5 juin 2011

s'incliner...



Hpy a eu la sympathique idée de lancer un fil rouge coquelicot à suivre ou à semer...
Thérèse a raccroché le fil rouge, ainsi que Claude,....Bergson...

_____




Il y a sous le ciel qu'une chose devant laquelle on doive s'incliner: le génie,
et qu'une chose devant laquelle on doive s'agenouiller: la bonté.
  V. Hugo



"Nous sommes tous des poètes, disait ma mère, les arbres, les plantes, les fleurs, les rochers, l’eau… 
Si tu écoutes bien les choses, tu peux les entendre chanter."
Ahmed Abodehman


seul je ne suis rien
mais au creux du champs de fleurs
rouge le matin


"Les paroles appellent, les visages fascinent, les gestes aimantent et soudain tout ce complot du visible échoue, soudain nous devenons rêveurs c'est-à-dire ramenés à l'essentiel par la vue d'une fleur si pauvre, si proche de la terre qu'il faut presque s'agenouiller pour bien la voir et méditer sa leçon de silence." 
 Christian Bobin
envoyé par Odile



gicle
sous le soleil
et nos yeux amoureux
vendangent
le vin de ces fleurs pourpres
ivresse de l'été
__________ 

34 commentaires:

  1. Bonsoir Fifi,
    Deux coquelicots parmi des marguerites nous montrent le chemin pour apprécier bientôt l'été :-)
    Merci Fifi pour ta photo de toute beauté gaie et légère sous le ciel bleu et des boutons faisant la révérence!

    Bisous du soir ;)


    "Nous sommes tous des poètes, disait ma mère, les arbres, les plantes, les fleurs, les rochers, l’eau… Si tu écoutes bien les choses, tu peux les entendre chanter."
    Ahmed Abodehman

    RépondreSupprimer
  2. pas facile de faire mieux que la précédente, mais elle est bien agréable quand même

    RépondreSupprimer
  3. Génie de la nature qui dans sa grande bonté sait nous offrir de si jolies petites fleurs...

    RépondreSupprimer
  4. seul je ne suis rien
    mais au creux du champs de fleurs
    rouge le matin

    RépondreSupprimer
  5. odile b. a dit…
    Le dégradé du ciel, en fond de tableau, nous propulse presque au 14 juillet :-)
    Fifi, la citation sous l'image me fait sourire : si je la comprends bien, tu es un génie parce que je vois les coquelicots s'incliner vers toi, et eux, ils sont pleins de bonté puisque, une fois encore, tu t'agenouilles à leur pied !!!
    Ne rougis pas : c'est le grand Victor qui l'a écrit !

    Quant à Bobin, il te connaît bien pour t'avoir observée, au détour des chemins :
    "Les paroles appellent, les visages fascinent, les gestes aimantent et soudain tout ce complot du visible échoue, soudain nous devenons rêveurs c'est-à-dire ramenés à l'essentiel par la vue d'une fleur si pauvre, si proche de la terre qu'il faut presque s'agenouiller pour bien la voir et méditer sa leçon de silence."
    Christian Bobin
    Attends, Fifi… : je t'enlève quelques brindilles dans le dos !!!… :)

    RépondreSupprimer
  6. Odile
    Ton interprétation de V.Hugo me met de bonne humeur, pour une fois que quelqu'un reconnait mon génie :o)) Par contre, je n'étais pas agenouillée. Il m'a fallu descendre précautionneusement un grand fossé, (pour ne pas dire un petit ravin) pour les cueillir là haut. Et après remonter, je ne te dis pas le sport.
    Merci pour Bobin, Odile ! Lire Bobin est souvent bouleversant, souvent jubilatoire: ses mots sont des cadeaux de justesse, de poésie, des cadeaux pour vivre.
    Merci Odile !

    RépondreSupprimer
  7. Je me doutais bien, aussi, qu'avec tous ces coups d'rouge, tu finirais un jour au fossé ou au ravin ! Heureusement que tu n'as pas eu droit aux trombes qui sont tombées hier ici... : tu aurais été obligée de… "mettre de l'eau dans ton vin" !!!... :o)

    RépondreSupprimer
  8. Je mettrai mes coquelicots un de ces jours - en attendant j'admire ces fleurs si rouges ici!

    RépondreSupprimer
  9. Les leçons d'histoire naturelle.
    Il faut savoir "s'incliner" avec autant d'élégance que sur cette photo!

    RépondreSupprimer
  10. COUCOU je me demande si je pourrai faire comme toi mais je sais que non
    alors j'en profite chez toi c'est magnifique bise

    RépondreSupprimer
  11. Odile
    "mettre de l'eau dans son vin" chaque jour :-))

    RépondreSupprimer
  12. Via chez Fifi, je découvre la chouette blog de Thérèse.
    Doublement chouette avec son dernier billet sur la "chouette des terriers". Ses photos de hérons sont splendides !

    RépondreSupprimer
  13. Superbe.
    A croire que ce sont là des fleurs de saison, j'ai posté les mêmes ;-)

    RépondreSupprimer
  14. Que de coquelicaots sur les blogs ce matin !
    Je disais que les coquelicots et les marguerites sauvages sont de retour. Je trouve qu'il manque des bleuets sur ta photo, mais ils vont peut-être revenir eux aussi.

    RépondreSupprimer
  15. Que j'aime ta série coquelicots !
    La première ma préférée, mais en fait c'est l'ensemble que j'aime. La beauté et la grâce dans la fragilité...

    RépondreSupprimer
  16. Vos coquelicots (superbes) inspirent de bien belles citations...
    De quel ouvrage est tirée celle de Bobin ?

    RépondreSupprimer
  17. le sang des coquelicots
    gicle
    sous le soleil
    et nos yeux amoureux
    vendangent
    le vin de ces fleurs pourpres
    ivresse de l'été

    RépondreSupprimer
  18. @amichel et Fifi
    C'était à prévoir que cette débauche de rouge allait inciter à la beuverie !!!
    "L'abus d'alcool nuit gravement à la santé"... qu'ils disaient !!!

    RépondreSupprimer
  19. Amichel
    On ne peut plus joliment dire, Amichel, l'attraction des coquelicots sur l'oeil du promeneur. Une pluie énorme les a probablement mis à terre cette nuit. Comptons sur le soleil pour leur faire redresser la tête encore un peu pour cette saison :-)

    Odile et Amichel
    Tchin ! Tchin au rouge des coquelicots ! C'est une ivresse-jubilation dont nous n'avons rien à craindre !

    RépondreSupprimer
  20. J'aime beaucoup ces coquelicots pour leur beauté, et leur fragilité...
    Belle journée,

    Pierre

    RépondreSupprimer
  21. Du rouge et du blanc et il y a même du jaube du vert et du bleu... Les formes sont élancées, les couleurs transparentes... Tu me donnes très envie de me remettre à la broderie... Point de tige et point lancé...

    RépondreSupprimer
  22. Vu!
    J'en mettrai plus, peut-être demain.

    RépondreSupprimer
  23. Ils gardent la tete bien haute mais je m incline devant leur beauté et la lumiere de la prise :)

    RépondreSupprimer
  24. je rentre et je suis encore couleur rouge brique.. dans 2 jours je vire au coquelicot...

    RépondreSupprimer
  25. il y a beaucoup de coquelicots cette année !

    RépondreSupprimer
  26. merci pour ton com, tu peux aussi participer à la vie du blog en t'inscrivant à la newsletter !
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  27. c'est plus fort qu moi,
    j'aime le coquelicot!

    RépondreSupprimer
  28. La plus réussie du lot en ce qui me concerne. Une pluie de boutons avec quelques écloses pour la couleur

    RépondreSupprimer
  29. Et je m'incline devant tant de sensibilité et de talent ! Le bonheur est simple finalement hein ... :)
    Bises

    RépondreSupprimer
  30. Quelle finesse !
    Quelle belle photo ! :-)

    RépondreSupprimer

Archives du blog