15 avr. 2010

clics et chuchotements...

Touche à touche son oeil
La fleur belle se danse
Elle prend la pause douce
Se rentre son flash posé

Annick

24 commentaires:

  1. La solitude heureuse du photographe perdu dans un autre monde.
    Superbe photo.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne me vois pas sur cette superbe photo mais rien de grave je suis là. Il est là il cherche et il va surement trouvé le perle rare j'en suis certaine tu sais. Ces petiites fleurs du bonheur j'adore

    RépondreSupprimer
  3. Il faut parfois se mettre dans des situations physiques adéquates pour prendre la petite fleur qui pousse à fleur du sol.
    Bien choisi le titre !

    RépondreSupprimer
  4. Oui , pour trouver le bon angle ...
    Cette recherche est un moment très important :ce n'est pas tellement le bon angle qui est le plus fondamental , ce qui compte le plus , c'est intérieurement la recherche d'aller plus loin , de faire de mieux en mieux , de se dépasser .
    Se coucher ainsi sur le sol est un vrai pas vers l'Infini .

    Un grand merci pour votre mot sur mon blog .

    RépondreSupprimer
  5. Superbe photo, Fifi et quel bonheur lorsque l'on peut photographier la nature comme le fait ce photographe...

    Bisous

    Denise

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir merci et oui des maison en pierres je ne cesse de craquer tu sais c'est superbe je trouve et tu aimes aussi. Bien je pense que tu as terminé de souper et moi aussi donc place à la télé mais encore faut trouver que regarder Je te is donc
    Bonsoir

    RépondreSupprimer
  7. L'homme qui murmurait à l'oreille des pulsatiles ;-)

    RépondreSupprimer
  8. une compo dans les règles de l'art et un sujet affalé qu'on découvre en déroulant la photo. Il est très équipé le monsieur et aussi contre le froid :-))

    RépondreSupprimer
  9. Odile
    à défaut de renard... je pense qu'il tente de l'apprivoiser ;-)

    RépondreSupprimer
  10. et ce que ces fleurs se rendent compte qu'elles font les belles, qu'elles sont capricieuses... comme des stars? :-)) la photo est marrante quand même.

    RépondreSupprimer
  11. 10fraction
    faut pas oublier quand même qu'on est au pôle nord-est :-)

    Delphinium
    qu'est ce qu'on ne ferai pas pour une fleur, n'est pas Delphinium :-)
    Moi aussi je l'aime cette image, parce que le sujet du premier plan est inattendu, je l'ai découvert en visionnant les images sur l'ordinateur :-)

    RépondreSupprimer
  12. Un petit bonjour ici oui c'est mon choix

    RépondreSupprimer
  13. Tel est pris qui croyait prendre!

    RépondreSupprimer
  14. C'est étonnant cette image, on voit tout d'abord ces silhouettes en haut plein axe médian de la photo montrant on ne sait quoi dans le lointain et puis le regard glisse dans le coin bas à droite ! Oh !!!
    Qu'est ce qu'on ne ferait pas pour une fleur bleue.
    :)

    RépondreSupprimer
  15. Fifi figure toi que lorsque j'ai connu mon mari il voulait se spécialiser en zootechnie à l'école d'agro de Nancy. Et puis les chèvres de la ferme expérimentale de la Bouzule lui en ont fait voir de toutes les couleurs profitant des moindres failles (un portail qui fermait mal, que sais-je) et le prof qui ne faisait rien pour arranger les choses. Pour finir mon futur mari est allé voir le prof de protection des cultures.
    Tu vois à quoi tient un destin : on aurait élevé des chèvres ! On n'aurait pas forcément été plus malheureux !

    RépondreSupprimer
  16. Alors comme ça tu découvres des plans inattendus après avoir pris la photo ? ;)
    Toute une histoire dans ce cliché ! Le vent qui s'invite et les conversations vont bon train ... pendant qu'un photographe met sa patience et son talent à contribution pour capturer des trésors bleus !
    C'est extra :)
    Bises et belle soirée

    RépondreSupprimer
  17. Quelle surprise ! Je n'avais que le début...et puis.... hop !

    Très beau cadrage :-)

    RépondreSupprimer
  18. Vraiment amusante cette photo. Tout n'a surement pas été dit mais presque.
    Il y en a qui photographient les fleurettes pendant que d'autres comptent fleurette.

    RépondreSupprimer
  19. Thérèse
    "pendant que d'autres comptent fleurette" ça aurait pu mais ce ne sont que les "chuchotements" de deux copines:-) J'ai hésité entre "en aparté" comme titre, d'une part les deux copines là-bas et d'autre part "l'homme qui murmurait...." et ce titre là. Et pour tout dire, malgré une lumière pas fameuse cette image me met de bonne humeur :-)

    RépondreSupprimer
  20. Mais il louche sur TES fleurs :). Il y avait donc du monde couché dans l'herbe en ce matin brumeux. La campagne n'est plus ce qu'elle était. Un métier à risques que celui de photographe, assez physique. lol Bon weekend

    RépondreSupprimer
  21. Touche à touche son oeil
    La fleur belle se danse
    Elle prend la pause douce
    Se rentre son flash posé

    RépondreSupprimer
  22. ce photographe dans la position du tireur couché armé comme un marine en opération a l'air d'être engagé dans "la guerre des boutons"..de fleurs ! Un symbole : la force et la grâce !tandis qu'en arrière plan on papote on papote .
    Fifi ,tintin reporter, en zone de conflit ; qui l'eût dit ! :>))
    Bravo pour le coup d'oeil !

    RépondreSupprimer
  23. Amichel
    j'ai plus d'un tour dans mon sac, Amichel, qui l'eût cru :-)

    RépondreSupprimer
  24. J'ai aussi hésité à employer "comptent fleurette" mais c'était trop tentant!

    RépondreSupprimer

Archives du blog