5 déc. 2014

saloir...



Ils étaient trois petits enfants
Qui s’en allaient glaner aux champs.
Ils sont allés et tant venus
Que le soir se sont perdus.
Ils sont allés chez le boucher :
- Boucher, voudrais-tu nous loger ?
- Entrez, entrez, petits enfants,
Y’a de la place assurément.
Ils n’étaient pas sitôt entrés
Que le boucher les a tués.
Les a coupés en p’tits morceaux
Et puis salés dans un tonneau.
Saint Nicolas au bout d’ sept ans
Vint à passer dedans ce champ,
Alla frapper chez le boucher :
- Boucher, voudrais-tu me loger ?
- Entrez, entrez saint Nicolas.
Y’a de la place, il n’en manque pas.
Du p’tit salé, je veux avoir
Qu’il y a sept ans qu’est au saloir.
Quand le boucher entendit ça
Bien vivement il se sauva
Petits enfants qui dormez là
Je suis le grand saint Nicolas.

Le grand saint étendit trois doigts,
Les trois enfants ressuscita,
Le premier dit : J’ai bien dormi.
Le second dit : Et moi aussi.
A ajouté le plus petit :
je croyais être au Paradis.






envoyé par Enitram


Te voici au saloir
P'tit cochon rose et noir
sans tambour ni trompettes
tout juste avant les fêtes
Sans tambour ni trompettes
fais pas cet' drôle de tête !

Marine D



envoyé par Cergie


Ah les trois...à l'étroit...ça donne froid...
Pour le boucher, le châtiment risque d'être salé!
Mais pour Saint Nicholas, ce sera un chocolat!

Claire Fo




Ô grand Saint Nicolas,
Patron des écoliers,
Apporte-moi des pommes
Dans mon petit panier.
Je serai toujours sage
Comme une petite image.
J'apprendrai mes leçons
Pour avoir des bonbons.

Venez, venez, Saint Nicolas,
Venez, venez, Saint Nicolas,
Venez, venez, Saint Nicolas, et tra la la...

Ô grand Saint Nicolas,
Patron des écoliers
Apporte-moi des jouets
Dans mon petit panier.
Je serai toujours sage
Comme un petit mouton.
J'apprendrai mes leçons
Pour avoir des bonbons.

Venez, venez, Saint Nicolas,
Venez, venez, Saint Nicolas,
Venez, venez, Saint Nicolas, et tra la la... 

envoyé par Denise




     


31 commentaires:

  1. Ben alors en voilà une photo ces tits zenfants au saloir ! Je me réjouis de l'arrivée du grand Saint Nicolas !

    Te voici au saloir
    P'tit cochon rose et noir
    sans tambour ni trompettes
    tout juste avant les fêtes
    Sans tambour ni trompettes
    fais pas cet' drôle de tête !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement que tout finit bien,
      sauf pour le p'tit cochon :-(

      Supprimer
    2. Je n'arrive pas à afficher ton texte correctement pour le moment, Marine,
      blogger est capricieux ce matin :-(
      je vais essayer plus tard

      Supprimer
  2. me rappelle la dame dans la baignoire à dieu-le-fit...elle a fait des triplés? :)))

    RépondreSupprimer
  3. Bonne fête de Saint Nicolas ... J'ai rapporté des pains d'épices à son image
    à la maternelle ma petite fille a appris une autre chanson...qui ne garde que les bonbons pour les petits écoliers...j'espère que la légende ne va pas s'évaporer !

    RépondreSupprimer
  4. On ne faisait pas dans la chanson tendre à une époque... je me souviens bien de cette chansonnette.

    RépondreSupprimer
  5. Effectivement mieux vaut souhaiter la Saint Nicolas que le Père Fouettard!
    Ta photo est toute designee pour souhaiter cette fete proprement.

    RépondreSupprimer
  6. Avec leur cape, on dirait des bandits des grands chemins :-)
    Heureusement les noeuds colorés et la rougeur des joues démentent.
    Un bain de seul ne fait de mal à personne ...

    RépondreSupprimer
  7. Chanson chantée par ma mère, dans mon enfance, pourtant pas alsacienne (elle m'a toujours fait venir les larmes aux yeux)
    Dorothée la chante avec une petite variante musicale. Pour tempérer l'émotion, je trouve que sa coiffure et son allure a quelque chose d'Annie Cordy!
    Par contre , ta photo est impressionnante: tout à fait l'univers des contes, un mélange de couleurs, de douceurs et de cruauté, comme dans Hansel et Gretel

    RépondreSupprimer
  8. "Bandits des grands chemins" écrit Saravati , Je pense aux trois brigands de Tomi Ungerer!

    RépondreSupprimer
  9. Je n'ai toujours pas visité le musée de Tomi à Strasbourg :-(
    J'ai de l'affection pour ses dessins :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûrement une visite qui en vaut la peine!
      Ces histoires plaisent beaucoup aux enfants.

      Supprimer
  10. Ah les trois...à l'étroit...ça donne froid...
    Pour le boucher, le châtiment risque d'être salé!
    Mais pour Saint Nicholas, ce sera un chocolat!

    Bonne fin de semaine Fifi!

    RépondreSupprimer
  11. Très jolie photo, Fifi. Le décor est bien pensé avec au fond les pains d'épice et les pommes. C'est superbe.
    Bisous pour un bel après-midi.


    Ô grand Saint Nicolas,
    Patron des écoliers,
    Apporte-moi des pommes
    Dans mon petit panier.
    Je serai toujours sage
    Comme une petite image.
    J'apprendrai mes leçons
    Pour avoir des bonbons.

    Venez, venez, Saint Nicolas,
    Venez, venez, Saint Nicolas,
    Venez, venez, Saint Nicolas, et tra la la...

    Ô grand Saint Nicolas,
    Patron des écoliers
    Apporte-moi des jouets
    Dans mon petit panier.
    Je serai toujours sage
    Comme un petit mouton.
    J'apprendrai mes leçons
    Pour avoir des bonbons.

    Venez, venez, Saint Nicolas,
    Venez, venez, Saint Nicolas,
    Venez, venez, Saint Nicolas, et tra la la...

    RépondreSupprimer
  12. Trop chouchou ces trois petits...je sais où tu les a rencontrés ...adorable photo qui respire tant de choses...!! :-)
    Une certaine St Nicolas de mes six ans ...n' ayant pas été sage , le père Fouettard faisait tapage ...pourtant point de St Nicolas dans les parages ...de rage j' ai bu un breuvage bizarre ...l' eau de ma peinture ...!! Maman pas contente du tout ...J' ai alors entendu St Nicolas repartir ...j' ai pleuré ...En retournant noyer mon chagrin dans ma chambre j' ai alors buté sur des petits pains d' épices qu'il avait laissé tomber de son grand sac ...Il est tellement gentil St Nicolas ...:-))
    Schmoutzy au pain d' épices ma Fifi

    RépondreSupprimer
  13. Oh qu'il est joli ton petit souvenir !
    Malgré les larmes et la déception tout a bien fini ! Il est vraiment gentil St Nicolas !

    RépondreSupprimer
  14. Grand saint Nicolas,
    Arrête bien ton âne là là là.
    Grand saint Nicolas,
    Moi j´aime bien le chocolat la la

    Grand Saint Nicolas
    Si tu ne viens pas
    Moi j´aurai bien du chagrin
    Et ton âne n´aura rien.
    Mais si tu viens devant la porte
    Je lui poserai des carottes
    Deux ou trois feuilles de chou.
    Crois-tu qu´il mangera tout?

    {au Refrain}

    Moi j´aime aussi bien
    Sucre ou massepain
    Pain d´épice ou bien gâteau
    Où tu colles ta photo.
    Quand nous trouverons la corbeille
    Emplie de ces bonnes merveilles
    Tu seras déjà parti
    Pour gâter d´autres petits.

    {au Refrain}

    Grand saint Nicolas
    Si tu ne viens pas
    C´est que j´aurai bien grandi.
    C´est maman qui me l´a dit.
    Anne Sylvestre
    On la trouve sur youtube

    Bonne Saint Nicolas Fifi !!!

    RépondreSupprimer
  15. Pourquoi ne fêtons-nous pas Saint-Nicolas partout en France? C'est bien dommage!

    RépondreSupprimer
  16. Superbe, merci ! Voici qui valait bien une grande version de la chanson ; version offerte dans la Revue. Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
  17. Heureusement que St Nicolas passa par là... merci Fifi..
    douce soirée. Bisou de Den.

    RépondreSupprimer
  18. Avec des aïeux originaires de Lorraine et d'Alsace, je connais la chanson ;-)
    Et je dois dire que je n'ai jamais beaucoup aimé cette cruelle histoire d'enfants découpés en morceaux, même si St Nicolas les ressuscite à la fin. Je préfère celle du Petit Chaperon Rouge, au moins c'est dans la nature du loup de croquer les marmots quand il a faim :-))
    Le saloir me fait penser au cochon de cette comptine toute mignonne :
    Un petit cochon
    pendu au plafond
    Tirez-lui le nez
    Il donnera du lait
    Tirez-lui la queue
    Il pondra des œufs
    Tirez-lui plus fort
    Il pondra de l'or.
    Combien en voulez-vous ?

    Les bonhommes de pains d'épices (on suppose) de ta photo me font bien envie !
    Bon dimanche, Fifi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont des "manalas" (petits bonhommes) ils sont en pâte briochée et il est de tradition en Alsace le soir de la St Nicolas, de les manger en les trempant dans le lait au chocolat chaud. J'ai grandi en Lorraine, nous ne connaissions pas cet usage.
      Ceux de la photo sont probablement en bois pour ne pas se dégrader sous les intempéries, tu risques de te casser une dent :-)

      Cette histoire est effectivement effrayante, elle a probablement la même fonction que les contes, de prévenir contre les dangers, ici des adultes "prédateurs" ? Malheureusement ils existent.
      Bon dimanche, Tilia.

      Supprimer
  19. Une jolie réalisation ! :-)
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  20. Une histoire bien construite et bien dans l'esprit de Noel.
    Excellent !

    RépondreSupprimer
  21. La légende de St Nicolas ne date pas d'hier, ma tante qui est décédée l'année dernière à l'âge de 96 ans a chanté la chanson des petits enfants "z'ai bien dormi" et moi zaussi"
    http://www.lexilogos.com/saint_nicolas_chanson.htm

    Les petits St Nicolas en pain d'épice avec la figurine en papier collée dessus me manquent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous avons les mêmes souvenirs, Lucie :-)

      Supprimer
  22. Les mannele aussi me manquent, on en trouve ici parfois mais ce n'est pas pareil. Depuis la fenêtre de ma chambre je voyais sur le mur du syndicat initiative à Epinal un St Nicolas et les enfants au saloir en céramique. Et lorsque j'étais moi-même enfant, et que j'allais aux "Jeannettes", je portais une pèlerine. Que de bons souvenirs avec ce message...
    Crois tu que l'on devrait supprimer (en dehors de l'Alsace) supprimer les défilés de la St Nicoals au nom de la laicité ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis quelques années la laïcité est devenu quelque chose de très compliqué à gérer. Devoir renoncer à ses racines culturelles est quelque chose de très frustrant pour chacun. Malheureusement tous ces problèmes sont récupérés pour attiser la discorde

      Supprimer
  23. Au fait, Fifi, j'ai (encore une fois) bien aimé ta réflexion, cette fois-ci / "... grande tablée familiale". J'ai préparé mon message d'aujourd'hui avec des extraits significatifs de chaque commentateur, finalement cela faisait trop long alors j'ai supprimé ce passage. Chacun passe et avec ses réflexions personnellles enrichissent l'auteur du message

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne peut pas toujours reproduire à l'identique, le but étant surtout de garder une spontanéité qui doit d'abord faire plaisir à l'auteur.
      Après les visiteurs alimentent le message, chacun selon sa propre expérience, et c'est le bonheur de ces échanges.
      Le fait que tu enrichisses tes photos par un commentaire personnel toujours très nourri permet à chacun de trouver d'avantage de choses à ajouter à partir de ses propres souvenirs.

      Supprimer
  24. Bonjour Fifi, j'ai adoré cette installation dans le saloir et curieusement, si je suis venue la voir plusieurs fois, je n'ai pas laissé de mot.
    Bisesssssssssssssss

    RépondreSupprimer

Archives du blog