3 nov. 2010

défilé d'automne





Quand de la voiture
Confortablement installée,
Tu fixes avec intérêt
Paysage et belle forêt
Vitesse, filé et flou argenté
Font alors bon ménage
Et nous font profiter
Un peu de ton voyage !

Christine 


La splendeur du monde s'est enrichie d'une beauté nouvelle : la beauté de la vitesse.
Filippo Tommaso Marinetti
envoyé par
Clo


 défilé d'automne
j'attrape tes couleurs
et fuyons les monotones

L'autreje


Sous nos yeux éblouis
défilent les couleurs
tendres et chaudes
des sous bois en automne
dans la lumière rose et bleue
du matin
qui caresse les hauts futs sombres
où glissent
les coulées d'or du soleil
tandis qu'un « je ne sais quoi »
un « presque rien » de mélancolie
de nostalgie de vague à l'âme
tombe sur nos pensées
brume
où le cœur frissonne
avant l'engourdissement blanc
de l'hiver qui vient

Amichel 



Un sentiment de saison
Qui n'en fait qu'à sa mode
Car se déshabiller
Quand l'hiver se prépare
Il faut l'oser levivre

Annick

26 commentaires:

  1. FIFI bonjour et merci pour tes phots. l'effet est là il est splendide je trouve. L'automne les couleurs et la forêt que j'adore.
    OUI partir et respirer enfin la nature que je regarde donc chez toi.
    Un superbe défilé je vais te dire et si rapide pour moi.
    merci beaucoup FIFI

    RépondreSupprimer
  2. j'aime tes photos FIFI car j'aime les arbres bisous

    RépondreSupprimer
  3. Ca défile même assez vite! Bientôt l'hiver!

    RépondreSupprimer
  4. Quand de la voiture
    Confortablement installée,
    Tu fixes avec intérêt
    Paysage et belle forêt
    Vitesse, filé et flou argenté
    Font alors bon ménage
    Et nous font profiter
    Un peu de ton voyage !

    Biseeeeeeeeeees de Christineeee

    PS/ J'aime bien prendre des photos de la voiture en mouvement... cela donne parfois des résultats surprenants ! (et en plus, ça occupe bien quand la route est longue !)

    RépondreSupprimer
  5. L'automne à toute vitesse :))
    il va vite laisser sa place à l'hiver :))
    Bon mercredi Fifi ! je vous laisse avec une citation qui s'accorde à merveille avec vos photographies :)
    A bientôt Fifi :)


    La splendeur du monde s'est enrichie d'une beauté nouvelle : la beauté de la vitesse.
    [Filippo Tommaso Marinetti]

    RépondreSupprimer
  6. Des couleurs comme je les aime, il n'y a que les champignons que je n'arrive pas à voir :-)

    RépondreSupprimer
  7. tu t'es posée sur un tapis magique ?

    défilé d'automne
    j'attrape tes couleurs
    et fuyons les monotones

    RépondreSupprimer
  8. Ah je ris (en mon miroir) ! Plutôt que le défilé des mannequins anorexiques sur un podium cela fut la générale en chef Fifi sur son char mené par son ordonnance et inspectant ses troupes au garde à vous : les sapins à la robe verte, les charmes dorés, les érables agitant leur cape rousse... Et c'est ça que j'aime de ces forêt de l'est, leur diversité toujours renouvelée...

    RépondreSupprimer
  9. Féérique! Couleurs d'automne, parfums des bois, légèreté de l'artiste...
    Bisous

    RépondreSupprimer
  10. Clo
    J'ai cherché ce matin, et n'ai rien trouvé de satisfaisant et voilà votre citation qui arrive sur mesure :-)
    Merci Clo !
    Bonne soirée à vous !

    RépondreSupprimer
  11. On a l impression d'y etre à tes cotés. Joli sous bois lumineux.

    RépondreSupprimer
  12. Fifi, c'est magnifique. J'y vois des feuilles qui tombent ou que le vent soulèvent du sol. C'est magique avec la lumière et la couleur toujours présente ;)

    Bisous du soir

    Denise

    RépondreSupprimer
  13. Défilé de tutus et belles gambettes. Vent fripon qui fait tourner les jupons.
    Tu roules dangereusement, avec Vivaldi à fond la caisse ! Couleurs en mouvement, photo aérodynamique pour une saison trop souvent nostalgique. Rouler vite, se griser, pour rattraper le temps qui passe à toute vitesse…
    Les p'tits loups, eux, prennent tout le temps de s'accroupir pour en ramasser une jaune, une rouge, puis encore deux et encore une petite, puis, évidemment, quelques marrons pour les poches… La soupe à la citrouille était fameuse, et les sculpteurs en ont mis un coup… :-)

    "De chrysanthè-mes en chrysanthè-mes
    J'arrive, j'arrive
    Mais qu'est-ce que j'aurais bien aimé
    Encore une fois traîner mes os
    Jusqu'au soleil jusqu'à l'été
    Jusqu’au printemps, jusqu’à demain.
    J'arrive, j'arrive
    Mais pourquoi moi, pourquoi maintenant
    Pourquoi déjà et où aller ?
    J'arrive, bien sûr j'arrive
    N'ai-je jamais rien fait d'autre qu'arriver ?"
    "J'arrive, j'arrive, j'arrive…" qu'il chantait

    RépondreSupprimer
  14. Odile
    J'aurais préféré une marche à pied pour prendre ses magnifiques couleurs mais j'ai mis à profit le voyage retour pour en faire une séance FOTO et finalement je suis assez contente :-)c'est rigolo. Tes petits loups je les vois en train de se constituer de magnifiques bouquets de feuilles rouges, jaunes, vertes aussi. Il fut un temps où j'essayais de les conserver avec 1/3 de glycérine et 2/3 d'eau chaude. Quand elles avaient tout bu, elles restaient en l'état de belles feuilles d'automne !

    Brel avec ses chrysanthèmes comme avec toutes ses chansons restera unique !

    Contente de ton retour ! Bisous, Odile !!!

    RépondreSupprimer
  15. Je vois qu'on a les mêmes jeux en voiture ! Joli résultat ici avec les couleurs d'automne. :)

    RépondreSupprimer
  16. Sous nos yeux éblouis
    défilent les couleurs
    tendres et chaudes
    des sous bois en automne
    dans la lumière rose et bleue
    du matin
    qui caresse les hauts futs sombres
    où glissent
    les coulées d'or du soleil
    tandis qu'un « je ne sais quoi »
    un « presque rien » de mélancolie
    de nostalgie de vague à l'âme
    tombe sur nos pensées
    brume
    où le cœur frissonne
    avant l'engourdissement blanc
    de l'hiver qui vient

    RépondreSupprimer
  17. Amichel
    Oui, Amichel ! Un besoin de se rassasier de couleurs, de soleil ! Traverser cette forêt en automne a toujours été un enchantement pour moi. Attraper cette lumière par une image, permet de s'assurer que l'on n'a pas rêvé. Et malgré "le coeur qui frissonne" se dire qu'après l'hiver reviendra le printemps.
    Merci Amichel !!!

    RépondreSupprimer
  18. Un sentiment de saison
    Qui n'en fait qu'à sa mode
    Car se déshabiller
    Quand l'hiver se prépare
    Il faut l'oser levivre

    RépondreSupprimer
  19. Vu, T'as bougé. (Un, deux, trois soleil)

    RépondreSupprimer
  20. ils sont beaux tes flous de mouvement! Il n'y a pas de photos impossible, il n'y a que de l'inventivité et des idées à mettre en oeuvre. J'aime!!!!

    RépondreSupprimer
  21. Donner du mouvement à la couleur

    RépondreSupprimer
  22. Quelle bonne idée que ce défilé d'automne ! C'est très joli !

    RépondreSupprimer
  23. Hello Fifi ,
    Vite les arbres se déshabillent dans un vent de folie , vite elles tourbillonnent en sarabandes et nous trouble...sur le podium .
    Bises .

    RépondreSupprimer
  24. Collection Automne pour ce beau défilé ? :)
    Il y a quelques frissons de vitesse et les beaux effets de l'image qui file ...

    Merci Fifi !

    RépondreSupprimer

Archives du blog