16 juin 2009

dis-moi...



il est où Léon ?


Sur le rebord d'une fenêtre
un paon au soleil somnolait
quand un enfant
vint à paraître
petit mais déjà plein de curiosité
sans être pour autant
un chenapan
oiseau dis-moi
donc comment je m'appelle
si tu es
aussi malin ma foi
que tes plumes sont belles
le paon mal réveillé
surpris
lança tout apeuré
un cri
qui laissa l'enfant tout pantois
« Léon Léon »
en effet c'est mon nom
dit le blond enfançon
émerveillé du don
étonnant
de ce paon !
Comme l'a dit le vieil Esope
garde toi de moquer
la queue du paon l'œil du cyclope
tu pourrais en faire les frais !

Amichel


___________________________________________________________________

21 commentaires:

  1. preum's ;o)

    ah c'est génial cette photo ! j'ai rarement vu un paon, quoique là, c'est peut être une paone ?? perché sur une fenêtre ainsi ! c'est plutôt les matous qui habituellement font leur sieste de cette façon !!quel joli spectacle pour ce petit garçon, et pour nous !!

    et je termine par.......
    un gros bisou pour Dame Fifi ;o)

    RépondreSupprimer
  2. il est camé, c'est sûr!
    Ou alors c'est Léon Plum, le célèbre politicard? Deux photos intrigantes joliment mises en scène.Yesssss, Fifi is back, c'est la joie :-)

    RépondreSupprimer
  3. Voici une bien jolie photographie Fifi :)
    L'enfant se rapprochant à petits pas vers ce paon avec le regard très intrigué et avide de curiosité :)
    Passez une agréable semaine :)
    je vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  4. Pas d'ostentation dans ces photos toutes en harmonie comme d'hab de gris et de bleu, même la "pane" se fait discréte et tient la place d'ordinaire dévolue à un chat, mais la porte est ouverte pour laisser entrer le soleil ou le visiteur de passage. Une scène tendre et accueillante.
    (Puisque tu semble rentrée me revoilà-revoilou aussi !)

    RépondreSupprimer
  5. Tout est harmonie sur ces photos.

    RépondreSupprimer
  6. Belle instantané. il n'y avait que le gamin d'intrigué ou bien le paon était empaillé ;-)

    RépondreSupprimer
  7. A peine bougé le cou le paon, une complicité s'est instaurée, une douce atmosphère dans vos deux photos Fifi.

    RépondreSupprimer
  8. Léon z'y trône... sur le rebord de la fenêtre.. et ce n'est pas courant ! Bises et bonne après-midi Fifi. Ravie de vous retrouver !

    RépondreSupprimer
  9. Brigitte
    C'est bien une paonne, Brigitte mais c'est une petite fille. La scène s'est malheureusement terminée par des larmes, car la paonne a fini par se lever, la petite fille ne s'y attendant probablement pas, s'est réfugiée en pleurant dans les bras de sa maman. Et je n'ai pas eu le coeur a photographier ce gros chagrin
    :-(

    RépondreSupprimer
  10. bon retour fifi

    Sur le rebord d'une fenêtre
    un paon au soleil somnolait
    quand un enfant
    vint à paraître
    petit mais déjà plein de curiosité
    sans être pour autant
    un chenapan
    oiseau dis-moi
    donc comment je m'appelle
    si tu es
    aussi malin ma foi
    que tes plumes sont belles
    le paon mal réveillé
    surpris
    lança tout apeuré
    un cri
    qui laissa l'enfant tout pantois
    « Léon Léon »
    en effet c'est mon nom
    dit le blond enfançon
    émerveillé du don
    étonnant
    de ce paon !
    Comme l'a dit le vieil Esope
    garde toi de moquer
    la queue du paon l'œil du cyclope
    tu pourrais en faire les frais !

    RépondreSupprimer
  11. excellent !
    bonne soirée. bises

    RépondreSupprimer
  12. Amichel
    Nous ne pouvons qu'imaginer le questionnement de l'enfant qui s'approche curieux de ce grand oiseau si tranquille sur le rebord de la fenêtre. Votre interprétation est bien plus subtile que la mienne et me donne l'explication de la surprise épouvantée de la petite fille à la réaction de l'oiseau !
    :-)
    Merci Amichel pour votre amical souhait de bienvenue et pour "Léon" que je vous montrerai encore plus tard.
    Bonne soirée à vous !

    RépondreSupprimer
  13. Incroyable ! D'abord, l'endroit où s'est installé le paon et ensuite la réaction du petit garçon.
    Bel instantané ! :-)

    RépondreSupprimer
  14. Amichel
    Léon est un petit garçon évidement !
    et pas une "petite fille" ! :-)

    RépondreSupprimer
  15. c'est marrant, j'ai aussi vu un paon hier. Je suis allée me promener avec un ami dans un petit parc au centre ville et il y a une volière. Et dans la volière un paon qui avait l'air fatigué, écrasé par la chaleur, il n'a pas fait sa belle roue, il nous a regardé quelques secondes et a tourné la tête de l'autre côté. :-) De l'autre côté, il y a des perruches qui pépiaient entre elles, certainement en train de se dire que le temps allait changer et qu'il fallait ressortir les petits pulls chauds pour le WE. Elles sont belles vos photos, pleine d'harmonie et de tendresse. Merci de votre passage chez moi, je suis un peu "absente" ces temps-ci.

    RépondreSupprimer
  16. "Ooh !… l'oiseau !… t'es bô… t'es grôs, t'es rigolo !… t'es posé là, dis, pourquoi ?…
    t'es beau, avec ce chapeau !… c'est une couronne ?… t'es un vrai noiseau ? un noiseau-roi ?… dis-moi ?…"
    Amusée, intriguée, un peu intimidée, sur la pointe des pieds, elle voudrait bien entendre ses secrets…
    Beaucoup de douceur, Fifi, dans ton regard sur l'enfant-roi !
    De deux choses l'une : ou bien tu as un filtre sélectif gris bleu violine dans l'œil ou tu lui as enfilé l'anorak, le chouchou et les lacets roses esseprès pour la mettre en harmonie totale avec l'environnement… ;-)

    RépondreSupprimer
  17. Odile
    Ton commentaire me fait plaisir !!!
    Ces rappels de couleurs me sont apparus surtout à l'écran, le cou de l'oiseau aussi avec l'arbuste.
    Il faut bien un minimum de connaissances pour faire une photo sympa mais je crois qu'une image qu'on aime et qui parfois est belle aussi, est toujours un cadeau ! Ce petit quelque chose qui nous échappe et qui vient s'inscrire malgré nous presque, que ce soit sur une image, un texte, une peinture aussi et qui, quand on le découvre est un moment de jubilation, comme dit un cadeau;
    Bonne soirée Odile !
    Je t'embrasse !

    RépondreSupprimer
  18. De la magie a l'état pure. Magnifiques instants photos.

    RépondreSupprimer
  19. Trés amusante ces photos ! Pour mon fils, la rencontre avec Léon avait été un peu plus brutale, mon petit avait des biscuits à la main pour son goûter et il se trouve que Léon et ses frères en sont trés friands aussi (rires) On peut dire qu'ils le suivaient de prés !!!
    Une trés belle semaine Fifi, bises

    RépondreSupprimer
  20. S'émerveiller de la vie à découvrir....

    RépondreSupprimer

Archives du blog