8 avr. 2010

"de fleurs, de fruits, de feuilles et de branches" pour l'ami Amichel et pour Nina !




le blanc se marie
au rose les joues rouges
nos papilles sourient



L'autre je



Au printemps de quoi rêvais-tu?
Vieux monde clos comme une orange,
Faites que quelque chose change,
Et l'on croisait des inconnus
Riant aux anges
Au printemps de quoi rêvais-tu?

Au printemps de quoi riais-tu?
Jeune homme bleu de l'innocence,
Tout a couleur de l'espérance,
Que l'on se batte dans la rue
Ou qu'on y danse,
Au printemps de quoi riais-tu?

Au printemps de quoi rêvais-tu?
Poing levé des vieilles batailles,
Et qui sait pour quelles semailles,
Quand la grève épousant la rue
Bat la muraille,
Au printemps de quoi rêvais-tu?

Au printemps de quoi doutais-tu?
Mon amour que rien ne rassure
Il est victoire qui ne dure,
Que le temps d'un Ave, pas plus
Ou d'un parjure,
Au printemps de quoi doutais-tu?

Au printemps de quoi rêves-tu?
D'une autre fin à la romance,
Au bout du temps qui se balance,
Un chant à peine interrompu
D'autres s'élancent,
Au printemps de quoi rêves-tu?

D'un printemps ininterrompu

Jean Ferrat

envoyé par Nina


Printemps

Ange de l’annonciation
Saluant la belle saison
Quand le printemps revient d’exil:
C’est l’hirondelle sur un fil

Les aigrettes des pissenlits
Les glycines en grappes jolies
Et les pêchers de vignes roses:
C’est du bonheur qui se repose

Les blanches fleurs des cerisiers
Les bourgeons tendres des rosiers
Un feu brûlant dans le ciel bleu:
C’est le soleil des amoureux

Les baisers naissent sur les lèvres
Et les cœurs vendangent la fièvre
Dont la vie boit le vin nouveau:
C’est la sève du renouveau

Amichel


Mon doigt caresse doux délicat
La soie du bel Printemps
Un chagrin pleure l'âme aimante
Et les couleurs et les beautés
Raniment un peu la choquée de vie

Annick


Il y aura du rouge qui bat sous la peau tambour
Il y aura du rose, sur les joues, tendre
et puis quelques sourires, et la douceur en contour
et quelques branches pour accrocher les rêves qui tremblent

Chris




________________________

39 commentaires:

  1. Quelle belle échantillonnage!
    Un vrai bonheur!

    RépondreSupprimer
  2. Beau patchwork printannier, un délice, on reste sur le goût sucré des fraises...

    RépondreSupprimer
  3. le blanc se marie
    au rose les joues rouges
    nos papilles sourient

    RépondreSupprimer
  4. C'est une merveille ce tableau !!

    RépondreSupprimer
  5. Jean Pierre
    des fraises Gariguette, Jean-Pierre. J'ai fait rire le marchand en spécifiant que c'était pour faire des photos. Elles se sont fait manger ensuite et bien vrai qu'elles étaient parfumées ! :-)

    RépondreSupprimer
  6. Quel beau tableau Fifi et cela fait tant de bien de voir ces couleurs si douces dans ma grisaille...
    Tes photos sont merveilleuses et les fraises à croquer, ah non! tu les as déjà mangées... sourire! Tu as eu raison!
    Bisous

    Denise

    RépondreSupprimer
  7. Fleurs et fruits tout pour réjouir l'oeil et les papilles
    et le rouge que j'aime
    une belle composition

    RépondreSupprimer
  8. Superbes couleurs printanières!
    Bises
    domi

    RépondreSupprimer
  9. J'aime bien lorsque tu fais des montages de temps en temps : on a plein de photos pour le prix d'une.
    Mais là en plus on a droit au jeu du "cherchez l'erreur" ! Des fraises comme ça, j'en ai pas encore dans le jardin !
    Encore une autre question : la pâquerette qui se prend pour une reine-marguerite un peu prétentieuse avec sa superbe quintuple corolle en se donnant des airs de modestie derrière son éventail: tu ne l'as pas trouvé dans un pré, si ?

    RépondreSupprimer
  10. Au printemps de quoi rêvais-tu?
    Vieux monde clos comme une orange,
    Faites que quelque chose change,
    Et l'on croisait des inconnus
    Riant aux anges
    Au printemps de quoi rêvais-tu?

    Au printemps de quoi riais-tu?
    Jeune homme bleu de l'innocence,
    Tout a couleur de l'espérance,
    Que l'on se batte dans la rue
    Ou qu'on y danse,
    Au printemps de quoi riais-tu?

    Au printemps de quoi rêvais-tu?
    Poing levé des vieilles batailles,
    Et qui sait pour quelles semailles,
    Quand la grève épousant la rue
    Bat la muraille,
    Au printemps de quoi rêvais-tu?

    Au printemps de quoi doutais-tu?
    Mon amour que rien ne rassure
    Il est victoire qui ne dure,
    Que le temps d'un Ave, pas plus
    Ou d'un parjure,
    Au printemps de quoi doutais-tu?

    Au printemps de quoi rêves-tu?
    D'une autre fin à la romance,
    Au bout du temps qui se balance,
    Un chant à peine interrompu
    D'autres s'élancent,
    Au printemps de quoi rêves-tu?

    D'un printemps ininterrompu

    Jean Ferrat


    tendres bisous à Amichel et à vous ma chere fifi !

    RépondreSupprimer
  11. Cergie
    Bingo ! La prétentieuse elle était nichée dans un arrangement qu'on m'a offert :-)
    Merci pour tout Cergie !!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  12. Nina
    Quel bonheur ma chère Nina de vous lire ! Le printemps apporte de bien doux cadeaux !!!
    Je vous embrasse affectueusement !!!

    RépondreSupprimer
  13. Nina
    Mes fleurs, fruits,feuilles et branches étaient destinés à Amichel mais je suis sûre qu'il les partagera avec grand plaisir avec vous !!!

    RépondreSupprimer
  14. quel bonheur d'avoir un petit message de nina
    et merci à vous fifi pour votre délicate attention
    pour vous cette évocation du :


    Printemps

    Ange de l’annonciation
    Saluant la belle saison
    Quand le printemps revient d’exil:
    C’est l’hirondelle sur un fil

    Les aigrettes des pissenlits
    Les glycines en grappes jolies
    Et les pêchers de vignes roses:
    C’est du bonheur qui se repose

    Les blanches fleurs des cerisiers
    Les bourgeons tendres des rosiers
    Un feu brûlant dans le ciel bleu:
    C’est le soleil des amoureux

    Les baisers naissent sur les lèvres
    Et les cœurs vendangent la fièvre
    Dont la vie boit le vin nouveau:
    C’est la sève du renouveau

    RépondreSupprimer
  15. Amichel
    Merci Amichel pour votre "annonciation" poétique du printemps ! Je n'ai pas de talent poétique mais je sais faire clic quand une petite fleur me charme, alors ce petit bouquet c'est vraiment de tout coeur pour vous et pour notre "hirondelle" Nina !

    RépondreSupprimer
  16. Belle harmonie de blancs, de roses, et de verts.
    Joli dégradé de roses et de rouges
    Petites touches blanches sur de la verdure
    et les fraises me mettent l'eau à la bouche.
    Superbe montage.

    RépondreSupprimer
  17. j'écrivais sur un autre blog que le printemps est une saison riche qui nous offre à foison tant de beauté à cueillir dans nos mains dans nos yeux , et nous nous émerveillons chaque année comme si c'était un nouveau printemps, avec des yeux et des coeurs d'enfants , l'enfant qui ne meurt jamais en nous . Rien que du bonheur ! Bon week end Fifi et merci pour ces belles images

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour Fifi,
    Merci pour tes messages, me revoilou avec le printemps à l'image de tes photos.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  19. Quelle belle belle mosaïque de couleurs. Le printemps est bien là ! :-)

    RépondreSupprimer
  20. que de belles couleurs... je retiendrai ces mots: "le printemps, c'est la sève du renouveau"... après un hiver difficile, on espère toutes et tous un renouveau. Quel qu'il soit, il fera du bien au moral. Merci pour le partage des photos et des textes. Bises et bonne semaine

    RépondreSupprimer
  21. Mon doigt caresse doux délicat
    La soie du bel Printemps
    Un chagrin pleure l'âme aimante
    Et les couleurs et les beautés
    Raniment un peu la choquée de vie

    RépondreSupprimer
  22. c'est un délice de vous retrouver nina, j ai tenté de l 'écrire sur votre blog, mais je n arrive pas à écrire,

    vous me manquiez et j avais perdu votre adresse,

    votre duo est bel de doux,
    amichel et nina. Merci à vous.

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour mais c'est superbe tu sais ces couleurs et des fraises merci

    RépondreSupprimer
  24. Je recopie... "C'est du bonheur qui se repose..."

    Un bonheur pour les yeux.

    RépondreSupprimer
  25. Tu veux veux vraiment appeler le printemps avec ces prunus en fleurs. C'est d'une fraîcheur ! Pas osé chiper une fraise : sur les deux, ça se serait vu… ;-)… et ton p'tit doigt t'aurait dit que j'étais passée par là !
    Tes pulsatiles duveteuses sont "au p'tit poil" ; je raffole de ce violet associé au vert et au gris argenté.

    RépondreSupprimer
  26. Odile
    Contente de te retrouver Odile !!!
    Les fraises faut pas les chiper, si tu veux je t'en rachète demain, c'est jour de marché :-)
    Jeudi j'en mettrai une rigolote avec des "pulsatiles duveteuses"
    Schmoutzele de retrouvailles !!!

    RépondreSupprimer
  27. Fifi au secours, je n'arrive pas à voir votre dernière photo, vous en avez posté une hier et je ne peux pas la voir ! Sniff !

    RépondreSupprimer
  28. bonjour Fifi
    toujours aussi magnifique ton blog,c'est avec plaisir que je reviensle visiter.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  29. Après l'hiver la nature prend sa douce revanche
    Fleurs, fruits, feuilles et quelques branches
    Un bien colorié bouquet de photos que l'ont sent
    Comme le bonheur indéfinissable du printemps

    RépondreSupprimer
  30. Une chorégraphie de roses !
    Un bouquet , un feu d'artifice !
    J'adore !

    RépondreSupprimer
  31. Il y aura du rouge qui bat sous la peau tambour
    Il y aura du rose, sur les joues, tendre
    et puis quelques sourires, et la douceur en contour
    et quelques branches pour accrocher les rêves qui tremblent

    Mes bises Fifi
    Belle journée

    RépondreSupprimer
  32. Un superbe pele mele qui retranscrit bien la douceur printaniere et l'explosion qui en découle. Trés joli.

    RépondreSupprimer
  33. Je te souhaite une bonne soirée bisou

    RépondreSupprimer
  34. splendide napperon visuel, le rouge m'inspire!

    RépondreSupprimer
  35. Toutes ces images printanières nous font du bien ! Joli montage lumineux et frais.

    RépondreSupprimer

Archives du blog