10 déc. 2015

au coeur de la fleur...


" Le changement révolutionnaire n'est pas un surgissement cataclysmique mais une succession interminable de surprises cheminant en zigzag vers une société plus décente. Il n'est pas nécessaire de mener des actions grandioses et héroïques pour participer au processus de changement. Des actions modestes, multipliées par des millions d'individus, peuvent changer le monde. (...) Un optimiste n'est pas nécessairement un joyeux drille sifflotant bêtement au milieu du chaos. Garder l'espoir quand ça va mal n'est pas faire preuve de romantisme aveugle. C'est miser sur le fait que l'histoire humaine est l'histoire, non seulement de la cruauté, mais aussi de la compassion, du sacrifice, du courage, de la bonté. Ne voir que le pire c'est détruire notre capacité à faire quoi que ce soit. (...) Dans la mesure où nous agissons, même en faisant des choses minuscules, nous n'avons plus à attendre la grande utopie à venir. L'avenir est une succession infinie de présents, et vivre maintenant comme devraient vivre les êtres humains, au mépris de ce qu'il y a d'hostile autour de nous, est en soi une victoire merveilleuse.  "

Howard Zinn, Des voix rebelles 




26 commentaires:

  1. joli coeur...coeur à prendre... coeur ouvert... bises

    RépondreSupprimer
  2. Des raisons d' admirer ta photo et de quoi méditer, raison et coeur en accord.

    RépondreSupprimer
  3. Le nom d'Howard Zinn a fait tilt dans ma tête mais je n'arrivais pas à savoir pourquoi puis cela m'est revenu. Nous étions aux US lors de la guerre en Irak et il s'y est fortement opposé donc c'est à cette occasion que je l'ai entendu parler.
    Mais oui commençons ou continuons des petits actes autour de chez nous, ils feront leur chemin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et l'action a le don de faire reculer le sentiment d'impuissance que l'on peut éprouver dans notre monde si compliqué.
      :-)

      Supprimer
  4. Bien d'accord, Fifi, "nous agissons, même en faisant des choses minuscules".
    Un exemple, que je pratique, boycotter in-té-gra-le-ment l'huile de palme. Il y en a partout !
    On en trouve même dans les produits cosmétiques, tels les savons (solides ou liquides).
    En plus d'être dangereuse pour la santé (c'est un grand facteur d'accidents cardio-vasculaires) la culture de l'huile de palme détruit les forêts. Et, par voie de conséquence, elle détruit l'habitat de nombreuses espèces animales (les derniers gorilles entre autres) ainsi que l'habitat des humains habitant les rives de l'Amazone ainsi que le peuple Orang Rimba en Indonésie.
    .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Tilia pour ces liens !!! Un casse tête pour repérer dans les compositions cette huile qui comme souligné est partout. Reste à faire sa popote soi-même pour commencer :-) Et pour faire le ménage dans les produits de toilette, d'entretien. C'est effarant. Il faut du temps pour faire les reconversions nécessaire mais le jeu en vaut la chandelle. Tiens y a sûrement de l'huile de palme dans les chandelles
      J'ai téléchargé le "guide vert" trouvé dans ton premier lien. Vraiment très intéressant !
      Merci Tilia !

      Supprimer
  5. Bonsoir Fifi
    pour une fois, je suis dans les temps.
    Et toi, tu es au cœur d ela réflexion, au cœur de l'actualité.
    Dans l'action on fait reculer l'angoisse et les petites actions font de grandes réactions comme les gouttes d'eau font les fleuves.
    Ta photo prise elle aussi à cœur est magnifique comme une métaphore du bonheur possible par petites goulées.

    RépondreSupprimer
  6. Quel texte !
    merci...

    Et ta photo est somptueuse...

    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  7. Comme la plus petite graine qui s'ouvre au soleil et qui participe à sa façon
    Un sourire et la main tendue c'est simple et si banal pourtant hier j'ai vécu ce soleil en allant voir une amie d'enfance, gravement perdue au milieu d'autres tristesses aux pensées vagabondes (Alzheimer)dans ma désolation j'ai souri et serré des mains et le champ de tristesse s'est illuminé en suis encore bouleversée
    Chacun participe à sa façon ....
    Désolée du rapprochement hors sujet ..cela m' y a fait penser

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas hors sujet, Arlette. Nous connaissons tous l'effet miraculeux d'un sourire ♥

      Supprimer
  8. Bonjour Fifi, je craque devant ce coeur jaune si beau de la marguerite... c'est beau et ta photo est merveilleuse ;-)
    Bisous de fin de semaine ♥

    RépondreSupprimer
  9. C'est une merveille...
    Ta photo et le texte. Merci Fifi !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  10. Y croire dur comme fer, et faire.
    Loin d'être des héros, nous sommes de plus en plus à réaliser de petits gestes quotidiens, si positifs. À en parler aux amis, autour de nous, poco a poco... c'est réconfortant aussi cette "succession de présents" ponctuels, si humains.
    Merci pour ce texte, ta photo est magnifique, composée de mille "minusculososités".
    Un beso Fifi.

    RépondreSupprimer
  11. Magnifique photo et quel texte !
    Bises

    RépondreSupprimer
  12. Splendide billet tant par ta photo en coeur de marguerite, et les mots qui suivent..
    Merci Fifi...
    Bisous.
    Den

    RépondreSupprimer
  13. Comme c'est beau. J'en mangerai bien, des petites pelotes jaunes de ce coeur.

    RépondreSupprimer
  14. Eh bien c'est ce que je me dis souvent, à chacun de faire sa quôte part et de donner l'exemple, bien sûr Fifi
    C'est un magnifique texte
    Beau coeur de marguerite, cette fleur merveilleuse
    Zoubis

    RépondreSupprimer
  15. Image et texte magnifiques ! :-)

    Douce semaine :-)

    RépondreSupprimer
  16. Troublant ces nuances de flou et de net, c'est un fait que cela accentue énormément la perspective et met l'accent sur certaines petites fleurs du coeur, on voit très bien les grains de pollen que cette brave pâquerette produit malgré l'hiver venant et ses pétales un peu abîmées par le froid et la pluie...
    Ta photo me fait penser à une photo de famille : on met l'accent sur certains membres et tous ne sont pas au même plan. J'imagine que tu as dû "faire" avec une lumière parcimonieuse qui t'a offert un rayon juste au bon endroit

    RépondreSupprimer
  17. Le petit page blond
    Tiens dans sa menotte
    Une marguerite
    Je sais où il se trouve
    Le temps qu'il fait
    Il a des joues soyeuses
    Un sourire à fossettes
    Il est tout bouclé
    Ses yeux bruns pétillent

    Il me tend une marguerite

    J'en ai gardé l'image
    Parfaite et rayonnante
    D'un précieux cadeau de la vie
    Bien rangé et pour toujours
    Dans la boîte à sourire
    Dans la boîte à bonheur
    Et dans mon coeur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marine pour "Le petit page blond" qui range l'image "dans la boite à sourire" :-)
      Zoubis pour une bonne semaine !

      Supprimer
  18. Bonsoir Fifi
    Je n'ai pas bien compris... Tu as dû retrouver mon message puisque je le vois...
    Sinon, rassure-toi, ça n'aurait pas été bien grave!
    Bonne soirée et bisessssssssssssssss
    PS: parfois si mon message part trop vite, il peut être formulé comme " Voyage en Poémie". C'est peut-être ce qui t'a décontenancée.

    RépondreSupprimer
  19. Toutes mes excuses, Maïté ! Je vais voir les spams que de temps en temps, ce qui fait qu'après avoir publié ton commentaire, je l'ai cherché parmi les plus récents et non pas quelques jours plus tôt...
    J'ai supprimé la modération, ce qui devrait éviter ce genre d'anecdotes :-)
    Je t'embrasse !

    RépondreSupprimer

Archives du blog