8 juil. 2015

"la foule.."
















28 commentaires:

  1. 39 secondes, Fifi, prem's.... attrapée au vol "la foule"... merci pour celle nimbée d'or.. et pour la Môme !
    bonne soirée.. Bisou. Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah le premier commentaire, toujours un plaisir particulier :-)
      Bisous, Den !

      Supprimer
  2. Il y a foule et foule. De celle-ci, on ne craint rien, excepté...un ravissement.

    Amitiés.

    Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Roger !
      J'essaie d'imaginer les belles créations qui pourraient en surgir grâce à toi.

      Supprimer
  3. Dents de lion en foule
    transportées en poudres d'or
    jusqu'à mon jardin

    dans le champ voisin
    pissenlits en foultitude
    pourquoi éternuai-je

    Ai-je la berlue
    ça me donne le bourdon
    ces soleils clonés

    RépondreSupprimer
  4. Oh chouette, Miss ! Ma foule t'inspire ! ♥
    Et promis, elle ne te fera pas éternuer

    RépondreSupprimer
  5. La vraie foule je la fuis ...la tienne je la suis ...!!
    Èdith Piaf ...malgré mon jeune âge , je l' aimais...J' ai entendu cette chanson perdue dans la foule de l' Olympia qui écoutait bouche bée le répertoire de son dernier concert ...jamais je n' oublierai ...:-)
    Très doux bisous à vous deux

    RépondreSupprimer
  6. On se ressemble, Mathilde, nous aimons les mêmes foules.
    Une voix inoubliable, Edith Piaf, aussi rude et belle que la vie.
    Je ressens ton souvenir ému...
    Bisous à tous les deux !!

    RépondreSupprimer
  7. Quand on est une épervière, il vaut mieux ne pas être agoraphobe !

    La foule, attirante ou effrayante, chacun la ressent selon son tempérament. Le mien ne me porte pas vers les endroits surpeuplés. Je m'en accommode si le jeu en vaut la chandelle, sinon je les fuis !

    Belle journée Fifi, merci pour cette belle galaxie de soleils miniatures et pour la grande Dame de la chanson.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Épervière, oui Tilia malgré sa ressemblance avec les fleurs de pissenlits. Un coeur plus malingre que celui des pissenlits.Je savais bien que quelqu'un trouverait le petit nom de cette belle si prolifique sur un gazon desséché.
      Bonne fin d'après-midi à toi. J'espère que la température est aussi devenue supportable chez toi :-) Ouf, on respire un peu mieux en Alsace.
      Bisous, Tilia !

      Supprimer
    2. C'est un fait qu'elle aime les gazons desséchés, j'en ai retirées trois déjà bien montées après la dernière pluie... Bravo à Tilia pour sa capacité de recherche. Les "pissenlits" pour moi sont tous différents quoique jaunes, c'est un nom générique. Par contre j'ai appris qu'une plaine de pissenlit peut être constituée de clones (même patrimoine génétique) car cette étrange plante se reproduit par apomixie

      Supprimer
    3. http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/actu-la-graine-qui-etait-un-clone-26595.php

      Supprimer
  8. forêt miniature pour insectes...joli!

    RépondreSupprimer
  9. OUI FIFI j'adore cette foule et là je peux y rester pendant des heures*
    ce jaune me fait un bien fou tu sais

    gros bisous

    RépondreSupprimer
  10. Délices d'abeilles
    Toutes rassemblées
    parure superbe...

    Merci Fifi

    RépondreSupprimer
  11. Il y a foule dans la foule.
    Merci pour Edith.
    Bises

    RépondreSupprimer
  12. Quel beau fond d'écran ai-je tout de suite pensé!
    Il est temps que je parte en vacances loin de la foule et surtout d'Internet pour me désintoxiquer...
    Cela va être chose faite en début d'après-midi!

    RépondreSupprimer
  13. J'aime beaucoup ce genre de foule !

    RépondreSupprimer
  14. Le nez dans les fleurs le cœur dans les étoiles un ravissement incomparable

    RépondreSupprimer
  15. J'avoue ne pas être fan de piaf mais j'aime beaucoup tout ce jaune mêlé de vert. C'est vraiment du bonheur ces champs de pissenlits.

    RépondreSupprimer
  16. Les pissenlits dans tous leurs états...le délice des abeilles, abeillettes (j'en vois de minuscules) et de nos yeux.
    merci!

    RépondreSupprimer
  17. Une si jolie foule ne me gêne pas, au contraire, j'aimerais bien me mêler dans ce magnifique jaune. Lorsque les pissenlits deviennent blancs, je les appelle les fleurs de notre enfance car nous aimions souffler dessus ;-)
    Ta photo est superbe.
    Beau week-end, Fifi et de gros bisous ♥

    RépondreSupprimer
  18. Quelle belle image !
    Et quelle excellente interprète !
    J'aime :-)

    RépondreSupprimer
  19. Quelle bonne idée d'association entre image et son.
    Puis, c'est toujours plaisir d'entendre cette voix magique !

    RépondreSupprimer
  20. "La foule" donne un remarquable effet de masse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (La Grisette, qui est située sur la canal St Martin (11ème), porte des roses à revendre dans son tablier... Les fleurs de tilleul sont un peu partout en ce moment mais surtout celles que nous avons vues avec Claude recouvraient les tombes et les allées du cimetière du Montparnasse (14ème)
      Bises, Fifi, je suis trop occupées avec ma petite troupe pour bloguer
      A (bien) plus tard

      Supprimer
  21. Bon il y a masse et masse. Celle-ci est à apprécier. Chez nous les pissenlits adorent vivre, il faut dire que jusqu'ici nous n'avons fait que défricher et entretenir, il nous faudra repeupler doucement.

    RépondreSupprimer
  22. Quelle jolie foule ! Lumineuse et élégante... Sans compter les petites abeilles...

    RépondreSupprimer

Archives du blog