2 sept. 2015

l'effrontée...



26 commentaires:

  1. vol de" tes anges" cette mésange emporte la graine au paradis

    RépondreSupprimer
  2. Après “le mal coiffé”, l’ébouriffé”, “le généreux”, voila “l'effrontée"...

    Oh ! mais je la reconnais celle-là !... :-)
    L’odorat des mésanges est sûrement très développé... On sait comment, en hiver, elles rappliquent dès que les graines sont sorties.
    Ce jour-là, il n’y avait rien dehors, mais les quatre galettes de tournesol étaient alignées dans la salle à manger, les tiges coincées entre les barreaux des chaises pour les garder bien verticales à sécher. Avec le beau temps, les grandes baies qui donnent sur la terrasse étaient ouvertes en grand.
    Dans les minutes qui ont suivi l’installation, une mésange charbonnière s’est risquée d’abord furtivement puis, ayant pris goût à la chose, elle a passé une partie de la soirée à nous frôler de près, sans se soucier de nous, pour atteindre son but. Habituellement, le petit “frrrttt” des oiseaux entrés par inadvertance dans la maison nous fait craindre chaque fois un choc fatal dans les carreaux. là, le trajet était bien rodé, avec un objectif direct à atteindre...

    Pour vous rassurer, les oiseaux n’ont pas de cages dans notre maison, mais cet oeuf en rameaux d’olivier tressés, suspendu au plafond, a dû lui plaire à notre petite effrontée, puisqu’à chaque voyage elle s’y balançait pour quelques tours, visant de là-haut la graine sur laquelle elle allait fondre... L’appareil photo n’était pas à ma portée pour filmer le meilleur : le bain de l’intrépide dans les quelques centimètres d’eau au fond d’un saladier resté sur le plan de travail de la cuisine...

    RépondreSupprimer
  3. cc
    comme c'est chouette ce montage..
    bravo, à la petite opportuniste
    bizzz

    RépondreSupprimer
  4. Un très joli montage couleur soleil!
    Effrontée et futée cette petite mésange!
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. les mésanges aiment les graines de tournosol alors "o.deale" gratis
    odile nous ravit avec ses généreuses et patientes observations

    RépondreSupprimer
  6. Ces trop mignon, il faut croire que ça dégage quelque chose pour les attirer ainsi ! Il va falloir que j'en pique par là une petite tête !
    Belles prises Fifi, elles sont si coquins !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont les photos d'Odile, Marine :-)

      Supprimer
  7. J'aime beaucoup ton montage de photos, Fifi... bravo ! et l'effrontée...elle est à croquer !!
    Merci .... une douce soirée...
    Bisou.
    Den

    RépondreSupprimer
  8. Merci Fifi et à vous Odile. C'est superbe et j'aime tant ces belles mésanges. Maintenant, elles connaissent le chemin :-)
    Belle soirée!
    Amitiés et bises

    RépondreSupprimer
  9. :). le côté positif, c'est que ca t'a donné l'occasion de faire un super montage reportage. merci pour ton humour

    RépondreSupprimer
  10. sans peur et sans reproche!!! mimi....

    RépondreSupprimer
  11. Bien culottée ! cette petite chapardeuse.
    Elle me rappelle une paire de moineaux, vus de mes yeux, vus, en train de crever un sac de céréales dans un supermarché pour se remplir la lampe à l’œil :-)
    Bravo à Odile pour sa "carte postale".
    Bisous

    RépondreSupprimer
  12. Je crois que tu vas l'adopter cette petite effrontée

    RépondreSupprimer
  13. Soit elle avait très faim, soit ce tournesol avait un goût incomparable ! Ou les deux !

    RépondreSupprimer
  14. Elles sont coquines les mésanges et elles ont vite fait de savoir à qui elles ont affaire. L'ami Daniel s'inquiétait qu'il y ait moins de papillons >

    http://madeleine-daniel.blogspot.com/2015/08/insecte_27.html

    Moins de fleurs dans les jardins est une des réponses mais aussi beaucoup de mésanges, elles ne sont pas si en disparition que cela, je ne sais plus où j'ai vu cela et puis j'étais contente d'avoir remarqué une jolie chenille verte sur un de mes fenouils mais elle a disparu puisque je l'ai plus revue. Pas perdue pour tout le monde sans doute !

    RépondreSupprimer
  15. (Je crois savoir que les tomates, comme les fraises, sont bourrées de magnésium. Ma mère se serait damnée pour des fraises, mon mari adore les tomates mais il est capable d'attendre la pleine saison)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'as plus droit à la peau ni aux graines des tomates, pôvre Fifi !
      Il y a la solution de les peler et de les vider, je pense que c'est ce que tu fais déjà. Par goût de son mari c'est ce que faisait une amie pour les salades de tomate (je le fais, du moins je les pèle lorsque je les fais cuire)
      Bises

      Supprimer
  16. Vraiment réussi, ce montage aux couleurs du tournesol: arrêt sur images d' un petit film !

    RépondreSupprimer
  17. Cela serait le titre de la belle histoire d'une jolie jouvencelle que rien n'arrête ...

    RépondreSupprimer
  18. J'aimerais bien avoir une petite effrontée qui vient comme cela chez moi. Trop mignonne !
    Je voulais aussi te dire merci d'avoir modéré tes commentaires. Plusieurs autres amis l'ont fait très gentiment et du coup nous ne sommes plus embêtés par les codes captcha de Blogspot. Un grand grand merci Fifi, pour nous c'est un ravissement, sans rire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux, Marie ! Je n'avais pas l'habitude de mettre la modération sauf en cas d'absence, cela pour que les visiteurs puissent voir leur commentaire affiché de suite, je trouve cela plus sympa. Mais finalement beaucoup de blogs pratiquent la modération pour des raisons de contrôle avant publication. C'est une nouvelle habitude à prendre. Je suis contente que cela fonctionne et que pour les personnes concernées par ces complications ce problème soit résolu.

      Supprimer
  19. J'espère que tu lui as pardonné son audace, faut dire qu'en la captant ainsi au passage... tu n'as pas perdu ton temps !
    Bravo pour cette belle série pleine de grâce !

    RépondreSupprimer
  20. Ce reportage photographique proche du documentaire a cependant la poésie des êtres qui luttent pour leur vie au mépris du danger, mais je suis sûre qu'Odile reste compatissante ...

    RépondreSupprimer
  21. Un peu audacieuse, la petite effrontée de squatter chez Fifi !...
    Il est temps de dégager, car Fifi risque d'être envahie de miettes de tournesol.
    Merci à toi, Fifi pour ton hospitalité et cette belle connivence.
    Bon week-end, amiga mia !

    RépondreSupprimer

Archives du blog