12 janv. 2010

hivernal...



les arbres dressés
hors neige chercher le soleil
douceur à ma vue

l'autre je


Les squelettes sombres des arbres
tremblent et craquent
sous le grand froid bleu du ciel
un vent dur
crache des étoiles de glace
qui recouvrent
la terre grelottante
d'un blanc manteau de gel
….un rouge-gorge passe
indifférent
aux noirs corbeaux
qui découpent l'espace
des ciseaux de leurs ailes
...un rouge-gorge passe
chevalier d'hiver
en armure de feu
et la vie endormie
frissonne

Amichel


La neige pose son manteau blanc
Pour chauffer doux les pieds des arbres
La tendre bouillotte les chuchote
Et la sève endormie elle ronfle
Elle rêve belle à ses bourgeons
Jolies promesses d'un renouveau

Annick


38 commentaires:

  1. les arbres dressés
    hors neige chercher le soleil
    douceur à ma vue

    RépondreSupprimer
  2. La nature chuchote le grand murmure de l'hiver...

    RépondreSupprimer
  3. La grande plaine est blanche immobile et sans voix Guy de Maupassant

    RépondreSupprimer
  4. L'hiver est dans cette belle photo.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour oui l'hiver est bien là pas de soucis puis impossible de se tromper avec ce froid glacial. Ici la neige part petit à petit car nous avons beaucoup de pluie. Assez je veux retrouver ce soleil car vois tu même mes plantes attendent elles font bien la tête en ce moment. Le café est là si tu le désires tu passes

    RépondreSupprimer
  6. Tu as donc froid tu ne veux pas de café un thé peut être! Bien je vais faire la ménage sur un pied comment faire autrement je me le demande bye

    RépondreSupprimer
  7. j'aime cette photo, parce qu'elle est prise tout près du sol et pourtant les arbres apportent l'élément de verticalité ainsi que les petits brins d'herbe qui luttent pour respirer à l'air libre. C'est ce à quoi cette photo me fait penser, la lutte pour respirer, pour garder la tête hors du froid, hors des soucis, hors de tout. Et il y a un brin de nostalgie aussi qui refroidit un peu notre être: les arbres sont décharnés, attendant impatiemment que le printemps revienne et les recouvre de petites feuilles vertes qui leur donneront le sentiment d'exister au-delà de leur élancement vers le ciel. Merci pour le partage

    RépondreSupprimer
  8. Sûr que c'est le lièvre de Pâques dressé sur ses pattes arrières qui a fait la photo... Sûr que ces arbres échevelés et mal embouchés qui se querellent sont des mirablliers (quoique je n'ose plus rien dire, je me trompe tout le temps. Mais quelle importance au fond ?)
    Le froid des jours d'hiver et la fraîcheur des nuits d'été font les bonnes mirabelles aux joues piquetées de rouge et au goût de miel...

    RépondreSupprimer
  9. Arbres heureux...
    ils ont trouvé du bleu!

    RépondreSupprimer
  10. Les squelettes sombres des arbres
    tremblent et craquent
    sous le grand froid bleu du ciel
    un vent dur
    crache des étoiles de glace
    qui recouvrent
    la terre grelottante
    d'un blanc manteau de gel
    ….un rouge-gorge passe
    indifférent
    aux noirs corbeaux
    qui découpent l'espace
    des ciseaux de leurs ailes
    ...un rouge-gorge passe
    chevalier d'hiver
    en armure de feu
    et la vie endormie
    frissonne

    RépondreSupprimer
  11. C'est un décor de rêve où le temps semble suspendu.

    Champ, arbres et vigne attendent stoïquement, sous ce beau ciel bleu,la saison prochaine...

    Fifi, ta photo est très belle et je la trouve infiniment douce avec cette magnifique luminosité.

    Bisous

    Denise

    RépondreSupprimer
  12. J'espére que je ne suis pas dans l'erreur
    BON Anniversaire

    RépondreSupprimer
  13. Amichel
    Journée d'hier Amichel seule journée de soleil et de ciel bleu depuis une semaine, il faisait bon marcher !
    Merci pour le "rouge gorge qui passe" !!!

    RépondreSupprimer
  14. j'aime bien ce cadrage, avec ce grnad premier plan de neige.

    RépondreSupprimer
  15. Fifi salut alors tu as donc passé une belle soirée je l'espére du font du ♥
    Ici nous sommes dans la pluie donc ensuite je ne sais pas
    Soleil ou pas!
    Bisou

    RépondreSupprimer
  16. ces arbres paraissent très majestueux au milieu de cette neige!
    Bises
    domi

    RépondreSupprimer
  17. Encore une belle photo, équilibrée, faite de force et de douceur, de contrastes et de nuances. Une photo bien "pleine" et qui, en même temps… respire. Ciel bleu et terre blanche se répondent, s'harmonisent et se rejoignent tout en restant bien démarqués.
    Il faut l'œil de Fifi pour donner ainsi aux mamelons de la neige les nuances du ciel…
    (P.S.
    Le Père Noël t'a-t-il apporté des genouillères ?... ;-)

    RépondreSupprimer
  18. Odile
    Tu penses que la méchante fée du froid m'a transformée en grenouille ?
    ;-)))

    RépondreSupprimer
  19. De beaux cadeaux de mots de la part de Lautreje et Amichel, j'aime particulièrement "une rouge gorge passe/chevalier d'hiver/en armure de feu/ et la vie endormie/frissonne" ... c'est très beau !

    L'hiver redessine les contours et quand le bleu vient découper le blanc c'est un vrai bonheur . Belle photo Fifi

    Des bisous de bonne journée pour toi ;)

    RépondreSupprimer
  20. Un paysage magnifique sous ce manteau de neige. Il faut faire vite car il est déjà en train de fondre...

    RépondreSupprimer
  21. Eux. ils ont trouvé le courage de veiller. C'est beau!

    RépondreSupprimer
  22. Bonsoir Fifi !
    Merci d'être passé ou passée ur mon blog et pour le commentaire.
    Je reviens du jardin de Marguerite où je viens d'apprendre que c'est ton anniversaire. Alors je te souhaiye un heureux anniversaire. C'est bien on est du même mois, un mois d'hiver.

    RépondreSupprimer
  23. J'aime bien ce cadrage dont j'abuse souvent ;-)

    RépondreSupprimer
  24. Chut ! Il ne faut pas le dire à tout le monde. Dans 6 jours.

    RépondreSupprimer
  25. Comme un "temps" d'arrêt avant que le "temps" ne change ! :-)

    RépondreSupprimer
  26. Deux auteurs et une photographe, un trio pas du tout infernal bien au contraire. Excellent le cadrage de votre photo Fifi.

    RépondreSupprimer
  27. 13 janvier toutes les deux ! Quelle coïncidence ! Très Bon Anniversaire alors Fifi ! Double ration de gros bisous pour l'occasion !

    RépondreSupprimer
  28. Fifi, c'est ton anniversaire? J'arrive un peu tard... mais de tout coeur, je t'envoie tous mes voeux de bonheur et continue de nous émerveiller avec tes superbes photos.

    Joyeux anniversaire Fifi,

    Bisous de fête

    Denise

    RépondreSupprimer
  29. Fifi, tu m'en caches des choses... J'savais pas que c'était ton Niversaire !
    M'étonne pas, maintenant, que tu sortes dans la neige, si tu es née à la mi-janvier... : tu as été rodée de bonne heure ;-)
    Je lis ton mot plus haut... Non, bien sûr, une méchante fée du froid n'a pas pu te transformer en gre-nouille (?)… Quelle idée !... ta bonne fée avait mieux à faire à ta naissance… Et puis, les gre-nouillères, c'est pas pour les grenouilles, c'est pour les bébés... Evidemment, tu me diras, ya 20 ans, ç'aurait pu être utile... je pensais seulement que des "ge-nouillères" pouvaient te protéger dans tes escapades photographiques au ras des pissenlits et de la neige... ;-)
    Bon Anniversaire, Fifi, de tout cœur, et schmoutzzzzz de bonne nuit !

    RépondreSupprimer
  30. ça inspire les photographes et les poètes. Une prise au ras du sol pour une recherche originale et un coup d'oeil particulier sur une nature à laquelle je te sais sensible.
    Bon WE Fifi

    RépondreSupprimer
  31. Bonjour je pense que j'arrive tard mais Bon anniversaire

    RépondreSupprimer
  32. Merci de ta visite dans mon petit univers.
    De belles images chez toi toutes accompagnées de charmantes poésies...
    Bonne journée et bon Week End :))

    RépondreSupprimer
  33. La neige pose son manteau blanc
    Pour chauffer doux les pieds des arbres
    La tendre bouillotte les chuchote
    Et la sève endormie elle ronfle
    Elle rêve belle à ses bourgeons
    Jolies promesses d'un renouveau

    RépondreSupprimer
  34. Trés jolie incitation à la balade. En ce moment la neige est partout mais ton ciel bleu apporte un eclat supplémentaire à ce froid qui nous glace.

    RépondreSupprimer
  35. Odile
    Coac ! che sé plu lir Odile !
    Misèrre !!!
    :o)

    RépondreSupprimer

Archives du blog