4 janv. 2014

s'effriter...



Seule la beauté est à l'abri des outrages du temps. Les philosophie s'effritent comme du sable, les croyances se succèdent les unes les autres mais ce qui est beau est une joie en toutes saisons. Oscar Wilde


..."si tu regardes des murs souillés de beaucoup de taches, ou faits de pierres multicolores, avec l’idée d’imaginer quelque scène, tu y trouveras l’analogie de paysages au décor de montagnes, rivières, rochers, arbres, plaines, larges vallées et collines de toute sorte. Tu pourras y voir aussi des batailles et des figures aux gestes vifs et d’étranges visages et costumes et une infinité de choses, que tu pourras ramener à une forme nette et compléter"
Léonard de Vinci, traité de la peinture

envoyé par Miss Yves

Matière en fusion
archipels à la dérive
formes reconstruites


« La beauté des choses existe dans l’esprit de celui qui les contemple. »
 David Hume 




Ce qui fait la beauté des choses est invisible.
Antoine de Saint-Exupéry

envoyé par Enitram


Un loup au fond des bois
Guettait sa proie...
Sous le couvert,
L'oeil pervers....

Très tard elle est rentrée
Sa robe rouge déchirée
Depuis ce jour de malheur...
Les jours perdent leurs couleurs...

Claire Fo


J'ai perdu mon nez corse
Mais sur ton bois si beau
J'ai retrouvé ma peau ...

Véronica


La beauté est une source inépuisable de joie pour celui qui sait la découvrir.
Alexis Carrel  

envoyé par Denise


peinture écaillée
superbement éclairée
devient œuvre d'art

Tilia


LA PORTE

Une vieille porte de bois
peinte autrefois d'une chaude couleur d'été
laisse voir à présent
la vérité de sa matière première
après les blessures des saisons
la planche grise sous les écailles
les alluvions du temps
comme un tableau abstrait
des vanités d'antan
car ainsi serons nous au tombeau
les os nus
dépouillés de tous nos faux-semblants
mais quoi !
Trompe l’œil
ou
passage au sésame secret
qu'importe !
la vie toujours reprendra ses pinceaux
à la chanson des merles
et des enfants rieurs
joueront à nouveau sur son seuil
dans notre poussière oubliée
le mystère demeure
là est la beauté 

Amichel


J'essaie d'étreindre la beauté: elle m'élude, ne laissant que le corps entre mes mains.
Confus et lassé, je retombe.
Comment pourrait le corps toucher la fleur que seule l'âme peut toucher?"
Rabindranath Tagore, 

L'offrande lyrique
envoyé par Miss Yves


Plumes de paon
Écailles du temps
Œil de dragon
Nourri des quatre saisons
Oiseau déplumé
Couleurs du passé
Au royaume des fantômes
La porte se rit des hommes
Que lui importe aujourd'hui
Puisque la carte des débris
Rayonne de son orange passé
Et nous offre de ses songes l'alphabet.

Maïté Aliénor


Regard couleur
addition de printemps
rides du temps ...:-)

Mathilde


Non, je ne m'y frotterai pas
Non, je ne la poncerai pas
Je la laisserai comme ça
Cette peau de peinture
Aux lèvres un peu gercée...
Car elle a toute une vie
A nous raconter...

Christine


Nommer chaque chose à part
est le commencement de tout
Mais dire ce qui surgit d’entre elles
toujours neuf
et imprévu
c’est
chaque fois
re-commencer le monde
François CHENG 

le livre du vide et du médian
envoyé par Josette

33 commentaires:

  1. Photo d'une beauté absolue...même si les philosophes s'interrogent sur ce concept

    RépondreSupprimer
  2. ..."si tu regardes des murs souillés de beaucoup de taches, ou faits de pierres multicolores, avec l’idée d’imaginer quelque scène, tu y trouveras l’analogie de paysages au décor de montagnes, rivières, rochers, arbres, plaines, larges vallées et collines de toute sorte. Tu pourras y voir aussi des batailles et des figures aux gestes vifs et d’étranges visages et costumes et une infinité de choses, que tu pourras ramener à une forme nette et compléter"

    Léonard de Vinci, traité de la peinture

    RépondreSupprimer
  3. Matière en fusion
    archipels à la dérive
    formes reconstruites

    RépondreSupprimer
  4. comme une orange...c'est beau!

    RépondreSupprimer
  5. qu'est que je peux adoré ça !!
    quand j’étais enfant je ne pouvais pas passer devant ce genre d'endroit sans me mettre a gratter la peinture :D

    « La beauté des choses existe dans l’esprit de celui qui les contemple. »
    de David Hume

    et bonne année a toi et aux tiens!!!
    bises bea

    RépondreSupprimer
  6. Et puis c'est une redécouverte de l'élément premier. Un hommage à retardement. Un véritable palimseste...

    RépondreSupprimer
  7. Oh cette photo, superbe; oui, j'y lis une sorte de palimpseste comme le remarque Thérèse; l'oeuvre du temps............0 côté de chez moi, une sorte de lichen sur une vieille porte de bois, j'adorais, l'avais pris en photo........le voisin l'a enlevée et brûlée pour un "beau" portail neuf en fer...............'
    Il faut savoir regarder, VOIR...........................
    Un bouquet de vœux étoilés!!!

    RépondreSupprimer
  8. J'aime beaucoup ces traces du temps qui passe. Beau dimanche !

    RépondreSupprimer
  9. Ce qui fait la beauté des choses est invisible.
    Antoine de Saint-Exupéry

    RépondreSupprimer
  10. Un loup au fond des bois
    Guettait sa proie...
    Sous le couvert,
    L'oeil pervers....

    Très tard elle est rentrée
    Sa robe rouge déchirée
    Depuis ce jour de malheur...
    Les jours perdent leurs couleurs...

    Câlinsss!!!

    Elle a perdu ses couleurs

    RépondreSupprimer
  11. Oh la belle pelade !

    J'ai perdu mon nez corse
    Mais sur ton bois si beau
    J'ai retrouvé ma peau ...


    RépondreSupprimer
  12. C'est très beau Fifi, la couleur s'effrite et le bois apparaît...Quelle belle idée, j'aime beaucoup.
    Bisous du soir!


    La beauté est une source inépuisable de joie pour celui qui sait la découvrir.
    Alexis Carrel

    RépondreSupprimer
  13. LA PORTE

    Une vieille porte de bois
    peinte autrefois d'une chaude couleur d'été
    laisse voir à présent
    la vérité de sa matière première
    après les blessures des saisons
    la planche grise sous les écailles
    les alluvions du temps
    comme un tableau abstrait
    des vanités d'antan
    car ainsi serons nous au tombeau
    les os nus
    dépouillés de tous nos faux-semblants
    mais quoi !
    Trompe l’œil
    ou
    passage au sésame secret
    qu'importe !
    la vie toujours reprendra ses pinceaux
    à la chanson des merles
    et des enfants rieurs
    joueront à nouveau sur son seuil
    dans notre poussière oubliée
    le mystère demeure
    là est la beauté

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Magnifique, Amichel !!!
      Encore une fois... tout est dit.
      Merci !!!


      Supprimer
    2. Merci pour le plaisir offert..:-)

      Supprimer
  14. peinture écaillée
    superbement éclairée
    devient œuvre d'art

    La lumière magicienne avive les couleurs et crée le relief par le jeu des ombres.
    Fiat Lux !

    RépondreSupprimer
  15. Le rendu du bois et des couleurs est superbe. J'aime ces peintures écaillées qui font de si belles images. Bonne semaine Fifi

    RépondreSupprimer
  16. La nature crée des oeuvres d'art éphémères.

    RépondreSupprimer
  17. (...)
    J'essaie d'étreindre la beauté: elle m'élude, ne laissant que le corps entre mes mains.
    Confus et lassé, je retombe.
    Comment pourrait le corps toucher la fleur que seule l'âme peut toucher?"

    Rabindranath Tagore, L'offrande lyrique

    RépondreSupprimer
  18. Moi aussi j'aime imaginer en contemplant les craquelures. Mais maintenant que la photo est prise, il va falloir retrousser les manches pour poncer et repeindre, sinon gare à la degradation du bois. Et si on venait tous t'aider ? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :o)) Une proposition vraiment sympathique ! Chiche !

      Supprimer
  19. Une œuvre d'art créée par le temps !
    Quelles belles couleurs !
    Superbe sous ton regard :-)

    RépondreSupprimer
  20. Plumes de paon
    Écailles du temps
    Oeil de dragon
    Nourri des quatre saisons
    Oiseau déplumé
    Couleurs du passé
    Au royaume des fantômes
    La porte se rit des hommes
    Que lui importe aujourd'hui
    Puisque la carte des débris
    Rayonne de son orange passé
    Et nous offre de ses songes la alphabet.

    RépondreSupprimer
  21. Chaque jour je m'effrite un peu plus comme tout le monde, ainsi va la vie… c'est inéluctable.
    J'ai du mal à accepter cette décrépitude du corps.

    RépondreSupprimer
  22. Je me demande ce que je pourrais ajouter à tout cela.
    Tout est beau.
    Bises

    RépondreSupprimer
  23. Surtout ne rien changer...:-)

    Regard couleur
    addition de printemps
    rides du temps ...:-)

    C' est beau...!!

    RépondreSupprimer
  24. Tu conserves la frite!!
    Bonne et Heureuse Année 2014,à vous 2.
    Bises

    RépondreSupprimer
  25. Non, je ne m'y frotterai pas
    Non, je ne la poncerai pas
    Je la laisserai comme ça
    Cette peau de peinture
    Aux lèvres un peu gercée...
    Car elle a toute une vie
    A nous raconter...

    Biseeeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
  26. Nommer chaque chose à part
    est le commencement de tout
    Mais dire ce qui surgit d’entre elles
    toujours neuf
    et imprévu
    c’est
    chaque fois
    re-commencer le monde
    François CHENG (le livre du vide et du médian)

    RépondreSupprimer
  27. En fait, c'est plus joli en photo qu'en vrai... Tu relèves la beauté du quotidien...

    RépondreSupprimer
  28. La peinture s'écaille mais le bois est encore en bon état...
    Notre immeuble de Belleville a été ravalé récemment, les bardeaux ont été enlevé et un enduit posé qui s'écaille. Les anciens savaient ce qu'il fallait faire...

    RépondreSupprimer
  29. Bonjour
    Le temps, cet assassin, a fait son oeuvre mais cette porte en partance a sans doute abrité bien des amours....

    RépondreSupprimer
  30. Amichel a depose ici un bien precieux poeme.

    RépondreSupprimer

Archives du blog