8 oct. 2012

Dehors !


Sans fiole de parfum
Sans poison vénéneux
Sans vos regards de braise
Vous n'entrerez jamais
Dans mon salon tendu
D'ombre et de satin noir
Où je fouette et ligote
Le corps de mes amants
Subissant goulument
Mes gestes pernicieux
Mes jeux très dangereux !
Marine D 


Et pourquoi interdite serait donc cette entrée?
Doit-on laisser ici chaussures et boissons
Cette porte pourtant n'évoque pas le nom
D'un lieu de prière ou de quelconque mosquée.

Je voudrais bien me faire menue comme souris
Pour savoir ce que cache cette porte de fer
Un ascenseur peut-être où un couple en furie
Déploie sa libido à un rythme d'enfer.

Marie LC


Quel paillasson réjouissant
pour accueillir mes étudiants!

Ils sauront ainsi d'emblée
à quelle enseigne me loger...

Marie-Josée


Plus c'est interdit...
Plus grande est l'envie
De franchir ce seuil
Si savamment protégé !

Christine


Paillasson tête de mort
paillasson d'enfer
mais vous dit que derrière cette porte de fer
il n'y a pas la paradis.

Claude 


le message est clair :
entrée interdite aux accros nenbourg
et aux va-nu-pieds  

Amichel


27 commentaires:

  1. en préparation de halloween...

    RépondreSupprimer
  2. J'espère que tu as prévu, comme pour la rosace, de nous montrer le "Out" et le "In" ! ?...
    Si le paillasson ne semble pas terriblement accueillant, les cadavres de bouteilles permettent d'imaginer le gars Zen, en chaussettes, qui, aussitôt la porte ouverte, vous invite à trinquer.
    Pour moi, ce sera du jus de raisin, en direct du pressoir, ou un p'tit coup de vin bourru :-)
    Les vendanges sont elles finies ? La récolte était-elle bonne ?
    Tchin tchin ! Santé !
    Bonne semaine, Fifi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haaah non, Odile, je ne veux pas me faire taper. Je suis loin d'être une risque-tout ! Et du vin bourru j'en ai dans mon frigidaire: à déguster parcimonieusement sinon....
      Tchin ! Tchin, Odile !

      Supprimer
  3. Mais, j'y pense : peut-être qu'il ne faut pas déranger...
    Il s'agit peut-être d'un arrosage dans l'intimité...
    Alors je passe, je "file", comme toi, sur la pointe des pieds,
    ... et le p'tit coup de vin bourru, on se l'prendra à toutes les deux. Hein ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand tu veux, Odile ! Je t'attends avec mon verre et une belle tranche de kougelopf !

      Supprimer
  4. Tout ceci est sybilin pour moi, ça ressemble plus à une bouteille de parfum qu'à du champagne... la tête de mort fait penser a des sorcières ou méchants esprits...
    Je reviendrai quand j'aurai les idées plus claires, mais je ne gouterai pas de cette fiole là !
    Bisous Fifi, tu as l'oeil pour dénicher les perles !

    RépondreSupprimer
  5. A la vue de ce paillasson, je crois que je ferai un petit détour pour ne pas marcher dessus :-) Penses-tu Fifi que derrière la porte, il y aurait des bouteilles pleines? D'où l'inscription sur le paillasson!
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous ne pouvons qu'imaginer, Denise :-)peut être une caisse de bouteilles pleines derrière cette porte et un gars qui n'attend rien d'autre qu'un coup de sonnette pour trinquer. Ou un vrai fâcheux et il vaut mieux s'en tenir là ! Précision d'importance ce n'est pas mon paillasson !:-) Sur le mien il y a un chat qui se prélasse...Si tu viens avec Odile je sors ma bouteille de vin bourru :-)

      Supprimer
    2. Oh oui! Je veux bien Fifi :-) Je ne connais pas ce vin, ce sera l'occasion et surtout de faire vos connaissances :-) :-)

      Supprimer
  6. Sans fiole de parfum
    Sans poison vénéneux
    Sans vos regards de braise
    Vous n'entrerez jamais
    Dans mon salon tendu
    D'ombre et de satin noir
    Où je fouette et ligote
    Le corps de mes amants
    Subissant goulument
    Mes gestes pernicieux
    Mes jeux très dangereux !

    RépondreSupprimer
  7. Je frissonne, je frisonne Marine :-)

    RépondreSupprimer
  8. Ben dis donc Marine, tu m'impressionnes ! LOL ! je vois qu'on a même laissé les bières à l'entrée, vides j'imagine ?

    Et pourquoi interdite serait donc cette entrée?
    Doit-on laisser ici chaussures et boissons
    Cette porte pourtant n'évoque pas le nom
    D'un lieu de prière ou de quelconque mosquée.

    Je voudrais bien me faire menue comme souris
    Pour savoir ce que cache cette porte de fer
    Un ascenseur peut-être où un couple en furie
    Déploie sa libido à un rythme d'enfer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle inspiration toutes les deux :-)) Nous ne saurons jamais ce qui se trame derrière cette porte mais chaque petite "souris" a sa petite idée ! :-)

      Supprimer
  9. Haha !
    Du coup, j'ai vraiment envie d'entrer ! :-)

    RépondreSupprimer
  10. Quel paillasson réjouissant
    pour accueillir mes étudiants!

    Ils sauront ainsi d'emblée
    à quelle enseigne me loger...

    RépondreSupprimer
  11. Plus c'est interdit...
    Plus grande est l'envie
    De franchir ce seuil
    Si savamment protégé !

    Biseeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
  12. Ce n'est pas très engageant.

    Paillasson tête de mort
    paillasson d'enfer
    mais vous dit que derrière cette porte de fer
    il n'y a pas la paradis.

    RépondreSupprimer
  13. Pas trés sympa le paillasson !
    Bisous .. Thérèse

    RépondreSupprimer
  14. l'accès est interdit au buveur ou aux bouteille vide

    RépondreSupprimer
  15. le message est clair :
    entrée interdite aux accros nenbourg
    et aux va-nu-pieds

    RépondreSupprimer
  16. Dehors ?? un tel avertissement.....je me "casse".....ou alors le tapis part à la + belle !!!

    RépondreSupprimer
  17. Lorsque j'ai mis un paillasson devant notre nouveau petit appart après des mois de travaux nous nous sommes sentis enfin chez nous, nos voisins de pallier en ont un du genre de celui-là, cela montre le genre, le notre est un peu bayadère et notre fils et sa compagne ont voulu le même (que nous)...

    RépondreSupprimer
  18. Un paillasson pour protéger son intérieur???

    RépondreSupprimer

Archives du blog