27 août 2009

ciel d'orage...



Quand le ciel est noir de nuages
on voit les fiers coquelicots
lancer leur défi aux orages
en de rouges coquericos

dans l'air vibrant l'herbe frémit
l'avoine aussi que vent affole
il semble que le champ gémit
et que les pavots caracolent

la douce chanson de la pluie
fraîche et babillante enjôleuse
qui de la fleur nourrit le fruit
sera pour eux tendre berceuse

et quand le soleil reviendra
en se redressant sur leur tiges
pousseront d'orgueilleux hourras
leurs corolles où le sang se fige

Amichel




_______________________________________________________________________________________

24 commentaires:

  1. C'est beau un ciel d'orage et d'ardoise, à condition qu'il y ait un peu de lumière ; les épis verts, les têtes rouges aux couleurs fortes, semblent très inquiets ; ils ne savent pas que ce qui les menace encore plus sûrement est la lame de la moissonneuse qui ne va pas tarder.
    [Ils ont duré longtemps les coquelicots, j'en ai encore vu une très belle touffe hier.]

    RépondreSupprimer
  2. Absooooooooolument Magnifiiiiiiique Fifi ! Tout ce mélange étonnant ! Douceur de la fleur et colère du ciel, couleurs éclatantes et couleurs sombres... J'adore !!!!
    Bonne fin de semaine Fifi !

    RépondreSupprimer
  3. Quand le ciel est noir de nuages
    on voit les fiers coquelicots
    lancer leur défi aux orages
    en de rouges coquericos

    dans l'air vibrant l'herbe frémit
    l'avoine aussi que vent affole
    il semble que le champ gémit
    et seuls les pavots caracolent

    la douce chanson de la pluie
    fraîche et babillante enjôleuse
    qui de la fleur nourrit le fruit
    sera pour eux tendre berceuse

    et quand le soleil reviendra
    en se redressant sur leur tiges
    dans l'éclat d'orgueilleux hourras
    leurs corolles de sang se figent

    RépondreSupprimer
  4. ecris trop vite rectif pardon fifi !!

    Quand le ciel est noir de nuages
    on voit les fiers coquelicots
    lancer leur défi aux orages
    en de rouges coquericos

    dans l'air vibrant l'herbe frémit
    l'avoine aussi que vent affole
    il semble que le champ gémit
    et que les pavots caracolent

    la douce chanson de la pluie
    fraîche et babillante enjôleuse
    qui de la fleur nourrit le fruit
    sera pour eux tendre berceuse

    et quand le soleil reviendra
    en se redressant sur leur tiges
    pousseront d'orgueilleux hourras
    leurs corolles où le sang se fige

    RépondreSupprimer
  5. Vous avez mis le nez dans l'herbe,Fifi pour avoir cette perspective ?...superbes couleurs, j'aime beaucoup ce cliché, vraiment !

    RépondreSupprimer
  6. j'adore les coquelicots !bises

    RépondreSupprimer
  7. Amichel
    Je n'ose pas pousser "un orgueilleux hourra" surtout que mes voisins dorment peut être à cette heure...mais suis très fière quand mes images vous inspirent, Amichel !
    :-)
    Merci à vous pour les coquelicots de ce ciel d'orage !!!

    RépondreSupprimer
  8. Cocorico pour ces coquelicots sous leur ciel d'orage. La photo est superbe.

    RépondreSupprimer
  9. Superb foto avec couleurs vifs et j'aime aussi la point de vue.

    Bonne fin de semaine Fifi.

    RépondreSupprimer
  10. Cette photo comme la précédente serait parfaite sur ces 2 espaces :
    http://regardcoquelicot.canalblog.com/
    et
    http://envertcontretout.canalblog.com/

    En tout cas, bravo !

    RépondreSupprimer
  11. Superbe photo Fifi :) un ciel bien tourmenté !
    Bonne fin de semaine à vous :)

    RépondreSupprimer
  12. Magnifique ces coquelico sous un ciel noir

    RépondreSupprimer
  13. trés bonne prise de vue, parfait, magnifique,un grand BRAVO fifi, continue car la nature est belle et l'art sensibilise les sens des humains à sa protection.
    biz
    jawah

    RépondreSupprimer
  14. Une belle saturation des couleurs, ça ne vous donne pas envie de peindre ?

    RépondreSupprimer
  15. Vous êtes vous transformée en fourmi pour prendre ce cliché ? Si oui comment avez-vous fait pour porter l'appareil ?

    RépondreSupprimer
  16. superbe vue, superbes couleurs, c'est très réussi.

    RépondreSupprimer
  17. Ola

    elle est vraiment superbe

    et j'aime beaucoup le point de vue !!

    bon dimanche

    RépondreSupprimer
  18. Gérard
    Mes pinceaux ont beaucoup de patience, ils attendent que je lâche un peu internet :-(

    Claire
    Me plait bien l'image de la petite fourmi photographe, Claire ! Les appareils photos sont de plus en plus léger, alors la petite fourmi est contente :-)

    RépondreSupprimer
  19. Superbe, mais les orges sont en retard dans ta région.
    Amitiés Fifi

    RépondreSupprimer
  20. c'est la plus belle je crois que j'ai vu chez toi. Le cadrage en contre plongé recherché, le contraste des couleurs vert-rouge-gris, la beauté de l photo, tout y est. Félicitations. J'ai un cadrage semblable avec des pissenlis, mais la photo est loin d'être aussi belle que la tienne. Amitiés en passant à Amichel

    RépondreSupprimer
  21. Beau contraste entre la fragilité du paysage et la lourdeur du ciel. Très belle photo ! :-)

    RépondreSupprimer
  22. belle combinaison photo/poème ... les contrastes de couleurs sont splendides !

    RépondreSupprimer
  23. J'aime beaucoup cette photo , les couleurs sont très belles et le contraste entre le foncé et le rouge vif est super

    RépondreSupprimer

Archives du blog