16 déc. 2012

pénombre et reflets...


Quand la nuit tombe et quand un coup d'oeil par la fenêtre réunit voilages, branches enneigées et reflets...

Lueur d'espoir dans la nuit noire..
Feu de joie au fond des bois...

Les enfants vont rêver
Vision bleutée
À pas feutrés,
Le père Noël va passer...

Claire Fo


Nuit de neige

La grande plaine est blanche, immobile et sans voix.
Pas un bruit, pas un son ; toute vie est éteinte.
Mais on entend parfois, comme une morne plainte,
Quelque chien sans abri qui hurle au coin d'un bois.

Plus de chansons dans l'air, sous nos pieds plus de chaumes.
L'hiver s'est abattu sur toute floraison ;
Des arbres dépouillés dressent à l'horizon
Leurs squelettes blanchis ainsi que des fantômes.

La lune est large et pâle et semble se hâter.
On dirait qu'elle a froid dans le grand ciel austère.
De son morne regard elle parcourt la terre,
Et, voyant tout désert, s'empresse à nous quitter.

Et froids tombent sur nous les rayons qu'elle darde,
Fantastiques lueurs qu'elle s'en va semant ;
Et la neige s'éclaire au loin, sinistrement,
Aux étranges reflets de la clarté blafarde.

Oh ! la terrible nuit pour les petits oiseaux !
Un vent glacé frissonne et court par les allées ;
Eux, n'ayant plus l'asile ombragé des berceaux,
Ne peuvent pas dormir sur leurs pattes gelées.

Dans les grands arbres nus que couvre le verglas
Ils sont là, tout tremblants, sans rien qui les protège ;
De leur oeil inquiet ils regardent la neige,
Attendant jusqu'au jour la nuit qui ne vient pas.
Guy de Maupassant
envoyé par Denise


Voilages feutrés
Vers le jardin sous la neige
S'évadent les songes
Miss Yves

15 commentaires:

  1. Lueur d'espoir dans la nuit noire..
    Feu de joie au fond des bois...

    Les enfants vont rêver
    Vision bleutée
    À pas feutrés,
    Le père Noël va passer...

    Bon dimanche Fifi


    RépondreSupprimer
  2. une très belle composition, il suffisait d'avoir le coup d'oeil

    RépondreSupprimer
  3. Merveilleuse photo, Fifi, qui fait rêver. Un regard au travers des voilages sur cette belle neige et le reflet des lampes. Que tout cela est beau. C'est magique :-)
    Bisous et douce soirée!


    Nuit de neige

    La grande plaine est blanche, immobile et sans voix.
    Pas un bruit, pas un son ; toute vie est éteinte.
    Mais on entend parfois, comme une morne plainte,
    Quelque chien sans abri qui hurle au coin d'un bois.

    Plus de chansons dans l'air, sous nos pieds plus de chaumes.
    L'hiver s'est abattu sur toute floraison ;
    Des arbres dépouillés dressent à l'horizon
    Leurs squelettes blanchis ainsi que des fantômes.

    La lune est large et pâle et semble se hâter.
    On dirait qu'elle a froid dans le grand ciel austère.
    De son morne regard elle parcourt la terre,
    Et, voyant tout désert, s'empresse à nous quitter.

    Et froids tombent sur nous les rayons qu'elle darde,
    Fantastiques lueurs qu'elle s'en va semant ;
    Et la neige s'éclaire au loin, sinistrement,
    Aux étranges reflets de la clarté blafarde.

    Oh ! la terrible nuit pour les petits oiseaux !
    Un vent glacé frissonne et court par les allées ;
    Eux, n'ayant plus l'asile ombragé des berceaux,
    Ne peuvent pas dormir sur leurs pattes gelées.

    Dans les grands arbres nus que couvre le verglas
    Ils sont là, tout tremblants, sans rien qui les protège ;
    De leur oeil inquiet ils regardent la neige,
    Attendant jusqu'au jour la nuit qui ne vient pas.
    Guy de Maupassant

    RépondreSupprimer
  4. "...Lueur d'espoir dans la nuit noire..
    Feu de joie au fond des bois..."

    Ces deux vers illustrent bien cette composition .
    L'ombre , mystérieuse, un peu triste , finalement elle met bien en valeur la touche claire , chaude .

    RépondreSupprimer
  5. beaux reflets..ambiance sainte lucie...

    RépondreSupprimer
  6. A pas feutrés...
    Fait pas chaud, mais c'est joli. Meilleur près de la cheminée.
    Pas de neige ici... une giboulée de grêlons ce matin.
    J'espère bien qu'on en recevra quelques flocons.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après deux nuits à pleuvoir sans arrêt, elle est repartie. C'est vrai que pour Noël ce serait joli. Mais avec tous les inconvénients pour se déplacer. Je commence à manquer totalement de poésie :-) Bisous de bonne soirée, Odile !

      Supprimer
  7. A l'abri derriere la vitre, l'esprit peut s'envoler et s'emparer de mille pensees feeriques et pourquoi pas fantastiques!
    Un bien beau coup d'oeil!

    RépondreSupprimer
  8. Voilages feutrés
    Vers le jardin sous la neige
    S'évadent les songes

    RépondreSupprimer
  9. Une ambiance aussi mystérieuse que cotonneuse. Une grande douceur émane de ta photo malgré l'impression de froid à l'extérieur. Cette petite lumière porteuse d'espoir et de chaleur est bien douce au milieu de l'hiver.
    Un bel ensemble Fifi.
    Bises à toi et bonne semaine

    RépondreSupprimer
  10. Une image qui ouvre l'imaginaire... qui y t'il derrière ces lueurs, cette barrière, qui vit là, comment sont ces gens ? j'aime bien

    RépondreSupprimer
  11. L'annonce d'une belle nuit de rêves ! :-)

    RépondreSupprimer
  12. Les branches recouvertes de neige, par la lumière qui les éclaire doucement, on dirait des chalets ! :)

    Merci pour la lumière, merci pour la douceur chère Fifi

    RépondreSupprimer

Archives du blog