18 mars 2015

lumières...


printanières...

tiges tortueuses
lumière malicieuse
promesse délicieuse
une grappe de lumière
pour un champagne de soleil enivrant
quand viendra le temps
des vendanges printanières  




Le printemps s'annonce toujours rempli de promesses... sans jamais nous mentir, sans jamais défaillir.
Michel Bouthot


Soleil translucide
qui nimbe les chatons
d'un noisetier précoce

Marine D 








Juste avant la pluie
Sous le noisetier si petit
Je profite de la première
Lumière printanière

Enitram


Cette lumière peut-elle
tout un monde nous rendre ?
Est-ce plutôt la nouvelle
ombre, tremblante et tendre,
qui nous rattache à lui ?
Elle qui tant nous ressemble
et qui tourne et tremble
autour d'un étrange appui.
Ombres des feuilles frêles,
sur le chemin et le pré,
geste soudain familier.

Jean Richepin

envoyé par Enitram 






Noisetier tortueux
rayons de lumière en gemmes
j'aime le printemps

Miss Yves


Toc Toc
"Qui est là?"
"C'est le printemps qui vous apporte beau temps....."
"Tire le chenillette du noisetier et douceur tu auras!"

Claire Fo


Fini le chemin de lumière droit du ciel à la terre!
Comment imaginer l’ombre d’un instant
Qu’elle écrit des boucles, fait des méandres
Et porte le message à bon entendeur
De la grappe irradiant à l’envi
l’ensemble des promesses de bouche.
Sur fond de bulles de lumière, la boucle est bouclée. 

Maïté Aliénor


51 commentaires:

  1. Lumière, courbes, entrelacs, droites incurvées: la nature s'éveille , s'amuse et crée!

    RépondreSupprimer
  2. et toi, tu surprends cet éveil!

    RépondreSupprimer
  3. Merveilleux luminaire qui éclaire mon ciel un peu voilé aujourd'hui.
    Merci Fifi !
    Schmoutzele

    RépondreSupprimer
  4. tiges tortueuses
    lumière malicieuse
    promesse délicieuse

    RépondreSupprimer
  5. une grappe de lumière
    pour un champagne de soleil enivrant
    quand viendra le temps
    des vendanges printanières

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Petits lumignons de ce matin :-)
      Merci Amichel !

      Supprimer
  6. Merci Fifi pour cette merveilleuse photo où la lumière est magique. C'est de toute beauté.
    Belle fin de journée avec mes gros bisous.


    Le printemps s'annonce toujours rempli de promesses... sans jamais nous mentir, sans jamais défaillir.
    Michel Bouthot

    RépondreSupprimer
  7. Boa tarde, lindos detalhes conseguidos na bela foto com nitidez e cor que encanta.
    AG

    RépondreSupprimer
  8. Tu as le don de faire un bijou avec de l' ordinaire ... grâce à ton regard et à la lumière de l' instant si vite envolée parfois , mais toi tu sais..:-)
    Si j' étais joaillier ...je te ferais une belle paire de boucles d' oreilles au modèle ...
    Je cherche le nom de cet arbre aux branches tortueuses si belles en décor à Noël ...et surtout sur ta photo??
    Schmoutzele soleil du jour Fifi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un noisetier tortueux, Mathilde. A Noël comme à Pâques il est très demandé :-)

      Supprimer
  9. une 'belle' lumière..comme seul toi sais la capter!

    RépondreSupprimer
  10. une 'belle' lumière..comme seul toi sais la capter! bises elfi

    RépondreSupprimer
  11. Ooooooh !
    Aaaaaaaah... tchoum !
    Belle, belle photo de ces "accrocheurs de lumière". Tout est parfait dans cette composition, la lumière, la mise au point et ce superbe bokeh.
    Tu as réussi à capturer (de justesse), en même temps, la fleur femelle minuscule aux stigmates d'un joli rouge carmin qui n'attend que le vent ou les abeilles pour faire le travail de transport du pollen des chatons et assurer des promesses de noisettes.
    C'est une aubaine d'avoir chez soi un plant de "tortuosa" : les branches, très décoratives, sont des éléments précieux pour les compositions florales ; une branche, une fleur et c'est merveille. Le mien, qui a pourtant plus de dix ans, ne deviendra jamais gigantesque, tant il est mis à profit pour la déco... :-)
    Je ne compte pas sur lui, non plus, bien sûr, pour la provision de noisettes... :-(
    J'ai, du reste, longtemps ignoré que le noisetier tortueux pouvait donner des fruits...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vrai les allergies printanières sont au rendez-vous : les noisetiers, les bouleaux, plus tard les acacias qui ne sont pas très loin...
      Atchoum ! Atchoum !

      Pas besoin de mettre un libellé quand tu passes :-) C'est parfait !

      Figure toi qu'il n'est pas en super forme notre "tortuosa", il a une trentaine d'années déjà et l'année dernière il avait vraiment mauvaise mine. Il a l'air de s'être requinqué un peu mais bon, je ne sais pas ???
      J'en ai distribué des branches, pour faire des arbres de Pâques...
      Et nos chiens successifs mangent les noisettes tombées au sol. On a toujours eu de drôles de chiens :-)
      Chez toi ce sont les petits roux qui doivent remplir leur garde-manger avec mais c'est dans l'ordre des choses.
      Bisous Odile !!!

      Supprimer
    2. Le "tortuosa" n'est ce pas plutôt un saule ? Mais qu'importe il est tortueux :-)

      Supprimer
    3. Nous voilà encore aux prises avec les noms, petits noms, noms savants et... "noms tordus" des végétaux... :) L'occasion, pour moi, de revenir avec plaisir sur ton rayon de soleil matinal, tes "bulles de champagne" comme l'écrit joliment Amichel...

      Effectivement, oui, l'appellation de 'tortuosa' tout court est plus spécifiquement réservée au saule tortueux, avec différentes variétés :
      salix 'populu tortuosa' ; salix 'matsudana tortuosa' ; salix 'setsuka'... etc.
      (à noter au passage que ce dernier, moins connu peut-être, avec ses branches au profil aplati très curieux et plus épuré que le 'tortuosa' est très prisé des fleuristes et fait merveille dans les compositions japonisantes).
      Paradoxalement, le saule tortueux 'tortuosa' demeure, pour autant, dans ses lignes, plus sobre et moins tarabiscoté que le noisetier qualifié couramment, (lui aussi !) de "tortueux", et pour lequel la dénomination exacte de... Corylus avellana 'contorta' correspond parfaitement bien aux contorsions et circonvolutions de ses branches, tout aussi prisées en art floral, dans un autre style décoratif.

      Mon blabla est-il clair, pour distinguer lés deux "tortueux" ?... :)))

      Si je peux me permettre quelques lignes de plus : le gros, l'énorme avantage et la particularité du saule tortueux 'tortuosa' le plus courant réside dans la capacité étonnante de ses branches å faire rapidement des racines, pour peu qu'on en coupe un morceau et qu'on le plonge dans une carafe d'eau (le saule en général, on le sait, se plaît en milieu aquatique). On obtient ainsi très rapidement un joli réseau spectaculaire de racines et radicelles couleur rosée. Une expérience amusante nous montre qu'un tronçon de branche peut 'raciner' par les deux bouts... Il suffit, pour cela, d'inverser le morceau de haut en bas. C'est très amusant à mettre en évidence dans un joli contenant transparent => les racines foisonnent... de quoi réaliser des boutures à pas cher, prêtes à planter, pour faire des heureux parmi vos amis... :)
      Malheureusement, le noisetier tortueux, lui, ne présente pas cette faculté d'enracinement... :(( Par ailleurs, sa repousse, en aėrien, est beaucoup plus lente quand on le massacre un peu sauvagement pour l'utilisation des branches... :((
      J'avais envisagé, une époque, d'en planter un deuxième à conserver sans taille. Ce choix m'aurait peut-être permis de voir la couleur des noisettes... Si ton chien t'en laisse quelques unes, tu me montreras ça. En échange, je pourrai t'envoyer quelques nonoss pour lui :D)

      Bonne fin de semaine et n'oublions pas de chausser nos lunettes "spéciales-éclipse" demain matin !

      Supprimer
    4. Tu as vu, j'ai affiché le nom savant et "tortueux" :-) Le problème avec le "tortueux" noisetier il fait des repousses en ligne droite mais moche quoi, qu'il faut enlever tous les ans. Je ne sais pas si le "tortuosa" saule fait les mêmes caprices ?
      En tout cas tes explications sont limpides pour distinguer les deux tortueux. En consultant les photos sur internet, j'ai trouvé qu'ils se ressemblent quand même pas mal.
      Pour le moment plus de plantations d'arbustes, arbres et cie. Des tites fleurs encore, c'est tout !

      J'avais photographié des noisettes de mon tortueux à moi mais comme elles ne me plaisaient pas, je pense qu'elles sont à la poubelle. Mais s'il veut bien m'en refaire je t'en offrirai une de photo. N'envoie pas de nonoss, le chien est déjà trop gros :-))

      Il parait qu'on ne trouve plus de lunettes, ce qui fait que je n'ai pas cherché. Quelle andouille alors :-(

      Supprimer
    5. Maintenant que tu as aussi joliment mis en vedette la gente masculine, te voilà dans l'obligation de compléter ton billet par un joli portrait gros plan de la dame, sous peine d'être huée par une horde de féministes revendiquant la parité... C'est quasi certain que ton arbre en a quelques unes à portée d'objectif, qui se pomponnent de rose carmin et se font coquettes en attendant leur tour d'être croquées... Faute de quoi, elles seraient capables de se rebeller en faisant le blocus des noisettes pour Toutou... :)

      Supprimer
    6. PS
      HORS SUJET : Eclipse totale de soleil - 20 mars 2015
      Pour ceux et celles que ça intéresse... : un lien pour suivre en direct l'aventure passionnante d'Olivier Sauzereau dans sa course aux éclipses totales de soleil. Directeur du Musée Jules Verne de Nantes, astrophotographe passionné, il n'en loupe pas une. Cette année, il est parti en camping car avec Maguy son épouse et leur petit garçon Elouan (21 mois) pour assister à l'éclipse totale aux Îles Féroé. Une aventure personnelle qui, comme les précédentes, devrait nous tenir en haleine...
      Le lien vers sa Newsletter vous permettra de suivre l'aventure 2015, mais aussi celles des années passées riches de découvertes fabuleuses et sources d'émerveillement...
      Olivier est un peu notre héros à la Jules Verne.
      http://lettre.sauzereau.net/Lettre_dOlivier_Sauzereau/Mars_2015.html
      Ne pas hésiter à cliquer sur les différentes dates indiquées pour découvrir les mille et une facettes de ce parcours "astronomique"
      Incontournable, le site :
      http://www.sauzereau.net/Oliviersauzereau/Accueil.html
      PPS
      Je te fais confiance pour trouver bien une image d'accroche pour faire passer le message
      PPPS
      Tu as des chances de trouver des lunettes en achetant, en kiosques ou chez les buralistes l'une ou l'autre des deux revues :
      Sciences et Vie ou Ciel et Espace

      Supprimer
    7. Merci Odile ! Je vais de ce pas voir le marchand de journaux :-)

      Supprimer
  12. Cette superbe photo est la preuve évidente...

    comme quoi l'Art Nouveau
    s'est bel et bien inspiré
    de Dame Nature

    Bises enchantées et belle journée, chère Fifi

    RépondreSupprimer
  13. Sur les blogs, quand par hasard il n'y a pas de chats, il y a des chatons...

    RépondreSupprimer
  14. Soleil translucide
    qui nimbe les chatons
    d'un noisetier précoce


    Magnifique photo Fifi, merci

    RépondreSupprimer
  15. FIFI BONJOUR tu sais tes photos sont toujours très belles et là j'ai bien envie de toucher ce chaton tout doucement bien entendu
    Pour qu'il puisse encore se balancer gros bisous

    RépondreSupprimer
  16. Formidable ! Non seulement ce qui est ostensible, le chaton mâle, mais surtout la petite fleur rose en dessous, si discrète, qui ressemble à une anémone de mer et qui est un chaton femelle

    RépondreSupprimer
  17. A vrai dire en y repensant je me dis que ça ressemble plutôt au saule tortueux qui se plait près de la mare ! Mil excuses , tant pis j'ai loué le noisetier, à tort je suppose...
    Zoubis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non, c'est un noisetier tortueux :-)
      Tout va bien !
      Zoubis aussi !

      Supprimer
  18. http://collectionsecritureimages.blogspot.fr/

    Chez moi, cela marche!

    RépondreSupprimer
  19. Moi aussi, j'ai eu un chien qui se régalait des noisettes tombées!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Probablement que pour eux aussi c'est bon :-)

      Supprimer
  20. Juste avant la pluie
    Sous le noisetier si petit
    Je profite de la première
    Lumière printanière

    RépondreSupprimer
  21. Cette lumière peut-elle
    tout un monde nous rendre ?
    Est-ce plutôt la nouvelle
    ombre, tremblante et tendre,
    qui nous rattache à lui ?
    Elle qui tant nous ressemble
    et qui tourne et tremble
    autour d'un étrange appui.
    Ombres des feuilles frêles,
    sur le chemin et le pré,
    geste soudain familier.

    Jean Richepin

    RépondreSupprimer
  22. Magnifique, tu t'es située à l'endroit exact où t'appelait la lumière, émerveillée je suis!

    RépondreSupprimer
  23. Miaou !
    Quelle jolie photo. Ce que l'on voit bien et l'arrière plan !
    Je t'ai répondu sur mon blog. Merci pour ta recette.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime la patate cuisinée n'importe comment, mon Chéri, lui c'est en frites.

      Supprimer
  24. Heureusement que tu ne m'as pas à proximité, je disputerais les noisettes à tes chiens!! Elles sont un de mes péchés mignons!
    Ta photo est sublime, comme d'habitude! Et tes lectrices de vraies botanistes. C'est grâce à elles que j'ai remarqué la petite fleur rose et surtout que j'ai appris son rôle dans la dans la création de mes noisettes chéries!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  25. Noisetier tortueux
    rayons de lumière en gemmes
    j'aime le printemps

    RépondreSupprimer
  26. Il arrive enfin ce fichu printemps qui nous tarde à tous. Très belle lumière sur ces promesses de noisettes.

    RépondreSupprimer
  27. Quel belle lumière !
    Un bel instant de poésie.
    Bonne fin de semaine :-)

    RépondreSupprimer
  28. Et tout ce concentré de beauté juste devant ta porte, c'est ça ? ;-) Cet arbre me fascine à chaque fois que je passe chez toi. Ta photo est superbe.
    Schmoutzela de la vallée d'à côté

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'ai préparé quelques branches :-)
      A plus tard...

      Supprimer
  29. Une photo pleine d'énergie printanière. Que du bonheur !

    RépondreSupprimer
  30. Toc Toc
    "Qui est là?"
    "C'est le printemps qui vous apporte beau temps....."
    "Tire le chenillette du noisetier et douceur tu auras!"

    Câlinsss!!!!

    RépondreSupprimer
  31. Fini le chemin de lumière droit du ciel à la terre!
    Comment imaginer l’ombre d’un instant
    Qu’elle écrit des boucles, fait des méandres
    Et porte le message à bon entendeur
    De la grappe irradiant à l’envi
    l’ensemble des promesses de bouche.
    Sur fond de bulles de lumière, la boucle est bouclée.
    *
    Encore une surprise que cette photo remarquable: un vrai bijou de lumière.

    RépondreSupprimer
  32. Je suis totalement "émerveillée" par tes photos ...lumineuses.
    Bravo !

    RépondreSupprimer
  33. Bravo pour tes photos !
    On t'imagine dans les positions les plus tordues tordues... slalomant avec l'appareil photo entre les branches tortueuses et serrées du noisetier pour obtenir ces portraits gros plan et grande classe, bien mis en valeur sur ce fond épuré... => Aïe aïe aïe, les cervicales !...
    D'ordinaire, les chenilles spectaculaires des chatons mâles, étirées en pendeloques, semant leur pollen à tout vent, attirent davantage l'œil que la minuscule fleur femelle, blottie sur la branche, passant souvent inaperçue, tant elle est discrète. Du coup, la singulière beauté de tes images renverse la vapeur et nous laisse imaginer, dans ce petit renflement à la base, les futures noisettes en formation après la pollinisation.
    Un humoriste se plaisait à faire valoir que... "si le Créateur de l'univers avait créé Adam en premier lieu, c'était pour lui servir de brouillon pour un portrait plus achevé de Ève..." :D

    Force est de constater que la complémentarité dans la nature fait bien les choses...
    Quant à la parité... la gente féminine se pose là, ostensiblement et s'affiche majoritaire avec trois grands portraits contre un...
    En cette période électorale, tu joues le jeu de la surenchère... :)

    RépondreSupprimer
  34. Période électorale, ben oui et j'aime bien faire un peu le clown...comme toi
    Il me semblait bien que le Créateur avait éprouvé le besoin d'améliorer sa première créature :-))

    Ton défi m'a permis de redécouvrir la fonction manuelle sur mon objectif macro. Faire la mise au point sur cette petite chose était impossible autrement.
    Mais pour les cervicales ça va, le noisetier est devant la maison donc je peux le scruter sur mon escalier.
    Bisous Odile !

    RépondreSupprimer

Archives du blog