18 mai 2017

"embrassement.."



"La caravane, lentement, chemine; les hommes cramponnés à leur selle ne parlent plus. Bercée au pas égal et balancé de ta monture, tu t'abandonnes, mieux aimée, te laissant délicieusement pénétrer de l'universel embrassement..."





Night and stars above that shine so bright
The mystery of their fading light
That shines upon our caravan

Sleep upon my shoulder as we creep
Across the sand so I may keep
The memory of our caravan

This is so exciting
You are so inviting
Resting in my arms
As I thrill to the magic charms
Of you beside me here beneath the blue
My dream of love is coming true
Within our desert caravan.

Irving Mills,
 parolier de "Caravan

 

26 commentaires:

  1. Je serai absente durant ce week-end mais reviendrai vous voir dès que possible.

    RépondreSupprimer
  2. Wouahhhhhhh! C'est superbe. Poétique par les mots de Monod mais également par cette luminosité et cette sérénité. Une caravane qui avance tout en bord de mer. Bravo Fifille! Je suis éblouie vraiment.
    Quant à toi Fifi, passe un beau WE et à bientôt! Bises alpines.

    RépondreSupprimer
  3. un embrassement qui embrase les yeux...

    RépondreSupprimer
  4. Sans paroles devant cette apparition sur l'écran.
    Les mots de Théodore Monod ni font qu'ajouter un sens profond.

    RépondreSupprimer
  5. Oh! Que c'est beau, magique et féerique. Et ce ciel de feu inondant la caravane est tout simplement un rêve.
    Bravo à Fifille, cette photo est une perle.
    Bon week-end, Fifi et mes bisous ♥

    RépondreSupprimer
  6. Coucou Fifi.
    Sublime image !!!!!
    Le vaisseau du désert et sur le point d’être le vaisseau des océan.
    D’ailleurs par le passé les deux servaient aux pilleurs pour les razzias...
    Bonne journée, A +

    RépondreSupprimer
  7. Théodore Monod a des mots qui se marient magnifiquement bien avec cette photo si belle.
    Merci Fifi. Belle fin de journée à toi.

    RépondreSupprimer
  8. Alors là ...je dis chameau...!!
    Ça c' est une photo mer-veilleuse ...Bravo
    Bisous à la belle

    RépondreSupprimer
  9. Quelle splendeur et quelle harmonie !
    C'est presque une chorégraphie
    que simulent les silhouettes de la caravane !

    RépondreSupprimer
  10. Sublime embrasement !

    Volontaire ou pas, cet "embrassement" sentimental me plaît davantage que l'embrasement original de la citation. Il correspond bien aux paroles d'un air qui me vient toujours en tête quand il est question d'une caravane traversant le désert.

    Night and stars above that shine so bright
    The mystery of their fading light
    That shines upon our caravan

    Sleep upon my shoulder as we creep
    Across the sand so I may keep
    The memory of our caravan

    This is so exciting
    You are so inviting
    Resting in my arms
    As I thrill to the magic charms
    Of you beside me here beneath the blue
    My dream of love is coming true
    Within our desert caravan.


    Irving Mills, parolier de "Caravan"

    Quant à Théodore Monod, c'est une de mes "idoles" ! Toute sa vie est un plaidoyer en faveur de la planète, de sa flore et de sa faune, ainsi que de ses habitants les plus démunis. En outre, il est la preuve irréfutable qu'il est possible de vivre longtemps et en pleine forme tout en étant végétarien, sa méharée à 91 ans est époustouflante.

    En faisant cette photo Fifille n'était pas sur un chameau, a-t-elle tenté l'expérience de la promenade si haut perchée ?

    Bises (éblouies par le talent de ta Fifille) bon week-end et à tantôt, Fifi

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Merci ! Merci Tilia pour ce bel accompagnement à la caravane de fifille. Elle n'est pas encore rentrée de son voyage et nous envoie quelques photos par mail. Elle s'est déjà promenée à dos de chameau mais durant un voyage antérieur dont je ne me rappelle plus la destination exacte mais dont l'image elle, me reste en mémoire :-)
      Les couleurs ne sont pas saturées volontairement, il est vrai qu'elles sont fabuleuses. Je redimensionne juste la photo au format habituel du blog et lui redonne un coup de netteté pour remettre au niveau d'origine, vu la déperdition dû au changement de format.
      Bises en chanson, Tilia !! Il est temps à présent de faire les valises :-)

      Supprimer
    2. Je me souviens de ses photos, un enchantement plein de maturité...

      Supprimer
  11. La photo est époustouflante! Que cela devait être beau à vivre!
    Bon week-end à toi chère Fifi!

    RépondreSupprimer
  12. Que voici une image de rêve, tu sais comme on n'en trouve que dans les films ou les dessins animés (il faut des repérages, des figurants, pour arriver à une telle merveille). Je l'imagine bien bouger tout en restant sur place, histoire d'aider à patienter tout un WEnd !

    RépondreSupprimer
  13. Une si belle photo au grain parfait. et accompagnée d'une citation de Théodore Monot, qui plus est: le bonheur!

    RépondreSupprimer
  14. Absolument magnifique, de toute beauté ! ♥
    Toutes mes félicitations à ta fille !

    RépondreSupprimer
  15. Sublime cette image, cette caravane suit son chemin sereinement sous ce magnifique crépuscule.

    RépondreSupprimer
  16. Comme c'est beau et la musique est aussi un régal, on sent le balancement de cette marche lente... le temps s'arrête !
    Zibous Fifi et bravp à Fille à Fifi !

    RépondreSupprimer
  17. Et à travers les mots de Théodore Monod, fin spécialiste des déserts et des civilisations, l'universel embrassement prend de l'importance! Très belle photo!

    RépondreSupprimer
  18. Magnifique photo ! Compliments à Fifille à Fifi !
    Bises

    RépondreSupprimer
  19. Olá, a foto é deslumbrante e encantadora por toda a sua beleza, foi um lindo momento fotografico.
    Feliz semana,
    AG

    RépondreSupprimer
  20. Image étonnante qui semble tirée d'un conte des mille et une nuits c'est à donner le vertige
    Bravo pour ta digne héritière

    RépondreSupprimer
  21. Quelle merveille !
    Super tableau :-)

    RépondreSupprimer
  22. Se balancer, se laisser bercer dans cette superbe lumière, queñ délice!

    RépondreSupprimer
  23. Je ne me lasse de revenir admirer cette sublime photo. Bises

    RépondreSupprimer

Archives du blog