23 déc. 2015

Noël...




Noël revient...
Qui nous donnera le droit d'espérer ?...
Espérer et faire, est-ce si différent ?...
Naître et faire naître est un travail...
Espérer est une randonnée longue et escarpée...
    Gilbert Adler
 
 

24 commentaires:

  1. Oui, cette phrase est très belle et juste !
    J'aurai bien vu ce genre de crèche dans la belle église art-déco que j'ai montrée récemment, bien plus originale dans sa simplicité et en bois c'est ainsi que je les aime particulierement !
    Je te souhaite Fifi un beau et chaleureux Noël

    RépondreSupprimer
  2. Quelle originale et belle crèche où le berceau prolonge les animaux!
    Travaillons dur à espérer, mais oui!
    Joyeuses fêtes Fifi!

    RépondreSupprimer
  3. De belles lignes pures!
    Soyons inspirés par ces belles paroles.

    RépondreSupprimer
  4. Comme Colo, je la trouve vraiment belle et originale, cette crèche !
    On ne dirait jamais qu'elle a été sculptée à la tronçonneuse...
    Petit bémol cependant, pour une jeune mère qui devrait rayonner de joie je trouve l'expression de Marie bien chagrine et Joseph ressemble un peu trop au Christ.
    Par contre j'applaudis les rois, le berger, l'ange et bien sûr.. le bœufâne :-)
    Joyeux Noël parmi les tiens, Fifi, je t'embrasse chaleureusement et te remercie pour tes visites attentionnées au grenier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle se fait du souci Marie, normal un vu les conditions d'hébergement...
      Et puis normal aussi si le fils ressemble un jour au père :-))
      A plus tard, Tilia, je viendrai me ressourcer avec tes cartes !

      Supprimer
  5. Quelle merveilleuse crèche tout en bois, c'est très chaleureux. Les mots sont très beaux et tellement vrais.
    Je te souhaite un très beau et doux Noël, Fifi entourée de ceux qui te sont chers ♥
    Gros bisous :-)

    RépondreSupprimer
  6. j'aime le boeuf et l'âne ...une boucle de chaleur... bonnes fêtes!

    RépondreSupprimer
  7. Merci FIFI PASSE UN BEAU NOEL dans la joie et la bonne humeur

    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  8. L'amour incarné
    Ce grand t'aime toujours renouvelé
    Dans l'étable mettre la table
    Sur la paille faire ripaille
    Panis angelicus

    Gros câlinsss!!!

    RépondreSupprimer
  9. Belle et originale, cette crèche en bois...

    Mille bisous de fin d'année, Fifi !

    RépondreSupprimer
  10. Crèche très originale.. je l'aime beaucoup.. Merci Fifi ... à mon tour de te souhaiter un heureux Noël entouré des tiens... de douces soirées,
    Je t'embrasse en ce presque bout d'an.
    Amitiés sincères.
    Den

    RépondreSupprimer
  11. Oui, espérer est un très long chemin... Mais on essaie toujours.

    RépondreSupprimer
  12. Merveilleuse crèche Fifi et Marie au regard profond a la prémonition de la mort de son fils...
    Espérons mais soyons sans illusion
    je te souhaite avec retard (intendance oblige) de passer une douce semaine

    RépondreSupprimer
  13. Pureté des lignes et des pensées joie dans les cœurs belles fêtes à tous

    RépondreSupprimer
  14. Cette crèche est magnifique! Les personnages stylisés respirent la pureté.
    Merci pour ce message d'espoir

    RépondreSupprimer
  15. Quelle belle crèche. La couleur crème et la lumière lui vont bien ainsi que la facture moderne des personnages et de la crèche ne faisant qu'un avec les animaux comme cela a été dit.
    Noël est passé. L'espoir, non...
    Belle fin d'année Fifi. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  16. Tout à fait superbe et originale cette crêche. Bonnes fêtes de fin d'année Fifi.

    RépondreSupprimer
  17. Quelle jolie crèche !
    L'espoir d'un monde meilleur fait vivre.
    Bises et Bonne Année, Fifi !

    RépondreSupprimer
  18. Que la paix et la joie de Noël t'accompagnent tout au long de l'année nouvelle. Meilleurs voeux !

    RépondreSupprimer
  19. Quelle magnifique sobriété ! J'aurais aimé pouvoir voir la photo en plus grand pour mieux comprendre l'âne, le boeuf et la crèche qui m'intriguent, ils semblent être faits dans le même bois (d'un seul tenant). Les personnages ont de la gravité dans l'expression, la vierge en particuliers comme elle était consciente (elle l'était bien entendu) du destin qui attendait ce tout petit enfant

    Le bleu à l'extérieur contraste avec la chaleur des tons blonds de la paille et du bois...
    Cette crèche me rappelle celles qui sont dans les villages en Allemagne, dans les villages près de la Moselle ou du Rhin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'année se termine, Fifi, que la prochaine soit meilleure à tous !

      Supprimer

Archives du blog