9 mai 2011

La force des fragiles...

Finis les festins de boules de gras et graines de tournesol servis en hiver à la table des jardins !
Le printemps venu, après la ponte et la couvaison des oeufs, chacun des parents mésanges effectue, sans répit, du matin au soir, jusqu'à 800 tours par jour* pour nourrir les petits becs affamés (*observations et comptage d'ornithologues assidus).

Dans les conditions les plus favorables, on peut compter deux couvées successives par saison dans le même nid (de 8 à 10 petits chez les charbonnières, de 12 à 15 chez les bleues). Au bout de 18 à 20 jours de nourrissage intensif, les poussins mésanges, nus et aveugles à leur sortie de l'œuf, sont prêts pour l'envol.









Le nourrissage comporte des régimes progressifs :
- pour le "1er âge" : chenilles vert fluo (couleur feuillage tendre), grouillantes, dodues et bien mœlleuses, une manne glanée dans les bourgeons naissants de chêne, nourriture de choix pour le démarrage ;
- pour le "2e âge" : papillons, mouches, moustiques attrapés en vol, araignées, coléoptères, souvent débarrassés de leurs parties coriaces, pattes, ailes ou élytres…
Un travail sans relâche qui, parallèlement au développement spectaculaire des petits, provoque l'épuisement croissant des parents…

- à gauche : mésange "moustachue", lors de la construction du nid ;
- au milieu : mésanges "nourricières", à l'entrée du nichoir ;
- à droite : mésange "nettoyeuse", sortant un sac de fientes en quittant le nichoir.






Prises de bec
au nid
sans querelles
mais ange
moustachu
nourricier
nettoyeur
mais ange
infatigable
aux battements d'ailes
         des 800 tours par jour … !!!




"L'oiseau chante, même si la branche sur laquelle il est perché craque, parce qu'il sait qu'il a des ailes."
José Santos Chocano

__________

31 commentaires:

  1. j'observe seulement, sans réussir de belles photos comme ici .. que j'admire!

    RépondreSupprimer
  2. FIFI je ne sais pas quoi dire
    J'ai le bec cloué
    Mais je vais te dire
    BRAVO quel plaisir de passer chez toi
    MErci

    RépondreSupprimer
  3. Oh, Fifi! Mais comment as-tu fait pour prendre ces si belles et attendrissantes photos. J'ai les mêmes mésanges dans mon petit jardin mais presque impossible de les prendre en photo! Je pense qu'il faut avant tout un nichoir ce que je n'ai pas.
    Merci pour ce beau plaisir.
    Bisous de belle soirée :-)

    Denise

    RépondreSupprimer
  4. Odile
    Je suis contente, Odile de retrouver de nouvelles images de tes protégés chez moi ! Et je suis émerveillée à chaque fois de tes patientes et attentives observations qui nous permettent de découvrir ces petites vies fragiles mais bouleversantes de force et d'ingéniosité qui s'activent au service de la vie !
    Bonne nuit, Odile et Merci !

    RépondreSupprimer
  5. A tous !
    Ce ne sont pas les images de fifi mais celles d'Odile à qui je prête mes pages pour quelques jours.
    :-)

    RépondreSupprimer
  6. Il y a une webcam dans le nichoir ?

    RépondreSupprimer
  7. Je reviens juste pour observer en silence
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  8. Alain
    Je ne pense pas, Alain :-) Mais Odile nous le dira !

    RépondreSupprimer
  9. Assister au départ de l'oiseau au bord du nichoir, c'est un instant magique, attendu fébrilement, une émotion indescriptible, aussi intense que celle ressentie devant les premiers pas d'un petit d'homme. L'oiseau, qui n'a encore jamais battu des ailes, sort de la boîte et, d'un coup, s'élance dans le vide, s'envole vers l'espace encore inconnu…
    Un moment de bonheur rare.
    Merci à toi, Fifi l'hébergeuse !

    RépondreSupprimer
  10. Génial ton post, Fifi !
    Imgine toi qu'hier, j'entendais le cri d'un oiseau et chercher l'endroit d'où il venait. Soudain je vis dans les cailloux de la cour, une jeune mésange sortire du nid. A suivre bientôt sur mon blog.
    C'est super quand on peut suivre une histoire comme celle-ci, comme celle de la petite mésange bleue qui avait son nid dans la boite à lettres. De beaux moments.

    RépondreSupprimer
  11. bravo à vous deux, belles ouvrières ! merci pour ces magnifiques photos, quelle besogne d'accompagner à la vie !

    RépondreSupprimer
  12. Bravo!
    Quels doux moments et quel plaisir à observer.
    Cela console de bien des maux que de pouvoir suivre tout ce savoir faire.

    RépondreSupprimer
  13. Cela m'est arrivé, pas si souvent car je ne suis plus guère dans le jardin, d'assister à des envols, c'est vraiment magique ! Les petits volent comme le copain de Snoopy, Woodstock, la tête en bas. Les parents sont beaucoup moins dodus que les petits. C'est un vrai sacerdoce mais ensuite ils se désintéressent de leur couvée pour s'occuper de la suivante.
    Je me suis demandé si c'étaient des images de toi car ce message est si documenté et j'ai eu la réponse, Odile est d'une patience exemplaire et manifeste un intérêt discret et respectueux.

    RépondreSupprimer
  14. PS : mon avatar c'est Loulou jetant un oeil hors du nid en 2006.
    PPS : les pucerons ne manquent pas en ce moment...

    RépondreSupprimer
  15. Non seulement les photos sont magnifiques, non seulement c'est émouvant à voir, mais en plus c'est instructif.
    Merci pour cette superbe note. ♥

    RépondreSupprimer
  16. Bravo à odile et merci à fifi

    RépondreSupprimer
  17. Prises de bec
    au nid
    sans querelles
    mais ange
    moustachu
    nourricier
    nettoyeur
    mais ange
    infatigable
    aux battements d'ailes
    des 800 tours par jour … !!!

    RépondreSupprimer
  18. Un grand bravo Odile pour vos superbes photos. Quelle patience.
    Merci Fifi pour ce beau partage.

    Denise

    RépondreSupprimer
  19. Tes photos sont tout simplement superbes. Et merci pour ces riches renseignements : je repars un peu moins ignorante !
    Belle soirée, Fifi.

    RépondreSupprimer
  20. Merci Fifi pour ton gentil mot chez Lali. Je me réjouis de voir d'autres photos d'Odile. C'est tellement mignon.
    Bisous du soir ;)

    Denise


    "L'oiseau chante, même si la branche sur laquelle il est perché craque, parce qu'il sait qu'il a des ailes."
    José Santos Chocano

    RépondreSupprimer
  21. des infos pour le plus grand plaisir, elles nous laissent émerveillé. Les miracles nous entourent pour ceux qui savent les voir. Merci, c'est superbe

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour Fifi. Non seulement ta page est riche d'enseignements, mais tes montages photos sont absolument superbes ! Bravo pour cette belle et intéressante présentation de ces petits oiseaux que j'aime beaucoup et que j'observe toujours avec beaucoup de plaisir. J'en sais beaucoup plus à leur sujet aujourd'hui et j'espère que ma vilaine mémoire voudra bien retenir quelques-unes de ces informations.
    Très bonne journée à toi !

    RépondreSupprimer
  23. Jolis faire-parts, félicitations aux heureux parents et surtout à la photographe !

    RépondreSupprimer
  24. Une p'tite mouche par-ci
    Trois p'tits vers par-là
    Ouvre le bec et puis s'en va !

    Super ton reportage sur les mésanges vues de si près qu'on a l'impression de partager leurs repas ! Bravo !

    Biseeeeeeeeees de Christineeeeee

    RépondreSupprimer
  25. Tu as fouillé la question à fond ! Merci pour tous ces renseignements qui completent tes montages, tres reussis. Un sacré travail d'être parents chez les oiseaux, presqu'une creche familiale, c'est impressionnant.

    RépondreSupprimer
  26. Que de jolies photographies Fifi !!! nous avons assisté à l'envol de petites grives musiciennes dans notre jardin cette semaine :) c'était très émouvant !
    Belle fin de semaine à vous !
    Je vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  27. Je ne peux que regarder et observer

    RépondreSupprimer
  28. Très joli reportage sur ces compagnons qui égaient nos campagnes.

    Amitiés fifi

    RépondreSupprimer
  29. Beautiful photos and educational besides!

    RépondreSupprimer
  30. Magnifiques reportages.

    je sens que ce sera une mine de renseignements et une école de la connaissance des oiseaux.

    RépondreSupprimer

Archives du blog