22 juin 2011

carte blanche à ma fifille....suite





"Midi, roi des étés, épandu sur la plaine,
Tombe en nappes d’argent des hauteurs du ciel bleu
Tout se tait. L’air flamboie et brûle sans haleine
La terre est assoupie en sa robe de feu."
Leconte de Lisle - Poèmes antiques
envoyé par Odile



"L'arbre. Son ombre lui fait une queue de paon qui ouvre et ferme ses yeux de soleil,
selon que le vent agite leurs paupières, les feuilles."
Jules Renard
envoyé par Denise

__________




16 commentaires:

  1. Fantastique paysage, et une fifille qui se débrouille comme un chef !

    RépondreSupprimer
  2. Quel bel arbre d'autant qu'il est solitaire, il ne risque plus le coup de dent de l'herbivore ni du rongeur. Je ne sais ce qu'il est, j'adore ce tronc gris qui n'est pas forcément gage de vénérabilité, les manguiers poussant si vite sous ces tropiques par exemple.
    La terre rouge serait-elle de la latérite ? Et pourtant Cuba n'est pas en face de cette partie de l'Afrique près de l'Equateur comme la Guyane ? Il est vrai que je ne connais pas toute l'Afrique. Ni comment est née Cuba.
    Beaucoup d'ombre et de lumière donc pas facile à gérer mais cela donne une impression d'écrasement, de torpeur bienvenue aujourd'hui où l'humidité (froide et non moite) règne sur mon bureau...

    RépondreSupprimer
  3. Excellente série, chapeau la fifille !

    RépondreSupprimer
  4. Une vue sage qui trouverait effectivement bien sa place au centre d'une carte blanche! ;-)))

    RépondreSupprimer
  5. Cette terre brûlée, on doit avoir envie d'en rapporter dans ses poches, pour une peinture ou un fond de teint hâlé "Havane de chez Havane". Le vert et le bleu environnants la rendent encore plus chaude, et c'était encore plus frappant sur la photo précédente, parce que plus humide. A quel stade en étaient les champs de tabac ?
    Quant à cet arbre, il est majestueux par sa prestance, hospitalier par son ombre et, même s'il n'a rien d'un charme, il est charmant par la grâce de son port. C'est un seigneur qui a toute sa place dans cet environnement. Ta fille a su lui tirer le portrait sous le meilleur angle, avec un bon partage des zones.
    PS
    Pas si bête que ça, le cheval : entre deux labours, il se fait une sieste à l'ombre... :)
    La devinette du jour :
    "Vincent mit l'âne dans un pré, s'en vint dans l'autre...
    Combien cela fait-il de pattes, d'oreilles et de queues ?"
    En fait, c'est très bête, ça, d'écrire cette devinette... ça perd tout son intérêt : il faut la poser oralement et rapidement, comme on pose une colle de calcul mental... :))

    RépondreSupprimer
  6. Atmosphère atmosphère ! les récitations du primaire revient en force...
    "Midi, roi des étés, épandu sur la plaine,
    Tombe en nappes d’argent des hauteurs du ciel bleu
    Tout se tait. L’air flamboie et brûle sans haleine
    La terre est assoupie en sa robe de feu."
    Leconte de Lisle - Poèmes antiques

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir Fifi,
    La photo de ta fifille est de toute beauté dans ce merveilleux pays. Je n'ai qu'une envie, m'asseoir au-dessous de ce magnifique arbre ;)
    En regardant la photo j'y ressens un grand calme.
    Merci à toutes deux pour ce splendide partage :-) Superbe.


    "L'arbre. Son ombre lui fait une queue de paon qui ouvre et ferme ses yeux de soleil, selon que le vent agite leurs paupières, les feuilles."
    Jules Renard

    RépondreSupprimer
  8. Cergie et Odile
    Je ne sais pas grand chose sur ces terres rouges, sur les saisons du tabac... Mais si on clique sur: "Vallée de Vinales" dans Wikipédia on trouve plein de chose ou bien sur: http://www.cubalatina.com/cigares/culture_tabac.php3 vous trouverez plein de renseignements sur le tabac. Alors je vous laisse faire, fifi est une paresseuse :-)

    RépondreSupprimer
  9. Odile
    As-tu déjà utilisé des terres rouges pour la peinture ? J'ai rapporté des ocres du Lubéron que je n'ai pas encore utilisées. Tu sauras peut être me dire comment m'y prendre. Quant à l'âne de Vincent laisse tomber, t'as pas vu que c'est un cheval sur la photo.
    J'rigoleeeeeee !

    RépondreSupprimer
  10. J'aime beaucoup cette photo. J'aime ses contrastes de couleurs.
    J'aime la couleur de cette terre.

    RépondreSupprimer
  11. FIFI peu de temps ce matin
    mais le temps de te dire bravo pour cette superbe photo
    La terre est rouge j'adore

    RépondreSupprimer
  12. Auprès de mon arbre, je vivais heureux... Pas facile quand meme de cultiver une terre comme ça...

    RépondreSupprimer
  13. un arbre tout ce qu'il y a de plus majestueux avec en prime pour animer la photo le chevau qui pait la vaste prairie. Très chouette encore une fois

    RépondreSupprimer
  14. Auprès de mon arbre, je vivais heureux....

    RépondreSupprimer
  15. Jolie composition, il a bien raison de chercher l'ombre !

    RépondreSupprimer

Archives du blog