire de quoi rendre heureux. Les pommiers prennent de l'âge avec grâce et font de beaux centenaires ce qui n'est pas le cas des pruniers qui ont moins de longévité (30 ans max)

    RépondreSupprimer
  21. Cette photo est à tomber...dans les futures pommes..!!
    Il nous laisse ce message :
    " Ce n' est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne de vieilles pommes.. "..:-))
    Félix Leclerc
    Bisous Fifi avec un peu de soleil aujourd' hui

    RépondreSupprimer
  22. On se regale de la fraicheur du printemps portée par l'herbe tendre et folle et l'arbre tortueux qui croule sous les fleurs.

    RépondreSupprimer
  23. Buriné
    Attaqué
    Il a de l’écorché la sensibilité.
    Il semble repousser
    Encore
    Et
    Encore
    La fatalité
    De l’âge.
    Paré de mousse
    Il lance
    Dans un assaut
    Toutes ses forces
    Et finit
    En boucle
    Ciel, terre
    Blanches fleurs, herbe verte
    Branches noueuses, sève creuse
    Craque à petit feu
    A petit peu
    Des fleurs
    Il en pleut
    Il en pleure
    Il en rit
    La source déborde
    Du cadre
    De vie
    Imparti.

    RépondreSupprimer

Archives du blog