13 déc. 2012

anges musiciens...







Un billet que je dédie à Claude qui aime les anges


Un ange passe dans le silence…

Dans nos cœurs plus de violence
Vers l’infini notre âme fait voile
Aux chants divins nés des étoiles
Mais c’est un ange musicien !

Un ange passe dans le silence…

Il est promesse d’espérance
Il illumine l’obscur chemin
Où va errant l’aveugle pèlerin
Mais c’est un ange gardien !

Un ange passe dans le silence…

La joie remplace la souffrance
La paix règne à l’unisson
Pour célébrer un enfançon
Mais c’est un ange de mélodie !

Un ange passe dans le silence…

Il est témoin d’une présence
La nuit de Noël enfante le jour
Où la vie ne sera plus qu’Amour
Mais c’est un ange du paradis !
 Michaelangelo


" L' ange est le musicien du silence de Dieu..."
Dominique Ponnan
envoyé par Mathilde


"Les anges musiciens

Sur les fils de la pluie,
Les anges du jeudi
Jouent longtemps de la harpe.
Et sous leurs doigts, Mozart
Tinte, délicieux,
En gouttes de joie bleue
Car c’est toujours Mozart
Que reprennent sans fin
Les anges musiciens
Qui, au long du jeudi,
Font chanter sur la harpe
La douceur de la pluie."
Maurice Carême
envoyé par Amichel


L'envol des anges

L'ombre est bleu et la nuit palpite d'ors tremblants
Dans l'azur, on croit voir flotter des voiles blancs
Qui frémissent au souffle onduleux du mystère.

Les longs voiles traînants des anges de la terre
Qui montent vers les cieux, sans fin, sans bruit, en une
Ascension dont l'essor tremble au clair de lune.

N'entends-tu pas dans l'infini, battre leurs ailes ?
Les étoiles, au chant des sphères éternelles,
Palpitent dans le vent de ces ailes rythmées,

Qui lentement, parmi les ombres embaumées,
Et le soleil immense et bleu de toutes choses,
Eventent le silence et font pâmer les roses.
Fernand Gregh
envoyé par Denise


« J'ai vu un ange dans le marbre et j'ai seulement ciselé jusqu'à l'en libérer. »
 Michel-Ange
envoyé par Béa


Tout à fait dans mes cordes!
Jouer en vire-tu-oses de la musique i-magie-n'erre....
J'admire!
Claire Fo


Connais-tu les secrets du petit ange blond
Aux rondes joues d'enfance
Aux boucles en cascade
Du joli page vénitien
L'escarboucle en ses yeux
Espiègles et souriants
Tel un gracieux Tintoretto
De la Renaissance italienne

Il a gardé l'image
Parfaite et rayonnante
D'un précieux cadeau de la vie
Bien rangé et pour toujours
Dans la boîte à plaisir
Dans la boîte à sourire
Dans la boîte à bonheur
Et dans mon coeur
Marine D 


La pierre vibre
du bout de l'ongle
sourire fragile
vers un autre monde
Marie-Josée


La blanche neige

Les anges les anges dans le ciel
L'un est vêtu en officier
L'un est vêtu en cuisinier
Et les autres chantent

Bel officier couleur du ciel
Le doux printemps longtemps après Noël
Te médaillera d'un beau soleil
D'un beau soleil

Le cuisinier plume les oies
Ah! tombe neige
Tombe et que n'ai-je
Ma bien-aimée entre mes bras
Apollinaire, Alcools
Miss Yves


Préparer Noël
Notes égrenées dans le ciel
Musique céleste

 Christine


Le silence chante
et la voix des anges
pénètre mon coeur

Josette  
 

31 commentaires:

  1. Comme il est beau ce poème de Michaelangelo..:-))
    Moi , je dirai par la bouche de Dominique Ponnan :
    " L' ange est le musicien du silence de Dieu..."
    Belle nuit Fifi

    RépondreSupprimer
  2. comme les singes... grimpent aux arbres...:))

    RépondreSupprimer
  3. Merci Fifi ! Il est bien beau cet ange musicien et le poème magnifique.
    Belle journée ! Chez toi je ne sais pas le temps qu'il fait mais ici il pleut des cordes.

    RépondreSupprimer
  4. Musicien et acrobate en même temps, ce qui n'est pas incompatible.

    RépondreSupprimer
  5. FIFI bonjour il est magnifique cet ange en plus un musicien!!!!!!!!!!!!!
    je n'en vois pas souvent mais en principe les anges chez moi ne font rien
    Le poème est très beau aussi
    BISOu

    RépondreSupprimer
  6. merci fifi pour se rappel !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors je le suis aussi ! Et comme je l'ai toujours été, je le suis doublement :-))

      Supprimer
  7. Maurice Carême (1899-1978)

    "Les anges musiciens

    Sur les fils de la pluie,
    Les anges du jeudi
    Jouent longtemps de la harpe.
    Et sous leurs doigts, Mozart
    Tinte, délicieux,
    En gouttes de joie bleue
    Car c’est toujours Mozart
    Que reprennent sans fin
    Les anges musiciens
    Qui, au long du jeudi,
    Font chanter sur la harpe
    La douceur de la pluie."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement je connais très mal Maurice Carême. Ce sont les grands classiques que nous avons tous en tête. Merci Amichel pour "Les anges musiciens que je ne connaissais pas. Que demander de plus pour le bel ange de la Sagrada !

      Supprimer
  8. Je ne suis pas très Ange ; mais, celui-ci ! Il sera accompagné d'un oiseau... Mais, lui seul sera scoopé = http://www.scoop.it/t/blog4burma/p/3716362020/au-fil-anges-musiciens - Euh, tu viendrais dire, plus tard, dans la Revue, où on peut voir cette sculpture ? Merci et bonne fin de semaine !

    RépondreSupprimer
  9. Ils se faux-filent ces anges!!!

    Bon weekend!

    RépondreSupprimer
  10. Cet ange sculpté est d'une rare beauté. Merci de ce doux partage avant Noël!
    Bisous de belle soirée ;-)


    L'envol des anges

    L'ombre est bleu et la nuit palpite d'ors tremblants
    Dans l'azur, on croit voir flotter des voiles blancs
    Qui frémissent au souffle onduleux du mystère.

    Les longs voiles traînants des anges de la terre
    Qui montent vers les cieux, sans fin, sans bruit, en une
    Ascension dont l'essor tremble au clair de lune.

    N'entends-tu pas dans l'infini, battre leurs ailes ?
    Les étoiles, au chant des sphères éternelles,
    Palpitent dans le vent de ces ailes rythmées,

    Qui lentement, parmi les ombres embaumées,
    Et le soleil immense et bleu de toutes choses,
    Eventent le silence et font pâmer les roses.
    Fernand Gregh

    RépondreSupprimer
  11. Une photo d'une grande beauté.je suis là presque à toucher cette pierre et tous ces détails.
    Bon we Fifi et bises.

    RépondreSupprimer
  12. Ta photo est magnifique Fifi. Tu as su mettre en valeur tous les détails, la douceur du visage de l'ange et la beauté autant que la fragilité de l'instrument. J'aime vraiment beaucoup. Bises à toi et bon week-end

    RépondreSupprimer
  13. « J'ai vu un ange dans le marbre et j'ai seulement ciselé jusqu'à l'en libérer. »
    de Michel-Ange
    ça fait longtemps que j'aime cette phrase de Michel-Ange et en voyant ton premier ange il m'y a fait penser...
    on tous cas il n'est pas seul, espérant alors avec tous ces êtres aillés, comme on disait en Allemagne de l'est, il y aura un peu plus de bonheur sur terre...
    bisous!

    RépondreSupprimer
  14. Tout à fait dans mes cordes!
    Jouer en vire-tu-oses de la musique i-magie-n'erre....
    J'admire!

    Bonne fin de semaine!

    RépondreSupprimer
  15. Un adulte et un enfant pour accompagner un bien joli poème.

    RépondreSupprimer

  16. Connais-tu les secrets du petit ange blond
    Aux rondes joues d'enfance
    Aux boucles en cascade
    Du joli page vénitien
    L'escarboucle en ses yeux
    Espiègles et souriants
    Tel un gracieux Tintoretto
    De la Renaissance italienne

    Il a gardé l'image
    Parfaite et rayonnante
    D'un précieux cadeau de la vie
    Bien rangé et pour toujours
    Dans la boîte à plaisir
    Dans la boîte à sourire
    Dans la boîte à bonheur
    Et dans mon coeur



    Julie-jolie est à la maison , je manque de temps, mais j'ai posté ceci il n'y a pas très longtemps... j'aime tes anges perchés Fifi ! Arnaud avait un visage d'ange ! Bisous ++++++

    RépondreSupprimer
  17. J'aime bien l'ange de pierre...et non pas l'âge de pierre ....ni de Pierre ...je suis compliqué ce matin Fifi

    RépondreSupprimer
  18. La pierre vibre
    du bout de l'ongle
    sourire fragile
    vers un autre monde

    RépondreSupprimer
  19. Elle est toute douce la première, avec son ecrin de pierre érodé par le temps qui contraste et met encore plus en valeur l'ange aux arêtes bien nettes

    RépondreSupprimer
  20. La blanche neige

    Les anges les anges dans le ciel
    L'un est vêtu en officier
    L'un est vêtu en cuisinier
    Et les autres chantent

    Bel officier couleur du ciel
    Le doux printemps longtemps après Noël
    Te médaillera d'un beau soleil
    D'un beau soleil

    Le cuisinier plume les oies
    Ah! tombe neige
    Tombe et que n'ai-je
    Ma bien-aimée entre mes bras

    Apollinaire, Alcools

    RépondreSupprimer
  21. Moi je n'aime pas trop les anges. Mais je dois reconnaître que celui ci est magnifique, et me donne envie d'y croire...

    RépondreSupprimer
  22. Magnifique sculpture... un peu grande pour figurer dans la crèche :

    Préparer Noël
    Notes égrenées dans le ciel
    Musique céleste


    Biseeeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
  23. Le silence chante
    et la voix des anges
    pénètre mon coeur

    RépondreSupprimer
  24. La Sagrada, ça m'a bouleversé très profondément. La présence de Dieu inonde ces lieux. La musique sur nos campagne se répand doucement. Merci pour les images évocatrices

    RépondreSupprimer
  25. L'ange de la première photo est d'une finesse! Et la photo d'une si évidente clarté...
    Claude a dû apprécier

    RépondreSupprimer
  26. Buriner, piquer, polir... C'est fabuleux d'arriver à reproduire dans la pierre, avec une telle précision, des détails aussi fins que le drapé d'une étoffe, la douceur d'une joue, le contour d'une bouche... C'est surtout étonnant de voir restituée l'expression tout en intériorité d'un visage, le sourire énigmatique (et... "angélique" !) les yeux baissés dans une concentration profonde. Et les mains... Ah ces mains ! ces doigts fins qui pincent ou retiennent, dans le vide, les cordes qu'on devine sans les voir. La musique, les vibrations, elles sont présentes et on retient son souffle.
    C'est sublime !!! Quelle imagination et quelle adresse !
    La jolie phrase de Michel-Ange, citée par Bea a toute place ici.

    Ta photo est une splendeur. La lumière est parfaite. Tu as tout saisi ! Un exploit, sûrement, de réussir à se poser pour "attraper" tout ça au milieu du va-et-vient permanent des visiteurs...
    A quel niveau te trouvais-tu par rapport à la scène ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PS
      A en juger au nombre de "piquants anti-pigeons" qui criblent l'arrière de l'ange, pour le protéger des crottes, on imagine le travail des restaurateurs pour maintenir l'avant aussi propre et comme neuf !

      Supprimer
    2. Cet ange fait partie de la "façade de la Nativité". "La façade de la Nativité, également dite « du Levant », est la seule à avoir été construite pendant la vie de Gaudí"(Wikipédia) J'étais au sol et j'ai zoomé à fond. La Sagrada Familia est est un lieu bouleversant, j'aimerai y retourner.
      Je n'avais pas vu les piquants anti-pigeons, je les découvre grâce à toi :-)

      Supprimer

Archives du blog