26 janv. 2013

il a neigé...(3)















Pattes gelées, plumage gonflé... On n’imagine pas la force d'endurance des oiseaux. Une belle leçon de vie, en tout cas !
Mais chaque hiver, il en meurt avec le froid. Nourrir ces petits-là, ne correspond pas à un simple geste de compassion de grand'mère romantique... il s'agit d'une aide ponctuelle et vitale dans un moment difficile. Pour les oiseaux, les deux repas principaux se situent le matin et le soir, avant et après la terrible nuit d'immobilité. Un point d'eau est capital pour boire et surtout se baigner, faire la toilette du plumage protecteur.




Merles, mésanges, rouge-gorges...
Il y a du monde autour de la cabane :
Chacun y cherche un grain,
Chacun y trouve du peu de gras,
Pour braver avec courage
Les jours de frimas,
Et les nuits de grand froid


Gente ailée
venez vous régaler
dans mon garde manger
 Josette


regardez mes anges" ,nous invite Odile
veni vidi ravi !

il n'est bons becs
qu'au resto du coeur
au macdOdile
un trois étoiles pour nos yeux
quand viennent boire et manger
les petits rois de la forêt
gourmets gourmands en dégustation
filles et garçons
en plumes et sans façons
qui sur les bancs de bois s'agglutinent

tels
le rouge-gorge qui s'enrhume
malgré son cache-nez en plumes
les mésanges diablotines
aériennes gamines mutines
le merle moqueur
qui garde un œil sur les douceurs
Amichel


Les mésanges
Une mésange vient de se poser
Sur le bord de la fenêtre ensoleillée
Fine et élégante elle sautille
Bousculant au passage quelques brindilles

J'ai déposé du pain et du beurre
Viens ma toute belle n'est point peur
Tu es seule dans ce froid
Ton nid est dans le petit tas de bois

Pour vous les bêtes
Noël n'est point une fête
Vos frêles pattes gélées
Avec peine vous sautillez

Laissant dans cette neige immaculée
Les traces de vos pattes sur le sol glacé
Si la nature est cruelle
Pour vous tous les jours sont un duel

Ô douce mésange
Sur toi veille un ange
Quand surgira le printemps
Tu me réveilleras par ton chant.
Jean Claude Lemesle
envoyé par Denise


" Entre l'éclosion des oeufs et l'essor des oisillons, la tâche d'un couple de mésanges confond l'observateur."
Colette
Mathilde


Musique des anges
Symphonie en jaune et vert
Fondre de plaisir
Miss Yves 


Au Québec, l'hiver,
des oiseaux point de ramages!
Le grand froid polaire
traversant vite leur beau plumage!
Marie-Josée

39 commentaires:

  1. Tes portraits sont superbes ! J'aime beaucoup les mésanges sur leur branche, on s'attend à ce qu'elles donnent un concert ;-)
    Bonne soirée Fifi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont les photos d'Odile, Philippe :-)

      Supprimer
    2. @ Philippe
      Comme pour la photo de classe du Petit Nicolas : des individus remuants et pas faciles à "capturer" ensemble au meilleur moment pour chacun... :)
      Sur cette branche, j'en ai compté un moment jusqu'à neuf... : une belle "brochette" ! mais ça bouge tellement vite... :-/

      Supprimer
  2. Une belle collection d'invités de marque ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Marie
      Tous à la même enseigne, Marie : grappiller vite pour résister au mieux au froid !

      Supprimer
  3. les 4 mousquetaires!!! ces photos sont très très belles! bon dimanche!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Elfi
      Mousquetaires embrochés sur leur épée... ils furent jusqu'à neuf ensemble sur la branche, l'espace de quelques dizièmes de secondes...
      >> impossibles les p'tites bleues ! im-pos-sibles !!!

      Supprimer
  4. Merles, mésanges, rouge-gorges...
    Il y a du monde autour de la cabane :
    Chacun y cherche un grain,
    Chacun y trouve du peu de gras,
    Pour braver avec courage
    Les jours de frimas,
    Et les nuits de grand froid

    Biseeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
  5. Quelle délicatesse, ces petites créatures ! Bravo !

    RépondreSupprimer
  6. gente ailée
    venez vous régaler
    dans mon garde manger

    RépondreSupprimer
  7. "regardez mes anges" ,nous invite Odile
    veni vidi ravi !

    il n'est bons becs
    qu'au resto du coeur
    au macdOdile
    un trois étoiles pour nos yeux
    quand viennent boire et manger
    les petits rois de la forêt
    gourmets gourmands en dégustation
    filles et garçons
    en plumes et sans façons
    qui sur les bancs de bois s'agglutinent

    tels
    le rouge-gorge qui s'enrhume
    malgré son cache-nez en plumes
    les mésanges diablotines
    aériennes gamines mutines
    le merle moqueur
    qui garde un œil sur les douceurs

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour chère Fifi, une fois de plus, des photos de toutes beauté de la part d'Odile que je remercie infiniment. Qu'ils sont beaux tous ces charmants ailés. Un trésor qui enjolive nos journées. Quel bonheur de pouvoir les photographier lorsqu'ils mangent, boivent ou font leur toilette. C'est fascinant. Ils sont si beaux, ils crèvent l'écran. Un grand merci.
    Bon dimanche après-midi à toutes les deux :-) Je me régale :-)



    Les mésanges

    Une mésange vient de se poser
    Sur le bord de la fenêtre ensoleillée
    Fine et élégante elle sautille
    Bousculant au passage quelques brindilles

    J'ai déposé du pain et du beurre
    Viens ma toute belle n'est point peur
    Tu es seule dans ce froid
    Ton nid est dans le petit tas de bois

    Pour vous les bêtes
    Noël n'est point une fête
    Vos frêles pattes gélées
    Avec peine vous sautillez

    Laissant dans cette neige immaculée
    Les traces de vos pattes sur le sol glacé
    Si la nature est cruelle
    Pour vous tous les jours sont un duel

    Ô douce mésange
    Sur toi veille un ange
    Quand surgira le printemps
    Tu me réveilleras par ton chant.
    Jean Claude Lemesle


    RépondreSupprimer
  9. Comme je t'envie d'avoir un jardin ! ici, quand ils viennent sur mon balcon au 7ème étage, c'est toujours pour un temps si court que je n'ai que rarement le temps de dégaîner. Et puis ils doivent sentir mes chiens et mes chats. Ils sont tout mignons tous ces petits oiseaux que tu as capturés pour nous.

    RépondreSupprimer
  10. Merci à vous deux de protéger ces petits êtres qui nous ravissent tellement quand on les voit au milieu de la neige! Une très belle présentation.

    RépondreSupprimer
  11. Tout en poésie !
    Quels beaux portraits !

    RépondreSupprimer
  12. FIFI BONJOUR ET MERCI POUR TES INFOS
    JE SUIS HEUREUSE DE REGARDER AUTANT d'oiseaux les mésanges à têtes bleues que j'adore ainsi que ton r g
    la petit boule orange qui saute de branche en branche
    tes photos sont très belles FIFI
    QUEL REGAL POUR NOS YEUX
    BISOU

    RépondreSupprimer
  13. Ces photos sont un enchantement!
    Sur la 2, j'ai cru voir de peites notes jaunes jouant une ronde sur une portée.
    3=en apesanteur ?

    RépondreSupprimer
  14. Superbes! Bravo à Odile B!
    Et c'est tellement bien aussi de dire à quel moment il faut nourrir les oiseaux, car il ne faut pas le faire tout le temps.

    RépondreSupprimer
  15. Merveilleuses photos, merci ! Les mésanges sont si vives qu'on a parfois à peine le temps de les regarder dans l'arbre près de chez nous ou, plus rarement encore, sur la terrasse, mais cela réjouit chaque fois de les revoir.

    RépondreSupprimer
  16. @ Tous :

    Il est clair, à vous lire, que les oiseaux forcent notre admiration à tous. Merci de le confirmer !
    Des merveilles d'une telle diversité, à notre porte ; une richesse de vie à préserver à tout prix.

    On constate, depuis quelques années, que le commerce de fournitures pour oiseaux prend une nette ampleur dans les rayons "animalerie" des magasins... Le business, qui s'empare de tout dans tous les domaines, serait-il significatif d'un intérêt particulier pour un nouveau type de "loisir" intéressant à exploiter ?... On ne peut que souhaiter qu'il corresponde et / ou contribue à une sensibilisation réelle. Sans besoin d'équipement coûteux, de gadgets et "cucuteries" de décoration, l'aide aux oiseaux en hiver est à la portée de chacun avec en prime, pour nous, du bonheur en barre pour quelques grains !

    Souhaiter surtout que l'observation des règles élémentaires de soins et de respect des limites aides / besoins des oiseaux soit prioritaire, pour que ce coup de pouce passager ne transforme pas ces compagnons, faits pour la liberté, en êtres "dépendants"... Une valeur forte à transmettre, dans cette période difficile de l'hiver : encourager la force exemplaire des fragiles sans les assujettir...

    @ amichel
    Le "macdOdile" vous salue bien, amichel !
    "Filles et garçons en plumes et sans façons"...
    Ha ha ha !!! à cette saison, pour sûr, c'est mieux en plumes qu'à poil !... :D

    @ Denise :
    Encore des textes dans votre malle aux trésors !!!

    @ Miss_ Yves
    "en apesanteur" la 3 ?
    en acrobate invétérée, à l'aise la tête en bas et le cou tordu, comme une vraie p'tite bleue :)

    @ Focales
    Oui, Marie : trois fois hélas : chiens et chats font meilleur ménage ensemble qu'avec les oiseaux :-//

    @hpy
    Important de le souligner : le faire à bon escient !

    RépondreSupprimer
  17. Ces moments, faut-il le préciser, en plus de tout ce que tu as écrit sont une belle occasion d'observation pour nous humains, bien au chaud.
    De très belles photos.

    RépondreSupprimer
  18. Encore ! Tu vas finir par disparaitre sous la neige si cela continue.

    RépondreSupprimer
  19. coucou
    que de beaux moments, suspendus à jamais...
    c'est superbe..
    bravo,
    et merci, pour le partage...
    belle journée à toi
    bizzz
    claire

    RépondreSupprimer
  20. Superbes photos, Fifi !
    Le rouge-gorge est craquant.
    Ici ils cassent la graine ou la croûte, ça dépend, mais il ne boivent pas beaucoup.
    Pourtant leur gamelle est propre.
    Bises

    RépondreSupprimer
  21. Une magnifique série, alors là, je suis fan +++, bravo !

    RépondreSupprimer
  22. Toutes ces photos sont magnifiques ! Les quatre mésanges bleues sur la même branche sont une image extraordinaire.
    Je m'en suis mis plein les yeux. Ta page après celle de l'écureuil (que je viens de recommander à une copinaute "Bonheur du jour") est une merveille.
    Merci à toi et à Odile !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Oxygène
      Vous ne vous y êtes pas trompée : si cette photo n'est pas parfaite, la "capture" de ces quatre intrépides et petites volages ensemble sur la même branche a nécessité une bonne dose de patience et surtout... la chance de parvenir à en avoir plus de deux réunies sans trop de mouvement... Au-dessus de 3, c'est infernal... : les cervicales en prennent un coup !... :-)
      Merci de votre attention ! je crois comprendre que vous aimez aussi tout ce petit peuple :-)

      Supprimer
    2. J'adore tout ce qui est nature Odile :-) Merci !

      Supprimer
  23. Que de merveilles nous offre Odile..:-))

    " Entre l'éclosion des oeufs et l'essor des oisillons, la tâche d'un couple de mésanges confond l'observateur.
    Histoires pour Bel-Gazou "....nous a gazouillé...Colette

    Et tes photos nous montre à quel point cela est vrai...
    Bisous Fifi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Mathilde
      Sans aucun doute, Mathilde, Colette et Bel Gazou auraient-elles aimé les dialogues entretenus par Anne Sylvestre avec les oiseaux dans ses délicieuses "Fabulettes"... Les enfants en raffolent !

      " _ Madame Mésange
      Pardon si je vous dérange
      Voulez-vous bien pour de bon
      Me livrer mon charbon
      Car je vois à vos manières
      Vous êtes mésange charbonnière

      _ Vous vous trompez mon bon monsieur
      Moi je suis la mésange bleue
      Mettez oui mettez vos lunettes
      Si vous n’en avez pas je vous en prête (bis)

      _ Monsieur Rouge Gorge
      Souffrez qu’on vous interroge
      Me donneriez-vous pour l’école
      Votre cache-col
      Avec toutes ces plumes-là
      Vous ne devez pas avoir bien froid

      _ Vous vous trompez mademoiselle
      Je n’ai pas assez de mes ailes
      Cherchez ailleurs pour vous chauffer
      Ou bien apprenez vite à tricoter (bis)

      _ Madame Pinsonne
      Excusez si je vous sonne
      On m’a dit que les pinsons
      Composaient des chansons
      En auriez-vous une pour moi
      Je paierai en asticots bien gras

      _ Vous vous trompez grand fantaisiste
      C’est mon mari qui fait l’artiste
      Mais il ne vend pas ses couplets
      Mettez-vous au travail si ça vous plaît" (bis)

      Supprimer
  24. Si ce n'était l'abri à oiseaux, on les croirait en pleine foret. Une série tres belle, tant par leur charme que par l'ecrin photographique que tu leur apporte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Ddo
      Voilà bientôt 35 ans que la maison a été construite au beau milieu d'un ancien taillis dont nous avons conservé le maximum d'arbres intéressants : chênes, merisiers, noisetiers, en caressant le secret espoir de vivre au milieu des oiseaux, ce qui n'a pas tardé...
      Au printemps, on compte certaines années une soixantaine de naissances dans les différents nichoirs disséminés. Les feuilles étant très présentes umne partie de l'année, c'est en hiver que nous jouissons au maximum des allées et venues
      Quant à la "cabane" aménagée en hauteur, dans le chêne, c'est pour le "fun"... Toute une histoire... Du confort 5***** que les écureuils ne dédaignent pas de squatter par épisodes... Du coup, le spectacle tient du conte quand ils y entrent ou sortent par les lucarnes... :-)

      Supprimer
  25. Musique des anges
    Symphonie en jaune et vert
    Fondre de plaisir

    RépondreSupprimer
  26. Au Québec, l'hiver,
    des oiseaux point de ramages!
    Le grand froid polaire
    traversant vite leur beau plumage!

    RépondreSupprimer
  27. Elles me plaisent tes photos et plus particulièrement celle que tu as coupée, qui présente une branche aux quatre oiseaux posés.

    Bien vu!

    Doux weekend à toi.

    RépondreSupprimer
  28. Tes photos sont merveilleuses ! Un régal ! à picorer sans modération !

    RépondreSupprimer
  29. une série spectaculaire! J'arrive pas moi, les oiseaux ont le don de saper ma patience, bref, coup de chapeau

    RépondreSupprimer

Archives du blog