13 oct. 2013

au pays de Gulliver...(2)



Il y a des lilliputiens qui se promènent...




et un monde de Géants où




les fleurs sont géantes...




quand gulliver
se met au vert
les petits et les grands
aiment son univers
enchanteur et charmant




et les géants endormis...





je vous le jure, je l'ai entendu ronfler...


"C'est un jardin extraordinaire:
Il y a des canards qui parlent anglais.
Je leur donne du pain, ils remuent leur derrière
En me disant "Thank you very much, Monsieur Trenet".
On y voit aussi des statues
Qui se tiennent tranquilles tout le jour, dit-on

Mais moi, je sais que, dès la nuit venue,
Elles s'en vont danser sur le gazon.
Papa, c'est un jardin extraordinaire:
Il y a des oiseaux qui tiennent un buffet.
Ils vendent du grain, des petits morceaux de gruyère.
Comme clients ils ont Monsieur le maire et le Sous-Préfet.

Il fallait bien trouver, dans cette grande ville maussade
Où les touristes s'ennuient au fond de leurs autocars,
Il fallait bien trouver un lieu pour la promenade.
J'avoue que ce samedi-là je suis entré par hasard...
Dans, dans, dans...

Un jardin extraordinaire,
Loin des noirs buildings et des passages cloutés.
Y avait un bal que donnaient des primevères.
Dans un coin de verdure, les petites grenouilles chantaient
Une chanson pour saluer la lune.
Dès que celle-ci parut, toute rose d'émotion,
Elles entonnèrent, je crois, la valse brune.
Une vieille chouette me dit: "Quelle distraction!"
Maman, dans ce jardin extraordinaire,
Je vis soudain passer la plus belle des filles.

Elle vint près de moi, et là me dit sans manières:
"Vous me plaisez beaucoup, j'aime les hommes dont les yeux brillent!"

Il fallait bien trouver, dans cette grande ville perverse,
Une gentille amourette, un petit flirt de vingt ans
Qui me fasse oublier que l'amour est un commerce
Dans les bars de la cité,
Oui, mais oui mais pas dans...
Dans, dans, dans...

Mon jardin extraordinaire.
Un ange du Bizarre, un agent nous dit:
"Étendez-vous sur la verte bruyère,
Je vous jouerai du luth pendant que vous serez réunis."
Cet agent était un grand poète
Mais nous préférions, Artémise et moi,
La douceur d'une couchette secrète
Qu'elle me fit découvrir au fond du bois.
Pour ceux qui veulent savoir où le jardin se trouve,
Il est, vous le voyez, au coeur de ma chanson.
J'y vole parfois quand un chagrin m'éprouve.
Il suffit pour ça d'un peu d'imagination!
Il suffit pour ça d'un peu d'imagination!
Il suffit pour ça d'un peu d'imagination"
Charles Trenet

envoyé par Christine



Espace Jardins du 
Parc de Wesserling





26 commentaires:

  1. Laissons le dormir ce géant...^^... sublimes photos...

    RépondreSupprimer
  2. ... Merveilleuse suite, Fifi.. merci pour les lilliputiens qui se promènent, et les géants endormis au jardin..
    très belles photos.
    Bisous.
    Den

    RépondreSupprimer
  3. Ce petit retour à l'enfance et aussi à l'été me fait du bien.

    RépondreSupprimer
  4. un pot de fleur dans ma maison! et moi, je dors dehors...:))

    RépondreSupprimer
  5. C'est impressionnant
    merci pour cette belle balade

    RépondreSupprimer
  6. De suite, j'ai pensé au "Jardin extraordinaire" de Treinet !

    C'est un jardin extraordinaire:
    Il y a des canards qui parlent anglais.
    Je leur donne du pain, ils remuent leur derrière
    En me disant "Thank you very much, Monsieur Trenet".
    On y voit aussi des statues
    Qui se tiennent tranquilles tout le jour, dit-on
    Mais moi, je sais que, dès la nuit venue,
    Elles s'en vont danser sur le gazon.
    Papa, c'est un jardin extraordinaire:
    Il y a des oiseaux qui tiennent un buffet.
    Ils vendent du grain, des petits morceaux de gruyère.
    Comme clients ils ont Monsieur le maire et le Sous-Préfet.

    Il fallait bien trouver, dans cette grande ville maussade
    Où les touristes s'ennuient au fond de leurs autocars,
    Il fallait bien trouver un lieu pour la promenade.
    J'avoue que ce samedi-là je suis entré par hasard...
    Dans, dans, dans...

    Un jardin extraordinaire,
    Loin des noirs buildings et des passages cloutés.
    Y avait un bal que donnaient des primevères.
    Dans un coin de verdure, les petites grenouilles chantaient
    Une chanson pour saluer la lune.
    Dès que celle-ci parut, toute rose d'émotion,
    Elles entonnèrent, je crois, la valse brune.
    Une vieille chouette me dit: "Quelle distraction!"
    Maman, dans ce jardin extraordinaire,
    Je vis soudain passer la plus belle des filles.
    Elle vint près de moi, et là me dit sans manières:
    "Vous me plaisez beaucoup, j'aime les hommes dont les yeux brillent!"

    Il fallait bien trouver, dans cette grande ville perverse,
    Une gentille amourette, un petit flirt de vingt ans
    Qui me fasse oublier que l'amour est un commerce
    Dans les bars de la cité,
    Oui, mais oui mais pas dans...
    Dans, dans, dans...

    Mon jardin extraordinaire.
    Un ange du Bizarre, un agent nous dit:
    "Étendez-vous sur la verte bruyère,
    Je vous jouerai du luth pendant que vous serez réunis."
    Cet agent était un grand poète
    Mais nous préférions, Artémise et moi,
    La douceur d'une couchette secrète
    Qu'elle me fit découvrir au fond du bois.
    Pour ceux qui veulent savoir où le jardin se trouve,
    Il est, vous le voyez, au coeur de ma chanson.
    J'y vole parfois quand un chagrin m'éprouve.
    Il suffit pour ça d'un peu d'imagination!
    Il suffit pour ça d'un peu d'imagination!
    Il suffit pour ça d'un peu d'imagination

    Biseeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeee

    PS/ Un peu long... mais tant pis !

    RépondreSupprimer
  7. Un pays magnifique et merveilleux !:-)

    RépondreSupprimer
  8. quand gulliver
    se met au vert
    les petits et les grands
    aiment son univers
    enchanteur et charmant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Retourner en enfance de la plus jolie façon :-)
      Merci Amichel !

      Supprimer
  9. Exercice de prononciation:
    Petit pot de fleurs, quand te dépetit-pot-de-fleureriseras-tu ?- Je me dépetit-pot-de-fleureriserai quand tous les petits pots de fleurs se dépetit-pot-de-fleureriseront. ...ou ...quand les grands pots de fleurs se desgrands-pots-de-fleurs-RIRONT!

    Grandi-ose!

    Bonne semaine Fifi.
    Câlinsss!!!

    RépondreSupprimer
  10. Découvrir à l' échelle de Lilliput me va à merveille ...chatouiller ainsi les pieds du géant ...bonheur...:-))
    Bravo à Claire Fo .. pas facile à dire mais aussi bien difficile à écrire...!!
    Bisous Fifi

    RépondreSupprimer
  11. Une visite déroutante, une jolie balade à travers un milieu naturel si joliment préservé. Tes photographies sont très belles, les pots de fleurs sont impressionnants. Il faudrait presque une échelle...
    Merci de ta visite sur mon blog et bonne soirée Fifi :)

    RépondreSupprimer
  12. C'est un superbe endroit, Fifi et un jardin merveilleux. On doit se sentir tout petit à côté du pot de fleurs. J'aime beaucoup :-)
    Merci pour tes belles photos, cela fait rêver!
    Bisous, Fifi

    RépondreSupprimer
  13. Joli jardin à thème comme j'aime...

    RépondreSupprimer
  14. Géant endormi, fragile et magique !!!
    Faut-il y venir avec des échasses ?
    C'est grandiose !!!!

    RépondreSupprimer
  15. Il est génial de géant vert ...même les tournesols s'endorment . Bonne soirée Fifi

    RépondreSupprimer
  16. Quel jardin ! Moi j'aime bien le pont, j'en verrai bien un comme ça au dessus de mes poissons.
    Les pots de fleurs sont impressionnants.
    Bises

    RépondreSupprimer
  17. coucou,
    Quel joli pays que celui de "GULLI....."
    un vrai régal..
    douce soirée à toi
    bizzzz

    RépondreSupprimer
  18. C'est superbement aménagé, Trenet n'a pas menti. J'ai déjà entendu parler de ces celebres jardins. Tu nous donnes envie d'y faire une visite

    RépondreSupprimer
  19. Magique!
    J'avais manqué le deuxième épisode...

    RépondreSupprimer
  20. Une envie soudaine me prend de m'endormir dans ce jardin merveilleux!

    RépondreSupprimer
  21. Il est marrant ce jardin qui invite à la farniente avec tous ces bancs où personne ne s'assoit, tout le monde se promène hormis la géante assoupie.... J'aime bien ces magnifiques tournesols à têtes multiples...

    RépondreSupprimer
  22. Ohhh mais c'est EXTRA ce géant qui se fond dans la terre!

    RépondreSupprimer

Archives du blog