26 juin 2011

Goupil le renard ?





"Tu vois là-bas les champs de blé ? Je ne mange pas de pain. Le blé pour moi est inutile. Les champs de blé ne me rappellent rien. Et ça c'est triste ! Mais tu as les cheveux couleur d'or. Alors, ce sera merveilleux quand tu m'auras apprivoisé ! Le blé qui est doré me fera souvenir de toi et j'aimerai le bruit du vent dans le blé..."
 Le Petit Prince
Antoine de Saint-Exupéry 
envoyé par Odile




"Les bons mots sont comme le blé dans les champs : ils moissonnent le pain du bonheur quotidien."
Michel Bouthot
envoyé par Denise



Maître "Renard",
Planqué dans le blé
N'a pas remarqué
Son bout de queue dépasser

Maître Corbeau
Sur son arbre posté
A bien rigolé
En voyant l'objet émerger :

Ce curieux "Renard"...
Ne lui chipera pas son fromage !
Christine

_____

20 commentaires:

  1. Je viens te dire bonjour et bonjour à ce renard alors qui se cache pour te regarder je pense
    BON dimanche

    RépondreSupprimer
  2. golden retriver pardon.. renard..

    RépondreSupprimer
  3. Hou la tricheuse ! :D
    J'adore ! ♥

    RépondreSupprimer
  4. Excellent cliché ! :-)
    Passe une bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  5. Retour à la maison alors :). Jolie partie de cache cache, mais j'imaginais plus un chien qu'un renard avec cette queue, meme si on en croise pas mal ces temps ci.

    RépondreSupprimer
  6. Il est meme recommande de rever...

    Celui-ci est bien apprivoise pas comme le renard du Petit Prince...

    RépondreSupprimer
  7. Le Petit Prince et le Renard sont présents dans ton image...
    Une complicité te lie à ce fidèle compagnon qui prend parfois la tangente et va fureter à droite, à gauche, dans les hautes herbes. Toi, tu le regardes avec tendresse, parce que l'un et l'autre, au fil des ans, vous vous êtes... "apprivoisés". Cette association de couleurs te réjouit et voilà que l'image du Renard ressurgit.
    Ici les blés sont dorés, si les orages ne font pas de dégâts, la récolte sera belle.
    Bonne promenade en compagnie !

    [...] "Tu vois là-bas les champs de blé ? Je ne mange pas de pain. Le blé pour moi est inutile. Les champs de blé ne me rappellent rien. Et ça c'est triste ! Mais tu as les cheveux couleur d'or. Alors, ce sera merveilleux quand tu m'auras apprivoisé ! Le blé qui est doré me fera souvenir de toi et j'aimerai le bruit du vent dans le blé..." [...]

    RépondreSupprimer
  8. Viens ici toutou! Viens prendre une caresse.

    RépondreSupprimer
  9. Odile
    C'est le toutou qui m'a apprivoisé, Odile, je n'en voulais plus ! Trop dur quand ils sont âgés, souffrants et qu'il faut se résoudre à s'en séparer.
    S'apprivoiser c'est probablement la plus belle chose au monde mais aussi la plus triste en perspective. Mais c'est le prix de la vie, d'une vie digne de ce nom.
    Merci pour Saint-Exupéry, Odile !!!

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Fifi,
    Bien joué, extra ;)
    Ta photo de blé est magnifique et j'aime beaucoup la couleur de ton chien :-) Le regard d'un chien en dit souvent long. Il ne lui manque que la parole.

    Mes amitiés et bisous et tout de bon à toi Fifi :-)


    "Les bons mots sont comme le blé dans les champs : ils moissonnent le pain du bonheur quotidien."
    Michel Bouthot

    RépondreSupprimer
  11. Taratata ! Ce n'est pas une queue de renard, ça...

    RépondreSupprimer
  12. Goupil a flairé quelque chose. Jolie photo

    RépondreSupprimer
  13. Rusée Fifi mais je n'en cois pas un mot !!!!

    RépondreSupprimer
  14. Maître "Renard",
    Planqué dans le blé
    N'a pas remarqué
    Son bout de queue dépasser

    Maître Corbeau
    Sur son arbre posté
    A bien rigolé
    En voyant l'objet émerger :

    Ce curieux "Renard"...
    Ne lui chipera pas son fromage !

    Biseeeeeeeeeees de Christineeeee

    RépondreSupprimer
  15. Christine
    Pas sûr du tout, Christine ! Ce curieux "renard" est un gourmand incorrigible ! :-)

    RépondreSupprimer
  16. Suite à ta petite remarque, je rajouterai bien, en guise de conclusion à mon petit poème :

    "Quoique..." !

    Rebiseeeeeeeees !

    RépondreSupprimer
  17. j'ai vu l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme qui a vu la queue du renard mdrrrrr
    Je sais pas comment tu as fait, mais c'est chouette cette touffe dans l'herbe

    RépondreSupprimer
  18. J'aime beaucoup cette image malicieuse, à cause du paillasson d'herbe qui fait croire le poil roux tout doux. On dirait qu'elle a été dessinée à la plume puis coloriées. En vert et blond vénichien...

    RépondreSupprimer

Archives du blog