11 nov. 2015

écorce...




"Longtemps j'ai embrassé des écorces et me suis déshabillée sous des orages sans personne pour m'accompagner. J'ai besoin que les éléments se déchaînent pour trembler de toutes mes racines et ressentir ce tremblement le long de ma moelle épinière"
Françoise Lefèvre  La première habitude



Cet été-là, je le passai sous une écorce de platane.
(...)
Je ne m'étendrai pas sur les raisons qui me firent choisir une écorce pour lieu de ma métamorphose. Je n'indiquerai qu'un détail : bien loin de me jeter sur le premier arbre venu, je choisis un platane connu depuis longtemps.

Jacques Lacarrière 
envoyé par Tilia 


 Rayon de soleil
corps à corps peau contre peau
arbre mon ami 


Caillou ou bijou
se dore le vieux platane
au soleil d'automne  


39 commentaires:

  1. En quelque sorte, faire corps avec la nature.

    Ta photo d'écorce me fait penser à un bijou

    RépondreSupprimer
  2. Beaux motifs pour du papier peint ou pour de la marqueterie de style contemporain.
    Les formes et les teintes dessinées par son écorce font de chaque platane une véritable œuvre d'art.
    J'aime le rayon de soleil caressant doucement le haut de la partie où le bois est à nu.
    Excellent cadrage, chère Fifi, merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Platane de Provence, Tilia :-)

      Supprimer
    2. Merci, Tilia, pour cette manne de lectures nourrissantes que tu nous offres .
      Tu sais sans doute que la texture fine du bois de tilleul est très prisée pour le travail de tournage. Bon nombre d'œufs peints ou sculptés d'artistes russes sont tournés dans du bois de tilleul.

      Supprimer
    3. Merci Odile, pour cette information qui, je l'avoue, ne m'était pas vraiment restée en mémoire (vu la manière aléatoire dont elle fonctionne !) mais que j'avais sans doute lue à un moment donné, puisque je m'intéresse autant à l'art russe qu'à tout ce qui concerne mon arbre tutélaire :-)

      Supprimer
  3. Je repense au livre de Roger Caillois sur les pierres en voyant ta photo: similitudes entre différents éléments naturels.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il suffit d'un rayon de soleil pour relever la beauté de ces éléments naturels dans leur simplicité

      Supprimer
  4. L'écorce du platane m'a toujours fait penser à un puzzle!

    RépondreSupprimer
  5. Le pense aussi à "l'écriture des pierres" de Roger Caillois, un livre peut être fait sur l'écriture des arbres, les platanes comme les bouleaux sont particulièrement... bavards
    Sur ta photo l'écorce raconte l'histoire d'un petit lapin qui s'en va à l'aventure...

    RépondreSupprimer
  6. ....Enveloppe protectrice de l'arbre, l'écorce le protège des blessures ou d'un excès de chaud ou de froid..Bel étui il raconte sa vie artistiquement... et nous donne sa force... merci d'avoir choisi Françoise Lefèvre pour illustrer ton image... j'aime beaucoup son écriture flamboyante... j'ai lu et apprécié, dévoré " la première habitude", il y a longtemps... ainsi que "le petit prince cannibale"...qui parle de son fils autiste, de son combat pour le sortir de son handicap, l'amener au monde des autres...cette femme m'a énormément marquée... merci Fifi.. de nous en parler à nouveau.... bonne fin de soirée. Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme toi j'ai lu plusieurs de ses livres. C'est une femme poète et une mère remarquable

      Supprimer
  7. Cet été-là, je le passai sous une écorce de platane.
    (...)
    Je ne m'étendrai pas sur les raisons qui me firent choisir une écorce pour lieu de ma métamorphose. Je n'indiquerai qu'un détail : bien loin de me jeter sur le premier arbre venu, je choisis un platane connu depuis longtemps.

    Jacques Lacarrière - Le Pays sous l'écorce

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce lien remarquable. Je l'ai mis en favori car bien envie de le parcourir en entier petit à petit.
      La citation m'a remis en mémoire le livre de J.M de Vasconcelos : "Mon bel oranger" lu et relu à mes enfants avec toujours la même émotion.
      Je t'embrasse !

      Supprimer
  8. Faire corps avec la nature, c'est le cas de le dire !
    Sobre et efficace ce détail.

    RépondreSupprimer

  9. Merveilleux éclairage Fifi et la citation colle à la peau de l'image.
    La beauté du rapproché, la magie des pelades opère, on redessinerait le monde.

    RépondreSupprimer
  10. Ecorse vivante comme une seconde peau ruisselante de rosée attendant le rayon de soleil camouflage de nos emotions les platanes racontent de belles histoires même à en mourir quand d'un trait ils sont désignés ....

    RépondreSupprimer
  11. Superbe lumière sur ce tronc où l'écorce laisse apparaître quelques motifs. Quelle belle idée tu as eu, Fifi. J'aime les arbres aux gros troncs, ces arbres qui nous veulent du bien... et apprécier leur ombre en été.
    Douce fin de journée
    Gros bisous ♥

    RépondreSupprimer
  12. Faire un câlin au platane !!! Une belle connivence que tu as dû déjà expérimenter...

    RépondreSupprimer
  13. Œuvre d'art nature. Rien de plus beau. J'aime les tons doux de ta photo et la coquetterie colorée des lignes qui l'accompagnent, en parfaite harmonie.
    Toutes les peaux d'arbres sont fascinantes, à l'instar de l'immense variété des peaux humaines, au fil des âges, témoins des étapes de la vie. Le platane, comme l'eucalyptus nous offrent des cadeaux incomparables pour des compositions artistiques variées. J'aime tout ce qui est gratuit et offert à tous ceux qui vivent l'œil ouvert.
    Pour le 80 ans de ma sœur, début octobre, les enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants, avaient composé un magnifique arbre, avec, pour tronc, une immense et superbe branche de saule tortueux portant, au bout des ramifications, 80 photos marquantes de l'existence, chacune collée sur un morceau d'écorce de platane suspendu en mobile, avec un mot et une date pour chacune. Un cadeau magnifique, touchant et grandement apprécié.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire me touche. ". J'aime tout ce qui est gratuit et offert à tous ceux qui vivent l'œil ouvert". Ce que la nature nous offre, à commencer par le soleil et la pluie ne sont pas monnayables.De toutes façons, les plus belles choses d'une vie nous sont données Le cadeau d'anniversaire de ta soeur a la valeur du temps offert, de la tendresse mise en oeuvre pour imaginer, créer, réaliser...Un enfant gavé par tout ce qu'offre la société marchande aura du mal à découvrir cette beauté là.

      Supprimer
    2. Bravo Odile pour ce commentaire si vrai mais aussi pour le superbe cadeau offert à votre soeur ...
      Comme Fifi je trouve qu' il a une valeur inestimable ...car il a appris à tous ces petits le regard sur la nature mais aussi il leur a fait découvrir le regard du coeur ..:-)

      Supprimer
  14. et Corse.....ouf..mais si....beau pays...!!
    belle photo

    RépondreSupprimer
  15. Rayon de soleil
    corps à corps peau contre peau
    arbre mon ami

    RépondreSupprimer
  16. Caillou ou bijou
    se dore le vieux platane
    au soleil d'automne

    RépondreSupprimer
  17. Une texture de toute beauté avec un rendu au petit poil. J'aime et te souhaite une bonne soirée

    RépondreSupprimer
  18. Telle une carapace son écorce magnifique le protège ...si on gratte un peu on trouve le coeur ...je comprends pourquoi ils sont bien nos frères ...les arbres ...:-)
    Schmutzi ma Fifi

    RépondreSupprimer
  19. Les écorces sont des paysages à part entière...j'aime aussi les photographier...
    Celle-ci paraît traversée par une rivière... :-)

    RépondreSupprimer
  20. Comme notre eucalyptus l'écorce du platane se pèle, comme un lépreux, pour se refaire une autre peau toute neuve, toute belle...

    RépondreSupprimer
  21. Magnifique cette photo Fifi comme une vue du ciel

    RépondreSupprimer
  22. un peu de
    Huguette Dreikaus, née le 26 août 1949 à Dauendorf, qui écrit...

    "Mon défunt mari m’a toujours dit « depuis que je vis avec toi , j’ai l’impression de changer de femme assez régulièrement »
    IL avait épousé une étudiante qui passait ses journées à s’occuper de deux enfants nés à quatorze mois d’intervalles et du ménage
    et qui avait le nez dans les livres le soir. De mes 20 à mes 35 ans je vivais entre mon métier de prof,
    mes analyses de textes, les conserves , les confitures ; la broderie et le tricot (je gagnais
    même quelques sous à tricoter et à broder pour les autres !!

    trois enfants en définitif et grand mère...

    et voilà....

    RépondreSupprimer
  23. Je préfère que les éléments ne se déchaînent pas trop quand même ;-))
    Ce qui n'enlève rien à la beauté de ta photo bine sûr!

    RépondreSupprimer
  24. Un petit bonsoir pour m'assurer que tout va bien pour toi, ta famille et vos amis (je pense à l'accident du TGV près de Strasbourg).
    Je t'embrasse bien fort, l'amitié fait partie des choses essentielles en ces temps de gros bouleversements..

    RépondreSupprimer
  25. Tres beau rendu avec la mise au point et la lumiere bien placés sur la partie rugueuse

    RépondreSupprimer

Archives du blog