7 juin 2015

prendre de la hauteur...




Tentations
prendre de la hauteur,s'élever
voir le monde à ses pieds
Compassions
prendre de la hauteur, s'élever
prendre le monde en pitié 








"...Roses blanches, tombez ! vous insultez nos dieux,
Tombez, fantômes blancs, de votre ciel qui brûle :
- La sainte de l'abîme est plus sainte à mes yeux ! "

Gérard de Nerval, Les Chimères

envoyé par Miss Yves





Dentelles de pierre
sous le regard des statues
l'envol ou le gouffre

envoyé par Miss Yves   



" La seule possibilité de donner un sens à son existence , 
c'est d'élever sa relation naturelle avec le monde à la hauteur d' une relation spirituelle . "
Albert Schweitzer

envoyé par Mathilde





La cathédrale de Strasbourg
est une hirondelle.
Les hirondelles croient aux anges de nuages.
Les hirondelles ne croient pas aux échelles
Pour monter en l’air
elles se laissent tomber en l’air
dans l’air tissé
de bleu infini.
La cathédrale de Strasbourg
est une hirondelle.
Elle se laisse tomber dans le ciel ailé
dans l’air des anges.

Jean Arp
envoyé par Tilia

 

44 commentaires:

  1. C'est très beau, immense coup de coeur pour la 2

    RépondreSupprimer
  2. Un très bel angle de vue sur la 2 en particulier, bravo pour ces deux photos Fifi
    Bisous +++++++

    RépondreSupprimer
  3. J'allais oublier:merci pour tes carnets!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était riquiqui comme récolte...
      à plus tard pour une prochaine :--)

      Supprimer
  4. Tout est toujours meilleur quand on prend de la hauteur ! bravo !

    RépondreSupprimer
  5. Au fait, je n'ai pas eu l'annonce de ce dernier billet...Encore un mystère informatique

    RépondreSupprimer
  6. Vraiment vertigineuse, ta photo 1

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir Fifi, tes deux photos sont magnifiques avec ce balcon qui ressemble à de la dentelle ;-)
    Bisous de douce soirée!

    RépondreSupprimer
  8. Quelle belle prise !
    Mie en valeur par une lumière et un angle de prise de vue splendides :-)

    RépondreSupprimer
  9. J'aime beaucoup ta deuxième photo ...prise en volant ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je fais du saut à l'élastique de temps en temps :-))

      Supprimer
  10. 330 marches !
    Bravo pour la performance physique, Fifi.
    Et pour tes images à couper le souffle, au propre comme au figuré ;-)

    Pas d'ascenseur et en + il faut payer ? !!!
    Pas question pour nous ! déjà qu'il nous faut presque un quart d'heure pour monter nos 7 étages quand l'ascenseur est en panne :-D

    Bises admiratives

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que monter 7 étages est aussi fatiguant que ces 330 marches.
      C'est à faire calmement et il y a possibilité pour les jeunes pressés de dépasser
      L'envie de faire des photos donne de l'énergie. :-)
      Mon époux a fait un effort supplémentaire n'ayant pas les mêmes motivations
      Bises, Tilia ! Chouette d'avoir poussé la porte de "la visite"

      Supprimer
    2. 416 marches au campanile de Florence >

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Campanile_de_Giotto

      Le plus dur est la descente !

      Supprimer
  11. Merci de nous partager la vue...
    qui m'est inconnue, car je suis toujours restée...en bas !

    RépondreSupprimer
  12. Superbe la première photo ! T'as perdu combien de kilos en grimpant là-haut ? ;-)
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben ça va. C'est à sens unique donc ça limite les bouchons.
      C'est à faire, si tu veux on y retourne ensemble ? :-)

      Supprimer
  13. Nous avons visité l'Alsace avec nos amiricains, mais pas eu le temps d'aller à Strasbourg. Je le regrette bien quand je vois des images à la télé.
    Bises

    RépondreSupprimer
  14. C'est une magnifique cathédrale que j'ai visitée il y a fort longtemps et dont je garde un beau souvenir tant à l'intérieur qu'à l'extérieur.

    RépondreSupprimer
  15. Vertige garanti... Je me souviens encore avoir grimpé au campanile de la cathédrale Ste Marie des Fleurs à Florence depuis je m'abstiens. Mais je me prive de vues magnifiques, comme celle depuis la corniche sur les toits. A Paris on peut avoir une vue panoramique depuis l'escalier extérieur du musée Pompidou

    RépondreSupprimer
  16. Il me semble que le grès d'Alsace est plus friable que celui des Vosges et que la cathédrale a été restaurée avec cette dernière. Dans notre salon, la cheminée est une cheminée de ville en grès rose des Vosges qui vient de la loge de notre jardin d'Epinal (il faudrait que nous l'emmenions en partant c'est tout ce qui reste de notre jardin, hormis les plantes chez nous et un petit bac en pierre qui est chez mon frère aîné)

    RépondreSupprimer
  17. Tentations
    pendre de la hauteur,s'élever
    voir le monde à ses pieds
    Compassions
    pendre de la hauteur, s'élever
    prendre le monde en pitié

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'éternelle tentation, l'orgueil ou le service...
      Merci Amichel !!

      Supprimer
  18. Dentelles de pierre
    sous le regard des statues
    l'envol ou le gouffre


    RépondreSupprimer
  19. Artémis
    La Treizième revient... C'est encor la première;
    Et c'est toujours la seule, ou c'est le seul moment;
    Car es-tu reine, ô toi ! la première ou dernière ?
    Es-tu roi, toi le seul ou le dernier amant ?...

    Aimez qui vous aima du berceau dans la bière ;
    Celle que j'aimai seul m'aime encor tendrement :
    C'est la mort, ou la morte... O délice ! ô tourment !
    La rose qu'elle tient, c'est la Rose trémière.

    Sainte Napolitaine aux mains pleines de feux,
    Rose au coeur violet, fleur de sainte Gudule :
    As-tu trouvé ta croix dans le désert des cieux ?

    Roses blanches, tombez ! vous insultez nos dieux,
    Tombez, fantômes blancs, de votre ciel qui brûle :
    - La sainte de l'abîme est plus sainte à mes yeux !

    Gérard de Nerval, Les Chimères
    ..............................................................................................................
    Le dernier tercet s'est imposé à moi pour la deuxième photo


    RépondreSupprimer
  20. La folie des hauteurs est une folie qui élève :-)

    RépondreSupprimer
  21. Réponses
    1. De qui parles tu, Simone ? :-)
      C'est la cathédrale de Strasbourg :-)

      Supprimer
  22. Un de mes rêves Fifi ...la visiter un jour vraiment , en prenant le temps ...:-)
    Ta deuxième photo me parle car la réalisation de cet habillage si subtilement fin est le fruit de l' intelligence des maitres compagnons du Moyen-âge ...pour nous emmener toujours plus haut ..:-)
    Un alsacien au grand coeur , comme eux l' avait bien compris :
    " La seule possibilité de donner un sens à son existence , c' est d' élever sa relation naturelle avec le monde à la hauteur d' une relation spirituelle . "
    Albert Schweitzer
    Revenant de mes hauteurs je ne peux que t' envoyer des schmoutzy plein d' air pur ...:-)

    RépondreSupprimer
  23. Ah oui: incroyable!
    Comme la hauteur et l'étroitesse des "niches" dans ta photo 2

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et "le regard des statues"
      vers "le gouffre" ou "l'envol"
      :-)

      Supprimer
  24. La cathédrale de Strasbourg
    est une hirondelle.
    Les hirondelles croient aux anges de nuages.
    Les hirondelles ne croient pas aux échelles
    Pour monter en l’air
    elles se laissent tomber en l’air
    dans l’air tissé
    de bleu infini.
    La cathédrale de Strasbourg
    est une hirondelle.
    Elle se laisse tomber dans le ciel ailé
    dans l’air des anges.

    Jean Arp poète surréaliste (1886-1966) Jours effeuillés

    Le poème étant un peu long, j'ai pris la liberté de n'en donner que la fin, tu devines pourquoi ;-))
    Le poème entier est à lire ici.
    Bises et belle journée, Fifi (il est tard, je suppose que tu dors à cette heure-ci!)

    RépondreSupprimer
  25. Tu as remis de nouvelles photos ! La dernière me fait penser à une tour de Babel.... A Strasbourg, on y parle bien des langues mais on s'y comprend...
    Tu as bien réussi le cadrage avec les (toutes petites) personnes à la base...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sujet infini que toutes les cathédrales. Celle de Strasbourg m'émeut chaque fois, elle est si belle. Et puis je peux en profiter plus souvent que celles qui sont plus éloignées. Jolie ta comparaison avec une tour de Babel "transcendée". :-)

      Supprimer
  26. magnifique gothique! à chartres je n'avais pas le courage de monter... trop haut, trop beau :)))

    RépondreSupprimer
  27. Contre -plongée époustoufante!
    Difficile , sans doute de faire entrer cette géante dans l'objectif...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voui ! Mais avant de la quitter et d'être monté là haut, il fallait la montrer de cette façon

      Supprimer
  28. À première vue tu n'as pas le vertige pour admirer tous ces détails magnifiques ...
    Pour ma part .. je prendrai une paire de jumelles à partir du parvis ;-)
    bisous

    RépondreSupprimer
  29. Je me demande toujours comment les constructeurs faisaient à cette époque là.
    Belle journée et bises.

    RépondreSupprimer
  30. "Si j'avais les ailes d'un ange, je partirais..." t'accompagner dans les hauteurs, contempler un moment ces choses magnifiques!

    RépondreSupprimer
  31. Magnifique billet Fifi ! merci pour le partage !! bisous. Bon week-end. Den

    RépondreSupprimer
  32. Quelle belle vue et ces sculptures bien entretenues.

    Magnifique terrasse et vue sur les toits. J'adore.

    RépondreSupprimer
  33. J'aime beaucoup la statue qui regarde vers le ciel en plissant les yeux. C'est ce que nous faisons tous face à un tel monument...

    RépondreSupprimer

Archives du blog