30 juil. 2021

suivre la courbe...



parsemé d'étoiles
un virage inattendu 
c'est aussi la vie
______
 
 
Épouser la courbe
du chemin azuréen
le jour s’arrondit 
 
 
s'allonger 'dans' les bas-côtés champêtres, 
boire le vent, laisser s'envoler fatigues et tourments puis,
 se lever et continuer, pour voir, savoir, savourer l'après tournant... 
Solilouve



image d’aujourd’hui
le monde en évolution
virage hasardeux...
 
 
Virer ou s’arrêter
c'est là le problème
continuer sa vie sans regarder les fleurs
où se perdre parmi les étoiles
rêver peut-être ...
 

La route vire
se courbe entre les fleurs
vers l'inconnu
 

18 commentaires:

  1. A mi-chemin des vacances un petit "coucou" sur la route :-)

    RépondreSupprimer
  2. Que ta route soit, alors, parsemée d'étoiles ! :-)
    Et que tes vacances se poursuivent au mieux :-)

    RépondreSupprimer
  3. Bonnes vacances !
    Merci pour ton détour sur mon blog!

    RépondreSupprimer
  4. Epouser la courbe
    du chemin azuréen
    le jour s’arrondit

    RépondreSupprimer
  5. s'allonger 'dans' les bas-côtés champêtres, boire le vent, laisser s'envoler fatigues et tourments puis, se lever et continuer, pour voir, savoir, savourer l'après tournant...

    RépondreSupprimer
  6. Nous nourrir de ce qu'il y a de beau et continuer le chemin...
    Merci dame louve pour cette douce halte poétique ♥

    RépondreSupprimer
  7. Bon et beau mois d'août à toutes les passantes et passants.

    RépondreSupprimer
  8. image d’aujourd’hui
    le monde en évolution
    virage hasardeux...

    Oui Fifi, tu sais comme je suis, je vois souvent le fond au détriment de la forme. Dans un second temps je dirai que "L'aventure c'est l'aventure" et "Qui vivra verra" ; malgré les embûches, il y aura bien toujours quelques fleurs pour nous sourire en chemin.
    Et comme les fleurs ne manquent pas au tournant du tien, je vois là un heureux présage.

    Merci pour cette carte postale estivale, un petit signe de toi est toujours un instant de bonheur ♥♥♥
    Bises, bien tempérées en cette fin juillet (comme la météo.. et le clavier ;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Tilia pour ton "signe" qui me va droit au coeur.♥♥♥
      Comme toi, je suis souvent pessimiste. Je me dis aussi qu'il y a la vie à vivre au mieux chaque jour.Vivre l'instant, nous n'avons que ce choix là.
      Après le virage, je n'image pas trop. Le tout c'est de goûter le V fleuri des petites fleurs bleues. Et on va dire que c'est un V de victoire.

      J'aime beaucoup le tempo "tempéré" de ce morceau de J.S Bach, joué par Glenn Gould. Chaque note est mise à l'honneur, est mise en valeur.Une lenteur attentive et pacifiante.
      Bises ensoleillées, pour le moment :-)

      Supprimer
  9. Virer ou s’arrêter
    c'est là le problème
    continuer sa vie sans regarder les fleurs
    où se perdre parmi les étoiles
    rêver peut-être ...

    RépondreSupprimer
  10. Je me suis perdue un moment parmi ces étoiles bleues.Je suis partie, je suis revenue puis j'ai décidé de les garder en image.
    Le virage, je ne l'ai vu qu'après :-)
    Merci chère poète.

    RépondreSupprimer
  11. Merveilleux virage fleuri aux courbes féminines. Croyons en l'avenir. Si l'on peut. S'il est encor' possible !
    merci Fifi pour ton billet et les commentaires qui y répondent. Joli tout ça.

    Doux dimanche pour ce 1er jour du mois du coeur.

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  12. Tourner en douceur, en fleur.
    S'adapter aux courbes, se pencher parfois de l'autre côté pour contrebalancer le mouvement, mais ne pas s’arrêter.
    Mais quel beau message pour ce mois d’août qui commence, merci chère Fifi. Un beso

    RépondreSupprimer
  13. moi je veux bien faire la sieste dans les fleurs bleues bourdonnantes d'insectes.....
    regarder le ciel bleu et espérer que le virage de ma vie sera aussi doux que possible ! belle journée !!

    RépondreSupprimer
  14. Une belle courbe, toute fleurie de bleu.
    Cela fait du bien de voir du bleu, depuis deux jours je ne vois que du gris, on se croirait à l'automne, tant il fait mauvais et froid.
    Belle journée et gros bisous !

    RépondreSupprimer
  15. La route vire
    se courbe entre les fleurs
    vers l'inconnu

    RépondreSupprimer
  16. Ce paysage semble, comme la signalisation, avoir été dessiné à la craie. Un pastel
    Je vois à l'instant que tu as mis en libellé "chicorée sauvage", ces petites fleurs embellissent vraiment ce virage. Petit à petit en Région Parisienne nous sommes envahis de solidagos, c'est magnifique mais tout de même ne tient pas de la biodiversité. Tu peux peut-être me dire toi ce qui pousse en bordure d'autoroute en Alsace, je penche pour des spirées ?
    Bises de chez moi, Fifi !

    RépondreSupprimer
  17. Tu as passé récemment en Alsace pour avoir une idée aussi précise ? :-)
    Je t'avoue que je n'en ai aucune idée. Voilà qui me rendra attentive au prochain déplacement
    A plus tard Lucie
    Bises aussi !!

    RépondreSupprimer

Archives du blog