16 nov. 2014

brume...ensoleillée



En ce matin d'automne promenons nous dans la brume
sous les lourdes ramées dorées que le soleil allume





Matins frileux
Le vent se vêt de brume ;
Le vent retrousse au cou des pigeons bleus
Les plumes.
La poule appelle
Le pépiant fretin de ses poussins
Sous l’aile.
Panache au clair et glaive nu
Les lansquenets des girouettes
Pirouettent.
L’air est rugueux et cru ;
Un chat près du foyer se pelotonne ;
Et tout à coup, du coin du bois résonne,
Monotone et discord,
L’appel tintamarrant des cors
D’automne.
Emile Verhaeren 


Un soleil voilé
blond vénitien dans les bois
tisane d'automne


Novembre ...
" Le mois des brumes réchauffe par-devant et refroidit par derrière .."


Dans le brouillard s’en vont un paysan cagneux
Et son bœuf lentement dans le brouillard d’automne
Qui cache les hameaux pauvres et vergogneux
Et s’en allant là-bas le paysan chantonne
Une chanson d’amour et d’infidélité
Qui parle d’une bague et d’un cœur que l’on brise
Oh ! l’automne l’automne a fait mourir l’été
Dans le brouillard s’en vont deux silhouettes grises
Automne
, Guillaume Apollinaire - Alcools

Automne au soir sur les prairies
Sur les vallons, les forêts brunes,
Automne quand approchait la nuit
Mauve et bleu autour de la lune...
Marine Zoup

.....
"Ginette, Ginette, Ginette, Ginette
Avec tes seins puis tes souliers à talon haut
T'as mis d'la brume dans mes lunettes
T'as fait de moi un animal Ginette
Fais-moi sauter dans ton cerceau"

Beau Dommage
envoyé par Claire Fo


"Les feuilles
Qu'on foule
Un train
Qui roule
La vie
S'écoule"

Apollinaire, Alcools - Automne malade - 1913
envoyé par Odile




En novembre, sans amertume,
En s'éloignant du noir bitume
Sans regretter l' été posthume,
C'est une douce coutume
De se promener dans la brume.

La forêt change de costume,
De tons dorés , elle s'allume
Les feuilles volent, comme plumes,
Ce son qui vibre, est-ce une enclume?
Tous les bruits prennent du volume.

Voici Fifi, bravant le rhume
Qui photographie dans la brume
Souches, racines, fûts et glumes;
Au coeur de la forêt, elle hume
La mousse, les plantes, les grumes .

Miss Yves


" Tout ce qui se vit est conçu dans la brume et non dans le cristal ...
Et qui sait ...si le cristal n' est pas une brume en déclin ...?
Khalil Gibran

envoyé par Mathilde





36 commentaires:

  1. Bonjour Fifi. J'aime ces moments paisibles où le temps semble suspendu. Je retiens mon souffle et j'imagine un chevreuil apparaître derrière l'écran de brume... Moment magique que l'on voudrait retenir le plus longtemps possible.
    Bises à toi Fifi et bonne journée :-)

    RépondreSupprimer
  2. Magique!
    Ce superbe flou me rappelle l'installation de voilages tendus entre les peupliers, que j'avais photographiée, tu t'en souviens certainement
    . Chez toi, ici, c'est naturel.

    RépondreSupprimer
  3. En ce matin d'automne promenons nous dans la brume
    sous les lourdes ramées dorées que le soleil allume

    RépondreSupprimer
  4. Dans la brume s'éveille l'or de la forêt....
    Bises ensoleillées
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique douceur automnale que tes photos dégagent. Cette saison ne cesse de nous émerveiller. Ces arbres aux feuilles d'or sont superbes.
    Merci Fifi de nous enchanter.
    Bisous et bon dimanche après-midi.


    Matins frileux
    Le vent se vêt de brume ;
    Le vent retrousse au cou des pigeons bleus
    Les plumes.
    La poule appelle
    Le pépiant fretin de ses poussins
    Sous l’aile.
    Panache au clair et glaive nu
    Les lansquenets des girouettes
    Pirouettent.
    L’air est rugueux et cru ;
    Un chat près du foyer se pelotonne ;
    Et tout à coup, du coin du bois résonne,
    Monotone et discord,
    L’appel tintamarrant des cors
    D’automne.
    Emile Verhaeren

    RépondreSupprimer
  6. Une profonde douceur aux tons pastels. magnifique!

    RépondreSupprimer
  7. Un soleil voilé
    blond vénitien dans les bois
    tisane d'automne

    RépondreSupprimer
  8. Le titre ne serait-il pas un oxymore ?... Merci pour cette photo qui sera liée dans Oxymoron fractal ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui :-) Je n'y avais pas pensé. J'irai voir Oxymoron :)

      Supprimer
  9. Comme il fait bon sur tes chemins ce matin ... merveille de photo qui laisse passer tellement de rêves ...
    Comme moi tu les aimes ces géants de la forêt , ils ont tant de choses à nous conter ....:-)
    Novembre ...
    " Le mois des brumes réchauffe par-devant et refroidit par derrière .."
    Je ne sais si Novembre aura raison , car cette année tout semble doux...exactement comme ta photo...:-)
    De tout plein coeur , schmoutzy d' un soir brumeux....!!

    RépondreSupprimer
  10. Enchantement de la brume sur la forêt, Viviane et Merlin ne sont pas loin..

    Dans le brouillard s’en vont un paysan cagneux
    Et son bœuf lentement dans le brouillard d’automne
    Qui cache les hameaux pauvres et vergogneux
    Et s’en allant là-bas le paysan chantonne
    Une chanson d’amour et d’infidélité
    Qui parle d’une bague et d’un cœur que l’on brise
    Oh ! l’automne l’automne a fait mourir l’été
    Dans le brouillard s’en vont deux silhouettes grises
    Automne
    , Guillaume Apollinaire - Alcools

    Plus que de la brume, ici c'est la bruine et la pluie qui mouillent nos toits et les forêts des alentours
    Bises et belle semaine, Fifi, merci pour cette image magique

    RépondreSupprimer
  11. Mariage de la brume et du soleil,
    mariage plein de délicatesse où les contraires s'attirent.

    Un peu dommage qu'il y ait ces fichus fils de clôture un peu partout dans la région; ils me dérangent souvent lors des prises de vue.
    Bonne semaine à toi !
    Bisous depuis la vallée d'à côté ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison mais j'ai choisi de ne pas les estomper. C'est l'enclos des chevaux, les fils ne me dérangent pas plus que cela, ils font partie du paysage.
      Bonne semaine, Anne !

      Supprimer
  12. Un exercice périlleux aujourd'hui, pas évident du tout...

    RépondreSupprimer
  13. Ton paysage brumeux me plait beaucoup Fifi, je t'embrasse


    Automne au soir sur les prairies
    Sur les vallons, les forêts brunes,
    Automne quand approchait la nuit
    Mauve et bleu autour de la lune...

    etc...

    RépondreSupprimer
  14. La brume est souvent promesse de soleil...

    RépondreSupprimer
  15. grandiose....mais oh grand mais.........c'est bien l'automne...

    RépondreSupprimer
  16. Pas mon-automne la Ginette!

    Voici la triste histoire vécue
    D'un gars tranquille, d'une fille perdue
    .....
    Ginette, Ginette, Ginette, Ginette
    Avec tes seins puis tes souliers à talon haut
    T'as mis d'la brume dans mes lunettes
    T'as fait de moi un animal Ginette
    Fais-moi sauter dans ton cerceau

    http://www.nomorelyrics.net/fr/Beau_Dommage/Ginette-paroles.html

    Bonne semaine Fifi!

    RépondreSupprimer
  17. ha que j'aime la première photo, un vrai tableau de maitre aux couleurs diluées . Bravo Fifi.

    RépondreSupprimer
  18. Ambiance joyeuse et prometteuse des petits matins d'automne.
    Que c'est beau !

    RépondreSupprimer
  19. Comment ne pas aimer l'automne, magnifique saison de couleurs. Tes photos sont très belles et très poétiques Fifi, merci du partage.

    RépondreSupprimer
  20. Nostalgie quand tu nous tiens !
    Rien de pompier, rien de frimeur, automne feutré, tout en douceur.
    "Ô saison, Ô châteaux"... "Les sanglots longs des violons"...
    "Sous le pont Mirabeau"... "Automne malade"... "Les feuilles mortes"...

    Pour n'en citer que deux :
    "Les feuilles
    Qu'on foule
    Un train
    Qui roule
    La vie
    S'écoule"
    (Apollinaire, Alcools - Automne malade - 1913)

    "Le fer est le fer
    Et n'a que la rouille
    Pour le dire"
    (Daniel Lefèvre, Rencontres - 2003)

    => on pourrait l'écrire pour la feuille, d'or ou de rouille...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pris d'autres photos quand un rayon de soleil est arrivé mais elles n'avaient pas la même douceur bien-sur et je préfère celles-ci..
      Merci pour Apollinaire, Odile !
      Je vais mettre Daniel Lefèvre sous la feuille :-)

      Supprimer
  21. Une brume qui met l'automne en valeur ! :-)

    RépondreSupprimer
  22. Quelques jeux de rimes, sans prétention poétique:



    En novembre, sans amertume,
    En s'éloignant du noir bitume
    Sans regretter l' été posthume,
    C'est une douce coutume
    De se promener dans la brume.

    La forêt change de costume,
    De tons dorés , elle s'allume
    Les feuilles volent, comme plumes,
    Ce son qui vibre, est-ce une enclume?
    Tous les bruits prennent du volume.

    Voici Fifi, bravant le rhume
    Qui photographie dans la brume
    Souches, racines, fûts et glumes;
    Au coeur de la forêt, elle hume
    La mousse, les plantes, les grumes .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien que pour toi, un autre cadrage.
      Merci Miss !! :-)

      Supprimer
    2. Merci!
      Je suppose que cela correspond aux trois derniers vers ?

      Supprimer
  23. La brume est bleue comme une volute de gitane... En fait ce n'est pas si souvent que l'on la rencontre ainsi, cela me fait penser à l'heure bleue, alors une certaine diffraction de la lumière ? En effet la seule fois où j'ai pris des photos de brume bleue, il y avait du soleil et je crois qu'il venait de coté....

    RépondreSupprimer
  24. Dans la brume de mon jour j' ai lu ceci par hasard et j' ai pensé à toi :
    " Tout ce qui se vit est conçu dans la brume et non dans le cristal ...
    Et qui sait ...si le cristal n' est pas une brume en déclin ...?
    Khalil Gibran

    Schmoutzele en coeur feuilles de lierre !!

    RépondreSupprimer
  25. Le voile de brume, imperceptible, ajoute une douceur "feutrée" à ce beau paysage automnal

    RépondreSupprimer
  26. Comme une carte météo d'un jour d'automne joyeux,
    le jour s'étale doré dans la futaie d'un matin brumeux.
    Dans la paisible forêt aux doux cocon de sérénité
    au feuillage transfiguré répondent les troncs à demi effacés.
    *
    magnifique de présence automnale.

    RépondreSupprimer

Archives du blog