28 févr. 2015

la tête dans les nuages...







Pointé vers le ciel
le bulbe du vieux clocher
hèle le printemps

Tilia 

On dit que les bulbes font le printemps
Mais celui de l’église aiguise les nuages
Qui pourraient se déchirer en passant.
Les beaux reflets nacrés de la vie d’en-haut
Dans l’eau frémissante nous invitent au voyage
L’émotion est là dans cette nature et ses joyaux.

Maïté Aliénor


Shampoing de nuages
les toits ont absorbé
les reflets du lac

Marine D


Le coeur de l'eau
...
Le rêve de l’eau pâle est un cristal uni
Où vivent les reflets immédiats des choses :
Rideaux d’arbres, pignons, mâts des vaisseaux, ciels roses
Auxquels l’eau calme mêle une part d’infini,
Car leur mirage en elle est sans fin et s’allonge
En une profondeur presque d’éternité…
Les choses ont ainsi leurs minutes de songe
Où chacune, dans l’eau, se semble avoir été
Et s’aperçoit déjà vague et transfigurée ;
Car tout en y prenant conscience de soi
Les choses dans l’eau vaste échappent à leur loi
Et plongent un moment dans un ciel sans durée…
C’est ainsi que l’eau frêle a vécu d’irréel !
Certes brièvement s’y réfléchit le ciel ;
Mais, si peu que ce soit, elle possède une âme
Où l’unité divine apparaît par instants ;
Qu’importent les reflets encore intermittents,
Puisqu’ils y sont mêlés en une seule trame
Et que dans l’eau déjà sont réconciliés
Des nuages, des tours et de longs peupliers.
...
Georges Rodenbach

envoyé par Denise



envoyé par Odile


27 commentaires:

  1. Superbe équilibre, aussi, dans la composition.
    Et j'aime beaucoup le titre!
    "La tête dans les nuages", tout en gardant les pieds sur terre....

    RépondreSupprimer
  2. J'ai immédiatement pensé à cette belle chanson-une des préférées de ma mère:

    https://www.youtube.com/watch?v=momZYx5uNL0

    (Mais je t'avais peut-être déjà envoyé ce lien, ou bien c'était pour une autre chanson de Jean Lumière)

    RépondreSupprimer
  3. Il y a aussi beaucoup de "clochers à bulbes"en Alsace, comme en Haute-Savoie?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas Miss, à voir avec Mr Google pour en apprendre d'avantage :-)

      Supprimer
  4. Absolument splendide Fifi
    Sur Emprises, je parles de la nouvelle communauté l'Herbier de Poésie, avec Adamante (GG+)

    http://emprises-de-brises.over-blog.com/#fromadmin

    RépondreSupprimer
  5. Superbe photo!
    Avec le reflet, la tête peut aussi bien être...dans l'eau;-))
    Bon week-end Fifi!

    RépondreSupprimer
  6. Ciel et reflets magnifiques !

    Beau et bon WE :-)

    RépondreSupprimer
  7. Pointé vers le ciel
    le bulbe du vieux clocher
    hèle le printemps


    Merveilleuse photo s'il en est. Bravo ! Fifi
    Bises du soir
    (ta chèvre m'a inspiré un intermède en attendant de finir mon billet sur les dames du mystérieux café parisien, je vais le publier cette nuit)

    RépondreSupprimer
  8. La tête dans les nuages et les pieds bien sur terre, magnifique ta photo Fifi.

    RépondreSupprimer
  9. Très belle lumière et reflets sur cette charmante église qui a déjà un peu des airs d'outre-rhin... il faut dire que c'est tout près.

    RépondreSupprimer
  10. On dit que les bulbes font le printemps
    Mais celui de l’église aiguise les nuages
    Qui pourraient de déchirer en passant.
    Les beaux reflets nacrés de la vie d’en-haut
    Dans l’eau frémissante nous invitent au voyage
    L’émotion est là dans cette nature et ses joyaux.

    RépondreSupprimer
  11. Parfait equilibre que seuls nos commentaires viennent troubler...

    RépondreSupprimer
  12. Shampoing de nuages
    les toits ont absorbé
    les reflets du lac

    RépondreSupprimer
  13. belle église...j'espère que tu y étais ce jour là .........et photo superbe....

    RépondreSupprimer
  14. Merveilleuse photo, Fifi où l'eau est un miroir de toute beauté. C'est d'une grande douceur.
    Bisous pour un bon dimanche après-midi.



    Le coeur de l'eau
    ...
    Le rêve de l’eau pâle est un cristal uni
    Où vivent les reflets immédiats des choses :
    Rideaux d’arbres, pignons, mâts des vaisseaux, ciels roses
    Auxquels l’eau calme mêle une part d’infini,
    Car leur mirage en elle est sans fin et s’allonge
    En une profondeur presque d’éternité…
    Les choses ont ainsi leurs minutes de songe
    Où chacune, dans l’eau, se semble avoir été
    Et s’aperçoit déjà vague et transfigurée ;
    Car tout en y prenant conscience de soi
    Les choses dans l’eau vaste échappent à leur loi
    Et plongent un moment dans un ciel sans durée…
    C’est ainsi que l’eau frêle a vécu d’irréel !
    Certes brièvement s’y réfléchit le ciel ;
    Mais, si peu que ce soit, elle possède une âme
    Où l’unité divine apparaît par instants ;
    Qu’importent les reflets encore intermittents,
    Puisqu’ils y sont mêlés en une seule trame
    Et que dans l’eau déjà sont réconciliés
    Des nuages, des tours et de longs peupliers.
    ...
    Georges Rodenbach

    RépondreSupprimer
  15. Une image de sérénité de toute beauté!
    Les reflets sont si beaux que tu aurais pu mettre le reflet en haut de ta photo et la réalité en bas.
    Oui je sais, j'ai parfois de drôles d'idées ah,ah ah!
    Bisous Fifi!

    RépondreSupprimer
  16. FIFI BONSOIR un peu comme moi la tête dans les nuages quel beau programme surtout lorsque le ciel est bien bleu
    Ta photo est splendide et regardons le ciel et nos nuages d'espoir
    je t'embrasse fort FIFI

    RépondreSupprimer
  17. Miroir, mon beau miroir... Superbe !
    Mais... c'est le plan d'eau des "bulles-bulbe" !
    J'ai cliqué sur le lien sous l'image et reconnu avec plaisir le souvenir des vignobles qui dominent le site, plus bas, dans la vallée. Clocher à bulbe que j'aime et qui nous rapproche un peu de l'Autriche.
    Maxi bulbe planté, bien visible au sommet, avec tout ce qu'il faut d'eau à son pied pour le faire éclore à Pâques en gros nid fleuri dans lequel les cigognes pourraient bien élire domicile pour couver... :-) Si ça se fait, j'espère que tu nous le remontreras avec les petits !!!...
    Je trouve, ce matin, une petite vidéo qui donne l'origine de la légende du "Kindelesbrunnen" dans le folklore alsacien :
    "Pourquoi on dit que les cigognes apportent les bébés"...
    C'est ici :
    www.youtube.com/watch?v=I0cc6K_Lxlc
    "Sous la Cathédrale de Strasbourg, il y avait autrefois un lac. C'est là que barbotaient et s'amusaient les âmes des enfants qui attendaient de venir au monde. Sur ce lac, vivait également un gnome qui passait son temps à naviguer dans une barque argentée.
    A l'aide d'un filet d'or, il attrapait délicatement les âmes des bébés. Il les donnait ensuite à la cigogne et celle-ci n'avait plus qu'à les déposer dans les berceaux..."
    Brrr... c'est glauque, les bébés qui barbotent dans l'eau du lac sous la cathédrale !... :-((
    Heureusement, y'avait les cigognes :D

    de la nostalgie romantica avec "La Petite Eglise" chantée par Tino :
    "Je sais une église, au fond d'un hameau
    Dont le fin clocher se mire dans l'eau"... etc.
    C'est là :
    www.youtube.com/watch?v=e4b3XFzRDhc

    (Je vois que MissYves m'a devancée avec la version Jean Lumière que j'avais sortie aussi... :-)
    www.youtube.com/watch?v=momZYx5uNL0

    Bonne semaine, Fifi, dans ton cher Pays d'Alsace !

    RépondreSupprimer
  18. Quelle mémoire Odile ! Mais oui, la séance bulles c'était là aussi. Tu as du mérite, surtout que l'endroit n'était pas répertorié dans les "libellés". Mais je viens d'y remédier. Si le bulbe se transforme en gros nid fleuri avec petits cigogneaux, je te promets je ferai tout pour les prendre en photo :-)
    J'ignorai tout de l'existence des âmes de bébés qui barbotaient sous la cathédrale. Une éducation à refaire !
    Mais au printemps tu peux observer les oeufs de grenouilles, de crapauds à l'étang. C'est pas spécialement joli en photos. Mais pour se consoler du bulbe en nid qui tarde à éclore :-) on peut essayer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je garde en réserve la vidéo sur l'arrivée des bébés :-)

      Supprimer
  19. Très bel endroit, en effet...où je suis déjà passée... :-)

    RépondreSupprimer
  20. Je la reconnais cette petite église merveilleuse ...c' est bien celle des maxi-bulles ...!!
    C' est vrai qu' elle a un petit air autrichien absolument ravissant...:-)
    Tu sais que la chanson " La petite église " a été écrite inspirée par celle de mon village ...!!
    Ah! si j' avais su pour les bébés ...:-)
    Comme j' aime tes petits bouts de chemins photographiques ...
    Schmoutzy frisquets mais chaleureux

    RépondreSupprimer
  21. Ma... gni.... fi.... que photo Fifi.... Merci. !! La tête dans les nuages, et les pieds sur terre.... comme moi..... !
    Un bon équilibre, je crois....
    bisou.
    Den

    RépondreSupprimer

Archives du blog