5 oct. 2012

Rosace



vue extérieure


vue intérieure

clic

« Le Münster est véritablement une merveille. Les portails de l’église sont beaux, particulièrement le portail roman, il y a sur la façade de très superbes figures à cheval. La rosace est noble et bien coupée, toute la face de l’église est un poème savamment composé. Mais le véritable triomphe de cette Cathédrale, c’est la flèche. C’est une vraie tiare de pierre avec sa couronne et sa croix. C’est le prodige du gigantesque et du délicat. J’ai vu Chartres, j’ai vu Anvers, il me fallait Strasbourg ».
Victor Hugo

envoyé par Denise



Vitrail
Cette verrière a vu dames et hauts barons
Étincelants d'azur, d'or, de flamme et de nacre,
Incliner, sous la dextre auguste qui consacre,
L'orgueil de leurs cimiers et de leurs chaperons ;

Lorsqu'ils allaient, au bruit du cor ou des clairons,
Ayant le glaive au poing, le gerfaut ou le sacre,
Vers la plaine ou le bois, Byzance ou Saint-Jean d'Acre,
Partir pour la croisade ou le vol des hérons.

Aujourd'hui, les seigneurs auprès des châtelaines,
Avec le lévrier à leurs longues poulaines,
S'allongent aux carreaux de marbre blanc et noir ;

Ils gisent là sans voix, sans geste et sans ouïe,
Et de leurs yeux de pierre ils regardent sans voir
La rose du vitrail toujours épanouie.

  José-Maria de Heredia
envoyé par Lou

29 commentaires:

  1. Je la savais belle , mais regardée par toi ...elle est superbe..:-))
    Ma préférence va à la première..un joli napperon de dentelle en grès rose...la brodeuse n' a pas encore rangé ses crochets...:-))
    Bisous Fifi

    RépondreSupprimer
  2. quelle netteté , une magnifique photo d'extérieur .. magnifique rosace!

    RépondreSupprimer
  3. Moi aussi je préfère la première. Elle est pastelle et merveilleuse !

    RépondreSupprimer
  4. Oh! Que c'est beau Fifi, J'aime la première photo dont la rosace ressemble à de la dentelle joliment travaillée avec des heures de travail. C'est superbe. J'aime beaucoup.
    Beau week-end Fifi avec mes bisous :-)

    « Le Münster est véritablement une merveille. Les portails de l’église sont beaux, particulièrement le portail roman, il y a sur la façade de très superbes figures à cheval. La rosace est noble et bien coupée, toute la face de l’église est un poème savamment composé. Mais le véritable triomphe de cette Cathédrale, c’est la flèche. C’est une vraie tiare de pierre avec sa couronne et sa croix. C’est le prodige du gigantesque et du délicat. J’ai vu Chartres, j’ai vu Anvers, il me fallait Strasbourg ».
    Victor Hugo

    RépondreSupprimer
  5. De fil en fil, tu es donc tombée sur le fil Rosace! Il n'y a pas que du point de Croix... La première photo est une merveille.

    RépondreSupprimer
  6. Strasbourg et sa rose cathédrale me remettent en mémoire des souvenirs...gourmands : succulent repas de petits poussins -je ne flirtais pas encore avec le végétarisme!- et surtout, découverte des grands vins alsaciens. Passion non démentie depuis!

    RépondreSupprimer
  7. Superbe ! Je regrette que lors de notre séjour en Alsace nous n’ayons pas pris le temps d'aller jusqu'à Strasbourg. Sa flèche est somptueuse, son Autel et ses orgues sont magnifiques
    Dieu, que l'on faisait de belles choses dans ce temps là.
    La nef de la Cathédrale de Rouen est d'une hauteur vertigineuse. ON se demande comment les bâtisseurs de l'époque faisaient.

    RépondreSupprimer
  8. FIFI BONJOUR
    et bien c'est si beau ces rosaces de couleurs
    je ne connaissais pas cette cathédrale de Strasbourg*L'endroit est si beau chez toi
    Merci
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  9. C'est magnifique !!
    bon week-end
    Bisous Laure
    http://ptitesphotosdelolo.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  10. C'est en effet une très très belle cathédrale et l'horloge à l'intérieur est une merveille aussi. Tes deux rosaces sont superbes mais je mets une mention spéciale à la première, vraiment magnifique dans ce bleu.

    RépondreSupprimer
  11. J'aimerais bien admirer un tel chef-d'oeuvre sur place!
    Ici au Québec,c'est le congé de l'Action de grâce (3jours).Alors je te rends grâce Fifi pour tous tes magnifiques partages!Bonne fin de semaine!

    RépondreSupprimer
  12. un cadeau magnifique !!
    merci fifi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne peut qu'être émerveillé, Amichel !

      Supprimer
  13. L'allusion au travail de broderie / crochet / dentelle colle judicieusement à la première image, dans "l'enfilade" du précédent billet.
    Le moins qu'on puisse dire, c'est que... "tu ne perds pas le fil" !!!... :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne faufile pas ici :o) Dans le droit fil, Odile, du fil à fifi !

      Supprimer
  14. Ce travail de dentelle est vraiment magnifique ! J'admire, tout simplement :-)
    Bon dimanche Fifi !

    RépondreSupprimer
  15. La première est vraiment sensationnelle vous étiez juste à hauteur ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au ras du sol, Gérard. Longueur focale 92mm. Mais j'aurais bien aimé faire le voyage en dirigeable autour de la cathédrale :-)

      Supprimer
  16. Impressionnants, ces détails ciselés de fer, de verre et de pierres.

    RépondreSupprimer
  17. Chacun sait combien il est difficile de faire ces photos.
    Bravo!
    La cathédrale de Strasbourg connue pour sa beauté!

    RépondreSupprimer
  18. Du bel ouvrage, joliment ciselé.
    Bon dimanche Fifi et Roland.

    RépondreSupprimer
  19. Que dire de mieux que l'éloge de Victor Hugo ?

    RépondreSupprimer
  20. Il aurait pu également faire l'éloge de ta photo, lui qui s'est intéressé à la photographie

    RépondreSupprimer
  21. Vitrail
    par José-Maria de Heredia

    Cette verrière a vu dames et hauts barons
    Étincelants d'azur, d'or, de flamme et de nacre,
    Incliner, sous la dextre auguste qui consacre,
    L'orgueil de leurs cimiers et de leurs chaperons ;

    Lorsqu'ils allaient, au bruit du cor ou des clairons,
    Ayant le glaive au poing, le gerfaut ou le sacre,
    Vers la plaine ou le bois, Byzance ou Saint-Jean d'Acre,
    Partir pour la croisade ou le vol des hérons.

    Aujourd'hui, les seigneurs auprès des châtelaines,
    Avec le lévrier à leurs longues poulaines,
    S'allongent aux carreaux de marbre blanc et noir ;

    Ils gisent là sans voix, sans geste et sans ouïe,
    Et de leurs yeux de pierre ils regardent sans voir
    La rose du vitrail toujours épanouie.

    (texte trouvé sur la toile)...

    Splendide : et une envie folle de revenir un jour à Strasbourg... un jour peut-être...

    RépondreSupprimer
  22. Rosace extraordinaire!
    Merci pour ces vues, in and out.

    RépondreSupprimer
  23. Magnifique!!
    Rien que pour ça j'adore ces lieux ...
    Biz bea

    RépondreSupprimer
  24. Presque plus belle dehors que dedans la rosace et tes images lui rendent grâce !

    RépondreSupprimer

Archives du blog