10 mars 2015

camélia...




..."Je suis de ceux qui croient que tout est dans peu.
L'enfant est petit et il renferme l'homme;
le cerveau est étroit et il abrite la pensée;
l'oeil n'est qu'un point et il embrasse des lieux..."

Alexandre Dumas

 La dame aux Camélias
envoyé par Jacques




envoyé par Tilia


Comme un soupir posé sur la vie
Comme un respir dans la brume matinale
Comme un baiser au fil de l’eau
Comme une plume légère au vent
Comme un camélia dont la vie comptée
Commence aujourd’hui en bouton serré
Et s’en va, tout doux, tout doux, tendrement
Comme une caresse rose pâle à la croisée des chemins.
Maïté Aliénor





envoyé par Tilia



Camélia et Pâquerette

On admire les fleurs de serre
Qui loin de leur soleil natal,
Comme des joyaux mis sous verre,
Brillent sous un ciel de cristal.

Sans que les brises les effleurent
De leurs baisers mystérieux,
Elles naissent, vivent et meurent
Devant le regard curieux.






A l'abri de murs diaphanes,
De leur sein ouvrant le trésor,
Comme de belles courtisanes,
Elles se vendent à prix d'or.

La porcelaine de la Chine
Les reçoit par groupes coquets,
Ou quelque main gantée et fine
Au bal les balance en bouquets.







Mais souvent parmi l'herbe verte,
Fuyant les yeux, fuyant les doigts,
De silence et d'ombre couverte,
Une fleur vit au fond des bois.

Un papillon blanc qui voltige,
Un coup d'oeil au hasard jeté,
Vous fait surprendre sur sa tige
La fleur dans sa simplicité.

Belle de sa parure agreste
S'épanouissant au ciel bleu,
Et versant son parfum modeste
Pour la solitude et pour Dieu.






Sans toucher à son pur calice
Qu'agite un frisson de pudeur,
Vous respirez avec délice
Son âme dans sa fraîche odeur.

Et tulipes au port superbe,
Camélias si chers payés,
Pour la petite fleur sous l'herbe
En un instant, sont oubliés !


Théophile Gautier

envoyé par Amichel



envoyé par Josette T


De n'être pas rose
rougit -il le camélia
sous son vernis clair

Miss Yves 





Un brin mot-rose
Ton parfum me grise
Mon coeur s'embrume....

Claire Fo



envoyé par Enitram


Shiki

un tombe
deux tombent 

camélias


Bashô

la fleur du camélia
tombe,
renversant son eau


envoyés par Miss Yves


Feuilles vernissées
sur la peau douceur satin
giboulées de mars

Miss Yves


Le soie de tes pétales
le satin de tes feuilles
sublime séduction !

Saravati


51 commentaires:

  1. ..."Je suis de ceux qui croient que tout est dans peu.
    L'enfant est petit et il renferme l'homme;
    le cerveau est étroit et il abrite la pensée;
    l'oeil n'est qu'un point et il embrasse des lieux..."

    Alexandre Dumas, La dame aux Camélias

    En passant...des bises....

    RépondreSupprimer
  2. BONSOIR et merci j'aime cette chanson et cette fleur également
    ALORS petite Camélia tu étais là!!!!!!!!
    Passe une douce soirée FIFI je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  3. Belle photo, chère Dame au camélia.

    RépondreSupprimer
  4. Comme un soupir posé sur la vie
    Comme un respir dans la brume matinale
    Comme un baiser au fil de l’eau
    Comme une plume légère au vent
    Comme un camelia dont la vie comptée
    Commence aujourd’hui en bouton serré
    Et s’en va, tout doux, tout doux, tendrement
    Comme une caresse rose pâle à la croisée des chemins.
    *
    d'une beauté à couper le souffle!

    RépondreSupprimer
  5. Rose ou camélia ?
    Difficile à dire tellement ce camélia semble une rose !

    Pour George Sand, le camélia est symbole de pureté tandis que la rose est toute volupté :

    Voueras-tu un culte exclusif à ces fleurs sans parfum et sans éclat qui végètent à l'ombre, et qui, ne connaissant pas le soleil, croient que le soleil est l'ennemi de la vie? Je sais que tu adores le camélia ; apparemment tu méprises la rose ?

    - La rose est enivrante, répondis-je, mais elle ne vit qu'un instant. Je voudrais lui donner la persistance et la durée du camélia blanc, symbole de pureté.

    - C'est cela, tu voudrais lui enlever sa couleur et son parfum, et tu oserais dire aux jardiniers de ton espèce: «Voyez, chers cuistres, mes frères, quel beau monstre vient d'éclore sous mon châssis !»


    extrait de Isidora, George Sand, 1845

    Ta photo, chère Fifi, est l'illustration parfaite de ce passage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère George Sand !
      J'ai découvert "La petite Fadette" en vacances chez un oncle de ma mère. J'avais une dizaine d'années. Il me faudrait le relire, j'en garde une atmosphère buissonnière qui convenait à merveille à la petite campagnarde que j'étais et que je suis restée :-)

      Merci Tilia pour le lien ! Je l'ai mis en réserve pour lire Isidora.
      Dans cet extrait il me semble que les caractéristiques rose et camélia sont inversées. Mais sûrement qu'il y a des variétés de camélias qui fleurissent longtemps et des roses très éphémères. Ce premier bouton en tombé très rapidement. En fait je l'ai gardé à l'intérieur et je crois qu'il préfère la fraîcheur de la pleine terre.

      Supprimer
  6. Le spectre de la rose Pas de deux (Denise Jackson & Rudolph Noureiev

    Rebises et belle journée, si tu dors déjà !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de finir le roman de Philippe Grimbert qui s'inspire de la vie de R. Noureev. Rien de mieux pour avoir envie de se replonger dans la vie de ce monstre sacré.
      Merci pour tous tes liens, Tilia ! C'est super pour voyager facilement sur le net et se régaler d'un sujet.

      Supprimer
  7. Quelle merveille !
    Une splendeur destinée à la belle dame...

    RépondreSupprimer
  8. Le camélia est une jolie. J'en eu un un jour, un beau panaché rouge et blanc mais chez il ne s'est pas plus.
    Je l'ai déplanté et donné à Belle Maman qui je pense a du le donner à ma belle soeur.
    Pas mal la version de Camelia Jordan de cette célèbre chanson, mais je crois que je préfère quand même l'original.
    Qui ne connaît pas La Dame aux Camelia" ?
    Bises et belle journée !

    RépondreSupprimer
  9. Tilia a raison ce camélia rose ressemble à une rose rose.

    RépondreSupprimer
  10. Evidemment, "dame aux camélias" c'est quand même plus romantique que Marguerite Gauthier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le camélia en certaines régions, notamment bien entendu la Bretagne, est souvent porté à la boutonnière pour les grandes occasions (mariage...) mais il me semble qu'il porte malheur

      Supprimer
    2. Par contre s'il pleut à un mariage c'est signe de bonheur ? La liste est longue quant aux porte-bonheur et porte malheur. De quoi passer sa journée en conjurations et à formuler des incantations magiques :-)

      Supprimer
    3. Je n'ai rien trouvé qui confirme mon impression, mais le camélia associé à la dame qui meurt de tuberculose, et puis ma belle mère est décédée si jeune aussi, trop jeune. A son mariage le camélia était à l'honneur, sur la table comme aux boutonnières...

      Supprimer
  11. Le camélia est une rose sans épine...qui me met en tête le merveilleux "Libiamo"

    RépondreSupprimer
  12. Merci chère Fifi pour la beauté du camélia, les mots qui entraînent réflexion.... les liens qui illustrent ton billet...
    belle journée à toi.
    Bisou.
    Den

    RépondreSupprimer
  13. Beau de douceur et de tendresse dans cette belle photo de camélia

    RépondreSupprimer

  14. Théophile Gautier :

    Camélia et Pâquerette

    On admire les fleurs de serre
    Qui loin de leur soleil natal,
    Comme des joyaux mis sous verre,
    Brillent sous un ciel de cristal.

    Sans que les brises les effleurent
    De leurs baisers mystérieux,
    Elles naissent, vivent et meurent
    Devant le regard curieux.

    A l'abri de murs diaphanes,
    De leur sein ouvrant le trésor,
    Comme de belles courtisanes,
    Elles se vendent à prix d'or.

    La porcelaine de la Chine
    Les reçoit par groupes coquets,
    Ou quelque main gantée et fine
    Au bal les balance en bouquets.

    Mais souvent parmi l'herbe verte,
    Fuyant les yeux, fuyant les doigts,
    De silence et d'ombre couverte,
    Une fleur vit au fond des bois.

    Un papillon blanc qui voltige,
    Un coup d'oeil au hasard jeté,
    Vous fait surprendre sur sa tige
    La fleur dans sa simplicité.

    Belle de sa parure agreste
    S'épanouissant au ciel bleu,
    Et versant son parfum modeste
    Pour la solitude et pour Dieu.

    Sans toucher à son pur calice
    Qu'agite un frisson de pudeur,
    Vous respirez avec délice
    Son âme dans sa fraîche odeur.

    Et tulipes au port superbe,
    Camélias si chers payés,
    Pour la petite fleur sous l'herbe
    En un instant, sont oubliés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis les camélias ont gagné en liberté et les modestes pâquerettes ont gardé notre estime et notre affection :-)
      Merci Amichel pour "Camélia et Pâquerette" !

      Supprimer
  15. Évanescent sur les bords : ce n'est pas l'image habituelle du camélia
    au feuillage bien net, sombre et vernissé, contrastant avec la fleur.
    Doit être en émoi, ce camélia-là !... ôvô

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne fais pas la naïve :-) é moi lui ai fait un p'tit cocon de douceur.

      Supprimer
  16. C' ets une fleur un peu jalouse des roses ...elle a donc décidé d' arriver la première sur la route du printemps ..
    Ton camélia est superbe de douceur ...il ressemble à celui que Marguerite Gauthier se mettait à la boutonnière pour indiquer sa disponibilité...!
    J' ai eu la chance de voir ce rôle superbement interprété par Edwige Feuillère dans " La dame au camélia "..bien sur :-)
    Bon ...ça ne me rajeunit pas tout ça...:-)
    Belle journée au jardin où j' ai taillé les rosiers
    Bonne soirée à vous deux

    RépondreSupprimer
  17. De n'être pas rose
    rougit -il le camélia
    sous son vernis clair

    RépondreSupprimer
  18. Bonsoir Fifi, ta photo est superbe et ce camélia est d'une grande finesse. Un grand merci.
    Douce soirée sous le charme de ce délicat camélia rose.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  19. Un camélia au coeur de rose, une fleur noble à mettre dans le massif de terre de bruyère devant la maison.
    Et cela me fait très plaisir de revoir ta magnifique photo de pâquerettes ; elles sont revenues mais pas encore au top ici et pourtant elles sont l'emblème du printemps... et de l'anniversaire de mon fils le 12 mars de chaque année

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta fleur et ses feuilles quelque part me fait penser à Mlle A en tutu rose pale de danseuse (sa mère aurait préféré qu'elle fasse du rugby) lorsqu'elle lève gracieusement les bras
      Merci pour les voeux au fiston, Fifi ; la maman les prend pour elle aussi (il était si petit et le voilà grand aujourd'hui) !

      Supprimer
    2. Ma fille était contente hier : il y avait porte ouverte au cours de danse de sa puce !
      (Il n'y aura pas de spectacle cette année car la prof ne veut pas passer l'année à le préparer)

      Supprimer
  20. Va savoir pourquoi mon commentaire a sauté sur l'article plus bas !
    Gros bisous Fifi
    Fifi ça se donnait beaucoup comme petit surnom chez nous, d'ailleurs je nomme souvent Julie ainsi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les mystères du net :-)
      Un coup de coeur pour fifi brindacier en ce qui me concerne :-)

      Supprimer
  21. Que de beauté et de poésie dans cette photo, Fifi!! C'est magnifique!
    Je profite de ce commentaire pour te donner la nouvelle adresse de mon site Internet (j'ai dû le déplacer sur une autre plateforme car j'avais des soucis de login et de téléchargement des pages avec le précédent)…tu es une des premières personnes à avoir l'adresse, car je n'ai pas encore changé les liens sur Flickr :) Je me suis permise de récupérer les commentaires que tu avais si gentiment écris dans le livre d'or de l'ancien site, car je n'avais pas envie de les perdre.

    http://muriel-m-photography.jimdo.com

    Bonne soirée et belle fin de semaine :)
    Muriel

    RépondreSupprimer
  22. J'aime beaucoup les camélias et celui-ci, en le regardant un air de Bach m'est revenu en mémoire. Ici : https://youtu.be/EPrKqbctx8U
    J'en ai deux devant ma fenêtre de cuisine et tu comprends pourquoi j'aime faire la vaisselle en les regardant !!!!
    Bon vendredi !

    RépondreSupprimer
  23. Un brin mot-rose
    Ton parfum me grise
    Mon coeur s'embrume....

    Bonne fin de semaine Fifi

    RépondreSupprimer
  24. Boa tarde, a foto é magica na beleza, a camélia é uma linda flor que motiva o romantismo.
    AG

    RépondreSupprimer
  25. Dès que j'ai vu cette fleur au rose si tendre, je l'ai associée à Verdi!
    La Traviata est l'un de mes opéras préférés. Je l'ai écouté je ne sais combien de fois mais toujours avec la même émotion!
    Il évoque si bien, comme cette fleur d'ailleurs, la fragilité de la vie...
    Bisous et bonnes plantations à toi!

    RépondreSupprimer
  26. Lu sur un site de Haïku:


    hitotsu ochite . futatsu ochitaru . tsubaki kana

    Shiki

    un tombe –
    deux tombent –
    camélias

    (note de R.H. Blyth : « Plus le verset devient simple, plus le sens est fort, pur et profond. »)



    ochizama ni . mizu koboshikeri . hana tsubaki

    Bashô

    la fleur du camélia
    tombe,
    renversant son eau

    RépondreSupprimer
  27. hitotsu ochite . futatsu ochitaru . tsubaki kana

    Shiki

    un tombe –
    deux tombent –
    camélias

    (note de R.H. Blyth : « Plus le verset devient simple, plus le sens est fort, pur et profond. »)

    RépondreSupprimer
  28. https://haicourtoujours.wordpress.com/2011/01/page/2/

    RépondreSupprimer
  29. https://haicourtoujours.wordpress.com/2011/01/page/2/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis allée voir. De quoi passer de belles soirées poétiques !

      Supprimer
  30. retour fidèle du printemps !
    Beau dimanche !

    RépondreSupprimer
  31. Une vraie star de cinéma...

    RépondreSupprimer
  32. Feuilles vernissées
    sur la peau douceur satin
    giboulées de mars

    RépondreSupprimer
  33. Oh! ce rouge vif sur ta dernière photo personnelle! Cette fleur en bouton est une splendeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Miss ! Je n'ai pas bien compris, la première fleur était rose, les suivantes rouges. En fait que crois qu'il y a deux tiges dans le même pot. Je l'ai mis en pleine terre, j'espère qu'il va continuer à fleurir :-)

      Supprimer
  34. Quelle merveille ce camélia, on dirait une rose ! Merci pour "Le Spectre de la Rose" J'adore ce ballet !
    Belle semaine à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue Nathanaëlle ! Belle semaine également !

      Supprimer
  35. Le soie de tes pétales
    le satin de tes feuilles
    sublime séduction !

    RépondreSupprimer

Archives du blog