1 sept. 2013

nénuphars...



Le nénuphar: radeau de la grenouille
Sylvain Tesson


Si j'étais grenouille
Le nénuphar m'emporterait
Vers des îles bleues
Ouvrant avec pudeur sa corolle au doux rose
Le nénuphar se dresse et se mire dans l'eau
Le temps soudain alors s'arrête et prend la pose
Tout est paix et silence et s'ouvre un jour nouveau

Focales 


Sur la nappe d'eau
céladon fanal rosé
façon Tiffany

Miss Yves


La fifille à Fifi
Est bien fille de sa mère !
Elle aime la photo
et l'aime haut pour nous plaire !

Véronica 


Fleurs de Giverny
Mémoire du grand Monet
Nymphéas

Oxygène


Nénuphars:
Feuilles brodées au point d’eau
posées sur voile à fleur de peau.
Leurs calmes corolles s’ouvrent peu à peu
dévoilant leur cœur généreux.
Le temps s’immobilise
Dans une lumière exquise.

Maïté Aliénor


29 commentaires:

  1. FIFI bonsoir j'adore ces fleurs
    que je ne vois qu'en Camargue
    BISOU

    RépondreSupprimer
  2. Jolie composition, et des couleurs très tendres.

    RépondreSupprimer
  3. Des parasols pour les poissons ;-)

    Une pure beauté, cette image pleine de sérénité

    RépondreSupprimer
  4. .. Belle photo, Fifille à Fifi..
    Félicitations endimanchées.
    Den

    RépondreSupprimer
  5. Une fleur de Lotus se cachant pas loin et nous voici en pleine zenitude ! Merci pour ce doux moment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Olivier mes commentaires ne passent pas chez vous :-(

      Supprimer
  6. Ah! Ravissant!
    Et la métaphore de Sylvain Tesson est géniale.
    On dirait du jules Renard, par sa concision et son humour

    RépondreSupprimer
  7. Tu es dans la note, avec tes nymphéas!


    http://www.normandie-impressionniste.fr/node/4

    Le festival s'est déployé à Caen, Saint-Lô, Deauville, Honfleur, Rouen, Le Havre...

    RépondreSupprimer
  8. http://www.normandie-impressionniste.fr/event/search/parcours_impressionnistes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'impression que tu vas te régaler et que nous aurons de beaux échos !

      Supprimer
  9. "Radeau de la grenouille" que dire de plus charmant?

    RépondreSupprimer
  10. Si j'étais grenouille
    Le nénuphar m'emporterait
    Vers des îles bleues

    RépondreSupprimer
  11. Les couleurs très tendres sont vraiment très belles.

    RépondreSupprimer
  12. Ouvrant avec pudeur sa corolle au doux rose
    Le nénuphar se dresse et se mire dans l'eau
    Le temps soudain alors s'arrête et prend la pose
    Tout est paix et silence et s'ouvre un jour nouveau

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Fifi,

    Magnifique! Les nénuphars ne sont pas évidents à photographier. Ici, la composition (très graphique, je trouve qu'ils forment un triangle) et les couleurs sont très agréables.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer

  14. Le nénuphar: radeau de la grenouille Sylvain Tesson
    une citation qui me manquait....oui j'ai tout une liste de ce monsieur né en 1972
    merci ...je la rajoute

    belle photos et bonne journée

    RépondreSupprimer
  15. Si j'étais un peu plus légère j'aimerais aller sauter de feuille en feuille en me mouillant juste les pieds.

    RépondreSupprimer
  16. Une image de zénitude toute en douceur.... splendide :-)

    RépondreSupprimer
  17. A mon tour ; comme quoi nénuphars et Lotus inspirent ! Des demoiselles en fleurs sur un sentier des Saules Bien à vous et, à vous lire !...

    RépondreSupprimer
  18. Fleurs de ciel sur nappe d'azur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A propos de ma photo de chemin creux je t'ai répondu ceci :
      "Pour réussir ce type de photo c'est le sujet et la lumière qui sont importants. Et donc l'heure et le lieu. Je l'ai sans doute prise en mode manuel avec la mise au point sur la maison..."

      Supprimer
  19. Sur la nappe d'eau
    céladon fanal rosé
    façon Tiffany

    RépondreSupprimer
  20. La fifille à Fifi
    Est bien fille de sa mère !
    Elle aime la photo
    et l'aime haut pour nous plaire !

    :)

    RépondreSupprimer
  21. Je pense vraiment comme Véronica...Quel talent..:-))

    RépondreSupprimer
  22. Fleurs de Giverny
    Mémoire du grand Monet
    Nymphéas

    RépondreSupprimer
  23. Nénuphars:
    Feuilles brodées au point d’eau
    posées sur voile à fleur de peau.
    Leurs calmes corolles s’ouvrent peu à peu
    dévoilant leur cœur généreux.
    Le temps s’immobilise
    Dans une lumière exquise.

    RépondreSupprimer

Archives du blog