21 oct. 2011

à deux...




A la queue leu leu les canards s'en vont
tout au long de l'onde apaisée
et les troncs se fondent dans une composition impressionniste.
La part du rêve est au rendez-vous
le regard s'égare et se perle de douceur, chez vous aussi.
MaÎté Aliénor




Cane et canard marchent taciturnes comme à un rendez-vous d'affaires.
La cane d'abord se laisse glisser dans l'eau boueuse. Elle a presque disparu. Elle attend, elle est prête.
Et le canard entre à son tour. Il noie ses riches couleurs.
On ne voit que sa tête et l'accroche-coeur de son derrière.
Tous deux se trouvent bien là.
Jules Renard extrait de Canards
envoyé par Claude





Salut les "Coin coin" !
Je vous vois de loin
Vous dandiner si bien
Un coup à droite
Un coup à gauche
Entre les deux lacs
Lequel choisir
Pour nager tout à loisir ?
Christine




deux canards sur la ligne des eaux
d'un paysage lacustre au verts rideaux
Amichel





"C'est tout un art d'être canard
C'est tout un art
D'être un canard
Canard marchant
Canard nageant
Canards au vol vont dandinant
Canards sur l'eau vont naviguant
Etre canard
C'est absorbant
Terre ou étang
C'est différent
Canards au sol s'en vont en rang
Canards sur l'eau s'en vont ramant
Etre canard
Ca prend du temps
C'est tout un art
C'est amusant
Canards au sol cancanants
Canards sur l'eau sont étonnants
Il faut savoir
Marcher, nager
Courir, plonger
Dans l'abreuvoir.
Canards le jour sont claironnants
Canards le soir vont clopinant
Canards aux champs
Ou sur l'étang
C'est tout un art
D'être canard."
Claude Roy
envoyé par Denise

_____

23 commentaires:

  1. En fait j'aimerai mettre pour chaque photo le même commentaire :)
    Magnifique!
    Biz...
    bea

    RépondreSupprimer
  2. Madame est devant, ils doivent aller faire les magasins.

    RépondreSupprimer
  3. Cane et canard marchent taciturnes comme à un rendez-vous d'affaires.
    La cane d'abord se laisse glisser dans l'eau boueuse. Elle a presque disparu. Elle attend, elle est prête.
    Et le canard entre à son tour. Il noie ses riches couleurs. On ne voit que sa tête et l'accroche-coeur de son derrière. Tous deux se trouvent bien là.
    Jules Renard
    extrait de "Canards"

    RépondreSupprimer
  4. Les regarder passer et s'emplir du calme.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Fifi !

    Salut les "Coin coin" !
    Je vous vois de loin
    Vous dandiner si bien
    Un coup à droite
    Un coup à gauche
    Entre les deux lacs
    Lequel choisir
    Pour nager tout à loisir ?

    Biseeeeeeeeeeees de Christineeeee

    RépondreSupprimer
  6. Tout simplement magique pour moi
    UN grand plaisir de les regarder d'ici
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  7. Pour certain une balade ordinaire et quotidienne, pour d'autres une invitation a la reverie...

    RépondreSupprimer
  8. très belle photo d'un élégant paysage bravo fifi !!

    deux canards sur la ligne des eaux
    d'un paysage lacustre au verts rideaux

    RépondreSupprimer
  9. Amichel
    Ce qui est fabuleux dans ce parc, ce sont les nombreux étangs qui reflètent les arbres, le ciel, les couleurs...
    Ce sont de vrais canards cette fois-ci, ils se sont envolés quand je me suis approchée :-)

    RépondreSupprimer
  10. Quelle superbe photo Fifi. Et les reflets des arbres, du ciel et ceux des deux canards sont magiques, féeriques. J'ai l'impression d'ouvrir un album de conte de fée ;)

    Bisous pour un doux dimanche :-)


    "C'est tout un art d'être canard
    C'est tout un art
    D'être un canard
    Canard marchant
    Canard nageant
    Canards au vol vont dandinant
    Canards sur l'eau vont naviguant
    Etre canard
    C'est absorbant
    Terre ou étang
    C'est différent
    Canards au sol s'en vont en rang
    Canards sur l'eau s'en vont ramant
    Etre canard
    Ca prend du temps
    C'est tout un art
    C'est amusant
    Canards au sol cancanants
    Canards sur l'eau sont étonnants
    Il faut savoir
    Marcher, nager
    Courir, plonger
    Dans l'abreuvoir.
    Canards le jour sont claironnants
    Canards le soir vont clopinant
    Canards aux champs
    Ou sur l'étang
    C'est tout un art
    D'être canard."

    Claude Roy

    RépondreSupprimer
  11. Ces deux canard viennent sublimer les reflets verdoyants

    RépondreSupprimer
  12. Denise
    Mes deux canards attendait ce poème, ou l'inverse, Denise ! Il leur va à merveille !
    Il fait frais mais beau en Alsace, en Suisse probablement aussi. Alors nous allons faire comme les canards, prendre notre temps, marcher, courir, nous dandiner même, au soleil
    :-)
    Bisous de beau dimanche !

    RépondreSupprimer
  13. Ils s'en vont pour ramasser des champignons ...
    Chouette la photo ,trés reposante .
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  14. "C'est tout un art, d''être canard" a écrit joliment Claude Roy.
    J'ajouterais que c'est tout un art, aussi, de les avoir saisis comme ça, sortant de leurs claustras japonais pour filer l'un devant l'autre, à petits pas comptés, comme des équilibristes, sur la ligne verte des canards... Tu t'es régalée, et tu nous régales avec ce cadrage bien rythmé !
    Mon oeil s'amuse à diminuer la photo d'un quart en haut et d'un quart en bas pour en faire un film tout en longueur qui japonise encore la scène, très zen.
    Au menu ce midi : magrets / pêches, figues raisins et noix. Hummmm !!!

    RépondreSupprimer
  15. Merci Fifi de ton gentil mot. Aujourd'hui, j'ai fait comme les canards. Comme chez nous, il fait gris de gris tous les matins, nous sommes montés à la montagne. A 1000 mètres, il faisait 2°C... et sous le brouillard mais plus on montait, plus le soleil nous gratifiait de ses doux rayons ;)
    Bisous de bonne soirée Fifi.

    RépondreSupprimer
  16. Je suis venue m'asseoir au bord de l'étang et ai admiré les reflets dans l'eau... Puis j'ai voulu suivre les canards dans leur promenade, mais ils semblaient si bien ensemble que j'ai préféré ne pas les déranger...
    Je suis donc restée sous les arbres et me suis régalée de couleurs...
    Merci Fifi !

    RépondreSupprimer
  17. Odile
    Tu es diabolique :-))Nous parler de magrets quand nous sommes ravis de les voir se dandiner si joliment
    Je t'envoie le cadrage "zen" pour que plus jamais tu ne manges de magret :-)



    Denise
    Monter quand il fait gris en bas, on doublement heureux alors de trouver le soleil et d'en profiter.
    Peut être du soleil dans la plaine, demain ? :-)

    RépondreSupprimer
  18. Oui, Fifi : j'aime beaucoup ce cadrage, qui pourrait aussi devenir un triptyque, avec le tiers gauche tenant lieu d'île pour le repos.
    Ne t'en déplaise : ça ne m'empêche pas, pour autant, de raffoler des magrets... :-)Mais rassure-toi : je ne descends pas les canards à la carabine, je me contente de leur tordre le cou...:))
    Diabolique toi-même : ton vérificateur de mots m'a forcée à écrire : "chiale" !

    RépondreSupprimer
  19. Odile
    Pourquoi il te dit ça le vérificateur, il est méchant :-) Si tu veux pas écrire ce qu'il te dit, tu fais faux, après il change. Il est capable de te dire : "j'rigole" après coup.

    RépondreSupprimer
  20. Sont mignons tout plein tes canards dans cet univers vert.J'aime beaucoup ton cadrage.

    RépondreSupprimer
  21. Les deux canards, toujours le mâle derrière la femelle, comme deux tout petits lutins dans un monde aquatique et végétal.
    Tu as aggrandis tes photos ? C'est chouette mais il faudrait que tyu essaies de réduire la marge à gauche, je l'ai fait sur Cergipontin mais je ne sais comment faire avec la nouvelle formule, tu devrais y arriver.

    RépondreSupprimer
  22. A 850px (tu as changé la photo de la passerelle) c'est OK pour moi. Je vois l'image entière en ouvrant la page sans toucher le curseur.
    Bonne fin d'AM, Fifi ! Bises !

    RépondreSupprimer

Archives du blog