7 nov. 2010

le feu au lac ?



LE LAC D' ANNECY

Le lac tendu entre les arbres
Est comme une chemise bleue
Qu’on a pendue au fil de marbre
Que les monts attachent aux cieux.

Cela n’empêche pas les voiles
De se croire sur un vrai lac,
Ni le ciel de tourner les pages
De son livre rempli d’images.

Il est midi. Le monde dîne.
Des roseaux qu’on dirait tranquilles
Jaillissent, fusées de malice,
Les poules d’eau institutrices.

Elles ont appris, le matin,
Aux poissons qui viennent en classe
Une kyrielle de moyens
Pour tromper les pêcheurs sagaces

Et viennent se mêler aux cygnes
Qui, protégés par leur blancheur,
Parmi les barques tachées d’huile
Se promènent en grands seigneurs.

Maurice Carême
envoyé par Clo


le feu prenait les corps
il luisait en goutte
et l'eau lui apportait l'or

L'autreje 


Dans le lac incendié
par un soleil d'automne
les nuages ont mouillés
les ombres qui rayonnent

ce palais de sirènes
brille de mille feux
où dansent des phalènes
aux élytres soyeux

tableau peint par Monet
où l'eau et la lumière
et le ciel fusionnés
enchantent la matière

cette douce harmonie
indicible bonheur
berce la nostalgie
qui pleure en nos coeurs


Amichel


Vent de Folie
Sur les reflets
De langues de feu
En langues d'or
L'automne allume la mèche,
Illuminant le lac
De ses trésors !


Une lumière
Une seule
Et déjà
La larme
Se sèche
En couleurs


Annick





35 commentaires:

  1. Bonsoir
    Le feu au lac et bien je suis d'accord avec toi et je veux bien le voir aussi ici. Mais pas chez moi hihihh
    C'est une très belle photo je vois des couleurs que j'aime beaucoup.
    De l'eau à gogo pour moi oui oui je suis bien là.
    Elle est superbe Fifi cette photo. Ce qui me donne envie de rêver toute la nuit. Et je pense que mon rêve sera magique
    Merci

    RépondreSupprimer
  2. OUI plus de foulard en faisant du karting cela est certain.
    TU vois comme quoi les accidents arrivent bien rapidement. Et ce n'est pas la première fois que cela arrive.
    M'enfin!!
    BISOU ♫

    RépondreSupprimer
  3. Feu et eau....
    Quel beau mariage :))

    RépondreSupprimer
  4. L'automne, somptueux jusque dans ses reflets... Cela me rappelle des paysages merveilleux que j'ai eu le plaisir de découvrir l'an dernier au Québec.
    Que des bons souvenirs... :-)

    RépondreSupprimer
  5. Bravo Fifi pour le titre et la photo...je n'appelle pas les pompiers

    RépondreSupprimer
  6. Superbes photos avec une préférence (pour l'instant) pour celles prises en tuture :D Bonne continuation !

    RépondreSupprimer
  7. Une promenade sur le lac pour vaincre sapeur. :o)

    RépondreSupprimer
  8. Une bien belle photo et une expression que j'avais un peu oublié mais que j'ai entendu pendant des années vivant au bord du lac d'Annecy

    RépondreSupprimer
  9. Bernard
    C'est toujours amusant toutes les expressions, tous les mots qui défilent dans ma tête quand je cherche un titre pour une image.
    :-)
    Bonne journée, Bernard !

    RépondreSupprimer
  10. Très beau titre effectivement... Un bonheur cette photo, bravo!
    Très belle semaine Fifi

    RépondreSupprimer
  11. La semaine dernière, tu roulais bien vite, le feu aux fesses, pour le défilé d'automne... :-) Aujourd'hui, le rythme est plus calme : te voilà au fond du lac...
    N'empêche que tu prends des risques, à cette saison ! Si tu as besoin d'aide, il est fort à craindre que les sapeurs-pompiers auront du mal à y croire... :o)

    RépondreSupprimer
  12. Ne crains rien malgré le feu, il y a assez d'eau dans le lac pour l'éteindre.

    RépondreSupprimer
  13. Superbe photo oui l feu est au lac je dois repartir bye

    RépondreSupprimer
  14. Odile
    Tu veux me faire peur, hein ? Tu me vois déjà au "fond du lac" mais "y a pas le feu au lac" ,Odile :-)
    Je vais rester sagement au bord et zoomerrrrrrrr à fond !

    RépondreSupprimer
  15. De bien jolis reflets Fifi :) je vous laisse avec Maurice Carême,un poète que j'affectionne particulièrement...avec un petit clin d'oeil à Dominique :)
    Bonne semaine Fifi :)


    LE LAC D’ANNECY



    Le lac tendu entre les arbres

    Est comme une chemise bleue

    Qu’on a pendue au fil de marbre

    Que les monts attachent aux cieux.



    Cela n’empêche pas les voiles

    De se croire sur un vrai lac,

    Ni le ciel de tourner les pages

    De son livre rempli d’images.



    Il est midi. Le monde dîne.

    Des roseaux qu’on dirait tranquilles

    Jaillissent, fusées de malice,

    Les poules d’eau institutrices.



    Elles ont appris, le matin,

    Aux poissons qui viennent en classe

    Une kyrielle de moyens

    Pour tromper les pêcheurs sagaces



    Et viennent se mêler aux cygnes

    Qui, protégés par leur blancheur,

    Parmi les barques tachées d’huile

    Se promènent en grands seigneurs.


    Maurice Carême

    RépondreSupprimer
  16. Quels beaux reflets de saison !
    Un beau miroir :-

    RépondreSupprimer
  17. le feu prenait les corps
    il luisait en goutte
    et l'eau lui apportait l'or

    Fifi, cette photo est un bijou !

    RépondreSupprimer
  18. Clo
    Un bel hommage pour une ville, pour un lac, pour une région quand un poète s'y attarde et met en mots sa vision du lieu ! J'aime Maurice Carême, Clo ! Merci !

    J'irai faire un coucou à Dominique pour lui transmettre votre clin d'oeil !
    Bonne semaine à vous aussi !

    RépondreSupprimer
  19. Dans le lac incendié
    par un soleil d'automne
    les nuages ont mouillés
    les ombres qui rayonnent

    ce palais de sirènes
    brille de mille feux
    où dansent des phalènes
    aux élytres soyeux

    tableau peint par Monet
    où l'eau et la lumière
    et le ciel fusionnés
    enchantent la matière

    cette douce harmonie
    indicible bonheur
    berce la nostalgie
    qui pleure dans nos cœurs

    ....
    très belle photo fifi

    RépondreSupprimer
  20. Connaissant bien le Lac d'Annecy, (ma fille habite pas très loin) je ne fais qu'apprécier le poème qui lui est dédié !
    Merci !

    eeeeeeeeeeeeeeeeee

    Vent de Folie
    Sur les reflets
    De langues de feu
    En langues d'or
    L'automne allume la mèche,
    Illuminant le lac
    De ses trésors !

    Biseeeeeeeeeeeeeees de Christineeeee

    RépondreSupprimer
  21. Que c'est beau!

    Fifi, tu as su nous offrir toute la magie de ces superbes reflets dans l'eau :-)

    Bravo pour la photo et le titre!

    C'est de toute beauté et je crois bien que je vais en rêver...

    Bisous pour une douce semaine!

    Denise

    RépondreSupprimer
  22. Amichel
    Je crois Amichel que toute image qui nous touche chez l'autre ou dans le viseur de notre appareil photo, "berce la nostalgie
    qui pleure dans nos coeurs. De même, les mots du poète qui sait dire, parfois si justement, ce que nous n'arrivons pas à exprimer nous mêmes ! Et qui nous rejoint profondément !
    Merci, Amichel !

    RépondreSupprimer
  23. Ce lac me rappelle l'été 1981...
    De là-haut certains partaient en deltaplane pour le survoler...
    Doux souvenirs...

    RépondreSupprimer
  24. Sublime Flamboyance ! et les ridules du lac ne font que la mettre en évidence ... c'est beau !

    Très beaux aussi les textes déposés et qui offrent leurs sensibilités, pour faire chanter la photo !

    Belle soirée popur toi Fifi

    RépondreSupprimer
  25. J'ai failli recopier l'intégralité du poeme de Lamartine (merci qui ? merci wiki) pour gagner le concours du commentaire le plus long..., mais finalement, je l'ai trouvé un peu pompier et j'ai craint qu'il éteigne le feu.

    RépondreSupprimer
  26. Alain
    Sacré Alain ! :o)
    Nan, pas d'effet pompier, je tiens à mon feu poétique du lac !

    RépondreSupprimer
  27. Une lumière
    Une seule
    Et déjà
    La larme
    Se sèche
    En couleurs

    RépondreSupprimer
  28. un feu qui acquarelise l'eau comme un artiste et que l'artiste peintre que tu es n'a pas pu rater! J'aime ses photos à la limite de l'abstrait et du pictural. Bravo, ça le fait grave

    RépondreSupprimer
  29. Sympa cette photo, et j'adore le titre

    RépondreSupprimer
  30. Une très belle atmosphère dans cette image... Le feu de l'automne dans l'eau paisible du lac, un beau et doux mélange.

    RépondreSupprimer
  31. "Le feu au lac" c'est comme un coup d'épée dans l'eau, ça ne fait pas de mal. Le lac ça ne le trouble pas plus que cela. Et pourtant si, ça le trouble un peu, il se plisse, sec ride, lui qui est si lisse sur la rive opposée.
    (De beaux dégradés de gris et d'or, comme descendus au pinceau....)

    RépondreSupprimer
  32. "il n'y a pas le feu au lac", il faut prononcer cette expression avec un accent vaudois. Les Vaudois habitent dans le canton de Vaud, qui un des 26 cantons suisses. Les Vaudois ont les pieds qui trempent dans le lac Léman. Quand ils ont envie de dire qu'on n'est pas pressé, ils utilisent cette expression. Ils sont fous ces Vaudois... je ne suis pas vaudoise mais je plongerai bien dans votre lac pour aller jacasser avec les poules d'eau et les cygnes.

    RépondreSupprimer
  33. Juste quelques pensées et deux bises légères pour tes journées bien chargées :)

    RépondreSupprimer

Archives du blog