28 août 2012

s'épanouir...


Roses du soir...
" Des roses sur la mer , des roses dans le soir ,
Et toi qui vient de loin , les mains lourdes de roses !
J' aspire ta beauté .Le couchant fait pleuvoir
Ses fines cendres d' or et ses poussières de roses

Des roses sur la mer , des roses dans le soir .

Un songe évocateur tient mes paupières closes .
J' attends , ne sachant trop ce que j' attends en vain ,
Devant la mer pareil au bouclier d' airain ,
Et te voici venue en m' apportant des roses...
Ô roses dans le ciel et le soir ! Ô mes roses !
Renée Vivien
envoyé par Mathilde 


"Rose rose, rose blanche,
Rose thé,
J’ai cueilli la rose en branche
Au soleil de l’été
Rose blanche, rose rose,
Rose d’or,
J’ai cueilli la rose éclose
Et son parfum m’endort. "
Robert Desnos
envoyé par Denise

La rose

Une rose en bouton hier m’a dit bonjour,
Parée dans son habit d'une grâce divine
On eût dit que sa tige n’avait aucune épine,
Et je l’ai observée si belle en son velours.

N’as-tu pas rencontré d’ennemis ce matin ?
M’a t’elle demandé d’un petit air mutin.
J’ai si peur que quelqu’un ne vienne m’arracher,
De ce doux coin de terre où je suis installée.

Ne crains rien ai-je dit je suis là près de toi,
On ne te prendra pas je te protègerai.
Chaque jour je viendrai pour voir si tu es là,
Et je te conterai la vie de mes forêts.

La rose s’est penchée comme pour un merci,
Et je l’ai caressée tant elle était jolie.
Depuis chaque matin venant lui dire bonjour,
Je lui conte ma vie mes joies et mes amours.

Hélas un triste jour où la pluie faisait rage,
De mon amie la rose n’ai retrouvé que feuilles.
Sa robe avait volé sous le vent et l’orage
Et elle avait péri me laissant l’âme en deuil.

Copyright Marie LC, mars 1995 


« La rose a l’épine comme amie. »  


Femme : Rose qui prend parfois deux "s".
Jules Levy
envoyé par Simone


19 commentaires:

  1. Ces couleurs sont délicieuses et la vision est douce de ces petales qui commencent à passer sans être encore flétris

    RépondreSupprimer
  2. Les roses sont toujours belles, du bouton au cynorhodon. Celle-ci s'alanguit déjà mais elle a conservé toute la fraîcheur de sa jeunesse, offrant de douces couleurs nuancées dorées ou rougissantes. J'aime qu'elle ait peu de pétales, elle offre ainsi ses précieux pistils sans façon à nos regards et aux insectes pollinisateurs.

    RépondreSupprimer
  3. Comme le crépuscule est l' aube du couchant...ta rose magnifique a les reflets-soleil des beaux soirs d' été ...:-))
    Roses du soir...
    " Des roses sur la mer , des roses dans le soir ,
    Et toi qui vient de loin , les mains lourdes de roses !
    J' aspire ta beauté .Le couchant fait pleuvoir
    Ses fines cendres d' or et ses poussières de roses

    Des roses sur la mer , des roses dans le soir .

    Un songe évocateur tient mes paupières closes .
    J' attends , ne sachant trop ce que j' attends en vain ,
    Devant la mer pareil au bouclier d' airain ,
    Et te voici venue en m' apportant des roses...
    Ô roses dans le ciel et le soir ! Ô mes roses !

    Renée Vivien

    RépondreSupprimer
  4. S'épanouir...beau programme...
    Impression tactile de cette photo...

    RépondreSupprimer
  5. C'est une rose de toute beauté, Fifi! Elle est belle, légère et sa couleur merveilleuse. Bravo et merci Fifi pour ce magnifique cadeau.


    "Rose rose, rose blanche,
    Rose thé,
    J’ai cueilli la rose en branche
    Au soleil de l’été
    Rose blanche, rose rose,
    Rose d’or,
    J’ai cueilli la rose éclose
    Et son parfum m’endort. "
    Robert Desnos

    RépondreSupprimer
  6. Magnifique photo avec un cadrage et un format carré très pertinents. Les couleurs sont fabuleuses.

    RépondreSupprimer
  7. La rose

    Une rose en bouton hier m’a dit bonjour,
    Parée dans son habit d'une grâce divine
    On eût dit que sa tige n’avait aucune épine,
    Et je l’ai observée si belle en son velours.

    N’as-tu pas rencontré d’ennemis ce matin ?
    M’a t’elle demandé d’un petit air mutin.
    J’ai si peur que quelqu’un ne vienne m’arracher,
    De ce doux coin de terre où je suis installée.

    Ne crains rien ai-je dit je suis là près de toi,
    On ne te prendra pas je te protègerai.
    Chaque jour je viendrai pour voir si tu es là,
    Et je te conterai la vie de mes forêts.

    La rose s’est penchée comme pour un merci,
    Et je l’ai caressée tant elle était jolie.
    Depuis chaque matin venant lui dire bonjour,
    Je lui conte ma vie mes joies et mes amours.

    Hélas un triste jour où la pluie faisait rage,
    De mon amie la rose n’ai retrouvé que feuilles.
    Sa robe avait volé sous le vent et l’orage
    Et elle avait péri me laissant l’âme en deuil.

    Copyright Marie LC, mars 1995

    RépondreSupprimer
  8. Joli poème de Marie LC. Cette rose a de magnifiques couleurs.
    Dommage qu'après l'épanouissement, elle meure.

    RépondreSupprimer
  9. S'épanouir sans prendre une ride.... Superbe photo aux couleurs douces ..
    Merci et bonne journée.
    Bizzzzz

    RépondreSupprimer
  10. J'aime voir l'éclosion d'une rose ; j'aime la voir fâner également.
    La tienne est particulièrement belle !

    RépondreSupprimer
  11. En voici donc une qui a vraiment su s'éclater. Puis viendra le charme flétri...

    RépondreSupprimer
  12. Rose, et pourtant un peu saumon.

    RépondreSupprimer
  13. Une harmonie de couleurs et une finesse tout en douceur !
    Très réussi !

    RépondreSupprimer
  14. "Rose thé" : la photo illustre à merveille cette appellation que j'aime depuis toujours.

    RépondreSupprimer
  15. Elle me fait penser à cette jupe que Madeline trouve si jolie et qu'elle aime bien mettre…
    "la jupe qui tourne, pour faire la danseuse"… :-)
    Elle est très belle, cette danseuse sur fond vert !

    RépondreSupprimer
  16. "Madeline, quel joli prénom !!! En danseuse, je l'imagine... Nous faisions cela aussi, petites :-)

    RépondreSupprimer
  17. très belle photo........

    « La rose a l’épine comme amie. »

    et en cherchant j'ai croisé celle-ci..... hors sujet il est vrai ...

    Femme : Rose qui prend parfois deux "s".
    Jules Levy

    RépondreSupprimer
  18. S'épanouir oui et dans la beauté pure Bravo Fifi.

    RépondreSupprimer

Archives du blog