3 mai 2014

calvitie...




Nous sommes comme des feux d'artifice...
Vu qu'on est là pour pas longtemps...
Faisons en sorte tant qu'on existe...
De briller dans les yeux des gens...
De leur offrir de la lumière...
Comme un météore en passant...
Car même si tout est éphémère...
On s'en souvient pendant longtemps...
Calogero



Coup de vent
Il a vieilli l'akène
crâne dégarni

La fleur se déplume
tous les secrets se dévoilent
sous l'oeil de Fifi

Aïe Aïe chauv'qui peut
le pissenlit dénudé
se fait iroquois  


Un souffle un zéphir
au plus vif du mois de mai
y perdre des plumes

Miss Yves

Semer à tout vent
la roue tourne la roue tourne
sagesse me fuit

Miss Yves

La-haut se dispersent
les étoiles de l'akène
c'est un jeu d'enfant

 Miss Yves

Pissenlit. A la pointe d'un chalumeau, la sphère de graines blanches que le vent crève et emporte. 

Espèce de bulle de savon des prés qui semble avoir été soufflée par la terre.
Victor Hugo

envoyé par Denise


52 commentaires:

  1. Plumes de lutin qui s ,envolent dans le vent

    RépondreSupprimer
  2. Vu de si près, c'est étonnant...
    Je pense aussi à la coupe de cheveux à l'iroquoise

    RépondreSupprimer
  3. ...J'ai vu le même cet après-midi... si joliment photographié... Merci. pour ton fil à Fifi, pour ces plumes au vent...
    Bonne soirée à toi.
    Den.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai failli en photographier hier! Je me dis en voyant ta photo si parfaite aujourd'hui que j'ai bien fait de...m'abstenir!

    RépondreSupprimer
  5. Des calvities comme celle-ci, tout le monde voudrait en voir ou en avoir. J'adore les fleurs de pissenlit en fin de vie, elles sont magnifiques. Bon dimanche Fifi

    RépondreSupprimer
  6. Et en plus de cela, il fait humide !
    Ta photo est vraiment magnifique ! Beau dimanche, Fifi !

    RépondreSupprimer
  7. Celui-ci assume joliment avec pleine luminosite. Apres tout ce n'est qu'un debut de calvitie.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Fifi,

    Le titre de la photographie est original. Les petites plumes des pissenlits s'envolent facilement, ta photo est splendide.
    Belle journée

    RépondreSupprimer
  9. C'est beau, ici je trouve l'inspiration merci Fifi !

    Coup de vent
    Il a vieilli l'akène
    crâne dégarni

    Gros bisous ma Fifi
    Sais-tu que mon premier amoureux, (très platonique) était mon cousin dit Fifi, on avait 10 ans et on délivrait la France avec plein de gros avions qui vrombrissaient, on avait pris pour l'occasion des noms de guerre, on jouait à Georges et à Marie-France...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce joli souvenir, Marine !

      Supprimer
  10. La fleur se déplume
    tous les secrets se dévoilent
    sous l'oeil de Fifi

    RépondreSupprimer
  11. Aïe Aïe chauv'qui peut
    le pissenlit dénudé
    se fait iroquois

    RépondreSupprimer
  12. Chapeau, Fifi, pour cette image qui ne manque pas d'esprit, ni de poésie !

    RépondreSupprimer
  13. Ta superbe macro me parle d'autant plus qu'elle ravive et renouvelle pour moi le souvenir de l'image du dictionnaire Larousse, avec sa devise"Je sème à tout vent"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y avais pensé pour le titre :-)

      Supprimer
  14. Un souffle un zéphir
    au plus vif du mois de mai
    y perdre des plumes

    RépondreSupprimer
  15. Semer à tout vent
    la roue tourne la roue tourne
    sagesse me fuit

    RépondreSupprimer
  16. La-haut se dispersent
    les étoiles de l'akène
    c'est un jeu d'enfant

    RépondreSupprimer
  17. Quelle magnifique photo, Fifi. Les petites aigrettes me font penser à de petits pinceaux et j'aime beaucoup les pissenlits dans les champs.
    Ton titre va si bien avec ta photo. Humour et poésie :-)
    Beau dimanche après-midi et mes bisous!


    Pissenlit. A la pointe d'un chalumeau, la sphère de graines blanches que le vent crève et emporte. Espèce de bulle de savon des prés qui semble avoir été soufflée par la terre.
    Victor Hugo

    RépondreSupprimer
  18. Oh, le pauvre, à la place de souffler fort, on aurait plutôt envie d'attraper et recoller ce qui manque....plus jamais je ne soufflerai après avoir vu ta photo, je promets! :-)

    RépondreSupprimer
  19. A force de semer à tout vent...

    RépondreSupprimer
  20. Réponses
    1. Vous rentrez de voyage, Gérard ? :-)

      Supprimer
  21. Dis, il s'est mis de la brillantine ton pissenlit ?
    Quelle bonne idée d'avoir posté mes photos de pissenlits avant la tienne sinon je n'oserais plus tellement la tienne est superbe :)
    Bonne semaine, super photographe ! et bisous du fin fond de la vallée d'à côté

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de brillantine :-) Il avait plu et je lui ai donné un tit coup de flash.
      Tes photos n'ont rien à envier aux miennes, tu le sais !
      Bonne semaine, Anne ! Gros schmoutz aussi !

      Supprimer
    2. Je n'avais pas pensé à l'utilisation du flash; bonne idée !

      Supprimer
  22. Denise pourrait elle nous indiquer dans quel recueil se trouve cette belle citation de Victor Hugo?
    "Soufflée par la terre" ... Et retournant au ciel aurait pu ajouter le poète , parfois mystique.
    C'est ce qui m'a donné l'idée de mon dernier texte court

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si elle ne repasse pas par ici, je lui demanderai, Miss.
      J'ai cherché sur le net où j'ai trouvé la citations de nombreuses fois mais pas le recueil

      Supprimer
  23. À la folie...s'aimer
    Partir semer
    En prendre de la graine!

    Bonne semaine Fifi!
    Câlinss!!!!

    RépondreSupprimer
  24. Bonsoir Fifi, j'ai lu la demande de Miss_Yves, j'ai trouvé ceci: Choses vues (1887-1900), 1861

    Belle soirée!

    RépondreSupprimer
  25. Jolie Photo !
    Je vois que Miss Yves aiment autant le jeu des kaïku que celui des devinettes.
    Belles journée !

    RépondreSupprimer
  26. Il y a encore de beaux restes et d'ailleurs ta photo est si précise que je me demande s'il n'est pas possible aussi de faire de l'huile avec les graines car dans le pissenlit, tout est bon, de la tête aux racines...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (Nous avons dîné hier soir à Blois avant de rentrer à Cergy, dans un petit bistrot. En terrasse deux jeunes gens avec de drôles de coupe de cheveux sont arrivés. Une coupe un peu comme celle ci mais moins garnie sur les cotés. Le cheveu pas du tout blanc. Leur compagne avait la jupe bien courte...

      Supprimer
  27. La photo est super et le titre complet le tous a la perfection :D
    Gros bisous
    bea

    RépondreSupprimer
  28. Il se déplume pour semer le renouveau...:-)
    Il faut toujours mourir à soi-même pour mieux renaître...Je ne sais plus qui qui a dit ça..!! :-)
    Bisous Fifi

    RépondreSupprimer
  29. Il a suffi d'un seul souffle et...
    Très belle photo !!!!
    Belle soirée !
    Bravo Miss Yves, tu es carrément en verve cette fois-ci !!!

    RépondreSupprimer
  30. Que le titre est bien choisi et que l'image est belle et soignée.

    RépondreSupprimer
  31. c'est mon frère aîné qui n'a pas beaucoup de cheveux comme un de mes oncles qui est décédé

    RépondreSupprimer
  32. Hum! Hum! Il n'est pas le seul ☺ Il est très mode!
    Mais lui, au moins il est beau!
    S'il faut mourir à soi-même pour renaître comme le dit une de tes correspondantes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Odile vient de parler de Yul Brynner, sa calvitie faisait partie de son charme :-)

      Mourir à soi même, il le faut quelquefois dans une vie, pour renaître plus loin...

      Supprimer
  33. Et une photo à couper le souffle, bien sûr!

    RépondreSupprimer
  34. Si beau et si fragile...c'est magnifique !

    RépondreSupprimer
  35. Y'a qu'un ch'veu sur la tête à Mathieu... Bientôt coiffé à la Yul Brynner... Quel crâneur !
    Shampooing déjaunissant intensif... Au moins les derniers, bien gominés, ne seront pas semés à tout vent...
    Un crâne chauve ça coûte cher en lames de rasoir... Chauve qui peut... Chauve sourit ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A l'heure qu'il est, il doit être totalement dégarni :-

      Supprimer
    2. Ha ha ! Chez le pissenlit, on connaît la chanson... C'est l'éternelle ritournelle :
      de la racine à la fleur, de la fleur à l'akène, de l'akène à la racine... et ça repart... :-)

      Supprimer
  36. Waw !
    Quelle belle prise, avec cette brillance !
    Magnifique !:-)

    RépondreSupprimer
  37. Je me suis contenté de lire tous ces jolis poèmes. Il est vrai qu'avec une pareille photo ( une merveille, soit dit en passant) tu étais obligée de faire une belle moisson de mots.
    Belle fin de semaine à toi.
    Amitiés.

    Roger

    RépondreSupprimer
  38. J'aime cette photo de pissenlit qui "s'aime" à tout vent,mais la roue de l'article précédent aussi; avoir l'oeil est nécessaire pour être heureux; tu l'as pour nous!!!!

    RépondreSupprimer
  39. Un coup de vent décoiffant et photogénique qui n'a pas échappé à ton oeil de photographe. Très jolie photo Fifi !

    RépondreSupprimer
  40. Comme il est doux de revenir sur les billets d'hier...

    RépondreSupprimer

Archives du blog